Archives de la catégorie ‘ASIE’

Le chauffeur du camion, Sawat Kaewdam, 41 ans, fait aujourd’hui face à des accusations d’entrée illégale présumée n’ayant pas obtenu de permis pour transporter une substance dangereuse au Myanmar.

Le cyanure de sodium saisi pourrait être synthétisé en phényl-2-propanone, un substrat narcotique et utilisé pour produire environ 295 millions de pilules de méthamphétamine.

Sawat a été capturé dans la ville frontalière de Tachileik au Myanmar, grâce à la collaboration entre la police thaïlandaise et le Myanmar, a annoncé dimanche un haut responsable.

Le secrétaire général du Bureau du contrôle des stupéfiants (ONCB), Sirinya Sidthichai, a déclaré lors d’une conférence de presse à Bangkok sur l’interception et l’arrestation par des membres du Comité central pour le contrôle de l’abus des drogues du Myanmar (CCDAC).

L’ONCB avait reçu en mai un rapport du point de contrôle personnalisé Chiang Saen de Chiang Rai selon lequel quelqu’un avait demandé de transporter du cyanure de sodium de la Thaïlande vers la ville de Yangon au Myanmar à travers le Mékong. Le point de contrôle a refusé la demande car l’Accord sur la navigation commerciale sur le fleuve Lancang-Mékong interdisait le transport fluvial de substances dangereuses telles que le cyanure de sodium.

L’exportateur a ensuite conservé le produit chimique dans un entrepôt de Chiang Saen.

Le cyanure de sodium est désigné comme une «substance dangereuse de type 3» en vertu de la Hazard Substances Act 1992, et sa fabrication, importation et exportation, ou possession nécessite un permis du Département des travaux industriels (DIW), a déclaré Sirinya. Il figure également sur une liste de substances qui, en vertu d’une ordonnance du Conseil national pour la paix et l’ordre de 2016, doivent être surveillées pour importation et exportation par les agences de sécurité nationale en raison de leur utilisation potentielle dans la fabrication de drogues illicites.

Le 2 juin, les 300 gallons de Sodium Cyanide, pesant 15 tonnes et d’une valeur d’environ 1,5 million de Bt, ont été envoyés à Tachileik via le poste de contrôle personnalisé de Mae Sai avec un permis de DIW, a précisé Sirinya. L’ONCB a alors alerté le CCDAC à Tachileik pour enquêter.

Les agents du Myanmar ont constaté que pour ce lot manquait un permis d’importation au Myanmar, et l’ont saisi pour inspection puis arrêté le chauffeur Sawat.

Confronté à des accusations, le natif de Chiang Rai a affirmé avoir été engagé pour transporter le lot vers une mine d’or à Yangon. Le cyanure de sodium est également utilisé pour extraire l’or.

Sirinya a indiqué que le lot – qui pourrait produire 295 millions de pilules yaba ou 9 500 kilogrammes de crystal meth ou «glace» – avait été commandé à la Chine pour être livré à Yangon, mais il a été introduit via Tachileik.

L’eloignemment de Tachileik de la capitale du Myanmar est un des faits qui ont conduit les fonctionnaires à soupçonner que son usage prévu pouvait être la fabrication de stupéfiants.

Sirinya Sidthichai s’est félicité de la collaboration entre la Thaïlande et le Myanmar dans la répression des stupéfiants et l’arrestation et le transfert des suspects.

SOURCE: THE NATION

000000000000000000000000000000000000000000000000

Publicités

La Chine va plaider pour la création d’une agence antidrogue au sein de l’Organisation de coopération de Shanghai afin de mieux lutter contre le trafic transfrontalier, a déclaré un haut responsable de la lutte contre les stupéfiants auprès du ministère de la Sécurité publique.

