Archives de 10 septembre 2018

Un couple de Saulce-sur-Rhône comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Valence, dans la Drôme. Au début du mois, les gendarmes se sont laissés guider par leur odorat et ont découvert une grosse production de cannabis dans son garage.

LIRE PLUS

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/les-gendarmes-dromois-decouvrent-25-kilos-de-cannabis-dans-un-garage-de-saulce-sur-rhone-1536599075

000000

Publicités

MAROC (Tiznit): un trafiquant de drogue arrêté par la DGSN

Publié: 10 septembre 2018 par internationalinformant dans INFOS

Un individu aux multiples antécédents judiciaires impliqué dans une affaire de trafic de drogue et psychotropes a été arrêté dimanche soir par les services de police à Tiznit.

Agé de 33 ans, l’homme faisait objet de deux avis de recherche pour trafic de drogue, lancés par la police judiciaire d’Inezgane et de Sidi Ifni, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, qui précise qu’il a « opposé une farouche résistance à l’aide d’une arme blanche, obligeant l’inspecteur de police principal à faire usage de son arme de service pour le neutraliser ».

LIRE PLUS

https://www.bladi.net/maroc-trafiquant-drogue-tiznit,52789.html

00000000

Dimanche 9 septembre 2018, deux jeunes hommes ont été surpris par la BAC en train de lancer des sachets de drogue dans l’enceinte de la prison Bonne-Nouvelle, à Rouen.

lire la suite

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/rouen-surpris-train-parachuter-drogue-prison-deux-jeunes-hommes-interpelles-1538276.html

000000000

Vous étiez comme moi en vacances, je suppose, mais il y a des gens qui n’en prennent jamais de vacances, ou c’est à croire : ce sont les trafiquants de cocaïne, bien sûr ! C’est comme ça que vous découvre comme moi d’ailleurs que cet été c’est à nouveau le Honduras qui  fait parler de lui (1), avec toute une série d’arrivages dont le tonnage et une organisation qui méritent d’être expliquées. Figurez-vous en effet qu’en juillet, c’est carrément un base aérienne narco que l’on a découverte près de Brus Laguna, dans le nord du pays. Je vais vous la décrire en détail, en rappelant qu’au sud du pays ce sont plutôt de drôles d’engins flottants que l’on rencontre depuis des mois…

LIRE LA SUITE

En rouge les bateaux, en jaune les avions…

Tous ces engins font partie en trafic de ce qui est représenté ici par El Heraldo par des traits rouges. L’article s’intitule «Chiffres alarmants du trafic de drogue dans le Pacifique du Honduras » et il est centré sur ce pays bien entendu, ignorant par exemple le Belize voisin, que nous étudierons ici sous peu, vu le genre d’engin qu’on a trouvé récemment sur une route… (cf en avril dernier). On voit très bien leur densité, une prolifération qui demande une explication, que l’on va découvrir bien vite. Elle est double en effet.

En comparaison, voici ce qu’on avait à la place en 2012.  On distingue très vite l’extension énorme du trafic maritime dans l’arc sud Ouest, côté Pacifique, ou le rouge domine désormais et où circulent fort peu d’avions en revanche.  Le journal s’alarme surtout d’un fait patent.  Si la surveillance côté Est de l’Amérique Centrale avait obtenu en 2016 une chute spectaculaire des prises de cocaïne, en 2017, ces chiffres ont en effet fait un bon spectaculaire l’année suivante : on est passé de 623 tonnes en 2016, pour atteinte 2 371 tonnes métriques l’année suivante !!!

Soit 278,1% d’augmentation !  Preuve que les semi-submersibles des trafiquants ont renversé la donne, avec leur prolifération inquiétante. «  « Le Pacifique est désormais leur paradis » note le journal à propos de ces mêmes trafiquants. Pour le Honduras, c’est donc la zone du Pacifique du golfe de Fonseca (ici à gauche) qui se retrouve en première ligne donc, avec à côté le Salvador et de l’autre le Nicaragua, aujourd’hui aussi lourdement touchés par le fléau.  Mais l’arc du golfe du Mexique possède encore son champion sur les 265 tonnes qu’on a pu y trouver, cette région en a absorbé, 148 tonnes, arrivés principalement dans les régions de Gracias a Dios, Colon, Atlantida et une partie d’Olancho, selon l’étude.

