Archives de 15 juillet 2018

La policía antinarcóticos dio un duro golpe al narcotráfico en Ecuador. Las autoridades lograron la incautación de un cargamento de precursores para droga de exportación.

Según la policía, el cargamento de al menos 10 toneladas cloruro de calcio, principal precursor para procesar la coca, tenía como destino a Colombia, en donde se presumen que las bandas criminales se encargan del procesamiento del alcaloide cocaína.

Por otra parte, en operativos simultáneos, lograron confiscar media tonelada de cocaína de alta pureza, que intentaba ser exportada a Europa y la India.

Leer mas

http://www.ntn24.com/america-latina/el-informativo-ntn24/ecuador/autoridades-ecuatorianas-dieron-duro-golpe-al

00000000000

GUATEMALA: detienen a tres policías por narcotráfico

Publié: 15 juillet 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

La Policía Nacional Civil de Guatemala detuvo ayer a tres agentes de la institución por haber cometido diferentes ilícitos, como narcotráfico y homicidio, indicó el portavoz de la institución armada, Pablo Castillo. El primer hecho, en el que fueron capturados dos agentes, sucedió en el kilómetro 57 de la carretera a El Salvador, en donde fueron sorprendidos cinco presuntos distribuidores de droga a bordo del vehículo particular placas 798-FJQ de color gris, en el que llevaban 58 colmillos y seis bolsitas con cocaína, cuatro celulares y seis cartuchos útiles 9 milímetros, dijo Castillo.

Los dos policías detenidos en esta escena son Ludvin David Cruz Salvador, de 30 años de edad, y Carlos Alberto López Villatoro, de 28.

Leer mas

https://www.laprensagrafica.com/internacional/Detienen-a-tres-policias-por-narcotrafico-20180714-0076.html

0000000000

El vehículo se disponía a embarcar en uno de los ferrys hacia la península. Detenido el conductor, S.E.G., de 30 años, con pasaporte marroquí y permiso de residencia y trabajo en España

Leer mas

https://elfarodeceuta.es/interceptados-25-hachis-interior-ruedas-coche-puerto/

A droga estava em meio a uma carga de madeira que iria para Valência, na Espanha.

A Receita Federal apreendeu no sábado (14), no Porto de Paranaguá, mais um carregamento de cocaína que estava no interior de um container que seria embarcado para a Europa.

A operação ocorreu no Terminal de Containers (TCP) e descobriu 350 quilos da droga em sua forma mais pura.

 

Mais

https://massanews.com/noticias/plantao/receita-federal-apreende-350-quilos-de-cocaina-no-porto-9pqdr.html

000000000000000000000000000000000000000

Sera-t-il contrôlé à son arrivée ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

A Lisbonne, l’OEDT fournit à l’UE et à ses États membres des informations factuelles, objectives, fiables et comparables au niveau européen sur les drogues et la toxicomanie et leurs conséquences. Il a pour objectif de fournir des données qui serviront à l’élaboration des politiques et orienteront les initiatives destinées à lutter contre la drogue.

Activités

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies:

  • surveille le phénomène de la drogue en Europe (y compris l’apparition de nouvelles tendances);
  • assure le suivi des solutions apportées aux problèmes liés à la drogue;
  • fournit des informations sur les bonnes pratiques dans les pays de l’UE et encourage leur partage;
  • évalue les risques liés aux nouvelles substances psychoactives;
  • gère un système d’alerte précoce sur les nouvelles substances psychoactives;
  • élabore des outils et instruments pour aider les États membres de l’UE à suivre et évaluer leurs politiques nationales et la Commission à suivre et évaluer les politiques de l’UE.

Structure

Le principal organe décisionnel de l’OEDT est le conseil d’administration, qui adopte son programme de travail et son budget. Il est soutenu par un comité exécutif et un comité budgétaire.

Le comité scientifique de l’OEDT aide le conseil d’administration et le directeur sur des sujets d’ordre scientifique et collabore avec des partenaires pour évaluer les risques liés aux nouvelles drogues. La majeure partie des données de l’OEDT proviennent du réseau Reitox, constitué des centres de surveillance des 28 États membres de l’UE, de la Norvège et de la Turquie, ainsi que de la Commission.

0000000000000000000000000000000000

Le Sri Lanka cherche d’urgence un bourreau, ont annoncé vendredi 13 juillet les autorités pénitentiaires après la fin du moratoire sur la peine de mort pour les trafiquants de drogue annoncée par le président de la République.

Une annonce pour un poste de responsable qui exécutera des prisonniers par pendaison va être publiée la semaine prochaine, a précisé Thushara Upuldeniya, porte-parole du système pénitentiaire.

Le candidat choisi touchera 35 000 roupies (environ 200 euros) par mois, a-t-il ajouté.

LIRE PLUS

000000000000000000000000000000000000000000000000

Les États-Unis veulent se donner la réputation d’être implacables dans leur lutte contre le narcotrafic, comme le démontre leur intervention dans l’affaire de la saisie de 701 kg de cocaïne à Oran, allant jusqu’à menacer l’Etat algérien de représailles si des responsables s’avéraient impliqués.