« L’agence devrait coordonner les efforts de coopération antidrogue entre les membres de l’OCS, comme le partage de renseignements, les enquêtes, les opérations policières conjointes et la formation du personnel », a déclaré Wei Xiaojun, directeur adjoint du Bureau de contrôle des stupéfiants.
Sans préciser de calendrier pour sa mise en place, il a déclaré que les autorités de la sécurité publique de Chine sont disposées à négocier avec leurs homologues des autres pays membres de l’OCS.
La Chine cherchera également à coopérer plus étroitement avec les autres membres de l’OCS afin de cibler plus précisément les itinéraires transnationaux qu’emprunte le trafic de drogue ainsi que les laboratoires clandestins de drogue, et de réduire à néant les chaînons financiers, a indiqué M. Wei. « Nous travaillerons en étroite collaboration avec nos homologues pour examiner des indices dans certains dossiers et coopérerons pour les résoudre », a-t-il souligné.
La Chine et d’autres membres de l’OCS sont riverains de deux grandes sources mondiales de drogue – le Triangle d’Or, qui chevauche le Laos, le Myanmar et la Thaïlande; et le Croissant d’Or, qui comprend certaines zones d’Asie centrale et d’Asie du Sud.

Actuellement, le monde est confronté à un problème de drogue de plus en plus grave, avec une augmentation des sources, des catégories et des toxicomanes. L’année dernière, la production d’opium en Afghanistan était estimée à 9 mille tonnes métriques, en hausse de 87 % en glissement annuel. Selon les données fournies par le ministère, la production d’opium l’an dernier dans le Triangle d’Or devait augmenter de 15 % par rapport à l’année précédente.
La Chine fait également face à une situation dramatique en matière de drogue, a déclaré M. Wei.

Les trafiquants chinois sont en collusion avec leurs homologues étrangers pour mener des activités criminelles, et le trafic de drogue est devenu plus « intelligent et basé sur la technologie ».

LIRE la suite

http://french.china.org.cn/china/txt/2018-06/06/content_51713623.htm

000000000

Le directeur des Forces de sécurité intérieure, Imad Osman (c), lors d’une conférence de presse lundi 4 juin 2018 à Beyrouth. Photo tirée du compte Twitter des FSI

Un Italien et deux Libanais ont été arrêtés au Liban dans le cadre du démantèlement d’un réseau international de trafic de cocaïne, ont annoncé lundi les Forces de sécurité intérieure.

Le ressortissant italien arrêté « a avoué avoir pris part à 20 opérations d’acheminement de drogue » vers le Liban, ont indiqué dans un communiqué les services de renseignements des FSI, qui ont affirmé avoir réussi à « identifier un groupe de trafiquants de nationalités étrangères appartenant à un réseau criminel international ».

lire plus

0000000000000000000000000000000000000000

KABUL (Pajhwok): Chief Executive Officer (CEO) Abdullah Abdullah on Tuesday the Afghanistan conflict was 60 percent financed by narcotics, asking regional countries and the global community to help Kabul eradicate poppy.

Addressing a meeting on coordination among anti-narcotics donors here, Abdullah said narcotics had direct link with organized crimes and terrorism.

Pointing to unrest in northern parts of the country, Abdullah said poppy production had increased in areas under Daesh and Taliban, thus spreading insecurity to northern Afghanistan.

“Narcotics finance 60 percent of militants’ operations in Afghanistan, it shows more attention and efforts are required to deal with the problem,” he said.

Read more

0000000000000000000000000000000000000000

L’élite de la Force Qods du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (I.R.G.C.) dirige un réseau international de réseaux criminels organisés pour introduire clandestinement de la drogue dans toute l’Europe.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Citant des sources anonymes du système judiciaire italien, l’Arabian report affirme que le cerveau des opérations de la police de Quds est l’ancien général de la Force Qods Gholamreza Baghbani.

Des membres du Hezbollah libanais et des forces de mobilisation populaire irakiennes (P.M.F.) seraient membres de ce réseau criminel. Les cargaisons de drogue seraient introduites clandestinement de l’Afghanistan à la province iranienne du sud-est du Sistan et du Baluchestan, d’où elles sont alors expédiées en Europe.

Les autorités italiennes ont découvert que des trafiquants irakiens amenaient de l’héroïne de l’Iran vers l’Italie via l’Irak et la Turquie pour être distribuée dans différents pays européens.