LIRE LA SUITE

00000000000000000000000000000000000000

Dans les deux épisodes précédents, nous avons vu que des avions de trafiquants de cocaïne venus de Colombie ont pris l’habitude de venir se poser en Guayana. Le 18 septembre 2016, la découverte d’un appareil abandonné car tombé en panne nous avait laisser entrevoir d’autres arrivées prochaines dans le secteur autour de la ville de Lethem, devenue la plaque tournante de ce réseau. Chose confirmée l’année suivante avec la découverte d’un deuxième engin, plus gros encore et lui aussi retrouvé abandonné. On se disait alors que les autorités du pays allaient réagir pour endiguer le fléau… lorsqu’au début de cet été 2018 un troisième surprenant appareil vienne jouer les trouble-fête en se posant carrément cette fois sur l’aéroport principal du pays, celui du Cheddi Jagan International Airport. Une drôle d’arrivée comme on va le voir, qui nous mener tout droit… au Venezuela !

La presse elle-même fait part de son étonnement (en parlant tout de suite de « fake registration » comme ici dans le Guyana Chronicle) dès l’arrivée au milieu de l’après-midi du 7 juillet 2018 de l’avion, arrivé sans prévenir les autorités : « en se basant sur les rapports reçus, le vol charter privé, qui serait enregistré au Venezuela, a atterri vers 15h20 et était géré par Roraima Airways Inc. Toutefois, conformément aux mesures de sécurité renforcées et à la collaboration accrue avec la direction des différentes unités / agences opérant à la CJIA, les hommes de l’Unité des stupéfiants des douanes (CANU) ont été alertés et ont conduit une inspection préliminaire de l’appareil. Guyana Times affirme que le numéro d’enregistrement de l’aéronef est faux, car un autre avion porte le même numéro. En outre, plusieurs autres irrégularités ont été découvertes. À ce titre, l’affaire a été signalée au siège de la CANU et des ordres ont été donnés pour que l’avion soit détenu ». Bref, voilà un avion arrivé à la sauvette qui, pour un fois, a vu une réaction immédiate de la police guyanaise.  Saluons l’événement à sa juste valeur (car en Guyana, par exemple, si vous faites du bateau, la douane vous laisse entrer dans le pays sans aucun contrôle), et tentons de comprendre pourquoi ça s’est passé ainsi.  Et pourquoi on a cru d’emblée à une fausse immatriculation.

LIRE LA SUITE

0000000000000000000000000000000000000000000

FRANCE: trafic de cocaïne entre Bourges et la Martinique – Bourges (18000)

Publié: 10 septembre 2018 par internationalinformant dans INFOS

Un jeune Martiniquais vivant à Bourges a été présenté devant le tribunal correctionnel, hier après-midi, en comparution immédiate. Il est poursuivi pour avoir reçu, par colis, environ 650 grammes de cocaïne entre avril et août derniers à l’aéroport d’Orly.

Il comparait aussi pour en avoir transporté, détenu et cédé environ 400 grammes, à Bourges, durant la même période et pour en avoir consommé occasionnellement, ainsi que du cannabis.

lire la suite

https://www.leberry.fr/bourges/faits-divers/2018/09/08/trafic-de-cocaine-entre-bourges-et-la-martinique_12974451.html

000000

TURQUIE (Kocaeli): 800 kg de cocaïne saisis lors d’une opération anti-drogue

Publié: 10 septembre 2018 par internationalinformant dans INFOS

La saisie à a été expédiée d’Amérique du Sud pour être distribuée en et en Europe.

Les forces de gendarmerie à Kocaeli avaient obtenu des informations selon lesquelles une quantité importante de cocaïne serait introduite en contrebande dans le pays. Les unités des forces de sécurité ont commencé à surveiller un navire le 7 août après son entrée dans les eaux territoriales turques, dans un port du district de Körfez, le 8 août.

Les forces de sécurité ont arrêté le navire dans le port et vérifié les conteneurs sur le navire avec des appareils à rayons X.

Le ferrosilicium, utilisé pour produire de l’acier au carbone et de l’acier inoxydable, a été découvert dans des sacs par un chien policier, qui a détecté la cocaïne dissimulée dans des sacs de sport.

Chacun contenait 1 kilogramme de cocaïne.

lire la suite

https://www.redaction.media/articles/turquie-800-kg-de-cocaine-saisis-lors-dune-operation-anti-drogue/

00000