Archives d’Auteur

Cerca de 94 kg de cocaína foram localizados por equipes da Receita Federal no Porto de Santos, no litoral de São Paulo, nesta segunda-feira (3). A droga estava dentro de bolsas escondidas em compartimentos de um trator, embarcado em um navio com destino à Europa.

Os entorpecentes foram localizados durante fiscalização no complexo portuário. A droga estava dividida em tabletes e escondidas em três bolsas pretas, em nichos do trator. O navio seguiria para o porto de Antuérpia, na Bélgica.

Mais

0000

US NAVY – Une information qui n’a pas de quoi rassurer. Trois marin de la Royal Navy officiant dans le sous-marin HMS Vengeance ont été contrôlés positifs à la cocaïne, rapporte plusieurs médias britanniques, ce dimanche 2 juin, dont l’Evening Standard.

Ce bâtiment transport seize missiles nucléaires, chacun possédant une force destructrice huit fois plus puissante que la bombe larguée sur Hiroshima et d’une portée de 7500 miles.

Alors que le HMS Vengeance, fort de ses 15.900 tonnes, faisait une halte dans une installation navale américaine en Floride, des tests urinaires ont été effectués sur les marins avant que ces derniers ne repartent poursuivre leur mission en mer.

Pendant qu’ils étaient en mission, les résultats des analyses ont montré que trois membres d’équipage, venant de la base navale HM Clyde, à Faslane, en Ecosse, avaient consommé de la cocaïne récemment, lors d’une halte à terre.

source

0000


Le 20 mai dernier, un jeune étudiant guyanais embarque au départ de Cayenne, à bord d’un vol à destination de Paris. Il s’agit d’une « mule » qui fait le voyage avec plusieurs dizaines de boulettes de cocaïne dans son estomac, mais aussi sur lui.

Arrêt cardiaque

Interpellé à sa descente d’avion à 7 heures du matin, le jeune homme originaire de Saint Laurent du Maroni a été pris en charge par les douaniers d’Orly. Il a été transporté à l’Hôtel Dieu, l’hôpital parisien qui accueille les passeurs le temps qu’ils expulsent les ovules qui se trouvent dans leur estomac. Mais au lendemain de son arrivée, le jeune homme fait un malaise. Il est alors transféré à l’hôpital Cochin. Il est immédiatement opéré pour extraire les boulettes de son corps, mais c’est trop tard. Le jeune guyanais succombe d’un arrêt cardiaque le 25 mai.

Lire plus

0000

La police du district de Yongping de la préfecture autonome Bai de Dali, avait été informée en avril que trois véhicules en direction de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine) via Dali étaient soupçonnés de se livrer au trafic de drogue.

Le 21 mai, la police a intercepté les véhicules sur une autoroute et a arrêté les suspects.

Au total, 49,87 kg de méthamphétamine et 7 kg d’héroïne ont été saisis dans les véhicules.

LIRE

0000

According to the Small Wars Journal, Hezbollah is using far-flung members of the Lebanese diaspora, forced its way into the narcotics trade of Central and South America, secured access to narcotics, and developed an enviable smuggling and distribution network across North Africa, Europe, and the Middle East.

Drug Enforcement Agency (DEA) and Treasury Department said just one Hezbollah smuggling ring in Central America generated more than $200 million every month. The DEA’s 2008-2016 “Project Cassandra” found that Hezbollah’s “External Security Organization Business Affairs” arm collected as much as $1 billion a year from money laundering, criminal activities, and drug and weapons trade.

Hezbollah’s trafficking and globally circuitous money-laundering operations are extensive now, well-reported and notorious in Venezuela, Paraguay, Argentina, Brazil, Bolivia, Ecuador, Peru, Colombia, Nicaragua, and Panama.

Hezbollah is all able and willing to carry out large-scale suicide bombings such as three against Jewish targets in Panama and Argentina in the early 1990s, and smaller-scale assassinations when called upon, as they have in Thailand and Bulgaria.

Read

0000

Mohammad Ghanbari, chef de la police du Sistan et du Balouchestan, a déclaré mardi que 1.139 tonne de drogues illicites avaient été saisies au cours d’une opération à Iranshahr.

Un passeur a été arrêté au cours de l’opération, et 1069 kg d’opium, 55 kg d’héroïne, 10 kg de haschisch et 5,4 kg de morphine ont été saisis.

