Archives de 17 décembre 2018

Les douanes et les forces de l’ordre ont opéré deux saisies distinctes de belle importance.

Un ressortissant allemand a ainsi été arrêté sur l’A 75 en possession de cent kilos d’herbe de cannabis qu’il avait dissimulés dans son camping-car.

Ce même week-end, c’est un ressortissant polonais qui a été interpellé à Creyssels par les douaniers. Il transportait dans sa Chrysler 20 kilos d’herbe de cannabis.

source et plus

0000000000000000000000000000

Jacques Mariani, figure du banditisme corse, incarcéré aux Baumettes de Marseille, est convoqué avec quatre autres personnes, Aurélie Merlini, régulièrement associée à des dossiers liés au banditisme méridional et également détenue aux Baumettes, et trois autres prévenus non détenus devant le tribunal correctionnel de Bastia le 15 janvier 2019 pour une affaire de vol d’huiles essentielles, a précisé à l’AFP Caroline Tharot, procureur de la République à Bastia.

« Il y a eu des développements en Haute-Corse« , a-t-elle ajouté pour expliquer cette comparution en Corse, sur convocation par officier de police judiciaire.

Selon La Provence, qui a révélé l’affaire, le vol a eu lieu en 2016 et le préjudice est estimé à 300.000 euros. Jacques Mariani et Aurélie Merlini ont été placés en garde à vue mardi dans les locaux de la police judiciaire de Marseille. Aurélie Merlini, 33 ans, fille de l’ex-braqueur de la « Dream Team » Daniel Merlini, abattu en 2010, avait été condamnée à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Lyon en avril 2016, avec des membres du milieu corso-marseillais, dans une affaire de cache d’armes.

Le 29 octobre 2012 elle avait été victime d’une tentative de règlement de comptes à Peyrolles-en-Provence (Bouches-du-Rhône). 

lire plus

°°°°°°°°°°°°°°

C’était quoi la Dream Team?

La Dream Team est le surnom d’une équipe supposée de braqueurs chevronnés des années 1990. C’est Daniel Bellanger, un de ses membres supposés qui aurait trouvé ce surnom en 2000, en hommage à la célèbre équipe américaine de basket-ball qui a dominé les Jeux Olympiques de Barcelone en 19921. Un film est en préparation sur la saga de la Dream Team, long métrage produit par Avalanche Productions, une société de production ayant produit le film Go Fast.

 

Karim Maloumet et Daniel Bellanger – Photo Mathieu Zazzo

Composition de l’équipe supposée

  • Daniel Bellanger, né en 1957 à Limoges, dit « le Grand Daniel »
  • Christian Oraison, né en 1955 à Manosque, dit « le Grand Blond » – abattu le 3 août 2008 à Manosque
  • Michel Crutel, né le 24 avril 1955 à Drancy, dit « Michel le Militaire »
  • Daniel Merlini, né en 1959 à Marseille, dit « le Petit »
  • Karim Maloum, né en 1953 à Paris, dit « le Gros »
  • Jean-Jacques Naudo, né en 1959 à Perpignan, dit « la Fripouille »
  • Bruno Celini, né en 1953 à Villejuif, dit « Nono » décédé en 20142.
  • Gérard Allain, né en 1947 à Paris, dit « Citron »
  • Antonio Santoro, italien dit « le Banquier »

D’après un rapport de la police française, l’équipe s’organisait autour de trois chefs, à savoir Daniel Bellanger, Christian Oraison et Michel Crutel, tous fichés au grand banditisme, de « soldats », confinés aux tâches opérationnelles, et d’un financier pour le blanchiment d’argent3.

Parcours criminel

L’attaque de l’airbus à Perpignan

Le 13 août 1996, un Airbus A320 en provenance de Paris atterrit à l’aéroport de Perpignan. Alors qu’il roule sur le tarmac, deux voitures s’arrêtent devant l’avion et des hommes cagoulés tirent en l’air à l’arme automatique. Deux braqueurs déploient ensuite une banderole à l’adresse du commandant de bord « C’est un hold-up, coupe le moteur et ouvre la soute ». Il obéit. Les braqueurs s’exécutent et repartent avec deux gros sacs de plusieurs kilos, pris dans la soute. Montant du butin, près de 4 millions de francs pour une opération de 2 minutes trente4. La police découvrira plus tard les voitures utilisées par les braqueurs abandonnées dans un parking à Argelès-sur-Mer. Lors des investigations, plusieurs prélèvements ADN seront pris sur une cigarette et une casquette abandonnées dans l’une des voitures. Jean-Jacques Naudo, un des membres présumés de l’équipe sera mis en examen pour cette affaire en mars 2010, mais laissé en liberté5. Ce braquage est imputé officiellement à la Dream Team par des rapports policiers et de magistrats. Cependant, aucune preuve n’accusera le reste de l’équipe3.

