Archives de 27 octobre 2019

Le trafiquant de drogue et son livreur ont été jugés jeudi devant le tribunal correctionnel de Lyon

Une centrale d’appels pour les commandes et un livreur pour aller fournir les clients, des adeptes de sexe sous drogue pour la plupart. Un homme de 27 ans a été interpellé cette semaine à Lyon et jugé jeudi devant le tribunal correctionnel pour un trafic de cocaïne et de produits de synthèse de grande ampleur, monté comme une véritable petite entreprise.

LIRE

0000

« Moeders tegen Drugs » (« mères contre la drogue » en français) est un collectif anonyme qui regroupe des mamans de jeunes toxicomanes. D’après ses membres, les dealers envoient régulièrement des SMS promotionnels aux numéros de téléphones repris dans leur vaste base de données, qui comprend à la fois des clients et des clients potentiels. « Une fois que votre numéro se retrouve dans une telle base de données, vous êtes bombardés de messages presque tous les jours« , déplorent les mères. Les toxicomanes sont ainsi incités à consommer davantage tandis que ceux qui veulent se sevrer sont en permanence tentés.

Le « Dealerbot » veut déstabiliser ce système en arrangeant des rendez-vous sans qu’aucun client ne se présente et en gardant les trafiquants en ligne pendant des heures. « Lorsqu’un dealer reçoit un SMS, il ne sait pas si c’est un client ou une perte de temps et il est donc quand même obligé de téléphoner. Et il est plus facilement traçable pour la police« , explique le collectif.

LIRE

0000

La Agencia Tributaria, la Guardia Civil y la Policía Nacional han desmantelado en Navarra un laboratorio de cocaína, además de desarticular la organización delictiva encargada de su explotación.

Siete personas han sido detenidas en una operación en la que los agentes se han incautado de seis kilos de esta droga.

Fuente

0000