Archives de 23 décembre 2018

La Policía Nacional se ha incautado de un alijo de 241 kilos de cocaína en el puerto de Valencia tras inspeccionar un contenedor.

La droga estaba dentro de bidones con pulpa de fruta tropical y fue introducida con el método del gancho perdido.

leer mas

https://www.lasprovincias.es/sucesos/confiscan-kilos-cocaina-20181223001809-ntvo.html

0000

Le Nigeria est devenu la plaque tournante de cette drogue, au point qu’on parle désormais de narco-Etat.

Le Nigeria n’est pas leader par hasard de cet empire du crime. Le pays est vaste, mal contrôlé par le pouvoir central, secoué par les conflits territoriaux et les menaces terroristes. La production de drogue peut se faire discrètement.

Dans le même temps, malgré la pauvreté des habitants et des Etats, la méthamphétamine trouve un marché car elle est peu coûteuse à produire.

Elle est fabriquée à partir d’une substance, l’éphédrine, très présente dans les médicaments.

Selon l’AFP, les besoins annuels du pays en éphédrine pour son industrie pharmaceutique sont de 771 kg, or le Nigeria en importe légalement plus de huit tonnes par an.

LIRE PLUS

https://mobile.francetvinfo.fr/monde/afrique/nigeria/le-nigeria-nouvelle

00000

Dans les locaux de la compagnie d’Arles, le commandant Gaël Sallio et le procureur de la République Patrick Desjardins.

Sur la place de la Libération à Eyragues, non loin de la mairie, on a l’habitude de stationner, pour se rendre ensuite dans les commerces ou les bars situés en plein coeur du village de 4 000 âmes. On est nettement moins accoutumé à croiser le chemin de 60 gendarmes, sérieusement équipés et particulièrement décidés. C’est pourtant le scénario qui a prévalu jeudi après-midi, lorsque, sur les coups de 14 h, tous les voyants se sont mis au vert pour s’assurer un flagrant délit, au terme d’une enquête de terrain de plusieurs mois, menée par les gendarmes de la compagnie d’Arles sous la responsabilité du commandant Gaël Sallio. Parmi les gendarmes, 30 militaires de la compagnie d’Arles et une unité de surveillance de 10 militaires de Marseille, il y avait aussi 20 spécialistes en opérations complexes et dangereuses du GIGN. Cette unité de Paris est venue en renfort eu égard aux risques encourus.

Il s’agissait de mettre un coup de frein à un trafic de stupéfiants, si possible en prenant les acteurs la main dans le sac. Caché dans un véhicule, alors qu’allait se dérouler une transaction, c’est un kilo de cocaïne qui a été saisi.

LIRE la suite

https://www.laprovence.com/article/edition-arles/5297593/eyragues-renfort-exceptionnel-du-gign-pour-saisir-un-kilo-de-cocaine.html

000000

Selon nos confrères du Progrès du Jura, les douaniers ont intercepté un 38-tonnes sur une aire de l’A39, vendredi après-midi. Après une fouille minutieuse de la cargaison, ils sont saisi 28 kg d’herbe de cannabis et 520 g de cocaïne cachés dans des cartons renfermant des bocaux d’olives. Le conducteur ukrainien, parti d’Espagne pour rallier la Pologne, a finalement été relâché samedi en début d’après-midi. Selon les enquêteurs, il n’a pas été possible d’établir que le routier connaissait le contenu de la marchandise. Le camion a été saisi par la douane. La justice va devoir statuer sur la confiscation ou non de la marchandise.

source

https://www.lejsl.com/actualite/2018/12/22/28-kg-de-cannabis-et-520-g-de-cocaine-saisis-dans-un-camion-sur-l-a39

00000