Une série d’attaques réussies

Le 18 décembre 1996, un fourgon de transport de fonds de la société Ardial est pris d’assaut par des hommes armés vêtus d’un uniforme militaire à Limoges. Aucun coup de feu tiré, les braqueurs repartent avec 1,6 million de francs. La police est persuadée que c’est la Dream Team qui fait le coup, mais aucun de ses membres ne sera inquiété judiciairement. Le 23 décembre 1996, c’est un dépôt de fonds qui est attaqué à Créteil, mais l’attaque est avortée. Le 26 mai 1997, un autre dépôt de fonds est braqué à Courbevoie pour 9 millions de francs. Des traces ADN sont retrouvées sur une cagoule abandonnée dans la cabine d’un camion toupie ayant servi à coincer le fourgon. Elles permettront d’identifier Gérard Allain. Enfin, un autre dépôt de fonds est attaqué et pillé le 6 décembre 1997 à Vert-le-Grand. Aucune preuve ne permet de dire officiellement que la Dream Team est derrière toutes ces attaques.

Braquages ratés et exil

Le 7 mars 1998, des braqueurs tentent d’attaquer un fourgon de la Brink’s sur l’aéroport d’Orly, mais le chauffeur du fourgon réussit à s’extirper des pistes[pas clair] sans dommage. Les surveillances d’une équipe de malfaiteurs indiquent que deux numismates belges projettent de rentrer en Belgique avec trois millions de francs en octobre 1998. Trois membres supposés de la Dream Team braquent, à l’aide d’une arme, les deux collectionneurs sur le quai de la Gare du Nord et s’emparent de la mallette qui contient les trois millions de francs. Cependant, ils étaient surveillés par la Brigade de répression du banditisme, qui interpelle Maloum, Allain et Merlini le jour même dans une planque à Paris, en possession de la mallette volée. Maloum et Merlini seront initialement relâchés pour vice de forme procédurale au début de l’année 20006. Allain, dont l’ADN a révélé sa participation au braquage de Courbevoie, restera en prison. Quant à Michel Crutel, l’un des membres supposés les plus importants du groupe, il est parvenu à s’échapper de la planque. Les prélèvement ADN confirmeront qu’il y était présent. Les autres membres, se sachant recherchés, décident de quitter la France pour l’Espagne.

Pour cette affaire, Maloum, Merlini et Allain seront condamnés à six ans de prison en 20047. Pour Merlini et Maloum, cette peine sera confondue avec la condamnation pour le braquage de Gentilly.

Apogée et fin de la Dream Team

L’arrivée en Espagne de certains membres supposés de cette équipe de braqueurs incite la police française à adresser une synthèse détaillée à leurs homologues espagnols. Ces derniers ne tardent pas à entendre parler d’eux. Le 21 mai 1999, à Algesiras près du détroit de Gibraltar, une fourgonnette volée en France quelques semaines plus tôt fonce vers un entrepôt gardé par des hommes en armes. Ces derniers mitraillent la fourgonnette qui fait demi-tour en direction de l’hôpital local. Un blessé grave est abandonné aux urgences par ses complices, il s’agit de Michel Crutel8. Crutel et ses complices, qui n’ont jamais été identifiés, voulaient faire main basse sur près de 300 kilos de haschich entreposés là.

Le 30 août 1999, plusieurs hommes vêtus de noir et cagoulés s’attaquent à un fourgon blindé à Malaga. Les braqueurs s’emparent de 540 millions de pesetas, soit près de 20 millions de francs, et prennent la fuite avant l’arrivée de la police. La police espagnole soupçonne la Dream Team française. Elle retrouve les véhicules volés qui ont servi à l’attaque, et trouve une bâche qui aurait servi d’abri aux assaillants. Après recoupements, les polices française et espagnole font le lien entre le matériel retrouvé dans la fourgonnette, qui a servi au transport de Crutel à l’hôpital, et cette bâche : tout cela a été réglé en liquide au même magasin Leroy Merlin de Malaga. Les complices de Crutel pour l’attaque du dépôt de haschich seraient donc les mêmes qui ont braqué le fourgon, la police en fait l’hypothèse9.

