FRANCE đŸ‡«đŸ‡·: une pĂ©tition en ligne contre la lĂ©galisation du cannabis

Publié: 22 juin 2019 par Marc Fievet dans 36, Blanchiment, Cannabis - Hachis - Haschich, DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, France, Gendarmerie, Narcotrafic INFOS, OCAD, OCLCO, Police, SERVICES FRANCAIS, TRACFIN
Tags:

Afin de rĂ©agir contre le discours de banalisation et de lĂ©galisation du cannabis qui est actuellement relayĂ© par certains dĂ©putĂ©s (en marche, socialistes et communistes) et par la presse, l’UNI lance une pĂ©tition pour alerter et mobiliser les français contre cette lĂ©galisation.

Pour nous c’est tout rĂ©flĂ©chi, « au niveau europĂ©en » comme en France : la drogue est un danger pour notre jeunesse. Troubles psychologiques, dĂ©crochage scolaire, isolement social, 
 aucun calcul politique, aucune argumentation Ă©conomique ne sauraient cacher la vĂ©ritĂ©.

La toxicitĂ© du cannabis, tant psychique que physique, a Ă©tĂ© maintes fois dĂ©montrĂ©e. Elle n’est d’ailleurs plus contestĂ©e dans le milieu mĂ©dical. Pourtant, de nombreux lobbys favorables Ă  sa lĂ©galisation investissent de gros moyens de communication pour faire croire que cette drogue est un produit anodin.

La consommation de cannabis chez les jeunes induit, en effet, de lourdes consĂ©quences en termes d’échec scolaire. DĂ©motivation, absentĂ©isme, inattention ou incapacitĂ© Ă  accomplir les tĂąches : le cannabis fait peser une lourde menace sur l’avenir de nos jeunes ainsi que sur leur santĂ© physique et mentale.

La consommation de cannabis implique Ă©galement des comportements de passivitĂ© excessive ou au contraire de violence avec de graves rĂ©percussions sur les vies professionnelles et familiales des consommateurs. De plus, ces derniĂšres annĂ©es le nombre d’accidents sur les routes, liĂ©s Ă  la consommation de cannabis, Ă  fortement augmentĂ©.

L’argument selon lequel une lĂ©galisation du cannabis entraĂźnerait automatiquement une diminution du trafic est quant Ă  lui parfaitement dĂ©magogique : la dĂ©linquance, par principe, recherche les zones de non-droit et le trafic ne ferait que se dĂ©placer sur d’autres drogues ou d’autres marchandises illĂ©gales.

Enfin, Jean Costentin, Docteur en mĂ©decine et Professeur de Pharmacologie Ă  l’UniversitĂ© de Rouen, explique que le THC, contenu dans le cannabis, modifie aussi les gĂšnes.

« DĂšs lors, les individus en Ăąge de procrĂ©er qui consomment du cannabis, exposent leurs gamĂštes (spermatozoĂŻdes, ovules) aux effets du THC. Leurs futurs enfants verront leurs rĂ©cepteurs D2 accumbiques ĂȘtre moins nombreux et moins efficaces ; pour ressentir le mĂȘme niveau de plaisir qu’un individu n’ayant pas subi cette modification Ă©pigĂ©nĂ©tique, ils auront besoin de les solliciter plus intensĂ©ment, en recourant Ă  des drogues et en augmentant rĂ©guliĂšrement leurs doses. » (https://www.ceru.fr/spip.php?article200#kWzhCBuFmuHFp1U8.97)

En conclusion, un libre accÚs au cannabis des individus en ùge de procréer favoriserait la toxicomanie de leurs enfants.

Une légalisation du cannabis ferait peser un grave danger sur notre société et sur la jeunesse.

Contre la lĂ©galisation du cannabis, je signe et je fais signer la pĂ©tition de l’UNI.

Se rendre sur la page pour signer

0000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s