Source

0000

La police anti-corruption (PAC) enquête depuis la fin de semaine dernière sur la disparition de 21 kgs d’héroïne des locaux des douanes.

Une opération de destruction de cette marchandise devait avoir lieu jeudi. En vérifiant la poudre, les tests se sont révélés négatif.

La drogue a disparu !

Les services de lutte contre la corruption à Madagascar n’ont pas le temps de chômer. En plus, des trafics de bois précieux, de pierres fines et les achats de voix organisés par les politiques ou les fonctionnaires de tous les services qui ferment facilement les yeux sur la législation, ils doivent désormais s’inquiéter du devenir des saisies de drogues.
Ce jeudi 23 mai 2019, ils assistent à une banale destruction de saisie d’héroïne. Les 21 kg avaient été saisis en octobre 2018, à l’aéroport international d’Ivato, dans les bagages de deux Béninois.

Les douanes malgaches n’ouvriront pas d’enquête

Avant de procéder à l’opération, les inspecteurs demandent que le produit soit testé. Cette première analyse se révélant négative, les agents ont alors demandé un second test. Celui-ci a confirmé que les inspecteurs de la PAC et les douaniers étaient face à de la poudre, mais en aucun cas d’héroïne…source

Que sont devenus les 21 kg ?
Les douanes ont signalé qu’elles n’ouvraient pas d’enquête, en revanche, la PAC devrait rapidement se saisir de ce dossier qui fait désordre.

Source

0000

Counter-narcotics police in Istanbul seized Monday a large haul of illegal drugs including 1.8 million Ecstasy pills, 30 kilograms of cocaine wrapped in packages bearing the photo of notorious Colombian drug lord Pablo Escobar and 12 kilograms of opium gum.

Police units searched a car on Sunday in Küçükçekmece district as a result of an ongoing investigation, discovering the Ecstasy pills, cocaine and an assault rifle in the car’s trunk. A secret compartment for dealers was also found hidden inside the airbags, concealed there through a mechanism activated by pressing the rear window defogger button then child safety latch.

Read more and video

0000

VILLAHERMOSA, Tab. (proceso.com.mx).- En dos operativos, el Ejército mexicano aseguró dos tráileres con más 200 kilogramos de cocaína, en Tabasco y en los límites con Chiapas.

El general Pedro Escalera, Comandante de la 30 Zona Militar, informó que el primer operativo se realizó sobre la carretera Cucuyulapa-El Macayo, en los límites con Chiapas, en las inmediaciones de la finca platanera “El Recreo”, donde fue asegurado un tráiler Kenworth color blanco con placas de circulación 58AG1P y al chofer Guadalupe Aparicio López.

Al revisar la unidad, fueron hallados decenas de paquetes con cocaína, envueltos con cinta negra y las iniciales RA-7.

El chofer Aparicio López, de 58 años y originario de Hermosillo, Sonora, confesó que fue contratado para llevar mercancía a Quintana Roo.

El segundo operativo se realizó sobre la carretera que conduce de Villahermosa al municipio de Teapa, Tabasco, en un paradero de unidades de carga, cerca de una gasolinera.

Ahí se aseguró otro tractocamión con 120 paquetes de droga y se capturó al conductor de la unidad, Raúl Jiménez Domínguez.

Los dos choferes, los tráileres y la droga, estimada en más de 200 kilogramos, fueron puestos a disposición de la Fiscalía General de la República.

Fuente

0000

 

TAIYUAN, 26 mai (Xinhua) — Cinq personnes ont été condamnées à mort pour trafic de drogue par un tribunal de la province chinoise du Shanxi (nord).

LIRE

0000

Les autorités de la République dominicaine ont expulsé en Espagne un ressortissant français nommé Michel Pierre Vincent Loubet, considéré comme le chef d’un réseau de blanchiment de capitaux provenant du trafic de drogue entre le Maroc et l’Espagne rapporte le média espagnol El Nuevo Diario.

Selon la même source, Vincent Loubet a été gardé par des fonctionnaires de la Direction nationale du contrôle des drogues (DNCD) à l’aéroport international Las Américas, à l’est de Saint-Domingue, d’où il a été transféré à l’aéroport de Barajas à Madrid.

LIRE PLUS

0000

La noche de este sábado, la Policía Nacional descubrió e incautó cerca de tres toneladas de clorhidrato de cocaína en un almacén ubicado en la carretera Sullana – Tambogrande, a la altura del Centro Hípico, en la región Piura.

