Archives de 8 septembre 2019

Rudo Meiland, de nationalité néerlandaise, est né au Suriname.

En Belgique, il a été condamné à 15 ans de prison au total pour des faits de trafic international de stupéfiants et participation à une organisation criminelle. De 2009 à 2015, il a dirigé une bande qui importait de grandes quantités de cocaïne en provenance de la République dominicaine.

LIRE

0000

Le motocycliste abattu en pleine rue hier soir dans le paisible quartier résidentiel de Boucherville sur la Rive-Sud de Montréal est
Ivan Alejandro Silva-Sanchez, 39 ans, qui serait un narcotrafiquant, a appris notre Bureau d’enquête.

«Ce meurtre-là est très significatif sur l’échelle du crime organisé québécois», explique le journaliste de TVA Nouvelles, Félix
Séguin.

Silva, 39 ans, serait très bien placé dans le milieu des importateurs de drogue et de cocaïne au Canada. «Il a eu par le passé des liens exceptionnels avec les cartels colombiens qui envoient leur drogue par le biais des cartels mexicains», ajoute Félix Séguin.

L’assassinat d’Ivan Silva a toutes les allures d’un règlement de compte.

LIRE

0000

Three people – two Canadians and a New Zealander – have been arrested and will appear in Auckland District Court today.

They face charges for the importation and possession of a class A controlled drug, which carry a maximum penalty of life imprisonment, a statement from Customs said.

Read more

0000

La Policía de Investigaciones (PDI) de Chile informó el viernes que en una operación antinarcóticos en Santiago se desmanteló un laboratorio clandestino de drogas. Se decomisó más de media tonelada de cocaína. En este operativo fueron aprehendidas dos personas bolivianas.

El operativo se realizó en una barriada del sur de la capital en el que se consiguió la detención de cuatro personas, dos de ellas bolivianas, explicó a la prensa el jefe nacional Antinarcóticos y Contra el Crimen Organizado, el prefecto inspector Leonardo Torres.

Leer mas

0000

Um motorista foi preso neste sábado (7) ao ser flagrado com 191 kg de cocaína no fundo falso de um caminhão às margens da BR-158, em Água Boa, a 736 km de Cuiabá. Segundo a Polícia Civil, o motorista saiu da região Médio Norte de Mato Grosso e levaria a droga até Goiás.

Mais

0000

Un hélicoptère s’est écrasé vendredi à l’aube, près d’un douar dans la commune de Sabt Az-Zinat, dans la périphérie de Tanger

L’accident de l’hélicoptère, spécialisé dans le transport de drogue, a provoqué un état d’alerte de sécurité dans la région selon chamaly.com.

Selon ses sources,  » les éléments des forces de l’ordre ont retrouvé le pilote de l’hélicoptère, un cinquantenaire d’origine mexicaine, qui s’apprêtait à transporter des cargaisons de cocaïne d’Amérique du Sud allant du Maroc à l’Espagne.

LIRE

0000

La Secretaría de Marina (Semar) informó que este sábado personal naval y binomios caninos, en coordinación con la Aduana de Altamira, Tamaulipas, localizó dos bultos de cocaína con un peso de 49 kilos, dentro de una bodega del buque “UBC Tokyo”, de bandera de Chipre, procedente de Barranquilla, Colombia.

Leer mas

0000

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précise que la prévenue, 24 ans, était arrivée à bord d’un vol en provenance de Sao Paolo (Brésil), en attendant un vol de correspondance à destination de l’aéroport de Toulouse en France.

Lire

0000

Vendredi, Kévin Péguillet, 33 ans, a été condamné à neuf ans de prison ferme.

Au bout d’un jour et demi de débats, il n’a pas réussi à convaincre le tribunal correctionnel de sa soi-disant modique participation à un trafic de stupéfiants.

Depuis ce jour du 10 juin 2017, où il a été
interpellé à Lacq avec un complice et 384 kilos de résine de cannabis, Kévin Péguillet dort en prison.

