Archives de 28 janvier 2019

The international informant

Dhaka, Bangladesh

By Kamran Reza Chowdhury

Methamphetamine tablets made in Myanmar that were traditionally smuggled through southeastern Bangladesh are coming across the border from India, Bangladeshi officials told BenarNews.

Meanwhile, local law-enforcement authorities confirmed that smuggling rose sharply during the past three years in Cox’s Bazar district, where 14 suspected drug dealers, including five Rohingya, were shot dead by police this month. Cox’s Bazar, located in the southeastern corner of Bangladesh, borders Myanmar and is home to hundreds of thousands of Rohingya refugees.

read more

https://www.eurasiareview.com/28012019-india-becoming-transit-route-for-drugs-entering-bangladesh/

000000

Voir l’article original

par Khalid Tinasti

Le système international de contrôle des drogues est un cas d’étude dans le multilatéralisme: depuis la création du système mondial à la sortie de la Seconde guerre mondiale et jusqu’au début des années 2010, la communauté internationale a partagé une position commune, même durant la guerre froide: celle de l’éradication de l’usage récréatif des drogues.

Ce consensus sur l’efficacité de la prohibition comme paradigme de contrôle des drogues s’est brisé ces dernières années face à ses propres échecs.

En effet, la production, l’usage et la consommation des substances illégales traditionnelles sont en constante augmentation.

Le marché des drogues connaît des bouleversements avec l’arrivée des nouvelles substances synthétiques et du trafic sur le dark web auxquels le système actuel paraît incapable de répondre.

Enfin, la répression a provoqué de nombreux préjudices en plus de ceux à l’usage des drogues.

Ces préjudices, bien identifiés depuis une décennie mais toujours décrits à tort comme des «conséquences imprévues», comprennent aussi bien des épidémies sanitaires et des violations des droits humains que l’existence même du marché illégal des drogues, qui pèse environ 500 milliards de dollars par an. Ces préjudices appellent une approche transversale, prenant en compte la santé publique, le développement socio-économique, ainsi que les droits humains. Ce sont là des sujets de développement durable, débattus politiquement au sein de la Genève internationale.

Fin du consensus sur la prohibition

La fin du consensus sur la prohibition entre les pays membres de l’ONU se reflète sur les mandats des assemblées et des agences onusiennes. Actuellement, le contrôle des drogues est débattu au sein de la Commission des stupéfiants (CND), basée à Vienne, du seul point de vue de la répression et de la riposte au crime avec trois objectifs: réduire l’offre, réduire la demande et combattre le trafic illégal. Ainsi, les répercussions des politiques répressives sur le bien-être des populations sont laissées de côté.

De surcroît, des agences comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation internationale pour la migration (OIM), le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), le Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) ou l’Onusida ne peuvent mettre en œuvre la totalité de leurs stratégies déjà complexes, tant que le système de criminalisation de l’usage personnel des stupéfiants actuel est maintenu. Si leurs publics cibles vivent dans la crainte de la punition ou sont arrêtés pour usage de drogues, tout un pan de la population ne peut plus être atteint, les épidémies restent cachées, et les droits fondamentaux sont bafoués sans possibilité de recours.

LIRE PLUS

https://www.letemps.ch/opinions/finir-guerre-contre-drogues

00000

C’est une drogue qui fait des ravages en Polynésie et qui se présente sous la forme de cristaux à fumer. Un laboratoire de fabrication d’ice, surnom de la méthamphétamine, une drogue de synthèse particulièrement dure et addictive, a été démantelé dernièrement par la Gendarmerie à Tahiti au terme de quatre mois d’enquête. Sept personnes ont été interpellées, relate Polynésie première.

Source

https://lessor.org/a-la-une/un-laboratoire-dice-la-drogue-qui-ravage-la-polynesie-demantele-par-les-gendarmes-de-tahiti-videos/

00000

Les policiers ont saisi 60 kg de résine de cannabis à bord d’une voiture, samedi, dans le secteur de la Plaine-des-Bouchers à Strasbourg.

LIRE

https://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2019/01/28/60-kg-de-haschich-dans-une-voiture-une-femme-ecrouee

00000

Vannes la bourgeoise, Vannes la cléricale, Vannes la télégénique… Et Vannes la stupéfiante.

