Archives de la catégorie ‘México’

La DEA a fourni des informations à la police fédérale qui a permis de saisir du 7 janvier au 2 mars 2018 un total de 23,35 kilogrammes d’héroïne cachés dans les batteries des véhicules.

Le 23 mars 2018, à la frontière, la police fédérale a réussi à arrêter Mario N, l’un des dirigeants de l’organisation, avec 10 colis pesant 4,3 kilogrammes d’héroïne cachés dans la batterie. de son camion

 

000000000000000000000000000000000000000000000000

Publicités

LAREDO, Texas – Les agents des douanes et de la protection des frontières des États-Unis ont saisi plus de deux millions de dollars de stupéfiants illégaux au cours de deux incidents distincts au port d’entrée de Laredo.

Selon le CBP, le premier incident s’est produit le 1er mars au pont Lincoln Juarez lorsque les agents ont renvoyé un VUS Mercedes 1999 à l’inspection secondaire. Le véhicule a été conduit par une femme de 19 ans de San Antonio, au Texas.

Lorsque les policiers ont fouillé le véhicule, ils ont trouvé 202 paquets contenant 21 livres de cocaïne présumée, trois livres d’héroïne brune présumée, trois livres d’héroïne présumée de goudron noir et 42 livres de méthamphétamine en cristaux.

Le deuxième incident s’est produit le 3 mars sur le même pont lorsque des agents ont renvoyé une Chevrolet Cruze 2010 à une inspection secondaire.
Le conducteur du véhicule était un homme de 29 ans de Nuevo Leon, Monterrey. Lorsque les agents ont inspecté le véhicule, ils ont trouvé 14 paquets contenant 32 livres d’héroïne présumée.

source: KGNS.tv

00000000000000000000000000000000000000000000

El día de ayer, en San Luis Potosí, la Comisión Nacional de Seguridad informó, a través de un comunicado, que la Policía Federal, a través de la División de Seguridad Regional, detuvo a dos personas que transportaban en un automóvil más de diez paquetes con una sustancia granulada con las características de la heroína.

Los elementos de la corporación realizaban acciones de seguridad y vigilancia a la altura del kilómetro 060+000 del tramo San Luis Potosí – Matehuala, cuando detuvieron a una unidad para efectuar la infracción correspondiente, ya que el conductor circulaba sin el cinturón de seguridad.

Una vez detenido el vehículo, los agentes federales se percataron del marcado nerviosismo del chofer, así como de su acompañante, quienes manifestaron distintas versiones en torno a su procedencia y su destino.

leer mas: http://laorquesta.mx/dos-personas-fueron-detenidas-cerca-8-kilos-heroina-slp/

000000000000000000000000000000000000000000000000000000

México.- El administrador de la agencia antidrogas de Estados Unidos (DEA, por sus siglas en ingles),  Robert W. Patterson, mencionó que un muro entre México y esa país no terminará con el trasiego de enervantes en ambos lados de la frontera.

El funcionario reconoció que no coincide completamente con el argumento del presidente, Donald Trump, de que la construcción de la barrera frene el paso de la droga.

El Patterson manifestó que Estados Unidos tiene « un problema » de demanda de drogas y que cada vez son más los grupos criminales que se dedican al tráfico de estupefacientes, cuyo mercado han visto limitado por la acción coordinada entre ambos países, específicamente en el tema de inteligencia e información financiera.

FUENTE:

debate

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Luis Videgaray, a rencontré ses homologues des États-Unis et du Canada pour tenter de renforcer la lutte contre l’héroïne.

000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

Les agents du CBP, affectés au International Trade Bridge, ont contrôlé  un camion Ford F-150, 1997, qui transportait une cargaison commerciale de bougies en cire.

Utilisant leur système d’imagerie, plus l’aide d’une équipe canine, les agents ont découvert des pastilles de méthamphétamine cachées à l’intérieur des bougies pour un poids brut de près de 736 livres.

 

source:

0000000000000000000000000000000000000000000

 

Les trois saisies ont eu lieu au pont international Juarez-Lincoln.

La première sur une Nissan Sentra 2008, conduite par un citoyen mexicain de 39 ans originaire de Monterrey, Nuevo León.

Après une inspection complète du véhicule par les agents du CBP, un total de 25 colis contenant 61 livres de cocaïne ont été découverts.

Dans la seconde saisie, l’inspection d’une Nissan Sentra 2015 a permis la saisie de 10 livres de cocaïne et 12 livres d’héroïne citoyen mexicain âgé de 41 ans, résident de Monterrey, Nuevo León.

Une troisième saisie de 26 paquets contenant 63 livres de cocaïne a été effectuée lors de l’inspection d’un Nissan Sentra 2008, conduit par un citoyen mexicain de 60 ans, qui réside également à Monterrey, Nuevo Leon.

Source

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Plus de 5000 membres des forces de l’ordre ont été déployés cette semaine au Mexique pour contrer une vague de violences, qui touche notamment certaines stations balnéaires, a indiqué mardi le ministère de l’Intérieur mexicain.

