Archives de la catégorie ‘AUSTRALIE’

AFP assistant commissioner Neil Gaughan

En Australie, à Dubaï et aux Pays-Bas, la Police a arrêté 17 personnes et a saisi près de deux tonnes de stupéfiants lors de raids.

La police fédérale australienne (AFP) a déclaré mardi avoir brisé deux syndicats interconnectés du crime au Moyen-Orient.

En opération simultanée, neuf hommes et une femme ont été arrêtés mardi à Sydney et cinq hommes ont été arrêtés dans les Emirats Arabes Unis par la police de Dubaï, selon La police fédérale australienne (AFP).

Les autorités néerlandaises ont en même temps arrêté deux hommes présumés avoir été responsables de l’approvisionnement en drogue d’un syndicat australien, a déclaré l’AFP.

Un conteneur de drogue a été saisi aux Pays-Bas en juillet.

Au total, 1,8 tonnes de MDMA, également connu sous le nom d’ecstasy, 136 kg (300 livres) de cocaïne et 15 kg (33 livres) de méthamphétamine à cristaux ont été saisis par des autorités aux Pays-Bas, selon la police australienne.

source: http://www.middle-east-online.com/english/?id=84208

plus:

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/laustralie-annonce-un-vaste-coup-de-filet-antidrogue/ar-AApHv60

00000000000000000000000000000000

 

Publicités

A suspect in an international drug bust involving the law enforcement agencies of three countries and two tons of drugs seized is escorted in handcuffs by Australian police

Police in Australia say they have « destroyed » two international crime syndicates and seized more than two tons of narcotics « destined for Australian streets. »

Working with their counterparts in Dubai and the Netherlands, Australian Federal Police (AFP) said they had smashed the drug ring with simultaneous arrests early Tuesday morning in Sydney and Dubai.
Ten suspects were taken into custody in Sydney, while police in the United Arab Emirates arrested five Australians, including two living in the city, the statement from the AFP said. Police in the Netherlands arrested two other people.
« A total of 1.8 tonnes (1.98 tons) of MDMA, 136 kilograms (300 lbs) of cocaine and 15 kilograms (33 lbs) of crystal methamphetamine was seized by authorities in the Netherlands before it could reach Australia, » the statement said.
read more:
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
AFP assistant commissioner Neil Gaughan
Australian police break up Middle East narcotics organisation
DUBAI – Police in Australia, Dubai and the Netherlands have arrested 17 people and seized nearly two tonnes of narcotics in raids the Australian Federal Police (AFP) said on Tuesday had broken up two interlinked Middle Eastern crime syndicates.
READ MORE:
000000000000000000000000000000000000000000000

LIRE la suite

http://m.la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/voilier-charge-cocaine-affaire-jugee-trois-mois-500203.html#

000000000000000000000000000000

SANTA ROSA, Calif. (KGO) — Drugs and money often go hand-in-hand in a Hollywood script. But this time, the location is the Bay Area. And it’s all part of an alleged scheme to fly a payload of drugs from California to a place thousands of miles away.

The alleged plan was to buy a small plane in Santa Rosa, strip the seats, stuff it with meth, and somehow fly it to Hawaii before getting to Australia.

That’s 2,480 miles on the first leg. And then, to get to Melbourne, it would have been 5,343 miles more.

Read more

http://abc7news.com/news/australian-man-arrested-in-huge-sonoma-co-meth-bust/2251940/

0000000000000000000000000000000000000000

L’information a été révélée par la radio calédonienne RRB.

Les forces armées de Nouvelle-Calédonie et les douanes ont intercepté un voilier suspect au large des Tonga.

À son bord, une quantité énorme de drogue : 1,4 tonne de cocaïne, d’une valeur estimée à 12 milliards de Fcfp.

Le bateau, un Atlantic 55 baptisé L’Afilna, battant pavillon de Gibraltar*, était sous surveillance depuis trois semaines. Il avait été aperçu au large d’un atoll isolé des Tuamotu, où il faisait relâche.

D’après le vice-procureur calédonien, Hervé Ansquer, cité par les médias locaux, « son équipage, composé de quatre hommes de nationalités lituanienne et lettone a attiré l’attention des autorités militaires françaises pour avoir navigué sans escale depuis le canal de Panama, et pour avoir annoncé vouloir refaire route directement vers l’Australie, malgré une avarie. »

La douane française a suivi sa route des Tuamotu aux Tonga.