El cargamento de droga, envuelto en paquetes tipo ladrillo y almacenada en sacos de yute, se encontraba camuflado entre jabas de banano orgánico en un vehículo de carga pesada que tenía como destino el puerto de Paita, con fines de exportación.

En ese momento se detuvo a ocho personas, entre ellas dos mexicanos integrantes de algún cartel.

LEER MAS

0000

Pas moins de 910 kilos de haschich ont été saisis, dernièrement, par les éléments de la gendarmerie royale de Chefchaouen.

LIRE

0000

Deux cent cinquante tonnes de cannabis sont consommées annuellement en France…Que fait la DGCCRF pour protéger les consommateurs ?

Elles rapportent deux milliards d’euros à l’économie souterraine et engendre les violences dont l’actualité fait ses choux gras. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le sud du pays, ni même le nord ou les banlieues parisiennes qui consomment le plus. Mais la Bretagne. Les tribunaux sont débordés par quantité de petites affaires ruineuses pour le contribuable. Ce sont des milliers de policiers et moult intervenants qui passent un temps inouï sur ces dossiers. Non seulement une légalisation soulagerait le travail de la police et de la justice mais, en outre, les finances publiques pourraient faire de substantielles économies d’allégement des procédures tout en récupérant un milliard d’euros en taxes divers. Autre point essentiel. Si l’État dépénalise, ce sera la fin d’une économie obscure liée au trafic. Quel intérêt les consommateurs auraient à se ravitailler auprès de délinquants et enfreindre la loi pour acheter un produit douteux ?

LIRE

https://www.bretagne-actuelle.com/la-bretagne-legalise-le-cannabis/accueil-top/

00000

Quatre hommes originaires de l’Ouest de la France, dont Angers, âgés de 26 à 37 ans, ont été mis en examen des chefs d’association de malfaiteurs et d’importation, acquisition, offre ou cession, détention et transport non autorisés de stupéfiants. Ils ont été placés en détention provisoire dans quatre maisons d’arrêt différentes pour éviter tout rapport entre eux.

LIRE

https://www.europe1.fr/societe/saisie-record-de-plus-de-25-tonnes-de-cannabis-a-angers-3831506

000000

La drogue, environ trente kilos d’héroïne, était cachée dans une Renault Twingo.

Les forces de l’ordre ont fait la découverte en début de semaine au péage de Saint-Arnoult, dans les Yvelines. Le conducteur, un homme originaire de la région brestoise, a indiqué aux forces de l’ordre qu’il devait conduire la voiture à Brest mais qu’il « n’en connaissait pas le contenu. »

L’homme a été transféré à Brest jeudi 27 décembre et le parquet a ouvert une information judiciaire. La quantité de drogue étant « considérable », le conducteur a été incarcéré, a précisé le parquet de Brest à France Bleu Breizh-Izel.

LIRE

https://mobile.francetvinfo.fr/societe/drogue/yvelines-une-trentaine-de-kilos-d-heroine-saisie-au-peage-de-saint-arnoult

000000

Les explications du chef de la brigade des douanes de Saint-Laurent, Thierry Massonie-Rouane:

« Ce trafic concerne entre 4000 et 5000 jeunes personnes qui partent tous les ans pour la Métropole chargés avec de la cocaïne et qui en font, un peu, leur projet de vie également. On envisage ça comme une ressource perenne au lieu de travailler. On fait la mule et on va avoir un revenu régulier grâce à cela. »

Tout est bon pour faire passer la drogue en Europe ingérée dans l’estomac, cachée dans des soutiens-gorges ou dans de la nourriture.

De la cocaïne saisie à Saint Laurent mais surtout à l’aéroport avant d’embarquer vers Paris mais de plus en plus, les mules guyanaises sont arrêtées dans l’hexagone.

L’an dernier, 850 kilos ont été saisis de l’autre côté de l’Atlantique.

En Guyane, l’évolution des effectifs des services de contrôle n’a pas suivi l’explosion du trafic.

Dans l’ouest de la Guyane, les douaniers sont vingt-cinq pour surveiller plusieurs centaines de kilomètres de frontière fluviale sans moyen nautique. Il suffirait de remplacer quelques DR et DI et de réaffecter les sommes récupérées pour recruter et équiper cette frontière.

