Archives de 30 mars 2019

Un commando d’une dizaine d’individus a fait irruption dans une cité de Marseille dimanche, procédant à des tirs d’intimidation à la kalachnikov. Une guerre de territoire qui s’étend désormais au reste de la région PACA.

Devant témoins et en pleine journée, les démonstrations de violences et intimidations se font de plus en plus nombreuses à Marseille, et s’étendent désormais au-delà de la cité phocéenne. Les scènes sont surréalistes. Dimanche dernier, un commando d’une dizaine d’hommes a fait irruption dans une cité de la ville avant de tirer en l’air à la Kalachnikov puis de repartir comme si de rien n’était.

La guerre entre narco-trafiquants se fait désormais aux yeux de tous.

LIRE PLUS et vidéo

0000

Le général de division Juan Grillo, directeur de l’Agence Nationale Antidrogues du Venezuela

L’accusation médiatique d’une collusion entre le gouvernement du Venezuela et le narcotrafic n’est pas nouvelle. Déjà, le 19 janvier 2008, le responsable antidrogue de la Maison Blanche, John Walters avait accusé, sans preuve, le président Hugo Chávez de devenir “de devenir un important facilitateur du trafic de cocaïne vers l’Europe et d’autres régions de l’hémisphère”. Plusieurs années ont passé mais cette matrice d’opinion est de nouveau utilisée pour créer l’image d’un Etat voyou au Venezuela. Il est quand même surprenant que dans cet effort de propagande médiatique, aucun journaliste n’ait pris la peine d’aller écouter le point de vue des acteurs de la lutte antidrogue dans le pays de Bolivar. C’est ce que nous avons fait. Nous sommes allés interviewer le général Juan Grillo, directeur de l’Agence Nationale Antidrogues du Venezuela (ONA par ses sigles en espagnol). Il nous offre, en exclusivité, un autre son de cloche, qui a toujours été ignoré par les médias dominants.

Romain Migus : Pourquoi, le 8 août 2005, le gouvernement du Venezuela décide-t-il de rompre les accords passés avec la Drug Enforcement Administration (DEA), l’agence antidrogues des Etats-Unis ?

Juan Grillo : Dès lors que le leader de notre Révolution, Hugo Chávez, a décidé de créer l’Agence Nationale Antidrogues, il a été décidé de rompre les accords avec la DEA. Il faut savoir que, dans ce même bâtiment où nous nous trouvons en ce moment, existait une sorte d’ambassade officieuse des Etats-Unis, géré par la DEA. Nous, les vénézuéliens, n’avions pas accès à ces bureaux……LIRE

0000

Début 2016, un cadre de la DNRED reçoit une réquisition judiciaire du juge Jean Gervillié, qui enquête sur une affaire de stups impliquant Zoran Petrovic et celui-ci déclare: «Jean-Paul Garcia [alors patron de la DNRED] m’a demandé sur un Post-it de vérifier une liste de noms, a raconté le témoin. J’ai fait opérer immédiatement par mes services cette vérification et fait rédiger une note classifiée manuelle par un de mes agents. Cette note mentionnait expressément que Zoran Petrovic était sur liste noire

La note doit alors être envoyée au service juridique, chargé de la transmettre au juge d’instruction. «Je devais faire porter cette note par un chauffeur sous pli fermé, poursuit le cadre. Mais M. Guilmin m’a indiqué qu’il se chargeait de l’amener directement. Je n’ai pas pu refuser car il m’en a donné l’ordre.»

Le cadre s’exécute. Mais à la suite d’une demande de déclassification, un an et demi plus tard, l’inspection générale des douanes se rend compte que le document transmis à la justice, pourtant classé « secret défense », ne correspond pas à l’original.

L’écriture est différente. Surtout, le nom de Zoran Petrovic n’apparaît plus sur liste noire.

Dans le cadre de cette procédure, un document classé «secret défense» a même été caviardé pour dissimuler à la justice le véritable statut du trafiquant indicateur.

Un dossier « Secret Défense » caviardé par Erwan Guilmin en personne?

Le Dossier de Marc Fievet est toujours classé « Secret Defense »! Peut-on encore se fier à cette bande de malfrats?

Il faut savoir qu’Erwan Guilmin,en 2010, lorsqu’il agissait en tant qu’administrateur civil, agissant pour le DG Jérôme Fournel, (photo de droite) autre énarque, celui-là même qui s’est vanté auprès de Jean Paul Garcia de « devoir s' »occuper aussi » du film GIBRALTAR » qui devait s’appeler L’AVISEUR, Erwan Guilmin a donc produit un mémoire en défense adressé au Tribunal Administratif de Paris suite à ma requête d’indemnisation.

