Archives de 9 novembre 2019

Plusieurs paquets contenant de la drogue, vraisemblablement de la cocaïne, ont été retrouvés en moins de 24 heures sur les plages d’Arcachon et de La Teste-de-Buch (Gironde) samedi 9 novembre selon les informations de France Bleu Gironde.

Plus

0000


En décembre dernier, l’un des barons d’un cartel de drogue mexicain a été arrêté à Amsterdam.

La police a réussi cette interpellation grâce à des photos postées par le trafiquant sur son compte Instagram.
Sur un trône avec une kalachnikov à la main , sur le capot d’un bolide, aux côtés de Paris Hilton, devant la Tour Eiffel…

Le compte Instagram de Jose Arechiga Gamboa révèle de bien jolis clichés qui vont très certainement mener le jeune homme de 33 ans directement en prison.

En effet, parmi ses nombreux followers, figuraient des agents de la sécurité américaine qui viennent de demander l’extradition du trafiquant mexicain vers la Californie pour qu’il y soit jugé. « Jose Rodrigo Arechiga Gamboa représente la nouvelle génération de trafiquants de drogue hyper violents » déclare le gouvernement américain.

LIRE

0000

La police aux frontières de l’aéroport Mohammed V de Casablanca a
interpellé vendredi 8 novembre deux Tunisiennes de 24 et 27 ans en possession d’environ 11 kilos de résine de cannabis, indique un communiqué officiel.

LIRE

0000

Le commissaire divisionnaire François Angelini est le patron des 700 policiers bretilliens.

Pour lui, à Rennes, la situation du trafic est claire : « Il s’agit essentiellement d’un commerce de cannabis et accessoirement de cocaïne. Nous savons que des drogues de synthèse (ecstasy, MDMA…) circulent, mais nous en interceptons assez peu et pas dans les proportions que l’on peut retrouver ailleurs. »

Si le cannabis est de loin la drogue la plus consommée, donc vendue, lesbpoliciers observent une montée en puissance du trafic de cocaïne qui n’est plus circonscrite à un certain milieu. « La cocaïne est en augmentation et se répand très vite », confirme le commissaire Angelini.

LIRE

0000

Trois femmes ont été victimes d’overdose, dont une mortelle, en moins de 24 heures à Besançon, a alerté ce vendredi le procureur de la République, Étienne Manteaux, qui s’inquiète de la circulation possible d’une drogue de « très mauvaise qualité » dans la ville.

LIRE

0000