Archives de 3 avril 2019

La police bordelaise vient de mettre un coup d’arrêt à un gros trafic de drogue dans le quartier du Grand Parc, à Bordeaux. Après plusieurs mois d’enquête, une importante opération de police a été menée le mardi 26 mars, dans ce quartier, mais aussi à Floirac et à Bruges. 90 policiers ont été mobilisés pour l’occasion. 18 personnes ont été interpellées.

L’affaire naît avec l’arrivée de renseignements après du groupe de lutte contre les stupéfiants, à l’automne 2018. Dans la foulée, la police met en place de nombreuses surveillances dans le quartier du Grand Parc, à Bordeaux. Elle met au jour un important trafic de drogues : cocaïne, résine de cannabis, ecstasy, héroïne. Le tout géré par un réseau très organisé, avec têtes de réseau, revendeurs et guetteurs.

LIRE

0000

Le 25 mars dernier, la brigade des douanes de Cierp-Gaud saississait 75 kilos de résine de cannabis à bord du véhicule d’un Néerlandais. Il a été condamné mardi 2 avril à 3 ans de prison ferme et 30 000 euros d’amende par le tribunal de Saint-Gaudens.

Les douaniers avaient trouvé dans le transporter Volkswagen de l’homme d’une cinquantaine d’années, immatriculée aux Pays-Bas, cinq sacs de sport contenant des pains de cannabis.

LIRE

0000

Actuellement, en cette dernière semaine du procès « Air cocaïne », après le réquisitoire fleuve de l’avocat général Marc Gouton, les avocats des accusés vont tous se défoncer pour une issue la plus favorables possible pour tous.

Maitre Eric Dupond-Moretti, avocat de Pascal Fauret et Bruno Odos, a achevé sa plaidoirie par un: « Si vous n’acquittez pas ces deux hommes, c’est à désespérer de tout«  et Maitre Vey, d’ajouter à l’adresse de la cour: « Nous espérons que vous allez les acquitter  pas uniquement au bénéfice du doute , mais pour rétablir leur honneur, c’est important pour des militaires« .

Bravo! Effets de manche et trémolos dans la voix ont réussi à extirper des larmes des proches des pilotes…Mais en réalité, ce n’est pas le jugement qui sera prononcé contre tous ces hommes qui sera important. Pour l’exemple, peut-être, une fois encore, la justice massacrera des vies sans s’intéresser au laxisme des autorités en charge de la sécurité des Français et qui ne font pas le job.

La DNRED ne sait rien sur cette affaire ou ne souhaite pas s’exprimer et peut compter sur le mutisme professionnel de Corinne Cleostrate, l’OCRTIS, c’est pareil, d’ailleurs l’office a été dessaisi, les gendarmes ont fait ce qu’ils ont pu…et la DCRI, service pointu s’il en est un, ne sait pas non plus…Il est triste de constater que toutes ces agences de renseignements et d’enquêtes, filatures et autres écoutes en tous genres aient été incapables de fournir des éléments concrets aux magistrats de la cour d’assises spéciale.

Comment ces magistrats, professionnels du droit, certes, pourront-ils prononcer un jugement sur une affaire de narcotrafic avec une certitude absolue sans éléments de preuves irréfutables?

Comment…? Ah mais oui! Ce sera l’intime conviction!

Mais pensez-vous, lecteurs, que des leçons vont être tirés de cette affaire et qu’une vigilance accrue sera mise en place pour contrôler tous ces vols d’affaires? Que nenni! Bercy, actuellement est en train de casser la Douane en supprimant régulièrement des brigades et en diminuant les effectifs de celles encore maintenues.

°°°°

Bienvenue dans l’univers doré de l’aviation d’affaires! Prenons un exemple, à Cannes-Mandelieu, le manque de fonctionnaires est en tout cas criant.

Les trois douaniers en poste (contre cinq en 2012) doivent en priorité assurer un contrôle quotidien des bateaux qui arrivent au port de plaisance, situé à une vingtaine de minutes de l’aéroport. Résultat, le bureau des douanes est vide tous les jours de 10 heures à 16 heures. « Le type qui arrive avec des mallettes, il fait ce qu’il veut, résume Claude. Je dirais même que s’il s’intéresse un peu à notre fonctionnement, il sait exactement à quel moment il n’y a personne. »

Une note interne de la direction régionale des douanes confirme ce constat accablant.

Daté du 28 mars 2018, ce document, dont l’objet initial est d’évaluer l’impact futur du Brexit, relève que « l’effectif actuel de trois agents [à Cannes] n’est pas suffisant [et ne permet pas de] réaliser le moindre contrôle alors que l’on connaît la sensibilité de la Côte d’Azur pour certains trafics, notamment liés au blanchiment des capitaux ». Un effectif de douze agents, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui, « serait un minimum pour permettre une présence quotidienne », ajoute la note.

