Archives de 5 juin 2019

°°°°°°°°°

Depuis Jean Luc Vialla, en passant par Pierre Mathieu Duhamel, François Auvigne, le plus lâche, Alain Cadiou, François Mongin, Jérome Fournel, Hélène Crocquevielle et maintenant Rodolphe Gintz, les Directeurs généraux de la Douane française se succèdent sans qu’aucun d’entre eux n’ait eu le courage de traiter mon dossier, toujours inaccessible, puisque classé secret défense.

0000

Cerca de 94 kg de cocaína foram localizados por equipes da Receita Federal no Porto de Santos, no litoral de São Paulo, nesta segunda-feira (3). A droga estava dentro de bolsas escondidas em compartimentos de um trator, embarcado em um navio com destino à Europa.

Os entorpecentes foram localizados durante fiscalização no complexo portuário. A droga estava dividida em tabletes e escondidas em três bolsas pretas, em nichos do trator. O navio seguiria para o porto de Antuérpia, na Bélgica.

Mais

0000

Plus d’une tonne de cocaïne a été saisie sur un bateau de pêche dans l’océan Atlantique dans le cadre d’une opération de la Police judiciaire (PJ) portugaise, en collaboration avec la marine et l’armée de l’air, a annoncé la PJ.

LIRE

0000

Le personnel d’une entreprise fournissant des services à l’aéroport international Antônio Carlos Jobim de l’île Governador, dans la zone nord de Rio, et des personnels de compagnies aériennes ont participé à un projet d’envoi de cocaïne en Europe au moyen de valises expédiées par avion, selon l’enquête diligentée par le ministère public fédéral et la police fédérale.

0000

Après six mois d’enquête et de surveillance, la police de Marseille découvre 603 kg de résine de cannabis et interpelle quatre personnes

LIRE

0000

La policía peruana presentó el martes 5,3 toneladas de cocaína incautadas en la costa del Pacífico en dos operativos recientes con ayuda de agencias contra los narcóticos de Estados Unidos, Argentina, Alemania, España e Italia.

En una ceremonia pública, el presidente peruano Martín Vizcarra dijo que los más de “cinco mil kilos de drogas ya no van a estar en manos de los delincuentes”. La cocaína provenía de un extenso valle amazónico del sureste donde se fabrica la mayor cantidad de estupefacientes del país que sale por mar principalmente a Europa. También existen otras modalidades vía aérea y terrestre a Bolivia y Brasil.

Leer

0000

La section grand banditisme de la police fédérale judiciaire de Bruxelles annonce avoir saisi, ces deux dernières semaines, une quantité totale de 86 kilos de cannabis et de marijuana, au cours de deux opérations. Sept personnes ont été arrêtées. Six véhicules et une somme d’argent de vingt mille euros ont également été saisis. Pendant l’opération, trois personnes en séjour illégal ont été interpellées et mises à disposition de l’Office des étrangers. Quatre autres personnes ont été placées sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction.

LIRE

0000

Le subterfuge a été découvert lors d’un inventaire

Du sel d’alun pour remplacer « l’ice » : voici l’astuce d’un policier birman pour voler des méthamphétamines dans les stocks des saisies. C’est à l’occasion d’un inventaire que le pot aux roses a été découvert, a annoncé la police ce mardi.

« Sur 103 paquets, 64 étaient faux », a expliqué Myint Swe, chef de la police du district de Kengtung, où le policier était en poste.

Lire

0000

Trois boutiques, trois procès, une relaxe et une déclaration de nullité de la procédure : à Reims, le débat sur les produits dérivés de chanvre bat son plein et il semble que le tribunal ne cautionne pas la position du gouvernement.

En effet, dans déjà deux affaires sur trois, le tribunal de Reims a tranché en faveur des accusés mais sans pour autant s’exprimer explicitement sur la licité des produits.

LIRE

0000

0000

000000

0000

Lu dans le Dauphiné libéré, cette nouvelle saisie de hachis réalisée par les douaniers à la barrière du péage Vienne/Reventin-Vaugris sur l’autoroute A7.

Inspectant la cargaison d’un semi-remorque frigorifique, les gabelous, intrigués par la nature de la marchandise contenant à la fois du plastique et des frites surgelées, ont décidé de poursuivre la fouille. Finalement, ils découvrent 220 kg de résine de cannabis dissimulés parmi les produits surgelés.
Le conducteur, un ressortissant danois, qui remontait d’Espagne, a été placé en rétention douanière, avant d’être remis aux autorités policières.

0000

Les interpellations et les condamnations se multiplient, mais les trafics, une fois délogés, se reconstituent ailleurs…

La lutte contre les trafiquants de drogue s’est intensifiée depuis trois ans dans les quartiers de Kercado et Ménimur, à Vannes (Morbihan).