Ce n’est pas la première fois que des allégations de trafic de drogue sont portées contre le I.R.G.C. et sa force Quds secrète. En 2007, le général Baghbani, alors chef de la Force Qods à Zahedan, capitale du Sistan et du Baloutchistan, a été désigné par le Département du Trésor des États-Unis comme narcotrafiquant.

Le Trésor a déclaré à l’époque que Baghbani «autorisait les trafiquants de stupéfiants afghans à faire passer des opiacés à travers l’Iran en échange d’une aide».

Précisant que: «Les trafiquants afghans de stupéfiants ont livré des armes aux Talibans au nom de Baghbani. En retour, le général Baghbani a facilité la contrebande de précurseurs d’héroïne à travers la frontière iranienne. Il a également facilité les expéditions d’opium en Iran.  »

Dernièrement les autorités allemandes ont saisi une cargaison d’héroïne dans deux camions iraniens. Selon la Deutsche Welle, la police a arrêté les camions arrivant de Turquie où des chiens renifleurs ont découvert 150 kilogrammes.

Le procureur a déclaré que les camions qui provenaient d’Iran, sont entrés en Allemagne via la Turquie.

POUR MEMOIRE

Plus

000000000000000000000000000000000000000

DNRED (Douane française): il y a 30 ans, Christian Gatard rencontrait Marc Fievet pour la première fois à Gibraltar

Publié: 5 mai 2018 par internationalinformant dans 36, Afghanistan, AFRIQUE, Allemagne, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du SUD, Balkans, BAN, Belgique, Blanchiment, Canaries, Cannabis - Hachis - Haschich, Cap-Vert, CELTIC, Ceuta, Cocaïne, Colombie, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Espagne, EUROPE, Gendarmerie, GIBRALTAR, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), Guatemala, HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Irlande, Italie, Justice, LUXEMBOURG, MAFIA, Maroc, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Pakistan, Pays-Bas, Police, Portugal, Saint-Martin, Santo Domingo, Sénégal, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, Suisse, SVA, TRACFIN, Venezuela
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

30 déjà!

le 5 mai 1988, Christian Gatard, le chef de l’échelon DNRED de Nantes atterrissait dans la matinée à Malaga avec un avion du BAN de la Douane française.

Il s’agissait pour lui de rencontrer Marc Fievet à La Rotonde, un bar situé en face de l’aéroport de Gibraltar. Le rendez-vous était prévu à 14 h 00.

Marc Fievet était arrivé vers 13 h 30, histoire de vérifier l’environnement et accueillit Christian Gatard sur le trottoir entre poste frontière et La Rotonde.

Entretien d’une heure pour que Marc Fievet devienne le correspondant de la Douane Française sur la Costa del Sol. Infiltré à partir de 1988 dans cette plaque tournante de la drogue, Marc Fievet, alors âgé de 43 ans, officie pendant six ans dans ces réseaux, il contribue à la saisie de 100 tonnes de drogue durant son activité et permettra l’arrestation de 97 vrais narcotrafiquants. Mais, il est à son tour interpellé, en 1994, puis condamné à perpétuité au Canada pour trafic de drogue sans que Paris ne vienne à son secours autrement qu’en lui envoyant des émissaires pour lui dire de plaider coupable. Transféré en France, il ne sort de prison qu’en 2005, après dix ans et demi d’incarcération suite à la lâcheté de François Auvigne, un inspecteur des finances devenu quelques mois Directeur Général de la Douane Française.

La DNRED, dirigée par Jean Henri Hoguet soutenu par le ministre Michel Charasse, obtint des résultats importants dans sa lutte contre le narcotrafic durant toute cette période.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bon anniversaire à tous ceux qui ont encore en mémoire les succès douaniers enregistrés!

———————————–


—————————————-

Plus d’infos avec le témoignage de Jean Henri Hoguet et Yves Bonnet.

00000000000000000000000000000000000

La gente implicada directamente en el narcotráfico posee negocios en La Línea que van muy bien.

