Archives de 12 novembre 2018

En tentant de démanteler un réseau de trafiquants de cocaïne, les limiers de la police judiciaire (PJ) ne s’attendaient pas à tomber… sur une collègue.

L’information n’a pas filtré, mais une source judiciaire au TGI de Paris l’a confirmée au Point. Une adjointe administrative qui travaille à l’état-major de la PJ a été placée en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants. Elle a ensuite été déférée et mise en examen.

LIRE la suite

https://www.lepoint.fr/faits-divers/info-lepoint-la-trafiquante-de-cocaine-travaillait-a-la-pj-12-11-2018-2270787_2627.php

0000000

Dentro encontraron 400 kilos de cocaína, distribuida en pastillas de un kilo de peso, aproximadamente, cada una, y con diferentes envoltorios que acreditan el origen de cada uno de los envíos.

El sistema empleado es el de gancho perdido, esto es, niel importador ni el exportador conocen la existencia de la droga, que las redes del narcotráfico colocan en el interior del contenedor en el puerto suramericano de salida o en otro punto intermedio, para que después la recuperen en el puerto de destino -en este caso, el de València- otros miembros de la red.

Una vez detenidos, la Guardia Civil registró los domicilios de los sospechosos después de que concediera los mandamientos el juez de guardia de València.

Leer mas

https://www.levante-emv.com/comunitat-valenciana/2018/11/12/tres-detenidos-tiros-puerto-sacaban/1793886.html

000000

Ein schwerer Schlag gegen die organisierte Kriminalität in Hamburg und insbesondere die Rockerkriminalität“, so kommentiert die Polizei die Razzia, bei der über eine Tonne Kokain beschlagnahmt und drei Personen verhaftet wurden.

lesen mehr

http://m.faz.net/aktuell/gesellschaft/kriminalitaet/ueber-eine-tonne-kokain-bei-razzia-in-hamburg-sichergestellt-15882779.html

00000000

La « politique » anti-stups en France est décidée par les lois votées à l’Assemblée nationale après examen au Sénat.

Ces élus ont démontré qu’ils étaient trop souvent sous influence de lobbys (clubs de réflexion et d’influence dits aussi « think tanks », lobbyistes et cabinets de lobbying ou de conseils, avocats, associations et fondations etc.)

Sécuriser l’étude des propositions de lois à venir quant au fait que tous ces élus ne sont pas sous influence de produits illicites comme le cannabis, la cocaïne, l’héroïne, pour que les décisions prises le soient en parfait état mental.

Merci de signer cette pétition en allant sur:

https://www.change.org/p/marc-fievet-pour-un-contr%C3%B4le-d%C3%A9pistage-de-drogues-sur-l-ensemble-de-nos-%C3%A9lus

0000000

ONU: Le trafic de drogue plus fort que jamais

Publié: 12 novembre 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

LIRE

https://www.illicit-trade.com/fr/2018/11/onu-trafic-de-drogue-plus-fort-que-jamais/

La Policía Nacional Civil (PNC) incautó 70 kilos de cocaína que Edgar Randolfo Fajardo Alvarado transportaba en el vehículo placas P-974FMT registrado a nombre de Cesar Casasola Salguero.

El producto identificado con una herradura venía de Petén, pasaría Los Amates para ser trasladado a Honduras por el paso ciego fronterizo conocido como La Playona, informaron los agentes antinarcóticos.

Leer mas

https://elperiodico.com.gt/nacion/2018/11/11/70-kilos-de-cocaina-incautados-en-morales-izabal/

000000

Au Portugal, toutes les drogues sont dépénalisées pour le consommateur depuis 2001. Une mesure radicale qui a fait ses preuves. Après dix-sept ans, les overdoses et le nombre de toxicomanes sont en baisse, le trafic mieux combattu.

