Archives de 6 août 2019

TEHRAN – The police have confiscated 285kg of opium in central province of Semnan, a provincial police chief has announced.

Abdollah Hassani said on Monday the police forces seized the illicit drugs which were destined for Semnan province from Sistan-Baluchestan province,

Read

0000

Parmi les visiteurs du Cotentin pour le 75 ième anniversaire de la Libération, l’un d’entre eux va nous faire revenir dans le temps et dans l’espace… en Chine, car c’est là qu’il a connu ses débuts.

Une Chine alors en guerre contre le Japon, et que les américains soutiennent avant même Pearl Harbor, de façon plus ou moins discrète, via… la CIA.

Les C-47 envoyés là-bas survolent tous les jours les abords de l’Himalaya, appelés « La Bosse », dans une noria incessante d’apport de matériels et d’armes, dans des conditions de vol très dures.

Ceux qui en ont réchappé sont d’autant plus rares aujourd’hui dans nos cieux.
Des avions qui ont aussi servi à transporter de l’opium, beaucoup d’opium…

EXTRAIT

« Dans les années 50, la CIA soutint le général Phao dans sa lutte contre un autre général thaïlandais pour le monopole du contrôle du
commerce de l’opium et de l’héroïne en Thaïlande. Utilisant l’artillerie et les avions fournis par Overseas Supply Company, de la CIA, basée à Bangkok, Phao se débarrassa facilement de son rival et imposa son contrôle quasi total sur le gouvernement thaïlandais et les entreprises criminelles du pays. Soutenu par des escouades de conseillers de la CIA, Phao entreprit de transformer la Thaïlande en un État policier.

Les principaux dissidents et universitaires du pays furent emprisonnés et des unités de reconnaissance de la police formées par la CIA patrouillèrent dans la campagne, afin, entre autres activités, de percevoir des droits de protection sur les caravanes de l’opium. En plus de contrôler le commerce de l’opium et de l’héroïne, Phao accapara également le marché de l’or du pays, joua un rôle de premier plan dans le conseil d’administration de vingt des plus grandes entreprises du pays, encaissa des droits de protection de la part de dirigeants et d’hommes d’affaires, et géra des bordels et des casinos. »

LIRE

0000

Des surprenants parfois : aujourd’hui, nous allons rencontrer des avions transformés en semi-remorques volants réfrigérés, chargés à ras bord de carcasses de bœufs !!!

Des colombiens, qui ne transporteront pas que cela, on s’en doute bien.

Une Colombie marquée encore aujourd’hui par des crashs aériens de DC-3, car là-bas ils volent toujours quotidiennement, maintenus en vie par des mécaniciens garagistes d’une rare ingéniosité, car totalement dépourvus de matériel sophistiqué.

Ces avions transportent de la drogue, accessoirement…. comme l’a fait une compagnie aérienne dont nous avons
parlé dans l’épisode précédent : Eastern Airlines, celle du héros de 1918… à l’origine d’un des plus grands scandales de drogue des cinquante dernière années et également d’un véritable cimetière marin de DC-3 au large de la Floride, direction les Bahamas…

LIRE

0000

Las autoridades mexicanas incautaron una aeronave en la que se transportaban 450 kilogramos de cocaína en el estado de Chiapas, en el Sureste de México, informó este lunes la Secretaría de la Defensa Nacional (Sedena).

0000

C’est L’OCRTIS qui l’annonce mais la quasi totalité des saisies a été effectuée par la Douane.

Après Toulouse (Haute-Garonne) et devant Bordeaux (Gironde), la ville-préfecture des Deux-Sèvres est la deuxième ville de province de France en termes de saisies de cocaïne venue du Suriname via la Guyane:
il y en a eu vingt-quatre en 2018.

Ce coup ci, Gérald Darmanin ne twitte pas d’élogieuses félicitations et je n’imagine pas Christophe Castaner se fendre d’un twitt pour rappeler la performance ocrtissienne…

Source

0000