« Hay dinero, tiendas de productos caros que despachan mucha mercancía. No se justifica tanto nivel de vida en un municipio con una tasa de paro global que supera el 30 %. El nivel de vida que se observa por los coches y la ropa es a todas luces injustificable. Para que se entienda, todo negocio que pueda existir para blanquear dinero, existe en La Línea de la Concepción« , explica el comisario de la Policía Nacional en este municipio, Francisco López.

Leer mas y video

https://www.lavozdegalicia.es/noticia/espana/2018/05/04/treinta-bandas-linea-importan-80-hachis-fuma-europa/0003_201805G4P2991.htm

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Un chien policier a pu détecter la présence de 61 kgs d’héroïne destinée au financement du PKK.

La drogue était dissimulée dans la carrosserie du véhicule

Selon un communiqué publié, mercredi, par la direction de la police locale, les équipes de la section de lutte contre les stupéfiants mènent sans relâche des opérations visant à tarir les sources de revenues tirées du trafic de stupéfiants par l’organisation terroriste PKK/KCK.

Dans ce cadre, les policiers ont procédé au contrôle d’un véhicule suspect de type camionnette dans le quartier de Kurubas à Edremit.

C’est à ce moment là qu’entre en scène le chien de détection « Chila » de la police.

Grâce à ses capacités olfactives infaillibles, il a pu détecter la présence de produits stupéfiants dissimulés dans la carrosserie du véhicule.

Ainsi, 120 paquets contenants 61,9 kilogrammes d’héroïne ont été saisis et le chauffeur de la camionnette placé en garde à vue.

SOURCE: TRT

0000000000000000000000000000000000000000000

Selon la police, quatre opérations récentes ont abouti à la confiscation d’une importante quantité de stupéfiants, dont plus de 1 000 kilogrammes de marijuana, trois kilogrammes d’huile de haschich très concentrée, plus de 100 000 amphétamines, quelque 5 300 grammes de méthamphétamine en « cristaux glace », et 850 grammes de kétamine.

Le chef adjoint de la police Pol General Chalermkiat Srivorakhan et le chef du Bureau de la répression des stupéfiants (NSB), Sommai Kongvisaisuk, ont annoncé les quatre cas hier lors d’une conférence de presse au siège de la NSB à Bangkok:

Deux suspects ont été arrêtés avec 5196 grammes de « glace » dans une opération policière jeudi dans la province de Samut Prakan.

Un résident de Bangkok, Pornchai Embrayage, 24 ans, a été arrêté avec 106 000 pilules, 200 grammes de «glace» et 850 grammes de kétamine dans le district de Taling Chan vendredi.

Quelque 490 kilogrammes de marijuana séchée d’une valeur marchande de 15 millions de baht ont été saisis samedi dans la province de Bung Kan, mais les quatre trafiquants présumés laotiens ont réussi à s’enfuir.

Quatre hommes de Nakhon Phanom âgés de 27 à 53 ans ont été arrêtés samedi avec 598 kilogrammes de marijuana séchée et trois kilogrammes d’huile de haschich très concentrée dans une station-service de la province d’Udon Thani.

source: La NATION

000000000000000000000000000000000000000

 

 

 

Les Philippines ont publié lundi les noms de plus de 200 élus locaux accusés d’être mêlés au trafic de drogue, démentant toutefois avoir dressé une « liste noire » de cibles à abattre dans la campagne meurtrière du président Rodrigo Duterte contre les stupéfiants.

Les noms ont été rendus publics sur ordre du président quelques jours avant des élections locales dans l’archipel, où les campagnes électorales sont fréquemment synonymes de violences.

« La publication des noms des élus de barangay (districts) impliqués dans des affaires de drogue illégales est avant tout le résultat d’un ordre direct du président Rodrigo Duterte », a déclaré à la presse Aaron Aquino, le patron de l’Agence philippine de lutte contre les stupéfiants (DEA).

