Archives de la catégorie ‘AFRIQUE’

DNRED (Douane Française): qui se souvient de Georges Aubry? Passé comme tant d’autres en pertes et profits!

Publié: 22 juin 2017 dans 36, Aeronarcotrafic, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, EUROPE, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Police, Policia, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qui s’interroge sur les frontières entre le légal et l’illégal y trouvera de quoi songer.

Peut-être le Président Emmanuel Macron, mais à coup sûr Rodolphe Gintz, le Directeur Général de la Douane Française  qui devrait lire ces témoignages avant la nomination du successeur de Jean Paul Garcia.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Georges AUBRY

A la demande de LA DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières), du temps où elle oeuvrait à partir de la rue de Charonne, Georges Aubry est parti acheter pour 30 000 dollars de cocaïne en Equateur afin d’infiltrer un réseau de trafiquants. Evidemment ce beau plan capote, les patrons de la drogue n’étant, pas plus que les policiers équatoriens, des enfants de choeur. 

Le récit du jeu mortel de « qui piège qui? » qui démontre une fois encore que l’objectif premier était avant tout de réaliser des prises spectaculaires au mépris de toutes règles élémentaires de sécurité!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lire aussi:

Marc FIEVET

Un document stupéfiant sur le monde des stups et des narcotrafics. Pour le compte des douanes françaises, Marc Fiévet est devenu le meilleur des agents infiltrés. Remontant patiemment les filières, jusqu’à se hisser au sommet d’une des principales organisations mondiales du trafic, prenant tous les risques. Mal lui en a pris car il a payé cet engagement, au risque de sa peau, par une condamnation à perpétuité au Canada, et de 20 ans de prison dont 10 de sécurité en France. Enfin libre après plus d’une décennie derrière les barreaux, l’aviseur demande des comptes, et entend présenter l’addition à ceux qui l’ont lamentablement abandonné à son triste sort.

Dans ce livre trépidant, il révèle son histoire hallucinante, celle d’un scandale d’État. 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Hubert AVOINE

« Pendant six ans, mon rôle a été de pénétrer les réseaux, d’identifier les intermédiaires, de recueillir des informations et de les transmettre. Pour qui ? Pour quoi ? Je l’ignorais et je n’avais pas à le savoir, persuadé que cela contribuait à un combat juste et nécessaire. Malgré les méthodes troubles qu’il m’arrivait d’observer, j’ai cru sincèrement au bien-fondé de ces missions. Après tout, je travaillais directement sous les ordres du patron de l’Office des stups, et je n’avais aucune raison de m’inquiéter quant à la légalité de ces opérations. Mais au fil des mois, le doute s’est épaissi et la méfiance a fini par s’installer. J’étais devenu complice d’un système qui, au prétexte de lutter contre le trafic de drogue, contribuait à sa diffusion massive. Jusqu’à la rupture, aussi brutale que violente. »

À l’origine d’une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour « trafic de stupéfiants » et visant les méthodes de la police, Hubert Avoine raconte pour la première fois le détail de ses missions, d’abord pour l’Office français des stups, puis pour le département de la Justice américain.

Un récit sidérant, à la lisière du polar, qui pourrait dissimuler un des plus gros scandales de la Ve République.

 000000000000000000000000000000000000000

Un dangereux dealer surnommé « Fellah Pablo Ben Chabane », chef d’un gang spécialisé dans le trafic de drogue et le vol,   a été interpelé par les forces de police de la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-on   appris mercredi de sources sécuritaires.

L’arrestation dimanche dernier de ce criminel a été le fruit d’un   minutieux travail de recherche, de renseignement, d’investigation et   d’exploitation de données publiées sur son compte Face book, où il publiait   des photos de lui, de ses acolytes, d’armes et de drogue, mené par la   sûreté de wilaya en collaboration avec la sûreté de daïra de Bouzguène,   a-t-on ajouté. 