Il est vrai que la gabegie de Jérôme Fournel et Hélène Crocquevieille dans le remplacement des moyens aéronautiques douaniers a eu un coût énorme.

La Douane Française est devenue aujourd’hui une véritable armée mexicaine où les gradés sont devenus plus nombreux que les opérationnels.

A quand des BSCD (brigade de surveillance composée de directeurs) avec régulièrement la participation de Rodolphe Gintz.

Peut- être verra t-on enfin, alors, des moyens à la hauteur des tâches à accomplir!

000000

En trois jours, la Direction Régionale des Douanes de Toulouse aura saisi près d’une demi-tonne de cannabis (480 kg), cinq véhicules et interpellé 5 personnes qui on été présentées aux autorités judiciaires.

LIRE PLUS

https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/18/2927065-480-kg-cannabis-saisis-trois-jours-douanes-region.html

000000

Jacques Mariani, figure du banditisme corse, incarcéré aux Baumettes de Marseille, est convoqué avec quatre autres personnes, Aurélie Merlini, régulièrement associée à des dossiers liés au banditisme méridional et également détenue aux Baumettes, et trois autres prévenus non détenus devant le tribunal correctionnel de Bastia le 15 janvier 2019 pour une affaire de vol d’huiles essentielles, a précisé à l’AFP Caroline Tharot, procureur de la République à Bastia.

« Il y a eu des développements en Haute-Corse« , a-t-elle ajouté pour expliquer cette comparution en Corse, sur convocation par officier de police judiciaire.

Selon La Provence, qui a révélé l’affaire, le vol a eu lieu en 2016 et le préjudice est estimé à 300.000 euros. Jacques Mariani et Aurélie Merlini ont été placés en garde à vue mardi dans les locaux de la police judiciaire de Marseille. Aurélie Merlini, 33 ans, fille de l’ex-braqueur de la « Dream Team » Daniel Merlini, abattu en 2010, avait été condamnée à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Lyon en avril 2016, avec des membres du milieu corso-marseillais, dans une affaire de cache d’armes.

Le 29 octobre 2012 elle avait été victime d’une tentative de règlement de comptes à Peyrolles-en-Provence (Bouches-du-Rhône). 

lire plus

°°°°°°°°°°°°°°

C’était quoi la Dream Team?

La Dream Team est le surnom d’une équipe supposée de braqueurs chevronnés des années 1990. C’est Daniel Bellanger, un de ses membres supposés qui aurait trouvé ce surnom en 2000, en hommage à la célèbre équipe américaine de basket-ball qui a dominé les Jeux Olympiques de Barcelone en 19921. Un film est en préparation sur la saga de la Dream Team, long métrage produit par Avalanche Productions, une société de production ayant produit le film Go Fast.

 

Karim Maloumet et Daniel Bellanger – Photo Mathieu Zazzo

Composition de l’équipe supposée

  • Daniel Bellanger, né en 1957 à Limoges, dit « le Grand Daniel »
  • Christian Oraison, né en 1955 à Manosque, dit « le Grand Blond » – abattu le 3 août 2008 à Manosque
  • Michel Crutel, né le 24 avril 1955 à Drancy, dit « Michel le Militaire »
  • Daniel Merlini, né en 1959 à Marseille, dit « le Petit »
  • Karim Maloum, né en 1953 à Paris, dit « le Gros »
  • Jean-Jacques Naudo, né en 1959 à Perpignan, dit « la Fripouille »
  • Bruno Celini, né en 1953 à Villejuif, dit « Nono » décédé en 20142.
  • Gérard Allain, né en 1947 à Paris, dit « Citron »
  • Antonio Santoro, italien dit « le Banquier »

D’après un rapport de la police française, l’équipe s’organisait autour de trois chefs, à savoir Daniel Bellanger, Christian Oraison et Michel Crutel, tous fichés au grand banditisme, de « soldats », confinés aux tâches opérationnelles, et d’un financier pour le blanchiment d’argent3.

