FRANCE đŸ‡«đŸ‡· (rĂ©galiennes): les hiĂ©rarques auront dĂ©sormais du mal Ă  se la ‘pĂ©ter’

Publié: 5 août 2019 par aviseurinternational dans Narcotrafic INFOS

Par Marc Fievet

François Thierry, le trĂšs adulĂ© patron de l’OCRTIS, lorsqu’il surfait de plateau de tĂ©lĂ©vision en interview radio toujours accompagnĂ© d’un ministre de l’intĂ©rieur profitant de ses succĂšs policiers pour paraĂźtre et rĂ©cupĂ©rer un peu de visibilitĂ© grand public sur la qualitĂ© des politiques mises en Ɠuvre par son ministĂšre, ne pouvait certainement pas imaginer qu’il serait aujourd’hui dĂ©chu.

Certes Sofiane Hambli a certainement dĂ» profiter de cette relation trĂšs particuliĂšre souhaitĂ©e par François Thierry pour s’en mettre plein les fouilles en donnant aussi des informations prĂ©cieuses Ă  son ami François qui semblait toujours avoir un coup d’avance sur ses collĂšgues.

CĂŽtĂ© Place Bauveau comme place VendĂŽme, tous bandaient devant tant d’efficacitĂ© policiĂšre due seulement Ă  l’indic Sofiane et certainement pas Ă  la qualitĂ© du travail fourni par la Police dans son ensemble malgrĂ© la somme considĂ©rable d’informations recues de toutes parts d’autres services Ă©trangers, y compris de la Douane française au grand dam de son service de la DNRED composĂ© d’une DOD (Direction des opĂ©rations DouaniĂšres), d’une DRD (Direction des Renseignements Douaniers) et d’une DED (Direction des EnquĂȘtes DouaniĂšres).

À la DOD, tous se taisaient oubliant au passage le 40 et attendaient le moyen de planter sournoisement une banderille Ă  ce trĂšs photogĂ©nique et charismatique François Thierry !

Les copains douaniers qu’il avait frĂ©quentĂ©s lors de son passage Ă  Nantes Ă©taient admiratifs de ce brillant parcours rĂ©alisĂ© et pensaient que lorsque François serait au firmament…Ce serait alors peut-ĂȘtre profitable.

Mais la DOD aux Ă©quipes de Paris, province et DOM trĂšs renseignĂ©es, fĂ»t un jour confiĂ©e Ă  un Ă©narque, vous savez cette espĂšce qui comme le coucou adore prendre la place des autres surtout lorsque le nid est dĂ©jĂ  tout fait. L’Ă©narque n’Ă©tait autre qu’Erwan Guillmin qui avait dĂ©cidĂ© de migrer vers la Douane française pour en tirer le maximum d’informations qui rendent alors le dĂ©tenteur en capacitĂ© de grimper dans les complexes hiĂ©rarchies administratives.

Le Erwan postulat donc pour la DOD et prit le poste de directeur.

En avait-il les compĂ©tences?…La suite confirmera que la seule compĂ©tence qu’il aura dĂ©montrĂ©e sera celle de fouteur de merde et de fossoyeur de la DNRED par ses vellĂ©itĂ©s douteuses dans la saisie du boulevard Exelmans.

Les honneurs immĂ©diats reçus Ă  la DNRED par la visite du prĂ©sident Hollande accompagnĂ© du ministre Sapin n’ont Ă©tĂ© qu’une parenthĂšse dans le processus juridico-administratif qui se mettait en route. L’OCRTIS, d’abord chargĂ© de l’enquĂȘte est dessaisie trĂšs vite au profit de la Gendarmerie qui va faire Ă©clater au grand jour toutes les magouilles policiĂšres, certes, mais aussi et surtout tous les dĂ©rapages et autres magouilles que la DNRED pratiquaient depuis de trop nombreuses annĂ©es. De perquisitions en perquisitions, les gendarmes dĂ©couvrent de grosses quantitĂ©s de cash planquĂ©es dans des Ă©chelons DNRED et mettent Ă  jour des relations plus que douteuses avec des trafiquants notoires.

Pas de bol pour Erwan Guilmin, il est mouillĂ© jusqu’au coup et n’hĂ©sitera pas Ă  caviarder des documents classĂ©s ‘ secret dĂ©fense ‘ qui l’incriminaient. Depuis il est parti la queue basse de la DNRED et comme tout Ă©narque, mĂȘme mauvais, on l’a reclassĂ© Ă  Bercy! Le boss Jean Paul Garcia a Ă©tĂ© poussĂ© dehors et Corinne Cleostrate est devenue la patronne de la DNRED, malgrĂ© le fait qu’elles ne pouvaient ignorer toutes les magouilles qui Ă©taient pratiquĂ©es par ces troupes d’Ă©lite de la Douane puisqu’elle fĂ»t successivement chef de des EnquĂȘtes et du Renseignement….

Aujourd’hui, on pĂ©dale dans la choucroute pour que le dossier tentaculaire s’enlise. Et dans le mĂȘme temps, des dĂ©cisions importantes sont prises pour dĂ©gager de toutes responsabilitĂ©s et de dĂ©rapages les irresponsables qui nous dirigent. Des indics, on n’en veut plus et surtout qu’ils n’approchent pas des vaches sacrĂ©es de nos hiĂ©rarchies alors que tous, sans exceptions, savons que des flics ou des douaniers sans informations du terrain sont des aveugles paralytiques.

Bon appétit, Mesdames et messieurs,

O ministres intĂšgres !

Conseillers vertueux ! voilĂ  votre façon de servir, et vous n’avez pas honte et vous choisissez l’heure, l’heure sombre oĂč L’OCRTIS et la DNRED agonisent pour tenter de rĂ©parer des ans l’irrĂ©parable corruption par cette rĂ©forme de pacotille.

0000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s