LIRE

https://www.challenges.fr/societe/manille-publie-les-noms-d-elus-accuses-d-etre-meles-au-trafic-de-drogue_584130

000000000000000000000000000000000000000000

CHINE: saisie record de 1,3 tonne de cocaïne

Publié: 25 avril 2018 par internationalinformant dans CHINE, Cocaïne, INFOS
Tags:

La Chine a saisi 1,3 tonne de cocaïne en provenance d’Amérique du Sud, dans la plus grande prise de cette drogue jamais effectuée à l’échelle nationale, ont annoncé les autorités. Les autorités présentent cette prise comme « la plus grande quantité de cocaïne à avoir jamais été saisie dans le pays ».

La drogue provient d’un pays d’Amérique du Sud non identifié et avait été débarquée dans un port de la province.

LIRE la suite

http://m.7sur7.be/7s7/m/fr/1505/Monde/

00000000000000000000000000000000000000000

FRANCE (Douane Française – DNRED): journée de promulgation des résultats 2017

Publié: 13 mars 2018 par internationalinformant dans 36, Afghanistan, AFRIQUE, Allemagne, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Balkans, BAN, Belgique, Canada, Canaries, Cannabis - Hachis - Haschich, Cap-Vert, CELTIC, Ceuta, Cocaïne, Colombie, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Espagne, EUROPE, France, Gendarmerie, GIBRALTAR, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), Guatemala, HM Customs Excise (UK), INFOS, Irlande, Italie, LUXEMBOURG, MAFIA, Maroc, Martinique, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Pays-Bas, Police, Portugal, Saint-Martin, Santo Domingo, Sardaigne, Sénégal, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, Suisse, SVA, TRACFIN, UAR, UK
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Par Marc Fievet, AKA NS 55 DNRED

C’était  jour de fête à Gennevilliers.

Gérald Darmanin et Rodolphe Gintz ne tenaient que des propos aimables pour nos valeureux douaniers qui lors de cette année 2017 auraient battu des records, malgré la politique de démantèlement mené tambour battant par Bercy et son bras armé, Rodolphe Gintz, le successeur de Jérôme Fournel et Hélène Crocquevieille, les fossoyeurs de la douane de ces dernières années.

Certes les résultats des différentes saisies pourraient paraître spectaculaires, alors qu’elles ne correspondent qu’à une explosion de la consommation des stupéfiants illicites et donc du narcotrafic destiné à répondre à la demande.

Les succès enregistrés en matière de contrefaçon n’arrivent pas à provoquer chez moi le moindre sentiment de satisfaction, considérant que la Douane n’a pas à être une police économique mise à disposition de LVMH et consort depuis le passage du DG Pierre Mathieu Duhamel au sein de LVMH New York. Que ne dirait-on pas si nos gendarmes et policiers se mettaient au service du grand capital et des banques pour préserver leurs avantages et les intérêts des actionnaires en facilitant l’évasion fiscale qui est une des raisons d’être de ces entreprises. Certes LVMH fabrique encore un peu en France, mais si peu…Alors que fiscalement, que se passe-t-il Gérald Darmanin?

Pour le tabac, la contrebande prospère chaque jour et du coup la lutte contre ce phénomène sera une priorité a précisé Gérald Darmanin. Plus de 238 tonnes de tabac ont été saisis l’an dernier sur le sol français, soit une baisse de 8% par rapport à 2016.

En Ile-de-France, c’est près de 22 tonnes de tabac qui ont été confisqué l’an dernier. « Avec l’augmentation du prix du tabac il y aura une augmentation de l’intérêt à la fraude donc pour moi la lutte contre la contrebande de tabac sera une priorité en 2018 » dit Jean-Roald L’hermitte. Ouf, on est sauvé!  Mais, dimanche, j’ai reçu un appel d’un de mes amis qui passait en Espagne par Biriatou et qui me dit:  « les douaniers contrôlent à la sortie de France, toi qui connait, tu peux m’expliquer…le trafic de cigarettes et d’alcool, c’est dans le sens Espagne-France!« …Faudra m’expliquer pour que je lui explique!

Pour moi, comme pour beaucoup de citoyens de ce pays, les stups restent une des plaies de notre société, de nos société et je constate que la plus haute hiérarchie se gargarise avec des résultats très loin en dessous de ceux qu’il aurait fallu atteindre pour seulement commencer à être efficace dans la lutte contre la drogue.