Le 26 décembre 2000, une équipe d’une dizaine de braqueurs cagoulés braquent à l’explosif un fourgon blindé de la Brink’s à Gentilly, en région parisienne. Montant du butin, 42 millions de francs. Le coup parfait, en apparence seulement, car grâce aux informations sur le lieu de la planque qu’a fourni Thierry Saman qui s’occupait de la logistique des braqueurs, la police réussit à interpeler une partie des braqueurs dans un pavillon de Paray-Vieille-Poste, le lendemain de l’attaque. Parmi eux, Karim Maloum, Daniel Merlini, Bruno Celini et Jean-Jacques Naudo, quatre membres supposés de la Dream Team. Le 30 décembre 2000, Bellanger et Oraison sont arrêtés à leur tour à Barcelone par la police espagnole4. Ils sont soupçonnés grâce aux écoutes téléphoniques d’avoir organisé le braquage de Malaga, et d’avoir évoqué celui de Gentilly.

Daniel Bellanger et Christian Oraison sont extradés en France début 2002. Ils sont relâchés aussitôt, mais restent sous contrôle judiciaire jusqu’au procès. Le reste de la bande, arrêté le lendemain du braquage de Gentilly, passera six ans en détention provisoire. Le procès de cette attaque à l’explosif d’un fourgon blindé a lieu en décembre 2006. Maloum, Naudo et Celini y sont condamnés à treize ans de prison ferme. Merlini est lui condamné à douze ans. Bellanger et Oraison sont acquittés10. Maloum, Naudo et Celini seront libérés fin 2008 sous contrôle judiciaire. Merlini sera également libéré sous contrôle judiciaire fin 2009. Maloum, rattrapé par son passé, doit partir en cavale, ayant selon son témoignage déjà réchappé à deux tentatives d’assassinat11.

L’équipe supposée connait alors plusieurs revers. Christian Oraison est abattu à Manosque en août 2008 à la suite d’un règlement de comptes peut-être lié au trafic de machines à sous12. Gérard Allain est interpellé à Stains en juillet 2009, alors qu’il s’apprêtait à monter au braquage d’une poste de la ville13. Daniel Bellanger, le chef du groupe, qui a réussi à ne jamais être identifié sur les braquages imputés à l’équipe, tombe en février 2010 pour une affaire de trafic de drogue international14. Daniel Merlini, supposé mêlé au milieu corse des machines à sous, est lui abattu le 17 mars 2010 à Meyrargues, dans les environs de Marseille15.

Karim Maloum est placé en détention provisoire le 6 juillet 2012 dans le cadre d’une affaire de racket3.

Notes et références

  1. (fr) « Arrestation d’un caïd de la Dream Team – Daniel Bellanger, soupçonné d’avoir appartenu à la Dream Team, redoutable gang de braqueurs, a été arrêté à Lyon dans une affaire de drogue. » [archive], sur http://www.leparisien.fr (consulté le 30 septembre 2010)
  2. http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Societe/Bruno-Celini-mort-d-un-braqueur-de-la-Dream-Team [archive]
  3. a b et c Thierry Colombié, Les héritiers du milieu, au cœur du grand banditisme – de la Corse à Paris, Éditions De La Martinière, , 978-2-7324-5643-0 p. (ISBN 978-2-7324-5643-0)
  4. a et b (fr) Le cerveau du braquage de l’airbus arrêté en Espagne [archive] sur http://www.ladepeche.fr
  5. (fr) Jean-Jacques Naudo tombe pour un braquage d’avion quatorze ans après les faits [archive] sur http://www.intimeconviction.fr
  6. (fr) Un délai raisonnable [archive] sur hebdo.nouvelobs.com
  7. Le Parisien [archive]
  8. « Voyage au centre du Nouveau Milieu » [archive], sur http://www.marianne.net
  9. (es) Le cerveau du braquage de l’Airbus arrêté en Espagne [archive] sur http://www.elpais.com
  10. (fr) 11 ans de prison pour les braqueurs de la Brink’s [archive] sur lci.tf1.fr
  11. Documentaire d’Aurélie Condou, « Confession d’un braqueur en cavale », 2012, 52 min
  12. (fr) Un caïd abattu dans un immeuble de Manosque [archive] sur http://www.laprovence.com
  13. (fr) Arrestation et exécution [archive] sur http://www.metrofrance.com
  14. (fr) Lyon : Daniel Bellanger accroché dans une affaire de cocaïne  [archive] sur http://www.leprogres.fr
  15. (fr) Guet-apens Daniel Merlini abattu près d’Aix-en-Provence [archive] sur http://www.corsematin.com

