Archives de 16 septembre 2019

Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez, son secrétaire d’État (et ancien préfet de police des Bouches-du-Rhône de 2015 à 2017), Nicole Belloubet, la ministre de la Justice et enfin

Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des comptes publics, viendront donner le coup d’envoi de cette nouvelle phase d’une lutte que l’on dit souvent perdue d’avance.

Selon nos sources, le ministre de l’Intérieur annoncera la mise en place de l’unité qui remplacera l’OCRTIS, dont l’image a été plus qu’écornée ces dernières années par plusieurs affaires, et en premier lieu celle concernant son ancien patron, François Thierry, triplement mis en examen.

C’est l’Office anti-stupéfiants (Ofast), dont le nom est un joli pied de nez aux trafiquants pratiquants les « go fast », qui sera donc le nouveau chef de file d’une lutte que messieurs Castaner et Nuñez veulent décloisonner au maximum, comme cela a été fait depuis 4 ans, sous l’impulsion du second, à la police judiciaire marseillaise.

LIRE

Adieu l’OCRTIS , on t’aimait bien tu sais…

°°°°

Quid de la DNRED et de ses casseroles?

Quid d’Erwan Guilmin, l’énarque menteur caviardeur ?

Changera-t-on aussi le nom de la DNRED?

0000