Archives de 11 août 2019

Dans une interview accordée à Politico.eu,
Étienne Schneider a déclaré que «cette poli­tique de lutte contre la drogue des cinquante dernières années n’a pas fonc­tionné».

Il ajoute : «Tout interdire ne fait que rendre la chose plus intéressante pour les jeunes. […] J’espère que chacun de nous va adopter une attitude plus ouverte à l’égard des drogues.»

Source

En France, les prohibitionistes savent qu’ils peuvent compter sur la présence à la frontière de Gérard Schoen et de l’ensemble des BSI de la Douane française sur cette zone qui seront là comme premier rempart de défense du territoire français.

0000

La notification des droits est obligatoire, et n’a pas pu être assurée

Comment réussir à passer un contrôle alors que vous êtes contrôlé avec 220 grammes de cocaïne dans le sac par la douane ? Rien de
plus facile : il suffit de compter sur une absence d’interprète.

C’est ce qui est arrivé pour trois individus s’exprimant en roumain, pris en flagrant délit de possession de cocaïne au niveau de la commune de Perthus (frontière franco-espagnole) lors d’un contrôle de bus, qui ont été relâchés malgré la poudre blanche trouvée.
La drogue appartenait en fait aux deux conducteurs de l’autocar, qui l’aurait confié à une passagère le temps du trajet.

Les trois suspects sont conduits en rétention douanière.

Le magistrat convoqué remarque alors qu’aucun interprète ne peut traduire les droits aux suspects. Or, ceci est obligatoire selon l’article 63-1 du code de procédure pénale.

Une rétention non valide
« Dans ce cas, il est évident que la notification de ses droits n’a pu être faite dans une langue qu’elle comprend  » explique-il à l’Indépendant. L’avocat prévient même le Procureur de la République de cette non-notification des droits.

De fait, la rétention douanière n’est pas valide et les trois suspects ont instantanément été remis en liberté.

Lire

Je me souviens d’une affaire à Toulouse brillamment menée par la DNRED, un magistrat avait libéré 3 mafieux assis sur une tonne de coke…

Etat de droit, déjà qu’ils disaient…les hommes!

Par contre l’argent qui avait servi à financer une grue pour équiper le bateau transporteur avait été pris à l’agent infiltré NS 55, que lui, mes courageux maîtres ont laissé pourrir 3.888 jours en prison….

État de droit qu’ils disent!

0000

Suite à cette saisie, le sprinter Gérard Schoen, directeur interrégional des Douanes, a déclaré que: « Ce n’est pas seulement une question de flair, c’est dans l’ADN du douanier de Thionville. Il y a l’A31 sans péage, avec 50 000 voitures par jour, plus de 10 000 camions dans les deux sens. Il y a 150 km sans aucun arrêt et beaucoup d’aires de stationnement. »

PLUS

Le chien se dit: « Quand on a rien à dire, il est parfois préférable de se taire… »

0000

Police Chief of Fars province Brigadier General Roham Bakhsh Habibi said Saturday that following comprehensive intelligence activities, the police forces seized 305 kg of illicit drugs and two smugglers have been arrested during an operation in Neyriz.

In another operation in Bavanat, one smuggler has been arrested, in addition to confiscation of 209 kg opium and 49 kg hashish were seized,
he added.

Read more

0000

La Secretaría de MarinaArmada de México, en coordinación con la Secretaría de la Defensa Nacional y la Armada de Colombia, logró el aseguramiento de 38 paquetes, con aproximadamente mil 200 kilogramos de presunta droga con características similares a la cocaína, así como una embarcación menor y la detención de siete presuntos infractores. El accidente ocurrió en costas de Chiapas.

Esta acción se realizó tras efectuar trabajos de inteligencia, donde por medio de una operación de patrullaje de vigilancia marítima y aérea, se avistó una embarcación con dos motores fuera de borda desplazándose a alta velocidad de manera sospechosa

Leer

0000