Les forces armées de Nouvelle-Calédonie ont attendu que le bateau entre dans leur secteur d’intervention pour lancer son opération. Le navire a été intercepté jeudi dernier. Les quatre marins lituaniens et lettons qui étaient à son bord ont été placés en garde à vue par la gendarmerie de Nouméa, où ils sont arrivés mardi.

lire plus:

https://www.radio1.pf/le-fenua-sur-la-route-dun-nouveau-trafic-de-drogue/


*
GIBRALTAR (Red Ensign): choisir sa place pour immatriculer son navire

0000000000000000000000000000000000000000

Les services douaniers sud-africains ont annoncé vendredi avoir saisi à l’aéroport international de Johannesburg 26 kg de cocaïne venus de Sao Paolo (Brésil) en direction de la RDC….

« Ces stupéfiants ont été découverts lorsque les agents ont identifié des produits cosmétiques pour inspection (…). Un test sur des bouteilles sélectionnées au hasard a confirmé que le contenu était de la cocaïne, » a déclaré Sandile Memela, porte-parole de South African Revenue Services (SARS) sur des propos recueillis par l’African News Agency.

Lire plus:

https://actualite.cd/2017/07/23/cargaison-de-cocaine-a-destination-de-rdc-saisie-a-laeroport-de-johannesburg/

0000000000000000000000000000000000000

L’article, numéroté 35 de la longue saga qui perdure toujours aujourd’hui, faisait suite à toute une série expliquant les petits bimoteurs ayant tenté la traversée de l’Atlantique à partir justement du Brésil pour se rendre en Afrique de l’Ouest et y apporter leur cargaison de drogue colombienne.  Eh bien récemment (en fait en novembre 2016), toutes ces histoires semblent être remontées à la surface en se télescopant entre elles.  Notamment celle des « héritiers de Mermoz » comme je les avais appelés (dans l’épisode 5 notamment).  Mais revenons d’abord sur ces folles  dernières années, pour mieux dresser le décor de cette nouvelle découverte…  Un décor commun aux deux pays, si semblables en tout, jusqu’à la corruption effrénée et jusqu’au plus haut de l’Etat, pour les deux.  A droite, un rappel avec le Cessna 441 Conquest sous une fausse immatriculation d’un côté et d’une vénézuélienne de l’autre (YV1647) venu se poser en catastrophe en 2008 en Sierra Leone, haut lieu du trafic de drogue de l’Afrique de L’Ouest.  Bardé de bidons d’essence vides à l’intérieur.  Il avait réussi la traversée de l’Atlantique !!!

Une vieille histoire

Quand je vous avais parlé du Suriname, j’avais laissé entendre que le trafic de cocaïne y sévissait depuis très longtemps déjà.  Pour des tas de raisons (le pays étant comme le Brésil sur la route de l’exportation de la coke colombienne) mais il est vrai aussi des raisons… politiques, très bien résumées ici par deux confrères David Weinberger, chercheur à l’INHESJ (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice). et Arnaud Jouve journaliste à RFI.  Je ne saurais que trop vous conseiller de lire la superbe enquête, disponible ici.  Leur première phrase d’introduction vous met très vite dans l’ambiance : « petit pays méconnu d’Amazonie, le Suriname, qui fut une ancienne colonie néerlandaise, est devenu, quelques années après son indépendance en 1975, une plateforme majeure du trafic transcontinental de la cocaïne entre l’Amérique du Sud et l’Europe« .  La seconde rappelant que c’est loin d’être terminé comme situation :  « sa position sur la façade atlantique, la présence d’une importante communauté surinamienne aux Pays-Bas, et l’implication de hauts responsables de l’armée du Suriname ont permis aux cartels de s’ouvrir aux marchés européens de la drogue.  Dans les années 1990, 60% de la cocaïne en circulation en Europe a transité par ce pays.

LIRE la suite: http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxxiii-que-se-preparait-il-donc-a-yupukari-au-guyana-1/

00000000000000000000000000000000000000000000000000

DNRED (Douane Française): Corinne Cleostrate prend la tête de la direction du service de renseignement des douanes 

Publié: 26 juin 2017 dans 36, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., AUSTRALIE, BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, EUROPE, France, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Police, Policia, POLYNESIE, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), récemment déstabilisée par un affaire portant sur des pratiques illégales d’enquêtes, aura désormais à sa tête une directrice, Corinne Cleostrate, dont la nomination a été officialisée dimanche au journal officiel.

Corinne Cleostrate, lorsqu’elle avait pris la direction de la DRD (Renseignement) du temps de Jérôme Fournel. 

Ancienne sous-directrice des droits indirects à la direction générale des douanes et droits indirects à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Corinne Cleostrate remplace l’ancien directeur de la DNRED, Jean-Paul Garcia.

Nommée à ce poste le 19 juin par un arrêté du ministre de l’action et des comptes publics, elle prendra officiellement ses fonctions à partir du 1er juillet.