LIRE la suite 

http://www.elwatan.com/actualite/tizi-ouzou-arrestation-d-un-dangereux-trafiquant-de-drogue-et-de-ses-13-acolytes-21-06-2017-347709_109.php

Le cerveau du groupe, qui se fait appeler “Pablo” et passait son temps à narguer les services de sécurité en postant des photos sur les réseaux sociaux avec d’importantes quantités de drogue et en exhibant différentes armes, 

LIRE PLUS 

https://www.tsa-algerie.com/tizi-ouzou-arrestation-spectaculaire-dun-groupe-de-criminels/

000000000000000000000000000000000

Les éléments des Forces armées royales ont mis en échec, ce mardi 20 juin, une tentative de trafic de chira sur la plage Achakar, tout près des grottes d’Hercule. Les trafiquants ont été arrêtés.

L’intervention a démarré vers 4h du matin. Selon les sources de le360, des éléments des FAR chargés de la surveillance des frontières ont pris des trafiquants notoires de drogue en flagrant délit à bord d’un zodiac transportant 59 paquets contenant du haschisch. C’était après leur avoir tendu un piège.

La quantité saisie est estimée à deux (2) tonnes.

lire plus: http://fr.le360.ma/societe/diapo-tanger-deux-tonnes-de-haschich-saisiespres-des-grottes-dhercule-124163

000000000000000000000000000000000

 

Saisie réalisée par les douaniers d’Hendaye lors du contrôle d’un poids lourd.

Publié le : mardi 20 juin 2017
Près de 1,2 tonne de cannabis découverte dans un chargement de pommes de terre

1,2 tonne de cannabis dans un chargement de pommes de terre | © Douane

Le 8 juin 2017, les douaniers d’Hendaye contrôlent un camion immatriculé aux Pays‑Bas. Selon les documents présentés par le chauffeur de nationalité néerlandaise, le chargement est composé de 21,6 tonnes de pommes de terre en provenance d’Espagne et destinées à l’Allemagne.

Alors qu’ils procèdent à la fouille de la remorque, les agents découvrent, au fond du chargement, situées devant le moteur frigorifique, 2 grandes caisses en bois, renfermant au total 35 sacs de toile de jute. A l’ouverture des sacs, ils dénombrent 1 156 kg de résine de cannabis.

La valeur de la marchandise est estimée à près de 7 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Après le dessaisissement du parquet de Bayonne au profit du parquet de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux, une information judiciaire a été ouverte.

Contact presse

  • Luc VERGER, Direction régionale des douanes de Bayonne : 09 70 27 58 53 / 06 64 55 00 09
  • Service de presse de la douane : 01 57 53 47 18 – presse@douane.finances.gouv.fr
Auteur : BIC – Bureau de l’information et de la communication
000000000000000000000000000000000000000


La brigade de la police judiciaire dans la ville de Guelmim a procédé, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de surveillance du territoire national (DST), à l’arrestation de sept individus soupçonnés de liens avec un réseau criminel transfrontalier spécialisé dans le trafic international de drogue et de psychotropes.

Un communiqué de la DGSN indique, lundi, que parmi les personnes arrêtées figurent cinq Marocains, un Malien, un Algérien et deux individus originaires des camps de Tindouf et portant une carte d’identité émanant du polisario, soupçonnés d’être impliqués dans le trafic international de drogue dans la bande du Sahel.

Lire la suite 

http://www.lesiteinfo.com/maroc/guelmim-la-dgsn-arrete-des-membres-du-polisario-pour-trafic-de-drogue/

000000000000000000000000000000000000

Le chef du gouvernement de Tunisie Youssef Chahed a bien caché son jeu.

Donnant l’impression que les coups de filet contre les suspects de malversation allaient se ralentir, voir se réduire leur périmètre, il vient de frapper un grand coup contre des véreux de la Douane tunisienne. D’une seule salve, 21 douaniers de divers grades et fonctions sont déchargés de leurs fonction » ou éloignés de postes «sensibles », 35 autres sont déférés devant le conseil d’Honneur, l’instance de discipline du corps des Douanes. Mais, nous ne sommes jusque-là qu’à des niveaux intermédiaires. Pour les gros bonnets, des investigations sont poussées quant à des présomptions de malversation. Bref, dans le vif.

Pour respecter les formes en question, la décision a été annoncée ce mercredi par le ministère des Finances.