Police, magistrats, riverains, élus, tout le monde en convient : sur le terrain de la drogue, la coquette et, a priori, si paisible capitale du Morbihan, n’est pas loin de décrocher le pompon. Vannes, THE place to deal ? Abonnée à la chronique faits divers-Justice depuis dix ans, la cité des Vénètes et ses trafiquants font singulièrement la Une depuis un mois.
Règlements de comptes, saisie record (233 kg de cannabis), feu de voitures, vandalisme… L’ambiance se tend dans les quartiers populaires de Kercado et Ménimur où les dealers, et leur armée de gamins-guetteurs, défendent leurs zones pas si franches avec un glaçant sentiment d’impunité.

LIRE PLUS

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/enquete-vannes-la-stupefiante-28-01-2019-12194030.php

00000

PKK militants are profiting from USD1.5 billion which are coming from drugs per year, Turkish Interior Minister Suleyman Soylu unveiled.

Terrorism and drugs have joined hands, warned the Turkish minister during the Fight With Narcotic Crimes Evaluation Meeting.

Read more

https://menafn.com/1098029755/Turkey-says-drugs-benefit-PKK-in-USD15b-per-year

°°°

The interior minister said the 28 members of the EU seized a total amount of 4.27 tons of heroin in 2016.

“The amount we [Turkey] seized alone in 2017 was 15 tons and 17.9 tons in 2018,” he added.

In its more than 30-year “terror campaign” against Turkey – the PKK, recognised as a terrorist group by Turkey, the US, and the EU – has been responsible for the deaths of some 40,000 people.

read more

https://www.middleeastmonitor.com/20190127-turkey-pkk-earns-1-5b-annually-from-drugs/

0000

MANAMA, Bahrain — Zeroing in on a small fishing dhow loaded with heroin in 2 million square miles of ocean is like trying to find a needle in a haystack, but a crew of mostly Canadian troops has helped find six in the past two months, hauling in nearly 16 tons of illicit drugs.

The number of uniformed troops wearing maple leaf flags who are taking part in the 33-nation naval partnership here is small, but their area of responsibility is enormous, spanning the Red Sea, Gulf of Aden, Indian Ocean and Gulf of Oman, including some of the world’s busiest shipping lanes.

Just before Christmas, they helped lead the British destroyer HMS Dragon to a pair of dhows carrying nearly 11 tons of illegal drugs, about $6.5 million worth — the most in any bust since the Combined Maritime Force here transitioned from a U.S. force to a multinational counterterrorism and maritime security coalition after 9/11.

In all, their efforts have yielded six drug busts totaling 31,585 pounds since they took over the reins for Combined Task Force 150 from the Saudi navy in December on a four-month rotation.

The task force focuses on disrupting terrorist activities in the region by preventing them from transiting the region’s waterways, which includes the narrow choke points at the Strait of Hormuz, Bab el Mandeb and the Suez Canal.

Read more

https://www.stripes.com/news/canadian-troops-in-bahrain-bust-drug-runners-on-the-hash-highway

00000

Les douaniers ont eu du nez en contrôlant une Fiat Stylo, sur l’autoroute A1 à hauteur de Maurepas (Somme) dans le sens Paris-Lille, lundi 21 janvier peu après 11 heures. Trois hommes, hollandais et belges, se trouvaient dans le véhicule. Le chien des douanes s’est vite intéressé au passager arrière. Les agents ont découvert sur lui six sachets de drogue, scotchés sur ses mollets et sur ses cuisses. Le suspect transportait 3,68 kg de cocaïne.

LIRE la suite

http://www.courrier-picard.fr/162670/article/2019-01-27/interpelle-sur-la1-hauteur-de-maurepas-ll-portait-plus-de-35-kg-de-cocaine

0000

En quatre jours, l’action des douaniers a permis de présenter devant le tribunal d’Amiens deux « mules », des personnes transportant de grosses quantités de cocaïne depuis la Guyane vers les Pays-Bas.

Vendredi dernier, il s’agissait de 3,6 kilos.

LIRE

http://www.courrier-picard.fr/162926/article/2019-01-28/la-cocaine-transite-par-kilos-sur-la1

00000

L’Afghanistan est associé dans l’opinion publique occidentale à sa production clandestine d’opium. Le pays est en effet le principal producteur au monde, d’après le bilan 2018 de l’office des Nations unies sur les drogues et le crime.

Mais c’est une autre plante qui fait l’objet d’un article en deux volets par l’Afghanistan Analysts Network, une ONG allemande spécialisée dans la diffusion d’études et d’analyses sur le pays depuis 2009.

Le cannabis est une plante endémique à l’Asie centrale et du Sud.

L’Afghanistan est connu pour ses productions traditionnelles de résines de cannabis ou haschich, de haute qualité, mais très peu exportées. La consommation du haschich y est tolérée alors que cette société musulmane proscrit l’alcool : il appartient à la culture populaire, à la fois rurale et citadine, mais a fini par être consommé par toutes les strates de la société aujourd’hui.