LIRE la suite 

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/une-directrice-prend-la-tete-de-la-direction-du-renseignement-des-douanes-594ff583cd70530690d023a2

Par arrêté du ministre de l’action et des comptes publics en date du 19 juin 2017, Mme Corinne CLEOSTRATE, directrice des services douaniers de 1re classe, sous-directrice des droits indirects (sous-direction F) à la direction générale des douanes et droits indirects à Montreuil, est détachée, à compter du 1er juillet 2017, dans l’emploi d’administratrice générale des douanes et droits indirects à la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) à Ivry-sur-Seine, pour exercer les fonctions de directrice de la DNRED, en remplacement de M. Jean-Paul GARCIA.

lire aussi:

DOUANE FRANÇAISE: qui est Corinne Cleostrate, la nouvelle directrice de la DNRED? 

000000000000000000000000000000

Photos de la prise – crédit : U.S. Customs and Border Protection

Trois citoyens français ont été interpellés samedi soir par la police aux frontières de l’aéroport de Los Angeles. Dix jeunes qui les accompagnaient ont été bloqués plusieurs jours.

Colère et émotion à Thaïti après qu’un guide français originaire de l’île, Yannick Mai, ait été arrêté en possession de 2 kilos d’ice (méthamphétamine) avec deux autres personnes.

 

Lire plus:

https://courrierdefloride.com/2017/06/15/trois-francais-arretes-avec-deux-kilos-de-drogue-a-laeroport-de-los-angeles/

0000000000000000000000000000000000000

Australia and China will continue to work together to fight the scourge of illicit drugs, Australia’s justice minister said on Tuesday, after both nations agreed to extend a joint agency cooperation program until January 2018.

Announcing the extension of the Taskforce Blaze partnership between the Australian Federal Police (APF) and the Chinese National Narcotics Control Commission, Australian Justice Minister Michael Keenan said the taskforce had been responsible for the seizure of tons of illicit drugs worth billions of dollars.

« Taskforce Blaze is the first joint agency taskforce of its kind in the world, and Australia remains the only country to have such crime fighting cooperation with China, » Keenan said.

read more: http://www.globaltimes.cn/content/1050350.shtml

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

China is “a core force” in fight against drugs

« Drugs are the common enemy of mankind. Cracking down on drugs crimes is the common responsibility of all countries in the world. The Chinese government has consistently and resolutely cracked down on drugs crime and is a core force in the international community’s fight against drugs. China understands and supports the Philippines’ policy under the leadership of President Duterte to fight against drugs, and is willing to proactively cooperate against drugs with the Philippines. (In October), while President Duterte was in China, both sides signed a protocol on cooperation between the anti-narcotics division of the Ministry of Public Security and the Philippine Drug Enforcement Agency. The responsible departments of both countries have already had effective cooperation on joint use of technical equipment, joint drug enforcement, drug rehabilitation and other areas. China is willing to keep providing whatever support and help it can to the Philippines. »

Chinese Foreign Ministry

http://www.reuters.com/investigates/special-report/philippines-drugs-china/

000000000000000000000000000000000000

JUSTICE – Le procès en appel des 11 douaniers et 5 salariés de la compagnie Air Tahiti Nui condamnés pour escroquerie, concussion et importation sans déclaration de marchandises fortement taxées, vient de se terminer. Au terme de trois jours de débats l’avocat général a finalement requis la confirmation des peines prononcées en première instance. La cour rendra son arrêt le 24 août.

Les enquêteurs ont parlé d’un vaste système de complaisance et de passe-droit à l’aéroport de Tahiti Faa’a depuis 2002. Mais les faits pour lesquelles plusieurs personnels de l’aéroport sont poursuivis s’étalent de 2008 à 2011. 
  
L’affaire débute en 2010 après l’arrestation d’agents de change de l’aéroport de Faa’a qui avaient détourné pour plusieurs millions de francs. Lors de l’enquête un planning des équipes de contrôle des douanes a été découvert dans le bureau de change.

En 2011 un garagiste a été arrêté à l’aéroport alors qu’il avait dissimulé de l’ice dans des pièces automobiles. Les deux affaires avaient un point commun : la même équipe de douaniers chargée du contrôle et de la taxation de marchandises. 

 

Lire

http://www.tntv.pf/m/Complaisance-a-l-aeroport-les-douaniers-se-projettent-deja-en-cassation_a19043.html

Mélina Roberge, une Granbyenne de 24 ans accusée d’importation de cocaïne en Australie, devra rester en prison en attendant son procès prévu le 28 août prochain, à Sydney.


Sa demande de mise en liberté sous caution a été retirée jeudi (heure d’Australie). Elle a comparu devant le juge A. Townsden.


Lire

http://www.tvanouvelles.ca/2017/02/22/melina-roberge-arretee-pour-trafic-de-cocaine-reste-sous-les-verrous