Erwan Guilmin (photo à gauche) qui n’était pas encore le patron de la DOD (Direction des Opérations Douanières) était déjà un virtuose de l’interprétation des faits, sans chercher aucunement à se renseigner auprès des douaniers qui ont vécu cette opération d’infiltration!

Erwan Guilmin a tout remis en cause et a demandé de voir rejeter la requête et, à titre subsidiaire, déclarer la requête indemnitaire de M.FIEVET non établie dans l’ensemble de ses éléments et de la réviser…

Le T.A a cru ce menteur, manipulateur et magouilleur!

Pour info, Corinne Cleostrate était la patronne de la DRD (Direction du Renseignement Douanier) à la DNRED cette année là.

Erwan Guilmin, il est aujourd’hui « Chargé de mission à la sous-direction des politiques sociales – Secrétariat général » au Ministère de l’économie et des finances depuis janvier 2018.

0000000000000000

Novembre 2016, un camion en provenance d’Espagne pénètre dans le centre technique municipal (CTM) de Saint-Denis. Il est précédé d’une puissante Audi. C’est la deuxième fois en quelques semaines que des agents des douanes repèrent cet étrange manège.

Cette fois, ils interceptent le convoi, peu après 21H00. Et découvrent à l’intérieur de la remorque, dissimulés dans une cache aménagée, 500 kilos de résine de cannabis.

La drogue devait être reconditionnée puis « dispatchée » entre plusieurs revendeurs, avait expliqué une source proche de l’enquête à l’époque des faits.

LIRE

0000

Les trois Toulonnais qui comparaissent devant la cour d’assises étaient amis avant d’être pris dans les filets de l’affaire Air Cocaïne. Les liens se sont rompus au procès d’Aix
°°°
Frank, Henri et Xavier.
Les trois Toulonnais du procès Air Cocaïne seront fixés sur leur sort en fin de semaine prochaine.
Une quasi-fraternité qui a volé en éclats ces dernières semaines devant la cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône. Depuis l’ouverture du procès, il y a six semaines, François-Xavier Manchet cache son désarroi derrière des petites blagues.Ils risquent gros. Trente ans de prison, c’est peu ou prou le temps qu’auront perduré les liens d’amitié qui liaient Frank Colin aux deux autres.

LIRE

0000

La mission parlementaire sur la délinquance financière a rendu son rapport : « Quand on voit les sommes en jeu, la faiblesse des moyens alloués en dépit de la rentabilité de l’action des services, on peut s’interroger! »

En France, la lutte contre la délinquance financière organisée par les cols blancs est insuffisante, fragilisant les comptes publics et la cohésion sociale: c’est, en substance, la conclusion à laquelle aboutissent les députés Ugo Bernalicis (France insoumise) et Jacques Maire (LREM) dans leur rapport sur l’évaluation de la lutte contre ce type d’actions illégales, présenté ce jeudi matin.

Après un état des lieux inquiétant sur la manière dont les services de l’État, dépassés, essaient tant bien que mal de contrecarrer une délinquance de plus en plus complexe et massive, les élus formulent vingt-cinq propositions visant à rendre plus efficace le combat contre les fraudeurs.

LIRE

Et les douaniers qui réclament des moyens ne sont pas entendus.

Lorsqu’il n’y a pas de volontés politiques de lutter avec efficacité, on est dépassé! Tous ces conseillers de l’ombre, énarques pour la grande majorité, d’allers-retours incessants entre public et privé, en rigolent et n’ont pas l’intention de faire évoluer les choses et peu de ministres couillus pour imposer de vrais réformes!

Je prépare un article pour rappeler les difficultés éprouvées pour obtenir que les douaniers soient OPJ, les freins de l’INTERIEUR, les tergiversations politiques et les tractations…Avec les noms de tous les participants. (Époque Charasse, Joxe, DG Weber, DG Comolli, DI Hoguet etc.etc). Tout çela, pour constater que peut-être bientôt, les douaniers dépendront de l’Intérieur…

Le seul coté positif, c’est que tous les directeurs inutiles alors, seront remerciés.

Comme quoi, à toute chose, malheur est bon!

0000

La Dirección Antidrogas (Dirandro) halló un total de 41.091 kilos de alcaloide cocaína en un envío postal con destino a Holanda.

La incautación se dio en la provincia constitucional del Callao, según informó la policía nacional.

 

LEER MAS

0000