Archives de 27 février 2019

Así quedó al descubierto este miércoles cuando la Armada incautó casi una tonelada del alcaloide que estaba a la deriva en aguas del mar Pacifico y amarrado a uno de estos dispositivos. En una operación de interdicción marítima cayó otra tonelada de cocaína.

LEER MAS

https://www.semana.com/nacion/articulo/ahora-los-narcos-pescan-la-cocaina-con-boyas-satelitales/603080

0000

La Fuerza Naval del Pacífico reportó que en las últimas horas hallaron 1.7 toneladas de droga en dos operaciones adelantadas en altamar cerca de las costas nariñenses. En uno de los golpes se detuvieron tres personas que responderán por el delito de porte y tráfico de estupefacientes.

Leer mas

https://m.elpais.com.co/judicial/hallan-mas-de-una-tonelada-de-droga-en-costas-del-pacifico-narinense.html

0000

La drogue était dissimulée dans un camion dont le chauffeur est de nationalité danoise.

Les services des douanes des Pyrénées-Orientales ont arrêté ce mardi soir, à hauteur de la frontière au Perthus, un ensemble routier transportant des oranges.

Après une inspection approfondie, les agents ont alors découvert, cachés dans un camion parmi les agrumes; pas moins de 987 kilos de résine de cannabis, selon nos confrères de l’Indépendant.

Le chauffeur, seul à bord, de nationalité danoise, a été arrêté puis remis aux services de l’antenne de la police judiciaire de Perpignan chargés de la poursuite des investigations.

LIRE PLUS

https://www.ladepeche.fr/2019/02/27/une-tonne-de-cannabis-saisie-au-perthus-la-drogue-etait-cachee-dans-les-oranges,8040957.php

0000

Le droit des douaniers français ne devrait néanmoins pas être abrogé immédiatement.

Le Conseil constitutionnel souligne que la décision peut être « reportée dans le temps » afin que l’ordre public continue d’être préservé.

Pour le moment, les agents des douanes ayant au moins le grade de contrôleur peuvent continuer d’avoir accès aux données de télécommunications d’individus en contactant directement leur opérateur. Mais les données doivent être détruites « à l’extinction de l’action pour l’application des sanctions fiscales. »

Tout LIRE

http://www.entreprise.news/le-conseil-constitutionnel-limite-le-pouvoir-des-douaniers-francais/amp/

0000

Reprise ici d’une saga interrompue par la série sur le commerce des armes (1), avec cette fois l’apparition, bien loin de l’Amérique du Sud, d’un événement qui n’est pas sans en rappeler un autre, à savoir l’arrestation de Viktor Bout à Bangkok, piégé par des agents déguisés de la DEA venus lui commander des armes. L’arrestation récente a eu lieue à Zagreb en Croatie, ce qui n’est pas non plus une surprise, tant depuis longtemps les Balkans figurent dans le collimateur des observateurs attentifs du trafic de drogue côté Europe : on y trouvait en effet là-bas Stjepan Prnjat, surnommé « l’Escobar Croate« , qui a été arrêté le 10 mars 2018 seulement.

C’est l’arrestation cette fois d’un caïd colombien amené par pilote de nationalité américaine dans un jet en provenance du Mali, autre nœud primordial du trafic, comme j’ai pu déjà le répéter à plusieurs reprises. Colombie, Mali, Croatie, voici les trois ingrédients primordiaux de ce qui pourrait ressembler à du déjà vu, en effet, avec l’accusation de tentative d’échanger de la coke contre des missiles, ce qui avait plombé Viktor Bout comme on a pu le voir. Les circonstances, troublantes, semblant par trop similaires. On va y ajouter également à cela le tableau de la Guyana, où, là aussi, rappelez-vous, les préparatifs d’une traversée de l’Atlantique par un avion bourré de cocaïne avaient été déjoués… en raison d’un problème technique.

LIRE la suite

http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-ccx-le-chainon-manquant-du-trafic-ou-un-autre-viktor-bout-a/

Deux suspects ont été interpellés et placé en retenue douanière, avant d’être envoyé à Fort de France en Martinique.

Là, JIRS et OCRTIS prendront la suite des investigations.

Le service garde-côtes de la douane francaise emploie 800 agents qui servent une quarantaine de navires, 10 avions et 9 hélicoptères.

0000

Dans le strict respect des conventions internationales, l’Agence Fédérale du Cannabis superviserait la production et le commerce de cannabis médical dans une situation de quasi-monopole. Une fois établie, elle mettra notamment en jeu des licences de production avec des contrats pré-établis qui précisent le lieu de production et la quantité, comme ce sera le cas en Allemagne.

L’agence du cannabis serait intégrée à l’Agence Fédérale du Médicament et des Produits de Santé (FAMHP) et donc sous la direction du ministère de la Santé. Une fois la production terminée, l’agence rachètera les récoltes pour les distribuer aux pharmacies et aux hôpitaux. Ainsi, elle garde le monopole de la distribution mais aussi du commerce international.

LIRE PLUS

https://www.newsweed.fr/agence-federale-cannabis-approuvee-comission-sante/

0000

Nouvelle importante saisie de drogue au large de Saint-Martin ce lundi, les douaniers ont intercepté sur un voilier une centaine de kilos de cocaïne.

Deux individus ont été placés en retenue douanière le temps de transférer le dossier aux services spécialisés de l’OCRTIS.

LIRE PLUS

https://www.rci.fm/infos/faits-divers/nouvelle-grosse-saisie-de-cocaine-en-mer

0000

Leur annulation rétrospective annoncée, lundi 25 février, par le parquet de San Francisco fait suite à la légalisation totale du cannabis entrée en vigueur il y a un peu plus d’un an en Californie.

Une façon aussi d’en finir avec une répression discriminatoire, selon de nombreuses association de défense des droits civiques aux Etats-Unis.

Leer mas

http://m.rfi.fr/ameriques/20190227-cannabis-plus-9000-condamnations-vont-etre-amnistiees-san-francisco

0000

Las fuerzas de seguridad han detenido en el Campo de Gibraltar a 1.976 personas relacionadas con el narcotráfico, se han incautado de 72 toneladas de hachís y de 120 vehículos y han intervenido una cantidad importante de dinero en metálico desde que se puso en marcha el plan de seguridad en esa zona, en julio de 2018.

Leer mas

https://www.20minutos.es/noticia/3575061/0/plan-gobierno-campo-gibraltar-detenidos-siete-meses/

0000