« Condamnation sévère »

Vendredi matin, il était jugé aux côtés de quatre autres prévenus aux rôles divers. Cédric Olivie, 37 ans, était soupçonné d’avoir participé à cinq go-fast depuis l’Espagne. Oumar Seck, 29 ans, conduisait l’Audi R6 ce 10 juin 2017 et avait été interpellé en même temps que Kevin Péguillet.
Jessica Montenegro, 35 ans, faisait partie du même convoi. Enfin, un quatrième homme, âgé de 26 ans, avait prêté son garage à Lacq pour stationner les voitures du go-fast. Poursuivi pour association de malfaiteurs, il a été relaxé hier. Ce sera le seul.

Les autres prévenus écopent tous de peines de prison de quatre ans ferme, Jessica Montenegro et Cédric Olivie auront un sursis au-dessus de la tête pendant un an.
Si Oumar Seck et Jessica Montenegro ont déjà passé 18 mois en préventive, ils auront peu de chances de repartir en détention.
Ce n’est pas le cas pour Cédric Olivie, qui, condamné à quatre ans de prison ferme passera forcément à un moment par la case prison. Hier matin, la procureure Béatrice Coppens avait requis le mandat de dépôt.
L’après-midi, prévoyant, Cédric Olivie avait enfilé un jogging. Il ressort finalement libre. Kévin Péguillet a donc été le seul à partir escorté du tribunal.

LIRE

0000

Les régaliennes en charge de la sécurité des Français et en charge aussi de défendre les institutions sont sourdes et aveugles sans les indics qui fourmillent dans la partie obscure de notre société.

Pour obtenir des résultats qui permettront d’atteindre les objectifs déclencheurs de primes, les hiérarchies intermédiaires sont prêtes à toutes les bassesses en s’accoquinant avec des voyous aux objectifs diamétralement opposés, lorsqu’elles ne deviennent pas elles même délinquantes

Trop souvent on constate que l’efficacité dans la lutte contre l’une ou l’autre des plaies de la société n’est pas l’objectif final. Seul compte pour tous ces carriéristes d’atteindre les objectifs générateurs de primes, promotions et médiatisation, voire la reconnaissance par les politiques, suprême graal, pour ces adeptes des statistiques qu’ils maîtrisent parfaitement.

Là est le vrai problème aujourd’hui.

Les exemples de ces dernières années sont innombrables sans que pour autant on constate la moindre évolution.

Aujourd’hui encore plus qu’hier, trop souvent le refus d’enregistrer une plainte est bien réel, statistiques obligent !

Aujourd Hui, plus qu’hier, on constate que les régaliennes sont au service des puissants et du pouvoir établi au détriment du service de sécurité qu’elles doivent aux Français.

Aujourd’hui plus qu’hier, malgré l’évolution des moyens techniques mis à disposition, les résultats en matière de stups, par exemple sont pitoyables et les progressions des saisies ne sont dues qu’à l’augmentation des importations de stupéfiants.

Plus grave encore, nos régaliennes pratiquent un lobbying pour empêcher toute légalisation, seul moyen en mesure de lutter efficacement contre la drogue et ses effets pervers.

Pourquoi?

Obtenir des budgets, déjà délirants, en hausse.

Obtenir des primes et continuer à profiter des autres retombées indirectes de tout ce qui « tombe en bas du camion ».

Tout cela sans risques majeurs puisque les hiérarchies intermédiaires n’hésiteront jamais à lâcher un informateur lorsque les dossiers n’auront pas été juridiquement suffisamment bien ficelés.

Qu’importe le coût des errements judiciaires répercuté sur le citoyen lambda!

Qu’importe les encombrements des tribunaux et prisons !

Il est pénible de constater que d’année en année, de trop nombreuses ‘affaires’ salissent nos régaliennes et finissent par les discréditer auprès des populations.

0000