Archives de 28 mars 2019

La Guardia Civil et la Police nationale ont saisi 400 kilos de cocaïne dans un Cessna « Grand Caravan » à l’aéroport de Fuerteventura.

La drogue a été découverte lorsque les autorités de l’aéroport ont signalé que les passagers de cet avion n’avaient pas satisfait aux formalités d’arrivée.

L’enquête est en cours….

 

0000000000000

Una avioneta con 400 kilos de cocaína aterrizó en el aeropuerto de Fuerteventura y la Guardia Civil busca ahora a los ocupantes de la aeronave.

La cocaína fue encontrada en el interior de la aeronave, después de que los ocupantes de la avioneta no entregaron la documentación necesaria tras tomar tierra.

LEER MAS

0000

Dans le domaine des stupéfiants, du blanchiment de stupéfiants et de la non-justification de ressources, les ODJ ne peuvent agir que dans le cadre d’une co-saisine avec les OPJ de la police ou de la gendarmerie.

A la tête des ODJ, c’est une magistrate, Nathalie Becache, qui supervise une équipe de douaniers formés aux enquêtes judiciaires.

Ecoutes, filatures, perquisitions… ce service, également connu sous l’acronyme SNDJ, travaille comme une police.

Derrière la façade impersonnelle de ses locaux en bordure de périphérique se cachent des bureaux pas comme les autres. L’entrée des visiteurs est scrupuleusement filtrée. Les couloirs abritent geôles de garde à vue et salles d’audition insonorisées.

Et pourtant chaque échelon DNRED continue d’héberger dans ses locaux un OPJ…(pour effectuer une perquisition par exemple) dont le coût est pris en charge par la Douane.

0000

Recherché pour trafic de drogue, un homme originaire du Royaume-Uni a été arrêté au large de la côte australienne. Détail notable de son interpellation, signalée mercredi par la police australienne : il tentait de fuir le pays à bord… d’un scooter des mers.

LIRE PLUS

00000

Le préfet, sur ordre du ministre des Transports, demande de ne plus contrôler les camions à Loon-Plage, pour faciliter la circulation. Situation ubuesque pour les douaniers. Philippe Boulanger, de la CGT.

LIRE

https://www.deltafm.fr/info-locale/france/region/nord/dunkerquois/loon-plage/les-forces-de-lordre-face-aux-douaniers/amp/?__twitter_impression=true

0000

À Calais et Dunkerque

Dans un silence total des DI, DR et autres administrateurs, suite au feu vert donné par Rodolphe Gintz, le directeur général de la Douane française, ce jeudi matin, la police a engagé des discussions avec les douaniers pour qu’ils stoppent leur «grève du zèle».

Lire

Ce matin à Dunkerque. Le dialogue social en douane @gintz @douane_france @afpfr @CGTdouanes @cgt https://t.co/FsPxTMXb9Q

C’est officiel: l’autorité administrative et le pouvoir politique, plutôt que dialoguer, vient d’envoyer des policiers et gendarmes pour déloger des douaniers en uniforme et armés parce qu’ils bossent. Bienvenue dans le nouveau monde. @UNSADouanes

••••

Les collègues de Dunkerque ont donc interdiction de faire leur boulot au ferry de Dunkerque. Plus personne ne contrôle là bas. Pas de discussions, pas d’échange. L’avenir douanier semble bien sombre en France.

Le commissaire divisionnaire de la CSP Dunkerque à informé les douaniers qu’un contrôle douanier constitue un trouble à l’ordre public..

PLUS

0000

Un OBJECTIF fixé au ministre de l’intérieur comme remonter les filières et ceux qui se font vraiment de l’argent!

Dix mois après un discours très ferme du chef de l’État, les premières mesures sont en préparation dans les ministères de l’Intérieur et de la Justice.