Lire

0000

Pour avoir dénoncer depuis plus de 30 ans l’incurie des différentes régaliennes en charge de la lutte anti-narcotrafic, j’attends avec impatience de connaitre cette réforme  qui devrait être présentée au Président de la République et qui devrait enfin permettre une meilleure approche de la problématique « drogue ».

La question est de savoir si  toutes les régaliennes seront invitées dans cette réunification? La DNRED et ses échelons, les attachés de la Douane à l’étranger, la Gendarmerie et sa connaissance des territoires, la PJ, la DGSI, les « Cyberservices », le TRACFIN et l’OCRTIS. Quid des agents infiltrés? Quid des aviseurs? Quid des indics?

On lit dans Le Monde de ce jour que l’Office central antidrogue va remplacer l’actuel Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants, dont le fonctionnement a fait l’objet de polémiques. Il aura pour mission de centraliser toutes les informations.

Il aura fallu plus d’un an pour que le projet se décante. La réforme des services chargés de la lutte contre le trafic de drogue, dont les derniers détails ont été fignolés lors d’une réunion interministérielle fin mai, devrait être présentée dans les jours qui viennent au président de la République, selon les informations du Monde.

Sur le modèle de ce qui a été fait avec la DGSI

De nombreuses entités travaillent aujourd’hui sur la lutte contre les stupéfiants : l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (l’Ocrtis, qui dépend de la police judiciaire), les sûretés départementales, la DNRED des douanes, les sections et brigades de recherche des gendarmes… le SNDJ (Douane judiciaire).

Le tout plus ou moins en lien direct avec les magistrats des juridictions interrégionales spécialisées (JIRS).

Une multitude d’acteurs qui opéraient parallèlement, trop souvent en concurrence, prêts à se balancer des peaux de bananes voire à monter des ‘chantiers’ aux équipes ‘concurrentes’.

«L’idée directrice du plan est de décloisonner le fonctionnement des nombreux services qui travaillent sur la lutte contre les stupéfiants et de mieux partager les informations», explique-t-on place Beauvau.

Les ministères de l’intérieur et de la justice, sous le contrôle de Matignon, ont fini par se mettre d’accord pour désigner un nouveau chef de file de la filière « stup », sur le modèle de ce qui a été fait avec la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour la lutte antiterroriste.

FRANCE 🇫🇷 (Perpignan): lorsque Marc Fievet était interviewé par un journaliste de France Bleu.

Réécouter NS 55 DNRED, lorsqu’il avait rencontré François Missen, le prix Albert Londres 1974

0000

Samedi 1er juin 2019, les agents de la brigade de surveillance extérieure (BSE) de Saint-Denis-Gillot ont sélectionné pour contrôle un passager au débarquement d’un vol en provenance de métropole.

Le passage de son bagage à l’appareil à rayons X a fait apparaître l’image d’un flacon paraissant contenir des masses organiques suspectes. Dans la valise, les agents ont trouvé un flacon de lait de douche.

Un nouveau passage à l’appareil à rayons X a confirmé que le flacon ne contenait pas que du liquide. Douze boudins conditionnés avec du ballon de baudruche et du film alimentaire ont été extraits du flacon. Ils contenaient tous de la poudre blanche qui a réagi positivement au test chimique d’identification de la cocaïne.

source

0000

Agentes de la Policía Nacional han iniciado una investigación por la intervención de más de 35 kilos de hachís realizada en el día de la fecha en el barrio del Zaidín de Granada.

Leer mas

0000

Le dealer est bien connu des services de police et une perquisition a ensuite été menée chez lui. Selon les informations recueillies par Ouest-France, une importante quantité de cocaïne, ainsi que de l’argent ont été saisis.

Pour la Police, « C’est une très grosse affaire, c’est rare dans une carrière », se félicite un policier.

L’opération a d’ailleurs été saluée ce mardi par François Angelini, le Directeur départemental de la sécurité publique d’Ille-et-Vilaine, et par Vincent Lagoguey, le sous-préfet de Saint-Malo.

Une belle interpellation qui tombe à point nommé, pour le nouveau commissaire Guillaume Catherine, qui a pris ses fonctions ce lundi à la tête du commissariat de Saint-Malo.

0000

Logan Schmitt, un Sarregueminois de 21 ans, a été abattu dimanche, vers 18h, à Sarreguemines. Il n’avait pas honoré une dette portant sur l’achat d’un kilo de cannabis.

La police a identifié son meurtrier présumé, mais ne l’a pas encore appréhendé.

LIRE

0000