LIRE la suite 

http://www.leaders.com.tn/article/22516-un-grand-coup-dans-la-fourmiliere-de-la-douane-21-mises-a-l-ecart-35-traductions-devant-le-conseil-d-honneur-et-des-enquetes-en-cours

00000000000000000000000000000000000000000000000

Une ressortissante du Malawi a été arrêtée à l’aéroport de Bamako avec près de onze kilogrammes d’héroïne dissimulés dans ses bagages, a appris jeudi l’AFP de sources judiciaire et douanière maliennes.

Les saisies d’opiacés sont relativement rares en Afrique de l’Ouest, par rapport à celles de cannabis ou de cocaïne.
« Une ressortissante malawite dont nous ne révélons pas pour le moment l’identité a été arrêtée à l’aéroport de Bamako avec 10,5 kg d’héroïne », a déclaré à l’AFP Boubacar Sidiki Samaké, procureur du pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée.

Lire la suite 

https://www.lorientlejour.com/article/1057435/mali-plus-de-10-kg-dheroine-saisis-a-laeroport-de-bamako-sur-une-passagere-malawite.html

000000000000000000000000000000000

C’est ce dimanche à la sortie d’un ferry en provenance de Nador au Maroc que les douaniers ont fait cette découverte à Sète (Hérault). La drogue, les contrefaçons et les clandestins se trouvaient dans un fourgon conduit par deux personnes.

C’est lors d’un banal contrôle effectué à la sortie d’un ferry en provenance de Nador au Maroc, que les douaniers de Sète sont tombé sur le pot aux roses. Le conducteur et le passager d’un fourgon disent au départ transporter diverses marchandises ainsi que des meubles et des produits alimentaires. Mais plusieurs sacs, sur le toit, attirent l’œil des douaniers. A l’intérieur, des vêtements et des chaussures de contrefaçon, 295 au total : des maillots, des chaussures et des casquettes.

Une partie de la drogue était cachée sur le toit du fourgon – Douane Française

Les agents décident alors d’inspecter intégralement le véhicule. Sur une banquette également installée sur le toit, ils découvrent alors plusieurs plaquettes de résine de cannabis. Ils en trouvent aussi sous des pastèques et des paquets de sucre à l’intérieur. Au total, 420 kg pour une valeur estimée à 3,1 millions d’euros. Les douaniers ne sont pas au bout de leur surprise lorsqu’ils découvrent, cachés sous une table et derrière plusieurs centaines de paquets de sucre, trois jeunes clandestins. L’un d’entre eux est inconscient. Les premiers secours lui sont prodigués sur place. Les trois hommes sont ensuite remis aux services de la Police de l’Air et des Frontières.

Le conducteur et le passager du fourgon eux, ont été remis à la PJ de Montpellier
Contacts Presse
Direction régionale des douanes de Montpellier : 06 64 56 60 02

http://www.douane.gouv.fr/articles/a13347-les-douaniers-de-sete-decouvrent-des-contrefacons-du-cannabis-et-des-clandestins

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/des-clandestins-du-cannabis-et-des-contrefacons-decouverts-par-les-douaniers-sete-1497533437

Plushttp://www.20minutes.fr/montpellier/2087423-20170615-sete-clandestins-3-millions-euros-cannabis-contrefacons-decouverts-fourgon

000000000000000000000000000000

Agentes de Policía Nacional y funcionarios de la Agencia Tributaria se han incautado de 2.400 kilogramos de hachís en una operación contra el narcotráfico en la costa de Huelva.

Los arrestados fondeaban la mercancía en caños próximos al municipio onubense de Lepe para ocultar los fardos y marcaban luego el lugar mediante boyas para poder localizarlos después. La droga se incautó en una nave industrial de la localidad de Cartaya, siendo también intervenidos seis vehículos, dos embarcaciones, 13 teléfonos móviles, 730 euros, varios remolques y otros efectos. Con la detención de 13 personas se da por desarticulada esta organización dedicada al transporte de la droga desde Marruecos hasta las localidades de Isla Cristina, Cartaya y Lepe.

http://noticiassva.blogspot.fr/2017/06/intervenidos-2400-kilos-de-hachis-en.html?m=1
Leer mas 

http://www.larazon.es/movil/sociedad/intervenidas-2-4-toneladas-de-hachis-en-una-operacion-contra-el-narcotrafico-en-huelva-LP15382933

000000000000000000000000000

Grâce à la DOD (direction des opérations douanières) de Bayonne et à la Guardia civil espagnole,  une saisie de 383 kilos de résine de cannabis, ainsi que trois véhicules ayant servi à leur transport, a été effectuée samedi, très tôt dans la matinée, à Lacq. 