«Ce qui est clair, c’est qu’on a perdu la bataille du trafic dans de nombreuses cités.» Comme à son habitude, Emmanuel Macron ne prend pas de gants en présentant, le 22 mai 2018, ses mesures pour les banlieues. Il parle «d’embrasement», d’organisations «au moins nationales, et bien souvent internationales, qui sont derrière ces trafics et qui conduisent au pire des crimes». Et conclut: «Pour le mois de juillet, je veux qu’on ait finalisé un plan de mobilisation sur la lutte contre les trafics de drogue.»

L’été s’en est allé sans plan. En février dernier, à Évry, le président revient sur le sujet et parle d’un «objectif pour les prochaines semaines, que j’ai assigné au ministre [de l’Intérieur], sur la lutte contre les stupéfiants et les trafics, de reprendre le combat avec de nouvelles méthodes».

Et d’évoquer quelques pistes: «remonter les filières et ceux qui se font vraiment de l’argent, qui amènent la production et qui arrivent à entretenir cette économie parallèle», «éviter …

LIRE PLUS

Et pendant ce temps-là:

Dans un silence total des DI, DR et autres administrateurs, suite au feu vert donné par Rodolphe Gintz, le directeur général de la Douane française, ce jeudi matin, la police a engagé des discussions avec les douaniers pour qu’ils stoppent leur «grève du zèle».

LIRE

0000

0000

« Si mon usage de cannabis est si problématique et dangereux, pourquoi ne suis-je pas en détention réelle ? » s’était-il alors interrogé. D’après l’Etat, j’ai commis un crime grave. Si le gouvernement était honnête avec lui-même, il devrait faire de la place en prison pour un demi million de personnes ».

Le courage et la détermination de Silver semblaient inéluctables, mais, à l’époque, impossible de savoir jusqu’où il mènerait sa croisade.

Pourtant, la semaine dernière, la police a mis un coup d’arrêt à l’activité de Silver en arrêtant 42 personnes responsables de la plateforme aussi bien en Israël qu’à l’étranger – y compris Silver lui-même.

Le site internet Telegrass a aussi été fermé. On pouvait lire sur la page d’accueil un message en anglais et en hébreu disant : « Ce site a été fermé par la police d’Israël ».

La police israélienne a déclaré que les arrestations à l’étranger ont été coordonnées avec des agences de police aux Etats-Unis, en Allemagne et en Ukraine.

LIRE

0000

105 kg de cannabis dans des bidons, enterrés dans un bois.

Un mystérieux voyage à Paris et des ramifications internationales: ce mercredi, six personnes ont été mises en examen pour association de malfaiteur aggravée, à Saint-Brieuc, dans le cadre d’un trafic de stupéfiants.

L’affaire ne dit pas, à ce stade encore sensible de la procédure, comment la police a eu vent de la présence de plus de cent kilos de cannabis enterrés en pleine campagne, dans un bois, sur la commune de Ploufragan (22).

LIRE PLUS

0000

En France, on aime bien signer des protocoles…

°°°°

Signature du protocole de mise en œuvre du plan d’action interministériel de lutte contre le phénomène des « mules » en provenance de Guyane

Nicole Belloubet, garde des Sceaux, ministre de la justice, Annick Girardin, ministre des outre-mer, Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, ainsi que Rodolphe Gintz, directeur général des douanes et droits indirects, ont signé ce mercredi 27mars le protocole de mise en œuvre du plan d’action interministériel de lutte contre le phénomène des « mules » en provenance de Guyane.

Ce protocole permettra de renforcer et mieux coordonner les efforts de ces acteurs dans la lutte contre ce fléau, tant en métropole qu’en Guyane.

Nicole Belloubet et Annick Girardin avaient annoncé lors de leur déplacement en Guyane un plan interministériel de lutte contre le trafic de cocaïne vers la métropole .

Le protocole, conjugué aux nouvelles dispositions légales récemment entrées en vigueur dans la loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, va permettre de relever ce défi.

Il est le fruit d’un travail de concertation intense entre les différents ministères concernés.

