Archives de 16 août 2019

MAROC – « Vous êtes Juif ?Ahlan wa’ sahalan [bonjour et bienvenue], le Maroc était à vous avant qu’il ne devienne le nôtre », dit Sayid, un Marocain âgé que j’ai rencontré en marchant dans la ville de Tétouan au nord du Maroc.
« Les Juifs sont venus en Afrique du Nord avant la naissance de l’islam », explique Sayid. « Les Juifs marocains sont donc indissociables de l’histoire du Maroc » [Le Maroc a une position encore plus particulière puisque le préambule de sa constitution évoque son « affluent hébraïque », que des Juifs marocains ont occupé des postes de ministres, et que Mohammed VI, comme son père avant lui, en compte un parmi ses conseillers – André Azoulay].

LIRE la suite

0000

La Guardia Civil ha desarticulado una organización criminal dedicada a introducir cocaína por vía marítima, se han incautado de 475 kilos de cocaína.

En el marco de la ‘operación Mansalva’, los agentes han detenido a 14 personas, de las cuales 11 han sido arrestadas en Pontevedra, dos en Valencia y una en Portugal, según ha informado el Ministerio de Interior.

Leer

0000

Le chef d’un important réseau de vente de cannabis en ligne qui devait être extradé en Israël a réussi à se volatiliser in extremis à
l’aéroport de Kiev avant son extradition. L’Israélo-Américain Amos Dov Silver avait été arrêté en Ukraine en mars dernier pour avoir opéré sur sa plateforme Telegrass un réseau de vente en ligne de cannabis dont les recettes totalisaient «des centaines de millions de shekels», soit des dizaines de millions
d’euros.

Lire

0000

Una unidad de la Marina Real en misión en el Atlántico frustró este jueves una operación de narcotráfico frente a las costas de Assilah, al
noroeste de Marruecos, e incautó 130 fardos de hachís de un peso total de más de 4 toneladas, según una fuente militar que cita MapNews.

Leer

0000

Los cárteles utilizan vehículos marinos « hechizos », que se sumergen a alta velocidad, pero poca profundidad

En dos operativos, elementos de la Guardia Costera, de la embarcación Midgett, interceptaron “submarinos”, vehículos con posibilidad de sumergirse a poca profundidad, pero a alta velocidad, que navegaban con “bajo perfil”, pero donde se encontraron 6,700 libras de cocaína (3,039 kilos) de cocaína.

Leer

0000

Reprise de notre série sur le trafic de cocaïne, démarrée ici on l’a vu à Zagreb, en Croatie, ce qui n’est pas non plus 67ĺ7 nous rappeler la présence sur place d’une omniprésente mafia liée au trafic de drogue en Europe. J’avais abordé (ailleurs) il y a quelque temps le sujet en citant la Serbie toute proche, en liaison, déjà, avec l’Uruguay cette fois.

Un événement récent, survenu cet été, a confirmé cette vieille piste toujours active. J’y reviendrai très bientôt bien sûr, car cet étonnant événement nous réserve une immense surprise comme on va le voir bientôt.

Le temps d’analyser toutes les informations (et elles sont nombreuses comme vous allez le voir) et je vous en parle… bien entendu !

Nous y revoici, donc, à Zagreb. Ou plutôt aux Etats-Unis, avec cette photo ici à droite de notre trafiquant colombien tant attendu depuis 12 épisodes déjà (le temps passe le premier est paru le 27 février dernier!) qui arrive à l’aéroport, encadré de près par des agents de la DEA dont on masqué l’apparence. Derrière-lui c’est le Falcon 900 EX, immatriculé N385FD, ex N368FK, celui du brésilien Felipe Dutra Leite (ici à gauche sur la photo, aux côtés de son patron Carlos Brito) d’où le « FD » à la fin, qui fait dans la bière chez Anheuser-Busch InBev SA et non dans la coke. Notre trafiquant s’est
visiblement composé une toute autre allure que lors de son arrestation à Zagreb comme on peut le constater en comparant ses deux apparences de visage ici à gauche.

L’arrestation a eu lieu en octobre 2018 et l’extradition aux USA en janvier 2019, ce
qui explique facilement le changement de teinte de la peau : il vient de passer trois mois à l’ombre ! Mais c’est bien le même homme, à bien y regarder. Mais ce n’est pas l’apparence physique du trafiquant qui nous intéresse mais bien ce qu’on lui reproche plutôt. Voyons cela : « Cardona est nommé dans une plainte pénale fédérale à quatre motifs et dans un acte d’accusation séparé en octobre, décrivant une série de réunions qu’il a eues avec des sources confidentielles de la DEA au cours desquelles il aurait pris des dispositions pour fournir de la cocaïne aux forces de l’ordre en retour d’armes, y compris les missiles sol-air, les AK-47, les fusils de tireur d’élite et les munitions que Cardona envisageait de fournir à Ansar al-Dine, un groupe désigné en 2013 par le département d’État comme organisation terroriste étrangère, indiquent des documents judiciaires ».

Fichtre, voilà qui nous rappelle mot pour mot… le piège tendu à Viktor Bout !

Remplacez Ansar-Al Dine par Farcs et les missiles sol-air par des missiles sol-sol anti-tank Fagot (ou Spigot), et vous avez les mêmes reproches et la même arrestation, avec des envoyés du DEA déguisés en terroristes (sur certains documents, V.Bout aurait aussi proposé des missiles sol-air, mais à droite l’extrait du dossier à charge du FBI contre V.Bout, montre bien qu’il s’agissait de modèles Fagot-Spigot comme missiles).

Qu’est-ce donc que cette arrestation express, dans ses conditions irréelles, à savoir… le vide absolu (aucune biographie disponible de l’individu, aucun renseignement au départ sur l’avion même : celui-là, c’est CP qui vous l’a trouvé !!!).

LIRE

0000