La génération hippie des années 60-70 l’appelait le  » black afghan « .

LIRE la suite

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/afghanistan-une-histoire-du-cannabis-et-du-haschich_131100

Des dissidents républicains irlandais, en Irlande du Nord, menacent ouvertement la police, les criminels étrangers et les gangs de trafiquants de drogue dans une lettre envoyée la semaine dernière au Belfast Telegraph.

La lettre envoyée contenait également une photo de trois hommes en uniforme militaire, portant des armes automatiques.

L’organisation paramilitaire a déclaré qu’une hausse récente du nombre de décès dus à la drogue ne lui laissait pas d’autre choix que d’engager une action militaire contre les trafiquants de drogue.

La lettre indiquait également que les bandes criminelles étrangères impliquées dans la drogue, la prostitution et le trafic d’êtres humains seraient « sérieusement combattues », des menaces d’expulsion ou d’exécution étant proférées.

La lettre avertit également que « quiconque opère dans le commerce de la drogue avec des paramilitaires loyalistes sera éliminé ».

Quelques jours après l’explosion d’une voiture piégée à l’extérieur du palais de justice, la lettre évoque également la volonté de « cibler activement les forces de la Couronne britannique ».

La police nord irlandaise a déclaré examiner la lettre envoyée au Belfast Télégraph tout en appelant les individus possédant des informations sur ces activités illégales à les signaler à la police.

La semaine dernière toujours, deux hommes âgés de 65 et 48 ans et une femme de 61 ans ont été arrêtés hier dans la zone de Springfield Road, dans l’ouest de Belfast, pour suspicion d’activité républicaine dissidente.

Ils seraient liés à une série d’incidents survenus ces derniers jours, dont l’explosion de la voiture piégée à Derry et des fausses alertes à la bombe. Ils ont depuis été libérés.

Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

https://www.breizh-info.com/2019/01/28/110778/irlande-du-nord-des-dissidents-republicains-menacent-la-police-et-les-dealers-de-drogue

00000

La procureure de Melun, Béatrice Angelelli, lors de l’audience solennelle de rentrée

La magistrate a également évoqué une politique volontariste de lutte contre les problèmes de drogue « qui gangrènent certains quartiers et ont trouvé leur point culminant avec l’assassinat en plein jour d’un jeune homme, le 24 septembre dernier. ».

Au cours du dernier trimestre, ce sont 87 trafiquants qui ont été poursuivis. 62 d’entre eux ont écopé de peines de prison fermes et 22 mandats de dépôts ont été prononcés.

« Ces condamnations et les actions incessantes de la police font que les points de deals sont moins nombreux, notamment depuis la saisie d’armes à feu à Montaigu et aux Mézereaux, à Melun, a conclu la procureure. Que les habitants gênés par ces nuisances intolérables sachent que nous ne baisserons pas les bras ! ».

lire plus

https://actu.fr/ile-de-france/melun_77288/tribunal-grande-instance-melun-drogue-nous-ne-baisserons-pas-bras-assure-procureure_21110660.html

00000

Un funcionario de la Aduana que cumple funciones en San Lorenzo fue detenido este domingo en Aguas Blancas, Salta, con 19 kilos de cocaína de extrema pureza. El procedimiento fue llevado a cabo por el escuadrón de Gendarmería Nº 20 de Orán en el cruce de ruta 34 y 50.

Souza fue aprehendido el domingo a la noche cerca del paso fronterizo entre Aguas Blancas, Salta, y Bermejo, Bolivia. Transitaba en un auto, de regreso a la Argentina, cuando fue detenido en un retén de control en la intersección de las rutas 50 y 34, a la altura de Pichanal.

Cuando los gendarmes comenzaron la inspección del auto Souza exhibió sus credenciales de funcionario de la Aduana y la ropa de ese organismo que llevaba dentro del vehículo.

Pero en la revisión los efectivos de la Gendarmería descubrieron que el paragolpe no sonaba hueco, sino macizo. Al desarmarlo encontraron 18,9 kilos de cocaína.

Emilio Matías Souza, fue detenido, quedó a disposición del juez federal de Orán, Gustavo Montoya. Souza es operador de Control Aduanero de la Dirección Regional de la Hidrovía Paraná-Paraguay, que desde hace tiempo está bajo la lupa por el supuesto contrabando y tráfico de estupefacientes.

