KENYA 🇰đŸ‡Ș: la nouvelle route de l’hĂ©roĂŻne et de la coke

Publié: 18 octobre 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

C’est une scĂšne de plus en plus frĂ©quente en Afrique de l’Est, en particulier au Kenya :
Ă  quelques kilomĂštres des cĂŽtes, un bateau venu du Pakistan est rejoint par un bateau de pĂȘche.

À bord, une cargaison d’hĂ©roĂŻne raffinĂ©e au Pakistan aprĂšs que le pavot a Ă©tĂ© rĂ©coltĂ© en Afghanistan va transiter
d’une embarcation Ă  l’autre.

Depuis quelques annĂ©es, une nouvelle route de la drogue a Ă©tĂ© ouverte par les trafiquants internationaux. Et pour cause : la cĂŽte kenyane est longue et trĂšs peu surveillĂ©e. Il est donc facile d’introduire de la drogue dans le pays.

Une fois livrĂ©e au Kenya, l’hĂ©roĂŻne, et parfois aussi la cocaĂŻne, est apportĂ©e Ă  Mombasa, deuxiĂšme ville du pays et plus grand port de la rĂ©gion. Sur place, les possibilitĂ©s sont multiples : la marchandise peut prendre directement un avion pour l’Europe ou DubaĂŻ, ĂȘtre reroutĂ©e vers Nairobi, la capitale, pour ĂȘtre expĂ©diĂ©e de façon plus discrĂšte Ă  l’étranger, ou encore partir vers l’Afrique du Sud ou l’Afrique de l’Ouest afin d’emprunter une route encore plus opaque.

LIRE

Par Marc Fievet

đŸ‡«đŸ‡· Et comme Ă  l’arrivĂ©e en France, les contrĂŽles sont rares par manque de douaniers et que ce n’est pas encore la « frontiĂšre intelligente » qui va protĂ©ger les populations de ces produits dangereux, la partie est belle pour les narcos.

Nos Ă©minentes personnalitĂ©s seraient elles complices…par inaction ?

0000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s