Parcours criminel

L’attaque de l’airbus à Perpignan

Le 13 août 1996, un Airbus A320 en provenance de Paris atterrit à l’aéroport de Perpignan. Alors qu’il roule sur le tarmac, deux voitures s’arrêtent devant l’avion et des hommes cagoulés tirent en l’air à l’arme automatique. Deux braqueurs déploient ensuite une banderole à l’adresse du commandant de bord « C’est un hold-up, coupe le moteur et ouvre la soute ». Il obéit. Les braqueurs s’exécutent et repartent avec deux gros sacs de plusieurs kilos, pris dans la soute. Montant du butin, près de 4 millions de francs pour une opération de 2 minutes trente4. La police découvrira plus tard les voitures utilisées par les braqueurs abandonnées dans un parking à Argelès-sur-Mer. Lors des investigations, plusieurs prélèvements ADN seront pris sur une cigarette et une casquette abandonnées dans l’une des voitures. Jean-Jacques Naudo, un des membres présumés de l’équipe sera mis en examen pour cette affaire en mars 2010, mais laissé en liberté5. Ce braquage est imputé officiellement à la Dream Team par des rapports policiers et de magistrats. Cependant, aucune preuve n’accusera le reste de l’équipe3.

Une série d’attaques réussies

Le 18 décembre 1996, un fourgon de transport de fonds de la société Ardial est pris d’assaut par des hommes armés vêtus d’un uniforme militaire à Limoges. Aucun coup de feu tiré, les braqueurs repartent avec 1,6 million de francs. La police est persuadée que c’est la Dream Team qui fait le coup, mais aucun de ses membres ne sera inquiété judiciairement. Le 23 décembre 1996, c’est un dépôt de fonds qui est attaqué à Créteil, mais l’attaque est avortée. Le 26 mai 1997, un autre dépôt de fonds est braqué à Courbevoie pour 9 millions de francs. Des traces ADN sont retrouvées sur une cagoule abandonnée dans la cabine d’un camion toupie ayant servi à coincer le fourgon. Elles permettront d’identifier Gérard Allain. Enfin, un autre dépôt de fonds est attaqué et pillé le 6 décembre 1997 à Vert-le-Grand. Aucune preuve ne permet de dire officiellement que la Dream Team est derrière toutes ces attaques.

Braquages ratés et exil

Le 7 mars 1998, des braqueurs tentent d’attaquer un fourgon de la Brink’s sur l’aéroport d’Orly, mais le chauffeur du fourgon réussit à s’extirper des pistes[pas clair] sans dommage. Les surveillances d’une équipe de malfaiteurs indiquent que deux numismates belges projettent de rentrer en Belgique avec trois millions de francs en octobre 1998. Trois membres supposés de la Dream Team braquent, à l’aide d’une arme, les deux collectionneurs sur le quai de la Gare du Nord et s’emparent de la mallette qui contient les trois millions de francs. Cependant, ils étaient surveillés par la Brigade de répression du banditisme, qui interpelle Maloum, Allain et Merlini le jour même dans une planque à Paris, en possession de la mallette volée. Maloum et Merlini seront initialement relâchés pour vice de forme procédurale au début de l’année 20006. Allain, dont l’ADN a révélé sa participation au braquage de Courbevoie, restera en prison. Quant à Michel Crutel, l’un des membres supposés les plus importants du groupe, il est parvenu à s’échapper de la planque. Les prélèvement ADN confirmeront qu’il y était présent. Les autres membres, se sachant recherchés, décident de quitter la France pour l’Espagne.

Pour cette affaire, Maloum, Merlini et Allain seront condamnés à six ans de prison en 20047. Pour Merlini et Maloum, cette peine sera confondue avec la condamnation pour le braquage de Gentilly.

Apogée et fin de la Dream Team

L’arrivée en Espagne de certains membres supposés de cette équipe de braqueurs incite la police française à adresser une synthèse détaillée à leurs homologues espagnols. Ces derniers ne tardent pas à entendre parler d’eux. Le 21 mai 1999, à Algesiras près du détroit de Gibraltar, une fourgonnette volée en France quelques semaines plus tôt fonce vers un entrepôt gardé par des hommes en armes. Ces derniers mitraillent la fourgonnette qui fait demi-tour en direction de l’hôpital local. Un blessé grave est abandonné aux urgences par ses complices, il s’agit de Michel Crutel8. Crutel et ses complices, qui n’ont jamais été identifiés, voulaient faire main basse sur près de 300 kilos de haschich entreposés là.