Ils font pourtant preuve d’une ambivalence certaine!

Lorsqu’il s’agit de banques américaines qui blanchissent des centaines de milliards de dollars générés par le commerce de la drogue, motus et bouche cousue !

En effet, l’ambivalence des autorités américaines dans leur lutte contre le fléau du trafic de cocaïne, de drogue en général et du blanchiment d’argent sale qui en découle, est établie.

«Dans de nombreux cas, l’argent de la drogue était le seul capital d’investissement liquide. Dans la deuxième moitié de l’année 2008 (période où sévissait la crise financière mondiale ndlr), le manque de liquidités était le principal problème du système bancaire, et par conséquent le capital liquide est devenu un pion important», a affirmé le 13 décembre 2009 Antonio Maria Costa, le chef de bureau des Nations unies contre la drogue et le crime, dans une interview publiée par le quotidien britannique The Obsever.

source

En France, il existe un service pour lutter contre toutes les formes de blanchiment…C’est le TRACFIN!

00000000000000000000000000000000000000000000

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cinq plantations, plus de 2.500 pieds de cannabis et du matériel du culture ont été découverts et…. le tout a été détruit par les gendarmes de Pertuis qui « nettoient » ces derniers jours les bords de la Durance.

 

Écouter:<iframe src= »https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=71d483f1-12e6-4803-a3cc-a057bbc50403″&gt;

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

La Guardia Civil ha intervenido más de un centenar de fardos con 3.600 kilos de hachís que se encontraban ocultos en un zulo practicado en el interior de un garaje en la localidad gaditana de La Línea de la Concepción.

El zulo, considerado una « guardería » de droga, tenía un sofisticado sistema con una puerta de apertura automática con doble cierre que movía toda la pared al abrirse y que se encontraba disimulado con muebles y enseres, ha informado en un comunicado la Guardia Civil.

Tras la puerta había un amplio espacio donde era almacenada la droga hasta su traslado a sus destinatarios y el zulo también contaba con una apertura en el techo manual que podía ser utilizada tanto para acceder al mismo como para salir en caso de huida.

Leer mas y video

http://www.antena3.com/noticias/sociedad/intervenidas-mas-de-tres-toneladas-de-hachis-en-un-zulo-automatizado_201807155b4b1bd80cf2bb3522768264.html

000000000000000000000000000000000000000

The deputy chief of police and public security in Dubai has called for tougher anti-drugs laws – two years after the minimum jail sentence for possession was halved.

Lt Gen Dhahi Khalfan Tamim, also the chairman of the UAE’s Anti-Narcotics Council, said laws must deter smugglers, sellers and users.

Speaking at a meeting of the council, he said that some laws should be made more strict, Wam reported.

Members discussed clauses of a draft law on combating the use of drugs and psychotropic substances and possible amendments to laws already in force.

In 2016, changes were made to drugs laws that significantly relaxed punishments for users – although not for smugglers and suppliers.

They included reducing the minimum jail sentence from four years to two. The use of illegal drugs was also downgraded to a misdemeanour and options other than jail, such as a maximum Dh10,000 fine, a stay in a rehabilitation centre or community service were introduced for first-time offenders.

Rehab options were strengthened, and the Attorney General was given the power to send an offender for treatment without the case going to court, after advice from police and prosecutors.

Read more

https://www.thenational.ae/uae/dubai-security-chief-wants-harsher-drugs-sentencing-1.749520

00000000

Ces dernières semaines, les gendarmes de la brigade de recherches de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) ont démantelé un trafic de drogue localement important.

Après l’interception d’un convoi à Pordic, ils ont poursuivi leur enquête et saisi une belle quantité de poudre blanche. Elle devait alimenter les Côtes-d’Armor.

LIRE la suite

https://www.ouest-france.fr/bretagne/pordic-22590/cotes-d-armor-un-convoi-de-drogue-intercepte-pordic-6-kg-d-heroine-et-cocaine-saisis-5880576

000000000000

En effet, à y voir de plus près, on peut se demander comment un promoteur immobilier avisé, semble-t-il, aurait pu mettre de la drogue dure en si grandes quantités dans des cartons de viande portant les indications de son destinataire, nom, prénom et adresse à Alger, à savoir lui-même.
C’est la première grande question qui n’a dû échapper à personne, car relevant d’un degré de logique élémentaire. Comment donc un privé facilement identifiable a-t-il pu commettre pareille grossière erreur de débutant, sachant que la même personne n’hésitait pas à se constituer des preuves irréfutables en filmant les notables qu’il corrompait, marque d’un certain degré de dextérité ? Une seule réponse tombe sous l’évidence : Kamel Chikhi bénéficierait de soutiens de taille dans des appareils sécuritaires au point d’être assuré de pouvoir faire passer sa drogue. Ce qui veut dire que Chikhi et sa bande ont pu pénétrer à un très haut niveau de corruption des secteurs de sécurité importants en Algérie contre d’autres incorruptibles qui n’auraient jamais accepté de mettre le feu dans leur propre demeure.

