Archives de 29 novembre 2018

Operación Portokall

La Guardia Civil de Salamanca se ha incautado de un total de 1.335 kilos de hachís, según informan fuentes de la Delegación del Gobierno.

000000

La Policía Nacional, en una operación conjunta con la Dirección Antidroga de Italia, ha incautado 11 toneladas de hachís en un velero que navegaba frente a las costas de Sicilia y ha detenido a sus dos tripulantes, que formaban parte de una red de origen marroquí dedicada a proveer cannabis a organizaciones criminales internacionales para su posterior distribución en el este de Europa.

Según informa el Ministerio del Interior en un comunicado, « la embarcación había sido objeto de seguimiento desde que atracara en el puerto de Melilla, antes de recoger una importante cantidad de droga en Argelia ».

leer mas

https://m.europapress.es/nacional/noticia-policia-nacional-detiene-dos-personas-incauta-11-toneladas-hachis-velero-italia-20181129133058.html

000000

Des pointes à 200 km/h et des passages plus discrets à 80 km/h entre l’Espagne, l’Ariège et Toulouse. Après plus de quatre mois d’investigations, le tout nouveau détachement OCTRIS (office central pour la répression illicite des stupéfiants) de la police judiciaire de Toulouse vient d’interpeller, en flagrant délit, des trafiquants de drogue.

LIRE PLUS

https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/29/2915691-plus-de-60-kg-de-cannabis-dans-le-go-fast.html

000000

La police nationale a saisi plus de deux kilos d’héroïne et une importante somme d’argent en espèces dans l’agglomération rochelaise.

PLUS

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente-maritime/la-rochelle/rochelle-trafic-heroine-demantele-1583139.html

000000

De plus en plus de ressources, actuellement plus de 100 milliards de dollars (88,5 milliards d’euros) par an, sont consacrées à la répression des délits et crimes liés aux drogues dans le monde. Or, le marché illégal des drogues ne cesse de s’accroître et pèse aujourd’hui entre 425 et 650 milliards de dollars. Au mieux, les autorités ne parviennent à provoquer que des perturbations temporaires, localisées et marginales dans la production et l’approvisionnement en stupéfiants. Les coûts humains sont, en revanche, incalculables, la répression engendrant corruption, violations des droits humains, incarcérations de masse, violence et morts.

En tant qu’anciens chefs d’Etat, nous avons été en première ligne dans cette « guerre aux drogues » et nous savons pertinemment que c’est une guerre perdue, même d’avance. Nous avons combattu des chefs de cartel notoires tels que Pablo Escobar en Colombie. Nous avons vu des personnes incarcérées pour des délits mineurs liés aux drogues devenir des criminels endurcis. Nous avons vu la Guinée-Bissau minée par les trafiquants pour devenir le premier « narco-Etat » d’Afrique.

LIRE PLUS

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/28/la-production-et-la-distribution-de-drogues-legalement-regulees-par-les-etats-sont-une-meilleure-alternative-a-la-prohibition_5389570_3232.html

00000

Lors de contrôles dans le port, les policiers anti-stups ont découvert 134 kilos de coke dissimulés dans un conteneur.

Un deuxième chargement de 380 kilos de coca a été saisi dans la ville portuaire, alors qu’il était transporté dans un camion.

La cargaison qui devait être envoyée en Hollande était camouflée parmi des articles textiles.

00000

Reconnu coupable de blanchiment de trafic de stupéfiants et d’association de malfaiteurs, Mohamad Noureddine, l’homme clé de la « Lebanese connection », a été condamné à sept ans de prison.

Un circuit de blanchissement identifié par la DEA

Le dossier était arrivé entre les mains de la justice française par l’agence antidrogue américaine (DEA), qui enquêtait sur un réseau opérant depuis 2012 entre l’Amérique latine, l’Europe et le Moyen-Orient.

Au sein de cette « Lebanese connection », l’un des circuits identifiés par la DEA faisait de la France, où résident plusieurs prévenus, l’épicentre du trafic sur le Vieux Continent.

LIRE plus

https://www.ouest-france.fr/societe/drogue/drogue-sept-ans-de-prison-pour-l-homme-cle-de-la-lebanese-connection-6097474

000000