Archives de 3 septembre 2019

Elementos de la Secretaría de Marina-Armada de México interceptaron ayer una lancha rápida bimotor con tres personas a bordo en la que llevaban más de mil kilogramos de cocaína.Leer

0000

Selon nos informations, les fonctionnaires marseillais de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) ont conclu samedi une enquête au long cours en interpellant, quasiment en flagrant délit, plusieurs trafiquants présumés du côté de Port-de-Bouc.

Dans l’opération, près de 300 kilos de résine de cannabis auraient été saisis à l’arrière d’une voiture.

LIRE

0000

Le 29 mars 2019, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) a enjoint au gouvernement béninois d’annuler la condamnation du roi du poulet prononcée par la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) dans un délai de six mois et de lui rendre compte. Le 29 septembre prochain, cela fera exactement les six mois.

Lire

0000

Extrait de: Maroc-Espagne: les nouvelles routes de la drogue

Depuis la chute des livraisons de drogue, La Linea de la Concepcion souffre.

Les boutiques de téléphonie tirent le rideau, les salons de coiffure déclarent 50 % de revenus en baisse, les enseignes de prêt-à-porter écoulent poussivement leur camelote : les compagnes de ces messieurs disposent de moins de cash. Dans le quartier de l’Atunara, réputé pour abriter les narcos et leurs familles, un dédale de ruelles a laissé pousser des immeubles délabrés à deux pas de la mer.

Assis sur des chaises en plastique, des apprentis Tony Montana, torse nu, en short, transpercent de leur regard noir les visiteurs. « Les seuls postes, pour ces jeunes sans diplôme, seraient serveur ou balayeur, alors qu’un guetteur gagne 500 euros pour quatre heures de boulot, plusieurs fois par semaine.

C’est un problème d’ordre social », analyse le commandant.
Au cours de ses enquêtes, il raconte avoir découvert des demeures somptueuses, où chaque pièce était décorée par thème, marocain, médiéval, voire gothique, avec baignoire digne d’une cascade. Voyages festifs à Ibiza, dîners arrosés de grands crus, une vie de shit postée sur Instagram…
La frime englue les bandits, petits et grands : « Ils ne savent pas rester discrets. L’ambition les perd. » Peine encourue : huit ans. Les plus malins ont placé des sous à gauche et reprennent le boulot dès qu’ils mettent le nez dehors. Des dynasties de délinquants semblent se bâtir sur ce business. Lors d’une perquisition, une lancha miniature a été retrouvée. Un jouet pour enfant de narco, maquette de sa vie future.

LIRE tout l’article

0000

ESPAGNE 🇪🇸: « Dans la maison des Narcos »

Publié: 3 septembre 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

0000

0000

Um avião monomotor carregado com cocaína caiu na tarde desta segunda-feira (2), em Campo do Tenente, na Região Metropolitana de
Curitiba. Após o acidente, quatro suspeitos foram presos, entre eles, o piloto da aeronave. A Polícia Militar (PM) também aprendeu 32 quilos da droga, que estava armazenada em uma maleta, e um veículo Kadett que seria usado para transportar a cocaína. A queda ocorreu por volta das 14h, no Bairro Santana. A suspeita é de que o piloto pousaria o avião,
faria a entrega do entorpecente e logo levantaria voo. A ação deu errado depois que a aeronave virou e bateu num barranco.

Mais

0000

Huit suspects, trois Colombiens, quatre Bissau-guinéens et un Malien, ont été arrêtés à la suite de cette saisie qui s’est opérée en deux temps dans deux localités proches de la côte nord du pays, à quelque 120 km de la capitale Bissau, a indiqué à l’AFP le directeur-adjoint de la police judiciaire, Domingos Correia.

La drogue, dissimulée dans des sacs de farine, a été débarquée dans le port de Caio.

Une partie de la cargaison a ensuite été transportée par la route à Canchungo, à une trentaine de kilomètres de là, selon la même source.

Lire

0000

Longtemps connus pour leur politique de tolérance à l’égard de la consommation de marijuana, les Pays-Bas prennent actuellement des mesures expérimentales pour légaliser la production de cannabis.

Le ministre de la Justice Ferdinand Grapperhaus et le ministre de la Santé Bruno Bruins ont annoncé que les 79 coffeeshops de dix municipalités participeront dès 2021 à un essai de “circuit fermé” de quatre ans où tous leurs coffeeshops – là où la drogue peut être achetée et fumée – seront fournis uniquement par des producteurs réglementés par l’Etat.

Cette expérience vise à contrôler la puissance de la drogue et à réduire la criminalité qui est associée à la consommation de weed. Les prix de l’Etat devront évidemment être inférieurs pour concurrencer les réseaux mafieux et la distribution sera gérée par les mairies.

Lire

0000