source: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dream_Team_(braqueurs)

00000000000000000000000000000000000000

Las Fuerzas Navales del Ejército capturaron ayer a tres ecuatorianos, quienes trasladaban 959 paquetes de cocaína en el doble fondo de una lancha, la cual fue interceptada en las aguas del océano Pacífico.

Los capturados fueron identificados como Óscar Alejandro, de 19 años y Diego Armando, de 30, ambos de apellidos Castro Rosero; y Luis Alberto Quiñónez Montaño, de 36, todos de nacionalidad ecuatoriana, según se constató en sus documentos personales de identificación. Todos fueron puestos a disposición de la Fiscalía contra la narcoactividad y la Policía antinarcótica.

Leer mas

https://elperiodico.com.gt/nacion/2018/12/17/detienen-a-tres-ecuatorianos-con-959-kilos-de-cocaina/

0000

Las operaciones policiales desarrolladas en la provincia de Málaga durante el año pasado ya dejaban entrever el repunte que el tráfico de cocaína comenzaba a tener en la Costa del Sol con cifras que en últimos meses han quedado pulverizadas con incautaciones históricas.

Según el balance de las Fuerzas y Cuerpos de Seguridad del Estado y Aduanas publicado por el Ministerio del Interior, las investigaciones de estos cuerpos permitieron la incautación de 3.774 kilos de cocaína durante 2017, un 6.000% más que el año anterior y una cifra insólita si se compara con los datos anuales del último lustro –61,3 kilos en 2016; 100,5 kilos en 2015; 36,6 kilos en 2014; y 36,2 en 2013–. Este repunte incluso llevó a Málaga a convertirse en el tercer destino peninsular (Las Palmas sumó 4.375 kilos) con más cocaína interceptada. Superada sólo por Cádiz (15.562 kilos) y Valencia (7.067 kilos), las operaciones desarrolladas en la Costa del Sol consiguieron dejar atrás a puntos de entrada históricos como Madrid (2.377) y Barcelona (1.237) hasta el punto de sumar más toneladas que ambas provincias juntas. Uno de los golpes más sonados lo adelantó este diario en noviembre del año pasado, cuando la Policía Nacional desarticuló la organización liderada por El Laca, un marroquí septuagenario que vivía en Fuengirola y considerado como uno de los reyes de la cocaína en la Costa del Sol….

Leer mas

https://www.laopiniondemalaga.es/malaga/2018/12/17/lucha-antidroga-costa-sol-suma/1054766.html

00000

L’un des chefs présumés du narcotrafic à Rio de Janeiro, au Brésil, a été arrêté, samedi, par la police antidrogue dans la ville d’Asuncion au Paraguay.

Le suspect, identifié comme étant Carlos Enrique Sales Cardoso, alicas « Capilé » (35 ans) était recherché au Brésil pour trafic de drogue et homicide, a indiqué le Secrétariat national antidrogue du Paraguay .

LIRE PLUS

https://www.atlasinfo.fr/Un-baron-de-la-drogue-bresilien-arrete-au-Paraguay_a96406.html

00000

Après un interrogatoire avec un membre colombien d’un réseau criminel de trafic de drogue, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a réussi, samedi, à localiser une ferme près de Boujdour, à une centaine de kilomètres de Laâyoune, “soupçonnée de servir de base arrière pour faciliter les opérations de stockage et de trafic de cocaïne”, rapporte la MAP.

LIRE PLUS

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/une-ferme-de-trafic-international-de-cocaine-localisee-par-le-bcij-pres-de-boujdour_mg_5c162d41e4b05d7e5d82b19f

00000