Gérald Darmanin, le ministre très réactif dés qu’il s’agit de se faire mousser des saisies douanières effectuées, est d’une discrétion absolue sur ce sujet.

Rodolphe Gintz, le DG de la Douane Française, qui est un twitteur confirmé, ne twitte pas à ce sujet et ne semble pas concerné par cette carence d’effectif. C’est Jérôme Fournel qui mène la danse et le démembrement!

Depuis quelques jours, des directives pleuvent sur DR et DI soumis et au panurgisme avéré, puisque suite au mouvement des douaniers, Rodolphe Gintz va jusqu’à faire surveiller les douaniers qui font des contrôles par des policiers avec l’aide de préfets de régions tout en donnant l’ordre de limiter les contrôles…Naturellement, avec la plus grande attention de Jérôme Fournel…Même qu’il y aurait eu des menaces de sanctions!

Sont-ils tous devenus fous et l’arrivage de la cocaïne et autres « marchandises »…sur l’hexagone ne semblent donc pas les émouvoir autrement ?

Pourtant l’aviation d’affaires est régulièrement dans le collimateur des renseignements, notamment pour le transport d’argent liquide aussi.

« Le passage de pognon en cash, malgré les transferts électroniques, ça reste une valeur sûre. Un avion privé, pour ça, c’est bonnard« , confirme un agent de la DNRED. Mais ce n’est pas tout. Selon un rapport d’Europol publié en 2011, y circulent aussi illégalement des « diamants, bijoux, drogue et armes à feu », et même des migrants, victimes du trafic d’êtres humains.

Interrogé en 2018, un porte-parole de la police européenne affirme que le phénomène est toujours en augmentation.

En France, tout baigne!

Ah! Mais bon sang, mais c’est bien sûr, j’avais oublié que désormais pour maintenir la fluidité de circulation des marchandises, la douane française a conçu une solution technologique innovante: la frontière intelligente.

Ouf, on est sauvé! Adieu BSI, BSE et autres SURV, l’avenir est dans la DATA!

0000

On comprend mieux pourquoi deux trafiquants de drogue présumés voulaient absolument échapper à des policiers, vendredi en fin d’après-midi, dans le quartier de Malbosc, à Montpellier, au point de n’avoir pas hésité à foncer délibérément et à percuter sur le trottoir, une brigadière de police de la brigade des « stups » de la sûreté départementale du Rhône, à Lyon.

Ils ont voulu sauver 506 kilos de cannabis, en vain, la drogue a été saisie.

Dans la foulée, les policiers ont saisi aussi 280.000 euros en cash!

LIRE PLUS

0000

EE UU 🇺🇸 lleva al menos 50 años en guerra contra el narcotráfico. Una pelea que, a pesar de todos los recursos que dedica, está perdiendo.

En el lustro anterior ha llegado al país más cocaína, por más sitios y más barata (al por mayor) que nunca. Ahora, un estudio señala que la propia política antidroga estadounidense ha creado un ecosistema en el que los narcos responden a cada golpe adaptándose, abriendo nuevas rutas y nodos.

LEER MAS

0000

Les investigations menées par le détachement la Section de recherches de Saint-Martin en co-saisine avec l’OCRTIS, Office Central de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants, permettent de localiser un des mis en cause en Guadeloupe continentale.

Le 29 janvier 2019, il est repéré dans le secteur du Gosier.

Il se donnera la mort pour échapper à son interpellation. Une vaste opération judiciaire est alors déclenchée simultanément en Guadeloupe et à Saint-Martin.

Elle conduit à l’interpellation de onze individus et donne lieu à la saisie de plusieurs véhicules, bateaux et fortes sommes numéraires en espèce.
4 personnes sont placées en détention provisoire.

L’information judiciaire ouverte auprès de la Juridiction inter-régionale spécialisée de Fort-de-France se poursuit.

PLUS

0000

Las autoridades revisaron un vehículo abandonado en la antigua aduana de la ciudad de Tecún Umán, Ayutla, San Marcos, y encontraron en el interior del automóvil un enorme cargamento de droga.

La Fiscalía de Delitos de Narcoactividad del Ministerio Público (MP) comenzó a procesar la escena la noche del lunes y durante la madrugada del martes contabilizaron un total de 933 paquetes que contienen cocaína, según la prueba preliminar de campo.

LEER MAS

0000

Dernière heure: La #GRC annonce la saisie de près de 100 kg de cocaïne, ce matin, au port de Montréal.

La drogue était dissimulée parmi des meubles dans un conteneur en provenance du Mexique. Deux suspects épinglés dans ce dossier.
— Maxime Deland (@MaxDelandQMI) April 2, 2019

0000