Lisbonne ouest, au bord du périphérique. Dans ce quartier tristement réputé pour le deal se trouve l’association Crescer, nichée au coeur d’une cour d’immeubles populaires. Créé en 2001, ce centre vient en aide aux personnes piégées par la drogue. « On respecte leurs décisions, leurs choix. S’ils ne veulent pas arrêter de prendre des drogues, on accepte ça », explique la psychologue de Crescer, Rita Lopes.

LIRE PLUS

https://www.rts.ch/info/monde/9985650-la-depenalisation-des-drogues-au-portugal-a-change-les-mentalites.html

0000000

LIRE AUSSI:

FRANCE (Stups – DNRED): de la concussion, de la corruption et de la magouille à tous les niveaux! Quant au 40, ce n’est qu’une carabistouille de dalloziens!

FRANCE (Douane Française): lorsque NS 55, l’agent infiltré de la DNRED, partait à Bogota

00000000000000000000000000

La CIA n’est pas une vieille histoire, dans le trafic, et on s’en aperçoit encore plus quand la coke déboule à la tonne en Europe.

Descendue le plus souvent de containers apportés par des cargos, en Espagne, au Portugal, mais aussi en Italie ou en Hollande, voire même en France.

A se demander ce qu’est la « guerre contre la drogue » déclarée Outre-Atlantique, ou ce que sont les résultats de la DEA, voire son but réel.

À se demander si le nouveau président mexicain Enrique Nieto, élu en 2012, est vraiment à la hauteur de l’enjeu, qui est énorme, on le sait (1). Mais avant d’en arriver là, il va falloir à la fois revenir à Fort Lauderdale et en Equateur…

El Chapo, le FBI; le marché européen… et Nieto

L’aveu de la présence du FBI en 2014 dans un réunion avec El Chapo (lire les articles précédents) est fort dérangeante. Car elle correspond en fait à une autre rencontre du même tonneau, déjà, en 2011. En 2011, en effet, El Chapo Guzman, Guzman Gutierrez le (cousin d’El Chapo), Samuel Zazueta Valenzuela, Gonzalo Palazuela Jesus Soto et Rafael Celaya Valenzuela, ont été mis en examen pour trafic de drogue. Car tous, sauf le premier cité, avaient été arrêtés en Espagne (en août 2011) après que des agents du FBI aient intercepté une cargaison de 346 kilogrammes de cocaïne en provenance du Brésil, lors de l’Opération « Dark Waters » .

Une date clé dans l’histoire du narcotrafic, selon Roberto Saviano dans son livre (à recommander !!!) « Extra pure. Voyage dans l’économie de la cocaïne », car c’est celle qui montre l’entrée souhaitée du Cartel de Sinaloa sur le marché européen. « Tout commence des années plus tôt, quand le FBI fait une découverte plus précieuse qu’un sous-marin contenant des tonnes de coke : un informateur qui a accès aux cercles dirigeants du cartel du Sinaloa. Il décide alors de profiter des informations obtenues et monte une grande opération sous couverture. À partir du début 2010, les infiltrés approchent le cousin du Chapo ainsi que d’autres hommes influents, en se faisant passer pour des affiliés d’une organisation italienne déjà bien connue aux États- Unis et en Europe. Ils sont à la recherche de nouveaux fournisseurs et ont d’excellents contacts dans le port andalou d’Algeciras. Les Mexicains sont séduits par cette proposition et entament des négociations: ils ont l’intention de fournir une tonne de coke par mois, expédiée d’Amérique du Sud sur un porte-conteneurs.

Les « partenaires italiens » recevraient vingt pour cent de chaque cargaison à titre de récompense, pour faire passer la drogue par le port d’Algeciras, et les Mexicains vendraient le reste directement dans toute l’Europe, à travers un nouveau réseau de cellules opérationnelles.

