Archives de 25 juillet 2018

L’ultime bombe de la CPI et une piste pour Farias : son propre frère !

On croit avoir tout lu, mais on reste coi avec la dernière découverte de la Commission, elle est de taille et… paraguayenne !!!  « La Commission d’enquête parlementaire (CPI) sur le trafic de drogue affirme également dans son rapport sur le crime organisé que l’ancien général paraguayen Lino Oviedo, qui a été arrêté à Brasilia, à l’abri dans une hacienda avec l’un des plus grands trafiquants de drogue au Brésil, Carioca Fernandinho Beira-Mar:  Selon le rapport final sur la drogue au Paraguay de la CPI, dont l’AFP a obtenu une copie de la police militaire de l’Etat de Parana, il accuse Oviedo « d’avoir hébergé dans son ranch le trafiquant recherché Fernandinho Beira-Mar, avec la connaissance de Ricardo Noronha, ancien chef de la police de Paraná.  C’est lui la bombe finale de toute l’enquête, au final :  « L’ancien général paraguayen Lino Oviedo est l’un des grands noms de la Commission parlementaire brésilienne pour le trafic de drogue.  Il est accusé de contrebande internationale de drogues et d’armes, ainsi que d’association illicite. (…)  Devant le ministre Mauricio Correa, le juge qui devra décider de son extradition, Oviedo a tenté de devenir une victime de la persécution politique du gouvernement actuel du Paraguay.  « Ma famille et moi risquons la mort, car ils offrent 100 mille dollars pour ma capture, vivants ou morts », a-t-il dit.  Oviedo se déclare victime d’un complot politico-judiciaire (…).  Selon le document parlementaire, alors qu’il commandait l’armée paraguayenne, l’ancien militaire était chargé de «protéger» le libre transit des armes et des drogues.  Quand Oviedo a perdu le pouvoir, après avoir été accusé d’être l’auteur intellectuel de l‘assassinat de l’ancien vice-président Luis María Argaña, en mars 1999, le soldat s’est réfugié en Argentine.  C’est le gouvernement de Carlos Menem, qui, en plus de se déclarer être son ami, qui l’a abrité dans le sud du pays.  Selon les législateurs brésiliens, Oviedo a caché le trafiquant de drogue Luiz Fernando da Costa de Rio de Janeiro, plus connu sous le nom de Fernandinho Beira-Mar, lors d’un de ses séjours au Paraguay.  Le criminel brésilien ne pouvait pas, jusqu’à présent, être arrêté ».

Oviedo, on le sait est mort dans un accident d’hélicoptère (ici à droite) que d’aucuns ont toujours interprété comme étant un assassinat ….  On reste déjà ébahi, mais on écarquille encore plus les yeux avec la suite : « il y a un autre cas de résonance parmi ceux mentionnés par les députés:  Le législateur fédéral Augusto Farias, le frère de Paulo Cesar Farias, ancien trésorier de l’ancien président Fernando Collor de Mello, qui a été tué en 1996 dans des circonstances jamais clarifiées. Aujourd’hui, on soupçonne qu’Augusto a ordonné de le tuer pour de l’argent (le même sera accusé en 2003 de maintenir 99 travailleurs dans des conditions analogues à l’esclavage dans une ferme de sa propriété dans le sud du Pará !!!).  Sidérant !

LIRE PLUS

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Plus:

https://www.rci.fm/infos/faits-divers/la-tonne-et-demi-de-cocaine-saisie-en-mer-etait-destination-de-lamerique-du-nord

0000000

Les deux hommes, deux Canadiens de 53 et 55 ans, naviguaient à bord d’un navire d’exception.

 

Le LIVIE, un voilier long de 18 mètres, est un ancien navire de course.

 

LIRE PLUS

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/faits-divers/1-5-tonne-de-cocaine-saisie-et-un-voilier-incendie-496061.php

0000000000000000000000000000000000000000000000

00000000000000000000000000000000000000

L’ancien chef du trafic de drogue de Rocinha, la plus grande favela de Rio de Janeiro, qui a semé la terreur dans toute la ville des mois durant, a été condamné mardi à 32 ans de prison, a annoncé un tribunal brésilien.

« Le narcotrafiquant Rogério Avelino da Silva, dit ‘Rogério 157’, a été condamné à une peine de 32 ans de réclusion pour trafic de drogue, association de malfaiteurs et corruption active », a indiqué le Tribunal de Justice de Rio (TJ-RJ) dans un communiqué. Il est incarcéré depuis janvier dans une prison de haute sécurité de l’Etat amazonien de Rondonia (nord).

LIRE la suite

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/24/97001-20180724FILWWW00347-bresil-32-ans-de-prison-pour-un-baron-de-la-drogue-de-rio.php

0000000000

Le président philippin Rodrigo Duterte a répété sa priorité le 23 juillet lors de son discours sur l’état de la nation: mener une guerre sans merci aux trafiquants de drogue, en dépit de l’opposition croissante que ses méthodes violentes suscitent.

LIRE PLUS et vidéo

https://info.arte.tv/fr/philippines-duterte-determine-poursuivre-sa-guerre-contre-la-drogue

0000000

Après une mystérieuse cavale de 12 ans, Jean Guy avait fini par se rendre sans un mot, début juillet, au commissariat de Nîmes.

Âgé de 80 ans et dans un état de santé très fragile, cette figure de la « French Connection », une célèbre organisation criminelle marseillaise qui a inondé le marché américain en héroïne d’une pureté inégalable dans les années 70 et 80, avait été transféré à Marseille à la suite de sa reddition surprise et incarcéré aux Baumettes.

Hier, Jean Guy a finalement été libéré et placé sous contrôle judiciaire, dans l’attente de son procès, par la cour d’appel d’Aix-en-Provence saisie par son avocat Me Jean Charles Teissedre.

LIRE la suite

https://www.corsematin.com/article/article/marseille-tenor-de-la-french-connection-et-baron-de-la-drogue-jean-guy-libere-de-la-

0000000

Selon l’ONG Semáforo Delictivo, le premier semestre 2018 marque un record historique en termes d’homicides volontaires liés à la drogue au Mexique.
Publicité

Les trafiquants de drogue sont à l’origine de l’immense majorité des assassinats au Mexique, a annoncé mardi une ONG selon laquelle, au cours du premier semestre 2018, plus de 11.000 assassinats liés au narcotrafic ont été enregistrés, un « record historique » selon elle.

LIRE PLUS

http://www.europe1.fr/international/mexique-11000-assassinats-en-6-mois-lies-au-trafic-de-drogue-3718619

00000000000