Archives de 14 septembre 2019

0000

Les douaniers ont eu du flair, vendredi matin, en contrôlant un bus au péage de la Turbie. Ils ont saisi 16kg d’herbe de cannabis, conditionnés sous vide dans un sac de voyage.

Le jeune Roumain qui le transportait a été déféré au parquet de Nice ce samedi 14 septembre.

LIRE

0000

Le trafic international de cocaïne et son expansion fulgurante sont les résultantes de plusieurs laxismes. Pour le cas du jour, il s’agit d’un laxisme uruguayen, comme on a pu le voir avec la démission récente de dirigeants n’ayant rien fait pour l’en empêcher, d’un laxisme serbe avec un pays gangrené par la la mafia des Balkans comme on a pu l’exposer dans l’épisode précédent, mais aussi, on va le voir aujourd’hui, d’un laxisme américain, qui a laissé sévir pendant des années un bien étrange individu, retrouvé à Bâle-Mulhouse en train
de gérer le débarquement du lot de valises remplis de cocaïne embarquées par notre déjà célèbre poisson-volant GulftreamM-FISH.

L’histoire de l’individu mêlé à ce trafic international est tout simplement incroyable, comme on va le voir aujourd’hui…

Lire

0000

L’été 2019 a été chaud, je vous le concède (je reprends ici une série interrompue le 20 août dernier avec cet épisode) mais pas seulement en température: en actualité aussi, ici en France, avec la découverte de plus de 600 kilos de cocaïne à bord d’un avion qui s’était posé à Bâle-Mulhouse, après avoir précédemment visité Nice. Encore
un chaînon manquant, celui-là, car il va nous emmener en Uruguay (sa provenance) mais aussi dans les Balkans (d’où sont originaires ses réceptionnistes) et même encore ailleurs, mais cela nous le garderons pour le dessert si vous voulez bien : le plat s’annonce copieux.

Les liens entre la ‘Ndrangheta (la mafia calabraise) et les Balkans sont connus et répertoriés, comme l’est l’installation de la mafia serbe en Uruguay : ce n’est donc qu’une demi-surprise au départ. J’ai évoqué cela ailleurs, il y a huit ans déjà (1).
Mais l’un des réceptionnistes de l’appareil, ainsi que l’avion lui-même, va nous montrer que le trafic de cocaïne par jets privés est vraiment une histoire surprenante comme vous allez le voir. On commencera cette fois par effectuer un rappel de ce qui se passe aujourd’hui en Serbie et qui n’est pas vraiment pour nous rassurer…

Le Gulfstream débarqué à Mulhouse, immatriculé dans l’île de Man (en « M » donc), avait déjà sillonné l’Europe des mois auparavant. On avait pu le photographier à Londres en 2017, il y a deux ans à Ostrava (Tchéquie) par exemple ou en 2016 en Italie sur le Verona Villafranca Airport (ici, assez majestueux, il est en train de se poser à Tallin en Estonie, le 25 mai 2018).

Une base de données connue l’avait enregistré effectuant un vol de Nice à Moscou qui aujourd’hui, comme on va le voir, présente davantage encore de questionnements. L’engin avait changé d’immatriculation en 2016. Auparavant c’était le N33XE.
Enregistré à Prague, il était basé à Ostrava, en Tchéquie, sur l’aéroport Leoš Janáček (il y est ici à gauche le 3 janvier dernier (photo Miroslav Kostelník ) ) .

LIRE

0000

La detección de la avioneta, una King Air Aircraft 200, se logró mediante radar de las fuerzas armadas beliceñas.

La Policía de Belice aseguró una avioneta procedente de Venezuela,
cargada con 1 340 kilos de cocaína, que estaban descargando seis personas en Coastal Road(camino costero).

Leer

0000

La Guardia Civil ha interceptado en Lorca (Murcia) un camión con 127 kilos de cocaína ocultos entre pieles de animal procedentes de Sudamérica y ha puesto a disposición del juzgado de instrucción de la localidad a un ciudadano español en relación con esta operación.

Leer

0000