C’est ainsi qu’aux termes de ce protocole, l’ensemble des parties prenantes s’engage :

En Guyane :

Premièrement, à renforcer les contrôles dès la frontière avec le Suriname. A cet égard, les effectifs de la brigade de recherche de Saint Laurent du Maroni seront renforcés dès cet été, passant de 18 à 22 militaires ;

Deuxièmement à intensifier les contrôles à l’aéroport de Cayenne en accentuant le ciblage des passeurs de drogue et en assurant un meilleur échange de renseignements entre les brigades des douanes de Cayenne et d’Orly.

Troisièmement à créer de nouvelles chambres d’hôpital à Cayenne, permettant de doubler le nombre des passeurs de drogue in corpore pris en charge, de 4 à 8 ;

Quatrièmement à reconduire les opérations de dissuasion renforcée aux abords de l’aéroport.

En Métropole :

Tout d’abord à renforcer la qualité du ciblage effectué par les agents des douanes pour affiner la détection des passeurs de drogue, y compris s’ils parviennent à échapper aux contrôles dans les aéroports ;

Ensuite à renforcer les effectifs douaniers permettant une intensification des contrôles des passeurs en provenance de Cayenne ;

Enfin à créer en septembre prochain une antenne de l’OCRTIS, office central de police judiciaire spécialisé dans la lutte contre les trafics de stupéfiants, à l’aéroport d’Orly, à l’instar de ce qui existe à Roissy.

En bout de chaîne, une politique pénale de fermeté sera mise en œuvre par les parquets de Cayenne et de Créteil en termes de poursuites et de réquisitions à l’audience.

Source

0000

Neuf hommes âgés de 27 à 40 ans ont été arrêtés tôt mercredi matin lors d’une vaste opération policière visant à démanteler un réseau de distribution de drogue dans la grande région de Montréal et jusqu’à Québec.

Trois perquisitions ont eu lieu dans l’agglomération de Longueuil et neuf autres à Montréal, sur les rives nord et sud de la métropole, mais aussi à Lévis, indique la police.

Plus de 130 policiers ont pris part à l’opération, provenant de la Sûreté du Québec (SQ), du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), du Service de police de Châteauguay, de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent et du Service de police de Mirabel.

LIRE

0000

Lutte contre le trafic de cocaïne

Les ministres de la justice, Nicole Belloubet et des Outre-mer Annick Girardin, ont signé ce protocole qui acte la phase opérationnelle du plan interministériel de lutte contre le trafic de cocaïne vers la métropole qu’elles avaient annoncé lors de leur déplacement en Guyane en septembre 2018, précise un communiqué commun.

Ce protocole, également signé par les secrétaires d’État Christelle Dubos (solidarités et santé) et Laurent Nunez (Intérieur), et par Rodolphe Gintz, directeur général des douanes, prévoit notamment d’« intensifier les contrôles à l’aéroport de Cayenne en accentuant le ciblage des passeurs de drogue et en assurant un meilleur échange de renseignements entre les brigades des douanes de Cayenne et d’Orly ».

LIRE

0000

DROGUES – Une opération des Forces armées en Polynésie française (FAPF) a conduit à la saisie en haute mer de près 800 kg de cocaïne par la frégate de surveillance Prairial, dans les eaux internationales au large du Nicaragua.

Au cours de son déploiement dans le Pacifique, la frégate de surveillance Prairial a intégré les opérations de lutte contre les trafics illicites aux côtés de plusieurs nations, sous le contrôle tactique du Joint Interagency Task Force – South(JIATF-S) et en coopération avec les États riverains.

Le 21 mars, un avion de patrouille maritime américain a détecté un panga (une embarcation de pêche traditionnelle en Amérique du Sud). Ce dernier, à la dérive en haute-mer au large du Nicaragua, avait un comportement suspect. Le JIATF-S a alors confié la mission au Prairial, le navire le plus proche de la position. La frégate s’est rapprochée en quelques heures du navire, tandis que le commandement supérieur des Forces armées en Polynésie française à Tahiti a activé les voies diplomatiques pour mettre en œuvre l’article 17 de la convention de Vienne sur la répression du trafic de stupéfiants.

LIRE

0000