Archives de 21 mai 2019

Près de 400 mineurs exploités abusivement par les trafiquants de drogue en Grande-Bretagne ont été placés cette semaine sous la protection des services sociaux, après qu’un raid de la police a mis hors d’état de nuire un réseau d’une ampleur absolument incroyable. Les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de 500 hommes et 86 femmes, membres de gangs, à la saisie de 46 armes ainsi que d’importantes quantités de cocaïne, pour une valeur de 176 000 £, pour 18 000 £ d’héroïne ou encore 300 000 € d’argent liquide, en une semaine.

LIRE PLUS

0000

Des agents de la police nationale espagnole ont intercepté un bateau chargé de 1 500 kilos de cocaïne dans le cadre d’une opération conjointe avec l’Agence nationale de la criminalité (ANC), la DNRED de la douane française, la police judiciaire du Portugal et la police fédérale du Brésil.

Le bateau, un bateau de pêche sans pavillon qui est arrivé mardi au port de La Luz, avait quitté le Brésil pour l’Espagne et se dirigeait vers la Galice. Il a été abordé en haute mer par des agents du GEO, avec la collaboration de la Marine espagnole et de l’armée de l’air.

Un tribunal de Vigo a décrété l’entrée en prison des sept membres d’équipage à bord du navire.

Source

0000

El pesquero fue asaltado en alta mar por GEO, con la colaboración de la Armada

Agentes de la Policía Nacional han interceptado una embarcación cargada con 1.500 kilos de cocaína en el marco de una operación conjunta con el N.C.A británico, la DNRED de la Aduana francesa, la Policía Judiciaria de Portugal y la Policía Federal de Brasil.

Fuente

0000

Les fonctionnaires ont découvert dans plusieurs sacs, 31 kg de résine de cannabis mais également 7 kg d’héroïne et 255 grammes de cocaïne.

L’homme qui vit dans l’appartement âgé de 44 ans, est revenu chez lui à 21h20. Les policiers n’ont eu qu’à l’interpeller. Il a été placé en garde à vue. L’enquête a été confiée à la brigade des stupéfiants de la sûreté urbaine.

LIRE PLUS

0000

En trois mois, les policiers d’Orléans et de Montargis ont procédé à trois importantes saisies de drogues à Montargis. La dernière en date est celle du 30 avril 2019 : 27 kg d’héroïne, 6 kg de cocaïne et 15 kg de cannabis. Deux personnes ont été interpellées dans le quartier Kennedy à Montargis.

PLUS

0000

Una avioneta cargada con droga se estrelló en la zona fronteriza de San Lorenzo-Esmeraldas. El hecho ocurrió la mañana de este lunes 20 de mayo del 2019.

Altos oficiales señalaron que se trata de al menos 240 ladrillos con sustancias ilegales. No hay detenidos ni heridos.

LEER MAS

0000

Alors que la production, la vente et la consommation de cocaïne restent interdites dans la plupart des pays du monde, une majorité de client·es se dit prête à payer plus cher la poudre blanche si elle est issue du commerce équitable, selon une enquête de la Global Drug Survey.

LIRE

0000

EXTRAIT de l’article de Libé: « Scandale des stups : le jeu de dupes, le plein de dope »

par Emmanuel Fansten

Tout commence (ou finit) dans la nuit du 17 octobre 2015, lorsque les douanes saisissent plus de 7 tonnes de cannabis dans des camionnettes stationnées en plein Paris. Le principal suspect, Sophiane Hambli, s’avère être aussi le meilleur informateur du patron de l’Office central des stups (Ocrtis), François Thierry. Ambitieux et charismatiques, les deux hommes ont noué six ans plus tôt un pacte secret : en échange de ses précieux tuyaux, qui permettent au grand flic d’enchaîner les saisies records, le trafiquant a pu obtenir une remise de peine exceptionnelle et importer pendant plusieurs années des dizaines de tonnes de cannabis sans jamais être inquiété.

C’est une époque où «le monde politique adore flatter les services de répression, surtout lorsqu’ils obtiennent des résultats susceptibles de conforter son pouvoir», écrit Schittly, fin connaisseur des arcanes policières. Créé en 1953 avant de monter en puissance dans les années 70 pour répondre aux pressions des Etats-Unis, alors inondés par l’héroïne de la French Connection, l’Ocrtis incarne cette exigence de résultats spectaculaires. A peine promu à sa tête, en 2010, le commissaire Thierry va mettre au point une stratégie présentée comme révolutionnaire, dans laquelle Hambli tient une place déterminante.

«Sous couvert de renseignements prétendument précieux, des quantités astronomiques de drogue se perdent dans la nature», avance Richard Schittly. Des quantités si importantes que le trafiquant-indic protégé par les policiers finit par intéresser les services concurrents, et va jusqu’à devenir une cible prioritaire des douaniers.

«La situation est ubuesque, poursuit le journaliste. Douanes et police travaillent sur le même sujet, au même moment, dans l’ignorance réciproque et dans des perspectives diamétralement opposées.»

La guerre des services finit par tourner à l’avantage des gabelous, qui vont faire voler en éclats la stratégie secrète de l’Office des stups en interceptant une grosse cargaison de Sophiane Hambli, grillant à la fois le flic et son indic.

«Du jamais-vu à ce niveau de responsabilités», note Richard Schittly, qui retrace méthodiquement chaque étape du scandale.

Lire

0000

La suite de cette affaire sera apocalyptique pour la DNRED et l’OCRTIS.

LIRE plus

PLUS encore

000000

En las instalaciones de la Fuerza Aérea Guatemalteca.

El Ministerio de Gobernación (Mingob) reportó al menos dos vuelos más este día con arribo en la Fuerza Aérea Guatemalteca (FAG) para descargar la droga incautada el pasado fin de semana en Champerico, Retalhuleu, por agentes de la Subdirección General de Análisis e Información Antinarcótica (SGAIA), de la Policía Nacional Civil (PNC).

Leer mas

Tres decomisos de drogas se realizaron el fin de semana en Retalhuleu y San Marcos

Leer

0000

A Polícia Federal apreendeu 34 quilos de cocaína em uma mala no Aeroporto Internacional de Belo Horizonte, em Confins, na Região Metropolitana de BH, na tarde deste domingo. Segundo a corporação, a bagagem estava despachada em um voo rumo a Portugal, porém sem passageiro vinculado.

Mais

0000

Les enquêteurs de la Sûreté Départementale de la Sécurité Publique de la Vienne et l’antenne de Police Judiciaire de Poitiers ont démantelé un trafic de stupéfiants concernant essentiellement de la revente d’héroïne sur le département et la région.

A l’origine, de simples renseignements exploités par le groupe « Stupéfiants » de la Sûreté Départementale.

Après 4 mois de surveillances et d’investigations, les enquêteurs de Poitiers procédaient le vendredi 17 mai 2019, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le Parquet de Poitiers, à l’interpellation du fournisseur sur un domicile de Charente et de 7 autres personnes, âgés de 33 à 44 ans.
Dans le temps de la garde à vue des mis en cause, les perquisitions permettaient la saisie de près de 6,5 kilos d’héroïne, de 330 grammes de cocaïne, d’environ 6400 euros en numéraire, de 7 armes et de leurs munitions.

Source: Police nationale 86