Une opération menée par la Section de recherches de Pau, appuyée par des personnels du groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Atlantiques et l’antenne GIGN de Toulouse.

Lire la suite 

http://www.sudouest.fr/2017/06/13/pyrenees-atlantiques-383-kilos-de-resine-de-cannabis-saisis-3528239-4344.php#

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/06/13/pres-de-400-kg-de-resine-de-cannabis-saisis-a-lacq,2131587.php

000000000000000000000000000000000000000

Lundi 12 juin, en fin de matinée, une demi-tonne de résine de cannabis ont intercepté à bord d’un « go-fast » près de Lyon.  

Lire plus

http://www.tonicradio.fr/toute-l-actu-locale-de-lyon/toute-l-actu-locale-de-lyon/item/6918-rhone-saisie-spectaculaire-de-500-kg-de-cannabis-a-bord-d-un-go-fast

http://m.leparisien.fr/faits-divers/rhone-500-kg-de-cannabis-dans-un-go-fast-intercepte-pres-de-lyon-13-06-2017-7048338.php

http://www.20minutes.fr/lyon/2086083-20170613-lyon-500-kg-cannabis-saisis-lors-go-fast

0000000000000000000000000000000000

Le 10 juin 2017, les douaniers ont réalisé une saisie de plus de 3 kg de méthamphétamine à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry lors du contrôle d’un voyageur à la descente d’un vol en provenance d’un pays d’Afrique du Nord.

La fouille et le démontage intégral de la valise et du bagage à main du voyageur a permis aux douaniers de découvrir, complètement dissimulés dans leurs parois intérieures, une quantité totale de 3,229 kg de méthamphétamine. L’analyse laboratoire a démontré que la méthamphétamine était pure à 100 %, ce qui lui confère une valeur marchande considérable.

L’individu d’une quarantaine d’année, qui a déclaré résider en Espagne et faire commerce de marchandises diverses entre l’Europe et l’Afrique, sera jugée en comparution immédiate cet après midi devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon.

Il s’agit de la deuxième saisie de ce type : le 31 mai dernier, une saisie record de 7,263 kg de méthamphétamine avait déjà été réalisée par la brigade des douanes de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

Contacts presse :

  • Brice Hummel, Direction régionale des douanes de Lyon – Tél. 09 70 27 27 79
  • Nadège Bridon, Direction régionale des douanes de Lyon – Tél. 09 70 27 27 88

Source: http://www.douane.gouv.fr/articles/a13341-douanes-de-lyon-nouvelle-saisie-de-metamphetamine

AUTEUR: BIC

00000000000000000000000000000000

Il compte une quinzaine d’années de service au Passport and Immigration Office.

Ce policier a été interpellé, lundi 12 juin. Il est soupçonné d’être impliqué dans la saisie d’une importante cargaison d’héroïne à l’aéroport. Peu de temps après l’arrivée du vol MK289 de Madagascar le 11 juin 2017 vers 19h36, les officiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) surveillaient les mouvements des passagers ainsi que du policier âgé de 40 ans. Cet habitant de Rose Belle était de service au comptoir de l’immigration no.27. D’après les caméras de surveillance, vers 19h55, un passager suspect, directeur d’une compagnie de transport à Madagascar, entrait dans les toilettes à côté des comptoirs de l’immigration. Il était muni d’un sac. Deux minutes plus tard, il devait quitter les lieux.

Lire la suite 

https://www.lexpress.mu/article/309597/saisie-drogue-laeroport-un-policier-interpelle

00000000000000000000000000000000000000