EUROPE đŸ‡ȘđŸ‡ș: les Pays-Bas đŸ‡łđŸ‡±, premier producteur au monde de drogues synthĂ©tiques

Publié: 28 avril 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Chiffres Ă  l’appui, les Pays-Bas sont devenus l’un des premiers pays producteurs de drogues synthĂ©tiques du monde. Selon une enquĂȘte menĂ©e par quatre chercheurs de l’AcadĂ©mie de police nĂ©erlandaise, les rĂ©seaux mafieux ont Ă©coulĂ© l’annĂ©e derniĂšre pour quelque 19 milliards d’euros de pilules d’ecstasy et d’amphĂ©tamine produites aux Pays-Bas, un montant comparable au chiffre d’affaires de Philips.

Dans le dĂ©tail, les 614 tonnes d’amphĂ©tamine fabriquĂ©es dans le royaume ont rapportĂ© un chiffre d’affaires de 9,6 milliards d’euros et le milliard de pilules d’ecstasy, 9,3 milliards.

Au global, 80 % de ces substances seraient destinĂ©es Ă  l’exportation.

Pour publier ces chiffres jusqu’Ă  prĂ©sent inĂ©dits, les chercheurs se sont basĂ©s sur une pondĂ©ration de trois donnĂ©es : les saisies opĂ©rĂ©es, le nombre de laboratoires dĂ©mantelĂ©s et les volumes de dĂ©chets chimiques retrouvĂ©s.

Manque de moyens de la police

Plusieurs raisons expliquent pourquoi les Pays-Bas sont une base arriĂšre de prĂ©dilection pour les rĂ©seaux mafieux internationaux. SituĂ© au centre de l’Europe et dotĂ© de bonnes infrastructures, dont le port de Rotterdam et celui d’Amsterdam, le royaume permet une distribution aisĂ©e des produits vers d’autres pays.

Pour les auteurs du rapport, le manque de moyens de la police nĂ©erlandaise est avant tout responsable de ce marchĂ© florissant. « Etant donnĂ© le faible nombre de policiers affectĂ©s Ă  la recherche d’indices, les chances de mettre la main sur ces rĂ©seaux criminels sont faibles », estime le professeur Pieter Tops de l’acadĂ©mie de police.

« C’est une honte pour le pays », s’est indignĂ© le ministre de la Justice en prenant connaissance de ces chiffres, tout en reconnaissant que cette « question n’avait Ă©tĂ© suffisamment prioritaire ces derniĂšres annĂ©es ». Il s’est engagĂ© Ă  « dĂ©manteler cette Ă©conomie criminelle » dans les annĂ©es Ă  venir.

Didier Burg

Source

0000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s