Aujourd’hui, Hubert Avoine, qui a travaillé pendant des années en secret pour l’ OCRTIS, (Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants) et auteur de L’Infiltré, de la traque de Chapo Guzman au scandale français des stups (éd. Robert Lafont), était l’invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio. Parlant des résultats 2017 de la Douane française et des saisies de cocaine s’élevant à plus de 9 tonnes, il constate:

« On parle de saisie, mais qu’a-t-on fait des réseaux ? Qui a-t-on arrêté ? Qu’a-t-on démantelé ? », s’est interrogé Hubert Avoine, pour qui « le trafic est en train de se développer parce que la société tend vers cela ».

« Il y a plus de consommation, c’est indéniable, donc les saisies sont en comparaison de la demande, a-t-il ajouté. Il semble que la consommation de cocaïne est en hausse. On la rencontre dans des endroits où c’était assez peu courant. On avait l’habitude de la voir plus sur les Champs-Élysées qu’en banlieue, aujourd’hui, on la voit un peu partout. »

Écoutez son interview sur:

https://www.sudradio.fr/faits-divers/saisie-record-de-cocaine-qua-t-fait-des-reseaux-qua-t-demantele

En ce qui me concerne, autre époque, puisqu’il ne s’agissait pas d’El Chapo, mais des frères Orijuela, les premiers successeurs de Pablo Escobar, j’ai travaillé pendant 6 années pour la DNED, puis la DNRED à partir de 1991 en commençant d’abord par faire du renseignement à Gibraltar avant d’être amené à débuter des actions d’infiltrations qui m’ont amené au plus haut niveau de la hiérarchie du narcotrafic des années 1990. Les résultats furent spectaculaires puisqu’en 6 ans, l’agent NS 55 que j’étais devenu, agissant sous mon vrai nom ou empruntant diverses identités parfaitement connues des autorités douanières françaises comme Charles Henri De Bossieu et William Blazenko, a permis la saisie de 105 tonnes de drogues illicites (Plus de 5 tonnes de cocaïne et 100 tonnes de cannabis) dans diverses opérations menées en Atlantique nord et dans l’océan indien.

En récompense, l’agent NS 55, sur les conseils appuyés des émissaires de Bercy, a dû plaider coupable d’actions de narcotrafic devant les juridictions anglaises et canadiennes, récoltant au passage une condamnation à perpétuité!

La Direction Générale de la Douane française, en parfaite oie blanche, ayant refusé d’assumer les actions terrains de son service de renseignement, n’a pas hésité à laisser entendre que l’agent NS 55 s’était mis à son compte…! Propos démenti par la juge d’instruction parisienne, Sophie Clément qui a rendu le 16 mai 2006 un non-lieu explosif puisqu’elle assure: « Il n’y a pas lieu de poursuivre quiconque pour complicité de trafic de drogue car « les investigations entreprises, les auditions réalisées, l’étude des documents figurant en procédure, ne permettent pas de caractériser à l’encontre de Marc Fiévet les faits de trafic de stupéfiants ». Cette décision de justice est toujours refusée par les administrateurs Thomas Charvet et Michel Baron qui n’ont su que s’enfermer dans la réécriture de faits dont ils ignorent la réalité.

Alors, certes les résultats enregistrés démontrent l’importance de la présence douanière sur le terrain, sans pour autant donner pleine satisfaction puisque la mission régalienne première de la Douane ne fait plus partie de ses priorités.

Au train ou vous allez, à quand la privatisation des missions régaliennes douanières?

00000000000000000000000

 

 

 

French authorities have arrested a flight attendant of Pakistan International Airlines (PIA) flight PK-749 for « drugs smuggling », according to a TV report.

French officials have not disclosed the details about quantity of the substance recovered from the steward identified as Tanveer Gulzar.

Source

https://www.thenews.com.pk/latest/290735-pia-flight-attendant-arrested-in-france-for-drugs-smuggling

00000000000000000000000000000000000000000