Leer mas

https://www.lanacion.com.ar/2215104-detienen-funcionario-aduanero-casi-20-kilos-cocaina

mas

https://www.rosario3.com/noticias/Funcionario-de-Aduana-de-San-Lorenzo-detenido-con-19-kilos-de-cocaina-20190128-0023.html

0000

Le 21 janvier, à Biriatou, un homme en provenance de Malaga a été intercepté par les douanes. Dans sa voiture, 53 kg de cocaïne dissimulés dans une cache.

Le 21 janvier, 51 kg de cocaïne ont été saisis au niveau du péage de Biriatou par les douanes françaises. La drogue, dont la valeur a été estimée à plus de deux millions d’euros, était dissimulée dans une cache aménagée entre la banquette arrière et le coffre.

La fuite à pied

Le conducteur, qui vit en Allemagne et d’origine indoue, venait de Malaga, en Espagne, où la drogue avait été chargée dans son véhicule. Il se rendait en Allemagne. Il a été repéré par les douaniers alors qu’il tentait de prendre la fuite à pied, laissant son véhicule devant le péage de Biriatou.

LIRE la suite

https://www.sudouest.fr/2019/01/28/pays-basque-51-kg-de-cocaine-saisis-a-biriatou-5771961-4044.php

00000

Agentes de la Policía Nacional han detenido en La Línea a doce integrantes de una organización criminal dedicada a la introducción de importantes cantidades de hachís mediante la utilización de narcolanchas.

Se trata de dos mujeres y diez hombres investigados como presuntos autores de los delitos de tráfico de drogas, pertenencia a organización criminal y otros delitos conexos relacionados con el narcotráfico.

Algunos de los arrestados estaban altamente cualificados en el uso de vehículos aéreos no tripulados que eran empleados para el desembarco del hachís.

leer mas

https://m.europasur.es/lalinea/Detenidos-narcos-La-Linea-drones-alijar-hachis_0_1322867887.html

00000

La Guardia Civil junto a la DAVA de la Agencia Tributaria, han detenido a 32 personas sospechosas de dedicarse al tráfico de hachís a gran escala, desde el norte de África hasta las costas del Campo de Gibraltar, y se ha incautado de 800 kilos de hachís, en una investigación que iniciaron en octubre, en San Roque, La Línea y Algeciras (Cádiz), relacionadas con una banda muy activa que mantenían reuniones en la zona de Puente Mayorga (San Roque).

Leer mas

https://columnacero.com/m/sucesos/20369/pillados-con-800-kilos-de-hachis-32-sospechosos-de-narcotrafico-en-campo-de-gibr/

00000

Source

https://www.tsa-algerie.com/video-les-premieres-images-de-la-decouverte-de-3-quintaux-de-cocaine-a-skikda/

00000

Kapıkule’de uyuşturucu operasyonu
Haberler Yaşam
Cuma 25.01.2019 09:49

Alınan bilgiye göre, sınır kapısına gelen bir tır, risk analizleri çerçevesinde x-ray taramasına sevk edildi.

Taramada tırdaki valizlerde şüpheli yoğunluk tespit edilmesi üzerine detaylı arama yapıldı.

Aramada, 10 valiz içinde 193 pakette 235 kilo 338 gram gelen esrar ele geçirildi.

https://m.sabah.com.tr/yasam/2019/01/25/kapikulede-uyusturucu-operasyonu

00000

Turkish customs officials discovered 235 kilograms of cannabis stashed in a truck on the Turkish-Bulgarian border Friday.

The truck was stopped at the Kapıkule border crossing when an X-ray scan discovered « suspicious density » at the back of the truck. Searching 10 suitcases at the back, the authorities found 193 packs of cannabis weighing some 235.338 kilograms. The truck driver was detained.

Read more

https://www.dailysabah.com/investigations/2019/01/26/235-kilos-of-cannabis-found-in-truck-on-bulgarian-border

00000

Tijuana, Basse-Californie. – Saisie d’environ 65 kilos de «cristal».

Le contrôle a été effectué dans la zone courrier et colis d’une entreprise située à l’aéroport international de Tijuana.

Après avoir inspecté plusieurs envois, un chien spécialisé dans la détection des stupéfiants a marqué deux colis.

Dans le premier colis, on a trouvé 16 rouleaux de ruban noir renfermant de manière cachée une substance granulée présentant les caractéristiques de la drogue, connue sous le nom de «cristal», pesant environ 37 kilogrammes.

Dans la deuxième boîte, on a trouvé 12 rouleaux présentant les mêmes caractéristiques, d’un poids approximatif de 28 kilogrammes.

SOURCE
https://www.tribuna.com.mx/seguridad/Autoridades-aseguran

00000