Archives de 4 août 2019

Les grands flics bientôt orphelins de leurs indics

Alors qu’un nouvel office « antidrogue » doit être créé pour assainir la lutte contre le trafic de stupéfiants, une note confidentielle vient mettre fin à des années de pratiques policières. Rédigée par Jérôme Bonet, directeur central de la police judiciaire (DCPJ), et diffusée récemment en interne, cette circulaire interdit désormais aux hiérarques policiers « d’exercer la fonction de traitant » sous-directeurs, directeurs régionaux, chefs de service ou d’offices centraux…

Plus le droit de gérer des «tontons»
En clair, commissaires et haut gradés de la PJ n’ont plus le droit de recruter ou gérer eux-mêmes des « tontons », ces informateurs indispensables à la résolution d’enquêtes. Issus en majorité des milieux voyous, les indics peuvent livrer des informations précieuses sur une cible ou un réseau criminel mais se révèlent aussi parfois des manipulateurs.

Leurs noms n’apparaissent jamais en procédure, mais leurs secrets sont jalousement convoités.
Dans cette note, le patron de la PJ demande donc aux chefs de « transférer leurs sources à d’autres traitants » avant la fin de l’année 2019.

En clair, à des subordonnées — officiers ou gardiens.

Objectif : « assurer la sécurité juridique des procédures » et garantir « l’effectivité du contrôle des sources ».

Une formule diplomatique pour dire qu’il n’est plus question que les dérives du passé mettent en péril des enquêtes…
Lire

0000

A Polícia Judiciária (PJ) apreendeu, este sábado,
2256,2 kg de cocaína no interior de uma embarcação, denominada”Perpétuo
Socorro de Abaete II”. Na sequência da operação, foram detidos 5
cidadãos, todos de nacionalidade brasileira.

De acordo com uma nota da PJ, a apreensão aconteceu em alto-mar, na sequência numa operação conjunta com a Guarda Costeira e foi
desenvolvida na sequência de troca de informação operacional com o MAOC –
N, (Maritime Analysis and Operations Centre – Narcotics), com sede em
Lisboa, no âmbito do combate ao tráfico transnacional de estupefacientes
por via marítima.

Mais

0000

Ni de día ni de noche. El narcotráfico no descansa en verano y uno de los puntos más calientes actualmente vuelve a ser la desembocadura del Guadalquivir. Si históricamente el río hacía las veces
de autopista del hachís hasta localidades sevillanas como Dos Hermanas, uno de los grandes hipermercados de la droga de Andalucía, ahora mismo con la presión policial en el Campo de Gibraltar las mafias están desviando muchos de sus alijos a esta zona.

Leer

0000

Une tonne de cocaïne a été saisie en Uruguay, a annoncé samedi 3 août le ministère de l’Intérieur. Répartie en 817 paquets, la cocaïne a été découverte dans une maison de Parque del Plata, une station balnéaire du sud du pays à 55 km à l’est de la capitale Montevideo.

Trois narcotrafiquants présumés, des Uruguayens, ont été arrêtés et déférés devant la justice.

Lire

0000