Archives de 18 mars 2019

Selon nos informations, confirmées par le parquet de Lyon, le commissaire François Thierry a été mis en examen lundi soir pour «faux et complicité de faux en écriture publique par dépositaire de l’autorité publique»,«complicité de trafic de stupéfiants» et «participation à une association de malfaiteurs».

L’ancien patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) est notamment accusé d’avoir organisé en avril 2012 la garde à vue fictive de son principal informateur, Sophiane Hambli alors détenu à Nancy, pour lui permettre de superviser l’importation d’au moins six tonnes de résine de cannabis depuis le Maroc via l’Espagne. Une opération emblématique de la stratégie secrète mise en place par l’Office des stups à partir de 2010, baptisée «Myrmidon».

Mi-février, la magistrate Véronique Degermann, anciennement chargée de la criminalité organisée au parquet de Paris, a été mise en examen dans ce dossier pour «complicité de faux et usage de faux en écriture publique par dépositaire de l’autorité publique»». (Photo AFP)

SOURCE

https://www.liberation.fr/direct/element/stups-francois-thierry-mis-en-examen-pour-participation-a-une-association-de-malfaiteurs_95231

0000

Pour bien comprendre la politique de répression de l’usage de drogues, et l’obsession de la police pour la chasse aux usagers, il est nécessaire de décrypter la logique de rentabilité qui anime et pervertit l’activité policière.

L’usage de stupéfiant est un délit mineur, sans victime, sans plaignant, sans danger pour autrui, sans incidence sur la résolution des enquêtes de trafic, sa répression n’est pas dissuasive, mais elle constitue néanmoins une proportion déraisonnable de l’activité policière.

La politique du chiffre est le moteur de l’activité de la police.

À la qualité du travail accompli, l’administration préfère et exige de la quantité. C’est un système pervers et toxique dont les perdants sont la sécurité et le service public.

LIRE PLUS

http://police.etc.over-blog.net/2018/10/politique-du-chiffre-et-delit-dusage-de-stupefiants.html

0000

NANNING, 18 mars (Xinhua) — La police a démantelé un réseau de trafic de drogue transfrontalier et saisi plus de 25,7 kg d’héroïne dans la région autonome Zhuang du Guangxi (sud), a annoncé le département de la police régionale.

Un total de 20 suspects ont été arrêtés dans cette opération conjointe menée par les polices du Guangxi et de la province du Yunnan.

LIRE PLUS

http://french.xinhuanet.com/2019-03/18/c_137904811.htm

0000

Un Français a été arrêté sur l’île indonésienne de Bali pour avoir dissimulé plusieurs dizaines de grammes de drogue dans sa villa, a indiqué lundi la police locale.

Samuel Pierre Danguny, un paysagiste âgé de 44 ans, risque jusqu’à 12 ans de prison, selon la police.

«Il a été arrêté vendredi soir au sud de Denpasar avec six paquets de marijuana (33 grammes), deux paquets de haschisch (16 grammes) et un paquet de méthamphétamines (0,50 gramme)», a détaillé Ruddi Setiawan, le chef de la police de Denpasar, la capitale de l’île. Le Français a acheté les drogues pour 8,7 millions de roupies (540 euros environ) en se rendant en bateau sur l’île de Gili Air, proche de Lombok.

LIRE PLUS

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-francais-arrete-a-bali-pour-avoir-cache-de-la-drogue-dans-sa-villa-20190318

0000

TUNISIE 🇹🇳: Belhassen Trabelsi interpellé en France

Publié: 18 mars 2019 par Marc Fievet dans INFOS

Les autorités tunisiennes ont lancé auprès des autorités françaises une demande d’extradition de Belhassen Trabelsi, beau frère de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali et grand argentier de son clan qu’on croyait au Canada.

Moncef Ben Ali, trafiquant de drogue

La famille Ben Ali bénéficie également de quelques prébendes. Pas un frère, pas une sœur du nouveau président qui ne reçoivent une petite gâterie. Moncef, le frère préféré, se lance dans le trafic de drogue et laissera, dit-on, 4 millions de dinars de dettes auprès des banques. Kaïs Ben Ali, le fils du frère aîné, s’octroie le monopole des alcools à Sousse et fait main base sur le free-shop de Monastir.

LIRE PLUS

https://mondafrique.com/tunisie-belhassen-trabelsi-interpelle-a-paris/amp/

0000

Il y a quelques semaines, après plus d’un an d’investigation, les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la criminalité organisée (OCLCO) ont fini par interpeller ce fameux chauffeur, véritable cheville ouvrière du trafic. Au moment de son arrestation, il s’apprêtait à remettre près de 100 000 euros en liquide à un particulier, interpellé en même temps que lui. Une vraie surprise pour celui qui se pensait « intouchable ».

LIRE PLUS

https://fr.news.yahoo.com/l-argent-drogue-roulait-voiture-diplomatique-061724595.html

0000

FRANCE 🇫🇷 (procès Air Cocaïne): 5 ème round…

Publié: 18 mars 2019 par Marc Fievet dans INFOS

La semaine se terminera par l’audition de Christine Saunier-Ruellan, juge d’instruction en charge de l’essentiel de l’affaire Air Cocaïne (confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille). La magistrate, dont une partie du travail a été remise en cause par la défense, a été citée par Me Dupond-Moretti, l’un des avocats des pilotes. Le procès doit se tenir jusqu’au 5 avril.

Lire

https://www.nicematin.com/faits-divers/le-proces-air-cocaine-dans-sa-derniere-ligne-droite-306883

0000

En ouverture de sa 62e session annuelle, l’office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) a adopté hier une déclaration signée par 30 ministres des Affaires étrangères visant à « accélérer l’implémentation et l’engagement pour contrer le problème global de la consommation de drogue ».

Elle a été fraîchement accueillie par les milieux associatifs.

LIRE

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article

0000

ERRARE HUMANUM EST, PERSEVERARE DIABOLICUM EST

Depuis le plan d’action adopté en 2009 par les Nations unies visant à éliminer ou réduire sensiblement la culture, la production, la consommation illégales et le trafic de drogues, le constat est amer. La politique de prohibition prônée par la Commission des stupéfiants (CND) de l’ONU à Vienne est «un échec colossal». Jeudi et vendredi derniers, la 62e session de la CND n’en a pourtant pas tiré les leçons. L’ONU n’a procédé à aucune évaluation critique. Dans sa déclaration ministérielle, très équivoque, elle parle de «progrès tangibles» tout en admettant que la production de stupéfiants et de substances psychotropes ainsi que le trafic illégal de drogues ont «atteint des niveaux record».

LIRE

https://www.letemps.ch/monde/malgre-lechec-lonu-poursuit-dogme-prohibition-drogue

0000

William Hippert, n°2 de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), fait le point sur le phénomène des collecteurs et blanchisseurs de l’argent de la drogue.

LIRE

http://m.leparisien.fr/faits-divers/argent-de-la-drogue-le-marche-des-stups-c-est-3-5-milliards-d-euros-en-especes-18-03-2019-8034042.php

0000

L’ancien chef de département chargé de la lutte contre le trafic illicite de stupéfiants de la direction du contrôle des stupéfiants de la Fédération de Russie, MIA, à Khakassia, a coopéré avec des trafiquants de drogue.

Il les a informés sur les raids et opérations préparés et recevait des pots de vin.

Source

https://en.crimerussia.com/corruption/chief-drugs-policeman-of-khakassia-works-for-drug-dealers/

0000