Archives de 25 avril 2019

Si hace unas semanas los detenidos en la localidad costera eran integrantes de un grupo criminal organizado dedicado al asalto de viviendas, el último arrestado en la ciudad del sur del Baix Llobregat ha sido un narcotraficante al que el Cuerpo Nacional de Policía (CNP) localizó con cinco kilos de cocaína en su posesión.

LEER

0000

Ils vendaient de la drogue en ligne. Quatre dealers, arrêtés en mars dernier, comparaissaient hier au tribunal d’Angers. Selon le Courrier de l’Ouest, ils étaient jugés pour avoir fourni des stupéfiants à des centaines de clients en ligne depuis un appartement situé boulevard Foch, via le réseau social Snapchat. Outre la cocaïne, le groupe vendait aussi des space-cakes (pâtisserie à laquelle on ajoute du cannabis sous forme de haschich ou d’herbe).

LIRE

0000

Un Américain a été interpellé récemment par la police en Birmanie après la découverte de plusieurs centaines de milliers de plants de cannabis dans le centre du pays, ont annoncé les autorités locales.

LIRE

0000

L’avion dont je vous parlais dans l’épisode précédent n’était pas le seul sur place à faire partie de ce qui était bien un réseau de trafiquants possédant deux bases séparées, l’une à Bamako-Sénou au Mali, et l’autre à Dakar-Yoof. D’autres appareils servaient de relais, notamment entre la Guinée-Bissau, le Mali et …. le Portugal, où un petit bimoteur avait été vu à plusieurs reprises… et là où il a fini ses jours, d’ailleurs. Tout le réseau partait du narco-état qu’était (et qu’est toujours) la Guinée-Bissau, approvisionné à profusion par les trafiquants colombiens qui ont eu un jour l’idée d’outrepasser la côte Ouest africaine pour débarquer plus à l’intérieur des terres africaines et se poser en plein désert malien, en venant directement du Brésil, avec à bord de bien plus grandes quantités de cocaïne que les petits avions des « nouveaux Mermoz de la coke » qui avaient précédé. Le réseau malien et dakarois leur servent alors de soutien logistique, avec à la tête de l’organisation un français (1)… ou plutôt deux : un spécialiste de l’aviation, et un du trafic au sol (2), plus traditionnel, les deux bénéficiant à l’évidence d’aides en (très) haut lieu pour échapper aux radars de la police. Le premier se faisant sonder par un ancien policer espagnol (3) devenu ripou, le même qui se fera assassin.

Un avion récupéré (ou exfiltré), un autre retrouvé abandonné

On avait laissé échapper là, avec cet appareil, l’une des preuves flagrantes d’un gros trafic, en réalité (les militaires français présents n’y auraient donc rien vu à redire ?). Le Cessna avait été poussé, comme on l’a vu, entre les containers arrivés avec Serval, une opération militaire menée au Mali par l’armée française. Lancée en janvier 2013 et menée dans le cadre de l’intervention militaire française au Mali, c’était l’Opération Serval, qui s’était achevée en juillet 2014 mais aussitôt suivie par la seconde, opération Barkhane, à partir du 1 er août 2014. L’avion, par ces formidables capacités d’emport (1,3 tonne), était un appareil fort prisé des trafiquants, comme je vous l’ai déjà dit ici à moult reprises… Il n’est pas le seul à avoir échappé à la vigilance de ceux qui logiquement devraient lutter contre les trafics.

(1) Eric Vernet, à Bamako, secondé par le guinéen Ibrahim Gueye à Dakar.

(2) Walter Amegan, trafiquant français toujours en fuite à ce jour.

(3) Miguel Angel Devesa, ancien policier espagnol et assassin d’un de ses complices.

LIRE

0000

Huelva, 25 abr (EFE).- La Guardia Civil ha intervenido en las últimas doce horas dos narcolanchas en distintos puntos de la costa de la provincia de Huelva en cuyo interior se han encontrado alrededor de un centenar de fardos de hachís, con un peso aproximado de 4.000 kilos.

Leer

0000

Another Pakistani national has been executed – the third in less than two weeks – in the city of Jeddah in Saudi Arabia after he was found guilty of smuggling drugs, the kingdom’s ministry of Interior said on Monday.

Saddam Hussein Mohammad Anar was arrested for smuggling a quantity of heroin, the official Saudi Press Agency (SPA) reported.

Read

0000

Alexis Lopez, directeur général des douanes en Guyane a dressé la semaine dernière le bilan des activités douanières pour l’année 2018. Le détail.

Trafic de cocaïne

« Nous avons doublé les quantités de cocaïne saisie sur l’ensemble du territoire ainsi qu’à l’aéroport Félix-éboué.

Nous avons atteint 1 024 kg soit plus d’une tonne. En 2017 le chiffre était de 527 kg. Nous avons intercepté 580 mules essentiellement à l’aéroport. Nous avons aussi fait des constatations dans le service des frets et aux colis postaux.

LIRE

0000

EUROPA 🇪🇺

Publié: 25 avril 2019 par Marc Fievet dans INFOS

El consumo de drogas en los países europeos no deja de incrementarse, según el último informe de la Junta Internacional de Fiscalización de Estupefacientes, organismo que depende de la ONU, referido al año 2018.

Hay alguna novedades preocupantes.

Por ejemplo, la pérdida del sentido del riesgo en la utilización de algunos narcóticos, fenómeno muy extendido entre los jóvenes menores de 30 años. El hachís y sus derivados, que representa la parte del león del consumo registrado –con el 71 por ciento de todas las aprehensiones llevadas a cabo por las distintas policías– se beneficia, además, de la confusión legislativa que autoriza en algunos países su uso como fármaco.

Leer mas

0000

22 tonnes: The deadly drugs stopped from reaching our shores

The taskforce is made up of AFP personnel and officials from the National Narcotics Control Commission and the Chinese Anti-Smuggling Bureau.

Current figures on just how successful Taskforce Blaze has been have been released to WAtoday to coincide with the 20th anniversary of the AFP establishing its first office in Beijing in 1999.

AFP deputy commissioner of operations Neil Gaughan said methamphetamine consumption in Australia was the second highest in the world according to the Organisation for Economic Cooperation and Development.

He said the taskforce had stopped more than 22 tonnes of drugs « finding their way into the veins of the Australian community ».

« The Australian community’s consumption of illicit drugs continues to be a driver for the regional production of methamphetamine and other illicit substances, and Chinese and others’ cooperation will be key to counter these efforts, » he said.

Read more

0000

Lima.- La policía peruana decomisó 2.202 kilos de cocaína cargada en contenedores en el puerto del Callao, en la costa central del país, desde donde iba a ser enviada a Bélgica, informó este miércoles la Superintendencia Nacional de Aduanas (Sunat).

« Culmina el operativo liderado por Aduanas en coordinación con fiscalía y policía, se ha incautado más de 2.202 kilos de cocaína », indicó la Sunat en Twitter.

Leer

0000

Plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies dans le port d’El Callao (situé sur le centre du littoral du Pérou), d’où elles devaient être expédiées pour la Belgique, a annoncé la douane péruvienne (Sunat), mercredi 24 avril.

« L’opération dirigée par les douanes en coordination avec le ministère public et la police s’est achevée avec la saisie de plus de 2.200 kilos de cocaïne », a indiqué la Sunat sur Twitter. La drogue était camouflée dans des dizaines de conteneurs, sur un navire battant pavillon libérien amarré dans le port d’El Callao.

LIRE

0000