En août 2011, tout est prêt. Mais avant de mettre en péril de si grosses quantités de coke, le cartel du Sinaloa décide de tester la sécurité de la route : à quatre reprises, il fait envoyer par des sociétés équatoriennes qu’il contrôle des conteneurs uniquement remplis de fruits. Une fois le système testé, les narcos font savoir qu’ils sont prêts à envoyer leur première cargaison, entièrement cachée dans un conteneur en partance du port de Santos, au Brésil : trois cent trois kilos destinés à divers points du continent européen »… Le test réussi, le Cartel pouvait commencer à inonder l’Europe, directement par voir maritime, tout en continuant à le faire par voie aérienne via l’Afrique de l’Ouest…

LIRE PLUS

http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxliv-el-chapo-et-les-avions-12-avant-leurope-fort-lauderdale-et-lequateur/

PAKISTAN: Bid to smuggle 2.4kg narcotics foiled

Publié: 12 novembre 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

The ASF sources said that during search of baggage of a passenger leaving for Doha through a private airline at Allama Iqbal International Airport Lahore, 2.4 kilogram narcotics including one kilogram hashish and 1.4 kilogram heroin concealed in secret cavities was recovered.

Read more
https://dailytimes.com.pk/321065/bid-to-smuggle-2-4kg-narcotics-foiled/

PITTSBURGH – A significant heroin arrest was made on Friday by The Allegheny County District Attorney Narcotics Enforcement Team.

There was 15 pounds of marijuana, an unknown amount of money, and about 10,000 bags of heroin that was seized by the team.

read more

https://www.wtrf.com/news/allegheny-county-narcotics-team-seizes-10-000-bags-of-heroin-15-pounds-of-marijuana-in-bust/1588657106

00000

Las autoridades panameñas informaron hoy del decomiso de 673 paquetes de droga en dos operaciones realizadas en el Pacífico del país y en la capital, sin reportes de personas detenidas.

422 paquetes de presunta sustancia ilícita dentro de un vehículo » en la zona capitalina de Panamá Viejo.

Otros 251 paquetes de droga fueron en una embarcación ubicada en la Isla Chepillo, en el Pacífico panameño.

Leer mas

ttp://laestrella.com.pa/panama/nacional/senan-decomisan-673-paquetes-droga-operaciones/24092096

Un total de 550 kilos de cocaína decomisó el cuerpo de Guardacostas de Costa Rica junto al de Estados Unidos al abordar una lancha en el Mar Caribe, pero sus ocupantes se dieron a la fuga, informó hoy el Ministerio de Seguridad Pública.

« Los oficiales de guardacostas de Costa Rica y Estados Unidos divisaron una lancha rápida (tipo eduardoño) a nueve millas náuticas de la localidad de Moín, en la provincia de Limón (Caribe) en horas de la noche de ayer (…), e iniciamos la persecución » encallando la nave llamada Summer II, explicó a periodistas el director nacional de Guardacostas, Milton Alvarado.

Leer mas

http://m.telemetro.com/internacionales/Costa-Rica-decomisa-cocaina-sospechosos_0_1189981391.html

0000000

QUITO, 11 nov (Xinhua) — La Policía Antinarcóticos de Ecuador decomisó cerca de una tonelada de cocaína en un operativo ejecutado en alta mar en la provincia costera de Esmeraldas (norte), en la frontera con Colombia, informó hoy la Fiscalía General del Estado.

La entidad indicó a través de su cuenta en la red social Twitter que la operación, que contó con el apoyo de la Policía Nacional, dejó dos personas detenidas.

Explicó que en las próximas horas se llevará a cabo la audiencia de formulación de cargos en contra de los detenidos en la Unidad Judicial de Esmeraldas.

De acuerdo con medios locales, el operativo se llevó a cabo entre la noche del sábado y la madrugada de este domingo en alta mar, donde agentes antinarcóticos localizaron una embarcación en la que se halló el alcaloide.

leer mas

http://spanish.china.org.cn/china/txt/2018-11/12/content_71845214.htm

0000000