Le 30 août 1999, plusieurs hommes vêtus de noir et cagoulés s’attaquent à un fourgon blindé à Malaga. Les braqueurs s’emparent de 540 millions de pesetas, soit près de 20 millions de francs, et prennent la fuite avant l’arrivée de la police. La police espagnole soupçonne la Dream Team française. Elle retrouve les véhicules volés qui ont servi à l’attaque, et trouve une bâche qui aurait servi d’abri aux assaillants. Après recoupements, les polices française et espagnole font le lien entre le matériel retrouvé dans la fourgonnette, qui a servi au transport de Crutel à l’hôpital, et cette bâche : tout cela a été réglé en liquide au même magasin Leroy Merlin de Malaga. Les complices de Crutel pour l’attaque du dépôt de haschich seraient donc les mêmes qui ont braqué le fourgon, la police en fait l’hypothèse9.

Le 26 décembre 2000, une équipe d’une dizaine de braqueurs cagoulés braquent à l’explosif un fourgon blindé de la Brink’s à Gentilly, en région parisienne. Montant du butin, 42 millions de francs. Le coup parfait, en apparence seulement, car grâce aux informations sur le lieu de la planque qu’a fourni Thierry Saman qui s’occupait de la logistique des braqueurs, la police réussit à interpeler une partie des braqueurs dans un pavillon de Paray-Vieille-Poste, le lendemain de l’attaque. Parmi eux, Karim Maloum, Daniel Merlini, Bruno Celini et Jean-Jacques Naudo, quatre membres supposés de la Dream Team. Le 30 décembre 2000, Bellanger et Oraison sont arrêtés à leur tour à Barcelone par la police espagnole4. Ils sont soupçonnés grâce aux écoutes téléphoniques d’avoir organisé le braquage de Malaga, et d’avoir évoqué celui de Gentilly.

Daniel Bellanger et Christian Oraison sont extradés en France début 2002. Ils sont relâchés aussitôt, mais restent sous contrôle judiciaire jusqu’au procès. Le reste de la bande, arrêté le lendemain du braquage de Gentilly, passera six ans en détention provisoire. Le procès de cette attaque à l’explosif d’un fourgon blindé a lieu en décembre 2006. Maloum, Naudo et Celini y sont condamnés à treize ans de prison ferme. Merlini est lui condamné à douze ans. Bellanger et Oraison sont acquittés10. Maloum, Naudo et Celini seront libérés fin 2008 sous contrôle judiciaire. Merlini sera également libéré sous contrôle judiciaire fin 2009. Maloum, rattrapé par son passé, doit partir en cavale, ayant selon son témoignage déjà réchappé à deux tentatives d’assassinat11.

L’équipe supposée connait alors plusieurs revers. Christian Oraison est abattu à Manosque en août 2008 à la suite d’un règlement de comptes peut-être lié au trafic de machines à sous12. Gérard Allain est interpellé à Stains en juillet 2009, alors qu’il s’apprêtait à monter au braquage d’une poste de la ville13. Daniel Bellanger, le chef du groupe, qui a réussi à ne jamais être identifié sur les braquages imputés à l’équipe, tombe en février 2010 pour une affaire de trafic de drogue international14. Daniel Merlini, supposé mêlé au milieu corse des machines à sous, est lui abattu le 17 mars 2010 à Meyrargues, dans les environs de Marseille15.

Karim Maloum est placé en détention provisoire le 6 juillet 2012 dans le cadre d’une affaire de racket3.

Notes et références

  1. (fr) « Arrestation d’un caïd de la Dream Team – Daniel Bellanger, soupçonné d’avoir appartenu à la Dream Team, redoutable gang de braqueurs, a été arrêté à Lyon dans une affaire de drogue. » [archive], sur http://www.leparisien.fr (consulté le 30 septembre 2010)
  2. http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Societe/Bruno-Celini-mort-d-un-braqueur-de-la-Dream-Team [archive]
  3. a b et c Thierry Colombié, Les héritiers du milieu, au cœur du grand banditisme – de la Corse à Paris, Éditions De La Martinière, , 978-2-7324-5643-0 p. (ISBN 978-2-7324-5643-0)
  4. a et b (fr) Le cerveau du braquage de l’airbus arrêté en Espagne [archive] sur http://www.ladepeche.fr
  5. (fr) Jean-Jacques Naudo tombe pour un braquage d’avion quatorze ans après les faits [archive] sur http://www.intimeconviction.fr
  6. (fr) Un délai raisonnable [archive] sur hebdo.nouvelobs.com
  7. Le Parisien [archive]
  8. « Voyage au centre du Nouveau Milieu » [archive], sur http://www.marianne.net
  9. (es) Le cerveau du braquage de l’Airbus arrêté en Espagne [archive] sur http://www.elpais.com
  10. (fr) 11 ans de prison pour les braqueurs de la Brink’s [archive] sur lci.tf1.fr
  11. Documentaire d’Aurélie Condou, « Confession d’un braqueur en cavale », 2012, 52 min
  12. (fr) Un caïd abattu dans un immeuble de Manosque [archive] sur http://www.laprovence.com
  13. (fr) Arrestation et exécution [archive] sur http://www.metrofrance.com
  14. (fr) Lyon : Daniel Bellanger accroché dans une affaire de cocaïne  [archive] sur http://www.leprogres.fr
  15. (fr) Guet-apens Daniel Merlini abattu près d’Aix-en-Provence [archive] sur http://www.corsematin.com