Si, donc, comme le prétend la thèse officieuse des médias, Chikhi s’est livré à un trafic d’envergure de cocaïne, en n’hésitant pas un instant à utiliser ses propres cartons comme de vulgaires mules, après s’être fourni au Brésil, en viande et en cocaïne, on doit également accréditer la thèse que de hauts fonctionnaires sont impliqués aussi dans cette affaire. L’un ne va pas sans l’autre. Chikhi n’aurait pas pu agir de la sorte sans de hautes assurances à Oran et ailleurs en Algérie. Mais aurait-il pris le risque de passer par une Espagne en crise tendue avec le fléau de la drogue et devenue impitoyable à ce sujet ?

Difficile d’admettre que Chikhi et ses acolytes aient pu créer des ramifications dans la péninsule ibérique à un haut niveau de sécurité, et même au Brésil où il se fournit en viande, pour garantir un parcours sans risques à la substance illégale importée. Non assuré d’un voyage sans risques à toutes les étapes du parcours de l’importation, on peut donc difficilement croire que les frères Chikhi aient pu y laisser passer de la drogue en Europe où des autorités portuaires et douanières ne lui sont pas acquises, comme elles le seraient à Oran. L’étape finale d’Oran n’a donc aucune valeur si, plus en amont, la drogue cachée pouvait facilement être découverte.

En définitive, la thèse d’une corruption hyperactive de l’appareil sécuritaire algérien, dans ce qu’il serait convenu d’appeler une makhzenisation de l’Algérie, n’est guère recevable. En effet, l’Algérie n’est encore pas devenue ce narco-Etat que les médias semblent dépeindre dans l’épouvante d’une affaire peu commune à de telles proportions.

lire la suite

000000000000000000000000000000000000000000000000

Contrairement à ce qui a été rapporté par les médias, le bateau où ont été saisis 701 kg de cocaïne fin mars dernier, n’a jamais quitté le port d’ Oran.

Position reçue: 3 hours, 7 minutes ago (2018-07-14 21:35 (UTC))
L’heure Locale du Navire: 2018-07-14 22:35 (UTC +1)
Zone: WMED – West Mediterranean
Latitude / Longitude: 35.71156° / -0.6462°
État:Moored
Vitesse/Parcours: 0.1kn / –
Source d’AIS: 3690

http://

°°°°°°°°°°°°°

Le cargo Vega Mercury ayant servi à transporter cette énorme quantité de cocaïne, enfouie dans l’un des conteneurs de viande congelée en provenance du Brésil, affrété par la compagnie maritime MSC, «restait toujours bloqué à quai, dans le port d’Oran, pour les nécessités de l’enquête», a précisé hier au quotidien El-Khabar le procureur de la République près le pôle spécialisé d’Alger (tribunal de Sidi M’hamed). «La saisie conservatoire pour les besoins de l’enquête, du bateau battant pavillon libérien est ordonnée par la justice algérienne», a-t-il indiqué. La convention de 1999 sur la saisine conservatoire des navires, entrée en vigueur en 2011, a été ratifiée par plusieurs pays, dont l’ Algérie, le pays où a accosté le bateau, par le Liberia, où a été enregistré le bateau, par l’ Espagne où a transité ce navire. Par ailleurs, selon le quotidien Ennahar, un des frères du principal accusé dans cette affaire, en l’occurrence Nacer Chikhi, lui-même incarcéré, a révélé «avoir reçu une somme de 172 000 euros en liquide de la part de Kamel Chikhi la veille de son arrestation pour les remettre à un certain Z. A., une de ses connaissances».
D’après l’origine de cette information, citant des sources au fait de ce dossier, le frère de Kamel Chikhi alias El Boucher, coaccusé dans l’affaire des 701 kg de cocaïne, a précisé que «juste avant son arrestation, ce dernier l’a chargé de surveiller les chambres froides sises Haï Benamar à Hammadi, dans la wilaya de Boumerdès». Le frère du principal accusé a déclaré au juge d’instruction «être propriétaire d’une seule boucherie, sise rue Belouizdad (ex-Belcourt, Alger) et que (son) unique fournisseur reste son frère Kamel». Nacer Chikhi et un certain Messaoud sont associée avec Kamel Chikhi dans ses sociétés de promotion immobilière, intitulée Sarl KM.M. N. Immobilier». Il est également associé avec son frère Kamel dans l’entreprise Frigo Mazafran. Il faut noter que l’autre frère du principal accusé a «nié d’être au courant ou avoir un quelconque lien avec l’acheminement de la drogue par le biais de l’une des sociétés d’importation de la viande congelée et des produits alimentaires appartenant à (son) frère (Dounia Meat)».

SOURCE

0000000000000000000000000000000000000