L’opération vise «à faire diminuer rapidement ces niveaux croissant de violence» a indiqué à la presse le ministre de l’Intérieur Alfonso Navarrete.

Constitués en majorité de policiers fédéraux, ces renforts ont été envoyés à Tijuana, à la frontière avec les États-Unis, et en Basse-Californie du Sud (nord-ouest), où se trouvent les stations balnéaires de Los Cabos et de La Paz, ainsi qu’à Cancún sur la côte caraïbe.

Cancún – la destination mexicaine la plus appréciée des touristes étrangers – a connu récemment des faits de violences jusqu’alors inédits.

Les États de Colima et de Jalisco (ouest) et la ville de Chilpancingo, capitale de l’État de Guerrero (sud), un des plus violents du pays, vont également bénéficier d’une présence renforcée des forces de l’ordre.

Le Mexique fait face à une vague de violence sans précédent, en partie liée au narcotrafic. En 2017, le chiffre record de 25 339 homicides a été enregistré, le plus élevé depuis que les statistiques ont été mises en place il y a vingt ans.

Plus de 200 000 assassinats ont été recensés dans le pays depuis le lancement par le gouvernement d’une guerre contre les narcotrafiquants en 2006.

Si l’offensive du gouvernement de Felipe Calderon (2006-2012), poursuivie par son successeur Enrique Peña Nieto, a permis de décapiter plusieurs cartels, elle a également abouti à les fragmenter en groupes criminels plus petits et plus violents, estiment les experts.

SOURCE:

Agence France-Presse
MEXICO

0000000000000000000000000000000

Tijuana, Baja California

Más de un litro de heroína líquida fue asegurado en el área de paquetería del Aeropuerto Abelardo L. Rodríguez.

El narcótico fue encontrado dentro de 12 frascos de vidrio, en la zona de carga; los envases no tenían etiquetas ni distintivos que indicaran cuál era su contenido.

Elementos de la Policía Federal procedieron a inspeccionar el sospechoso paquete y encontraron la droga.

fuente:

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Personal Naval adscrito a la Décimo Cuarta Zona Naval, con sede en Puerto Chiapas, Chiapas, aseguró 38 bultos con polvo blanco con características similares a la cocaína, frente a las costas de ese Mando Naval, informó la Secretaría de Marina-Armada de México (Semar). Indicó que el producto asegurado, que tiene un peso de 910 kilogramos, será puesto a disposición del Agente del Ministerio Público de la Federación, adscrito a la Delegación de la Procuraduría General de la República (PGR) en Tapachula, Chiapas, para la integración de la carpeta de investigación, determinar el peso ministerial y realizar las pruebas correspondientes.

Leer mas http://www.eluniversal.com.mx/nacion/seguridad/asegura-marina-mas-de-900-kilos-de-cocaina-en-chiapas

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Dans l’état de Guerrero, dont les montagnes abritent de nombreuses cultures de pavot à opium, la mythique ville d’Acapulco est gangrenée par les cartels.

Pedro Pardo, photographe salarié de l’AFP, a photographié durant neuf ans les crimes qui y sont perpétrés. Averti par ses collègues, amis ou par un groupe de citoyens, il raconte avoir vu des scènes horribles. Son professionnalisme lui donnait la force de continuer : «J’ai toujours pensé que le journalisme pouvait transformer la communauté.»

LIRE la suite: http://www.liberation.fr/photographie/2017/12/26/2017-l-annee-la-plus-violente-au-mexique-depuis-vingt-ans_1618957

000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

Onze ans sont passés depuis que l’ex-président mexicain Felipe Calderón déclarait, début décembre 2006, la guerre aux cartels de narcotrafiquants, déployant l’armée dans les zones les plus sensibles du pays. Plus de 200 000 personnes, selon les chiffres officiels, sont mortes dans cette guerre, un conflit sans victoire à l’horizon pour les autorités mexicaines (lire ci contre). Dopés par la demande croissante de drogues aux Etats-Unis, d’opiacés en particulier, les cartels mexicains sont plus puissants que jamais. Ils contrôlent pratiquement la totalité de la production d’héroïne et de drogues synthétiques consommée au nord de la frontière, ainsi que le trafic de la cocaïne sud-américaine destinée aux grandes villes des Etats-Unis, sans compter une partie des cargaisons envoyées en Europe.

«Les organisations criminelles mexicaines montrent des signes continus de croissance et d’expansion», signale le rapport annuel de la Drug Enforcement Administration (DEA), l’agence antidrogue américaine, publié fin octobre. Qui ajoute : «Aucun autre groupe n’est en mesure de les concurrencer

 

LIRE LA SUITE: http://www.liberation.fr/planete/2017/12/25/mexique-onze-ans-d-efforts-200-000-morts-et-des-cartels-au-plus-fort_1618862

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

9 novembre 2017

%d blogueurs aiment cette page :