Archives de 21 mars 2019

BRASIL🇧🇷: PF apreende 47 avioes

Publié: 21 mars 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

0000

Après la police française en décembre 2018, c’est au tour de la police italienne de faire une saisie de drogue assez surprenante. Selon Corriere dello Sport, 14 kilos de cocaïne ont été saisis à Naples en rapport avec l’un des meilleurs footballeurs du monde. La marque du quintuple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo « CR7 » était affichée sur chaque paquet contenant la cocaïne. Après les images du Portugais en France, ce sont des étiquettes de sa marque en Italie qui accompagnent les voyages de drogue.

LIRE PLUS

https://sports.orange.fr/divers/article/plusieurs-kilos-de-cocaine-saisis-avec-une-etiquette-cr7-CNT000001dVRUg.html

C’est une information Le Parisien, on apprend aujourd’hui que 4 militaires de l’opération sentinelle ont été d’abord portés manquants puis retrouvés placés en garde à vue pour détention et usage de Cannabis.

LIRE PLUS

https://lecannabiste.com/4-militaires-de-loperation-sentinelle-en-gav-pour-du-cannabis/

0000

Les douanes ont saisi 5 kilos d’héroïne et arrêté deux trafiquants de drogue, qui opéraient dans le sud du Luxembourg.

Les douaniers ont également saisi une importante quantité d’argent en espèces.

Dans un communiqué publié jeudi en fin d’après-midi, les douanes précisent que de la cocaïne et du haschisch ont aussi été saisis.

Source: L’essentiel

0000

Odessa – Mer noire

Dans un conteneur chargé de bananes, lors de l’inspection du navire qui arrivait d’Amérique du Sud, les services de sécurité ukrainiens ont découvert 257 kilos de coke.

0000

0000

Se dirige-t-on vers de la provocation (Entrapment) ?

Un « témoin de l’accusation » était fiché comme source, a affirmé hier un gendarme devant la cour d’assises, à Aix, en contradiction avec la version d’un enquêteur

« Quelle vie je vais avoir avec les conneries qu’il raconte ! ? » André (1) avait lâché cette phrase, devant la cour d’assises spéciale, à Aix-en-Provence, alors qu’un gendarme avait affirmé à la même barre que ce sexagénaire était sur le point d’être inscrit au fichier des « indics » (2), avant d’être rattrapé par l’affaire Air Cocaïne en 2015.

Mais, hier, un autre gendarme a donné une version différente. « J’étais l’agent traitant d’André, il était inscrit au fichier des sources depuis 2009 ou 2010, a témoigné, par visioconférence, cet officier. Mais personnellement je ne l’ai vu qu’à partir de janvier 2015… »

Quel est son rôle dans l’affaire ?

André, 66 ans, est l’homme qui a transporté un sac de billets pour « acheter le silence » de Frank Colin (qui utilise cette expression), organisateur des trois vols suspects pour le compte d’un commanditaire surnommé « Rayan ».

L’argent avait été livré, sur le parking d’un hôtel Campanile de Montpellier, à un proche de Frank Colin, alors en détention provisoire.

LIRE PLUS

—————————————————-

En matière d’infractions à la législation sur les stupéfiants

C’est surtout le contentieux des opérations de surveillance et de livraison contrôlée de stupéfiants qui a fourni à la chambre l’occasion d’affirmer sa doctrine et de sanctionner l’opération lorsqu’elle a été montée de toutes pièces par des fonctionnaires dont l’intervention a été déterminante de la commission des faits ; dans cette hypothèse, la chambre a rappelé à plusieurs reprises que la provocation, par un agent de l’autorité publique, à commettre l’infraction exonérait le prévenu de sa responsabilité pénale lorsqu’elle procédait de manoeuvres ayant déterminé les faits délictueux et porté ainsi atteinte au principe de loyauté des preuves (30).

Si, à l’inverse, l’intervention des policiers n’a pas déterminé le prévenu à commettre les faits, mais qu’elle a eu pour seul effet de permettre de constater un trafic de stupéfiants déjà commis et d’y mettre fin, l’opération est alors régulière. Il en a ainsi été jugé, par exemple, lorsqu’un officier de police judiciaire se fait passer pour l’ami d’une personne décédée par overdose et déclare vouloir acquérir de la drogue auprès d’un tiers soupçonné d’avoir fourni la dose mortelle. Par un arrêt rendu le 24 février 1999, la chambre a jugé que la preuve résultant de cette action ne constituait pas un stratagème ni des manoeuvres déloyales susceptibles de dénaturer l’opération de police et de la rendre illicite (31).

source: https://www.courdecassation.fr/publications_26/rapport_annuel_36/rapport_2004_173/deuxieme_partie_tudes_documents_176/tudes_diverses_179/travers_quelques_6401.html

00000000000000000000

Des policiers vietnamiens arrangeant des paquets de méthamphétamines confisqués lors du démantèlement d’un important réseau de trafic de drogues, dans un commissariat de Ho Chi Minh Ville, le 20 mars 2019. Photo AFP / Vietnam News Agency
Un raid a été lancé mercredi dans contre la propriété luxueuse d’un Chinois installé à Ho-Chi-Minh-ville, l’ex-Saïgon, capitale économique du pays communiste ayant adopté l’économie de marché, où la jet-set locale est adepte de soirées festives. Un total de 300 kilos de méthamphétamines a été saisi et « onze personnes ont été interpellées, dont huit Chinois et trois Vietnamiens », a confirmé la police à l’AFP.

LIRE PLUS

https://www.lorientlejour.com/article/1162729/au-vietnam-trafic-de-drogue-sous-couvert-dimport-de-textile.html

0000

C’est Michel LALANDE, le préfet de la région « Hauts de France », qui a donné cette instruction.

Source: le Tweet de @UNSAPOLICE : https://twitter.com/UNSAPOLICE/status/1108363483236700160?s=09

0000

Casi 200 kilos de cocaína ocultos en un contenedor que traía madera aserrada desde el puerto ecuatoriano de Guayaquil a la Comunitat Valenciana. Es el último ‘gancho perdido’ confiscado por la Guardia Civil y Aduanas en el puerto de València y eleva a más de una tonelada la cocaína colombiana intervenida en los muelles valencianos en 2019, concretamente, en poco más de un mes.

Leer mas

https://www.levante-emv.com/sucesos/2019/03/20/confiscan-200-kilos-cocaina-puerto/1850648.html

0000