Archives de 14 novembre 2019

Comme le rapporte ‘La Provence’, ce mercredi 13 novembre au matin, sur la RN 113, dans les Bouches-du-Rhône, les douaniers de la BSI d’Arles ont saisi 178 kilos de cocaïne sur l’aire des Cantarelles.

Source

0000

Les trafiquants de drogue ont sans doute pris au mot le slogan de la compagnie genevoise Mediterranean Shipping Compagny (MSC). Le leader mondial dans le transport de conteneurs vous assure que « votre cargaison est toujours en de bonnes mains ».

Le 17 juin 2019, les douanes américaines ont saisi à bord du MSC Gayane, un cargo de 314 mètres de long, 19,76 tonnes de cocaïne. Le commandant a pu repartir libre et MSC n’est en rien mêlé à ce trafic destiné à l’Europe. La drogue a été amenée de nuit au large du Pérou. Avec la complicité de six membres d’équipage, dont le second du navire, les paquets de cocaïne étaient camouflés dans sept conteneurs de vin, de noix, de déchets électroniques.

Les douaniers américains avaient déjà découvert 537 kilos de cocaïne sur le MSC Desiree en mars 2019, et les Espagnols, 2,2 tonnes sur le MSC Carlotta, le mois suivant. Si les trafiquants choisissent Mediterranean Shipping Company, c’est que le géant suisse se montre le plus actif sur les routes maritimes entre l’Amérique du Sud et l’Europe. La Tribune de Genève, qui raconte en détail cette nouvelle artère de la coke, révèle qu’un des marins impliqués a reconnu avoir perçu 50 000 dollars pour sa participation. Dans les ports d’Anvers, de Rotterdam, de Valence, le conducteur d’un chariot élévateur peut gagner de 25 000 à 75 000 euros rien qu’en aidant, pendant quelques dizaines de minutes, le débarquement de la cocaïne, contenu dans des sacs de 50 kilos. Le risque est minime.

Sur les millions de conteneurs passant chaque année dans les grands ports européens, quelques-uns seulement sont réellement contrôlés.

On ignore encore de quels bateaux ont pu tomber ces ballots de cocaïne qui s’échouent sur le littoral atlantique français depuis la mi-octobre.

Lire

000000

FRANCE 🇫🇷 (Débat): les outils de l’antimafia

Publié: 14 novembre 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Le 23 Septembre dernier, Crim’HALT organisait une conférence-débat autour des outils de l’antimafia et du rôle des coopérateurs de justice.

Ci-dessous la première partie de la conférence :

SOURCE

0000

La police de Reggio Calabria, les agents de la Guardia di Finanza du commandement provincial, avec le soutien des fonctionnaires des douanes et d’Europol, ont saisi 1 176 kilos de drogue, cachés dans 144 emballages dans un conteneur réfrigéré utilisé pour le transport de bananes.

Le conteneur qui venait d’Amérique du Sud, était initialement prévu pour être livré en Allemagne.

Source

0000

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, a été placé en garde à vue pour avoir cultivé du cannabis. Il assure que ces cultures sont à des fins thérapeutiques et personnelles.

Guy Laliberté était mardi en garde à vue pour avoir cultivé du cannabis sur son atoll privé en Polynésie française, selon les informations fournies par le parquet de Papeete à l’AFP.

LIRE

0000

Nouvelle saisie de stupéfiants dans la nuit de mardi à mercredi au Gosier.

Suite à des informations recueillies par la police judiciaire depuis quelques jours, des trafiquants ont été interpellés lors d’un débarquement maritime. Au total, 12 personnes ont été placées en garde à vue, 60 kilos de drogue saisis.

Un réseau présumé qui approvisionnerait
la Guadeloupe mais aussi la Martinique.

Lire

0000

Un « go-slow » (comme un go-fast mais sur des petites routes) qui se termine mal pour le trafiquant de drogue. Vendredi 8 novembre, un
automobiliste a été intercepté par l’antenne de la police judiciaire de Dreux (Eure-et-Loir), à Moussonvilliers, commune nouvelle de La
Ferté-en-Ouche, dans le Perche ornais. Selon L’Écho républicain , il revenait d’Espagne avec une cargaison de 360 kg de résine de cannabis emballés dans des ballots bleus.

LIRE

0000