COKE EN STOCK (CCLIII) : le chaînon manquant du trafic ou un autre Viktor Bout (M)

Publié: 16 août 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Reprise de notre série sur le trafic de cocaïne, démarrée ici on l’a vu à Zagreb, en Croatie, ce qui n’est pas non plus 67ĺ7 nous rappeler la présence sur place d’une omniprésente mafia liée au trafic de drogue en Europe. J’avais abordé (ailleurs) il y a quelque temps le sujet en citant la Serbie toute proche, en liaison, déjà, avec l’Uruguay cette fois.

Un événement récent, survenu cet été, a confirmé cette vieille piste toujours active. J’y reviendrai très bientôt bien sûr, car cet étonnant événement nous réserve une immense surprise comme on va le voir bientôt.

Le temps d’analyser toutes les informations (et elles sont nombreuses comme vous allez le voir) et je vous en parle… bien entendu !

Nous y revoici, donc, à Zagreb. Ou plutôt aux Etats-Unis, avec cette photo ici à droite de notre trafiquant colombien tant attendu depuis 12 épisodes déjà (le temps passe le premier est paru le 27 février dernier!) qui arrive à l’aéroport, encadré de près par des agents de la DEA dont on masqué l’apparence. Derrière-lui c’est le Falcon 900 EX, immatriculé N385FD, ex N368FK, celui du brésilien Felipe Dutra Leite (ici à gauche sur la photo, aux côtés de son patron Carlos Brito) d’où le « FD » à la fin, qui fait dans la bière chez Anheuser-Busch InBev SA et non dans la coke. Notre trafiquant s’est
visiblement composé une toute autre allure que lors de son arrestation à Zagreb comme on peut le constater en comparant ses deux apparences de visage ici à gauche.

L’arrestation a eu lieu en octobre 2018 et l’extradition aux USA en janvier 2019, ce
qui explique facilement le changement de teinte de la peau : il vient de passer trois mois à l’ombre ! Mais c’est bien le même homme, à bien y regarder. Mais ce n’est pas l’apparence physique du trafiquant qui nous intéresse mais bien ce qu’on lui reproche plutôt. Voyons cela : « Cardona est nommé dans une plainte pénale fédérale à quatre motifs et dans un acte d’accusation séparé en octobre, décrivant une série de réunions qu’il a eues avec des sources confidentielles de la DEA au cours desquelles il aurait pris des dispositions pour fournir de la cocaïne aux forces de l’ordre en retour d’armes, y compris les missiles sol-air, les AK-47, les fusils de tireur d’élite et les munitions que Cardona envisageait de fournir à Ansar al-Dine, un groupe désigné en 2013 par le département d’État comme organisation terroriste étrangère, indiquent des documents judiciaires ».

Fichtre, voilà qui nous rappelle mot pour mot… le piège tendu à Viktor Bout !

Remplacez Ansar-Al Dine par Farcs et les missiles sol-air par des missiles sol-sol anti-tank Fagot (ou Spigot), et vous avez les mêmes reproches et la même arrestation, avec des envoyés du DEA déguisés en terroristes (sur certains documents, V.Bout aurait aussi proposé des missiles sol-air, mais à droite l’extrait du dossier à charge du FBI contre V.Bout, montre bien qu’il s’agissait de modèles Fagot-Spigot comme missiles).

Qu’est-ce donc que cette arrestation express, dans ses conditions irréelles, à savoir… le vide absolu (aucune biographie disponible de l’individu, aucun renseignement au départ sur l’avion même : celui-là, c’est CP qui vous l’a trouvé !!!).

LIRE

0000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s