source: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dream_Team_(braqueurs)

00000000000000000000000000000000000000

Trois hommes âgés de 28, 38 et 44 ans sont en garde à vue dans les locaux du SRPJ de Toulouse après l’interception d’un convoi de 360 kilos de résine de cannabis, ce jeudi matin.

Peu avant 7 heures, à hauteur de la barrière de péage du Palays sur l’A 61, à l’entrée de Toulouse, la direction des opérations douanières et la brigade des douanes de Frouzins ont interpellé trois individus à bord de trois véhicules différents.

LIRE PLUS

https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/14/2924853-convoi-360-kilos-drogue-intercepte-douanes-peage-toulouse-sud.html

0000000

« Monsieur le commissaire, vous nous racontez des salades« 

A dit Maître Dupond-Moretti!

LIRE l’article

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour mémoire, un autre roi de la désinformation, Joseph Le Louarn, bonimenteur, menteur et baratineur:

Les agents de la DNRED, sans contrôle et sans prévenir le moindre procureur qui d’ailleurs n’aurait rien pu couvrir, avaient infiltré un trafic de cocaïne, leurs victimes ont été libérées. La saisie près de Toulouse, en janvier 1994, de deux stocks de 171 et 881 kilos de pure cocaïne colombienne avait pourtant été bien réelle.

Le tribunal correctionnel qui jugeait cette semaine les trois Italiens interceptés avec la marchandise vient de souffler sur ce qui n’apparaît plus désormais que comme un montage grand’guignolesque à visée auto publicitaire.

LIRE

https://ns55dnred.wordpress.com/2018/03/08/dnred-echelon-de-toulouse-du-temps-de-joseph-le-louarn-on-mentait-deja-effrontement-aux-magistrats-mais-ca-cetait-hier/

000000000000000000000000000

OCRTIS1Derrière le procès du «Drug Lord», une saisie un peu trop flatteuse

La saisie record a longtemps été citée en exemple au sommet de la police judiciaire. Le 20 septembre 2013, les hommes de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) interceptent 1,3 tonne de cocaïne à l’arrivée d’un vol Air France Caracas-Paris, répartie dans une trentaine de valises enregistrées au nom de passagers fantômes. Le lendemain, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, vient féliciter les policiers. «Il s’agit de la plus grosse saisie de cocaïne jamais réalisée en métropole», insiste-t-il en prenant la pose devant les pains de coke. A côté de lui, François Thierry, le patron de l’Ocrtis, savoure un des plus beaux succès de sa carrière.

Tentaculaire.

Selon le ministre, l’incroyable saisie serait l’aboutissement d’une enquête de plusieurs semaines, menée en collaboration avec les polices espagnole, britannique et néerlandaise. Au cœur de ce dossier tentaculaire : une puissante organisation britannique dirigée par un certain Robert Dawes. Surnommé le «Drug Lord» ou «le Général», cet Anglais de 46 ans est considéré comme un des principaux narcotrafiquants européens…

LIRE la suite

https://www.liberation.fr/france/2018/12/09/derriere-le-proces-du-drug-lord-une-saisie-un-peu-trop-flatteuse_1697014

000000

La garde à vue peut durer jusqu’à 96 heures pour les infractions réalisées en bande organisée ou relevant du domaine des stupéfiants. Et c’est bien ce qui est reproché aux deux hommes interpellés vendredi par les gendarmes du GELAS (Groupe d’enquête lutte anti-stupéfiants).

Chez l’un à Couëron près de Nantes, les militaires ont découvert un dispositif de culture de cannabis indoor, chez l’autre à Saint-Nazaire ils ont saisi 7 kilos de cannabis sous forme d’herbe.

source

000000