MĂŞme après une peine dĂ©finitive, il y a de l’espoir, du moins en Italie.

Claudio Pasquale Locatelli, alias Mario de Madrid, 66 ans, nĂ© Ă  Almenno San Bartolomeo Ă©tait au moins jusque dans les annĂ©es 90 considĂ©rĂ© comme l’un des principaux trafiquants internationaux, un trait d’union entre l’AmĂ©rique du Sud et l’Europe.

En 2015, il a Ă©tĂ© extradĂ© vers l’Italie Ă  la suite d’une enquĂŞte considĂ©rĂ©e dĂ©finitive sur le trafic de drogue entre la fin des annĂ©es 1980 et le dĂ©but des annĂ©es 1990, sur la base d’une peine prononcĂ©e en 2012 de 26 ans de prison et il est incarcĂ©rĂ© Ă  la prison de Spoleto.

La prison de Spoleto

Après l’extradition, l’avocat de Mario de Madrid, le sicilien Vito Felici, avait ouvert un incident d’exĂ©cution, d’abord devant un tribunal de Milan, puis en cassation.

Un recours pour s’opposer Ă  l’application de la peine puisque le prĂ©venu, alors en fuite en Espagne, ne pouvait se dĂ©fendre car ses avocats n’Ă©taient pas informĂ©s de la procĂ©dure en cours.

Le château de Spoleto

La peine définitive de 26 ans d’emprisonnement pour 12 domaines d’inculpation différents, à donc été annulée pour une erreur bureaucratique, un défaut de notification dont seuls les magistrats en ont la responsabilité.

Il attend de sortir de la prison de Spoleto.

0000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s