FRANCE 🇫🇷 (reconnaissance aĂ©rienne des routes de trafics): les « yeux » de CAE Aviation traĂ®nent-ils toujours au-dessus du Sahel?

Publié: 18 avril 2019 par Marc Fievet dans AFRIQUE, Algérie, DNRED, Drogues, France, LUXEMBOURG, Mali, Malte, Narcotrafic INFOS, Secret Defense, SERVICES FRANCAIS, Tunisie
Tags:, , ,

CAE Aviation (Luxembourg 🇳🇱), dont les avions traquaient les pirates dans le sud de l’ocĂ©an Indien, effectue-t-il des missions au-dessus du Sahel?

Pour mĂ©moire, c’est CAE qui avait mis Ă  disposition de la DGSE l’avion espion appartenant Ă  la France qui s’est Ă©crasĂ© le lundi 24 octobre 2016 dans la matinĂ©e Ă  l’aĂ©roport de Malte avec cinq passagers Ă  bord.

Dix secondes. C’est le temps qui s’est Ă©coulĂ© entre l’envol du Fairchild SA227 « Merlin IV » et l’impact avec le sol le 24 octobre 2016 sur l’aĂ©roport de Luqa, Ă  Malte.

Les 5 français en mission pour les services secrets étaient en route pour une opération de reconnaissance en Libye.

Aucune information n’a été donnée sur l’objectif exact de la mission, ni sur les raisons du crash.

L’avion en question, un Fairline Merlin, immatriculé N5577MX 🇺🇸, avait été racheté aux USA avant d’être modifié par des experts français pour servir dans les missions d’espionnage. Il avait déjà été utilisé dans le sahel pour des missions du même genre.

A Paris, le ministère de la dĂ©fense avait refusĂ© de prĂ©ciser la destination de l’avion ou l’objet de sa mission de reconnaissance. Le gouvernement maltais a annoncĂ© Ă  l’Ă©poque dans un communiquĂ© que les dĂ©pouilles de cinq hommes français avaient Ă©tĂ© retrouvĂ©es sur le lieu du drame.

Parmi les cinq personnes à bord, trois relevaient « du ministère de la défense » – elles travaillaient pour la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) – et deux étaient des salariés d’un contractant privé, la société luxembourgeoise CAE Aviation, qui détenait l’appareil, a précisé le ministre.

La DGSE ou la DNRED de la Douane Française ?

Les trois employĂ©s de la DGSE ou de la DNRED intervenaient-ils lors de missions de renseignement pour repĂ©rer les routes de trafics. C’est ce que le gouvernement maltais avait affirmĂ© dans un premier temps: « le vol faisait partie d’une opĂ©ration de surveillance menĂ©e depuis cinq mois par les douanes françaises pour repĂ©rer les routes de trafics d’êtres humains et de drogues en particulier ».

0000000000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s