Archives de la catégorie ‘EUROPE’

Soupçonné de trafic de drogue sur internet, Gal Vallerius, originaire de Plusquellec (Côtes-d’Armor), sera jugé fin mai.

Il encourt la prison à perpétuité.

LIRE la suite

https://actu.fr/bretagne/plusquellec_22243/gal-vallerius-baron-la-drogue-darkweb-sera-juge-fin-mai-etats-unis_15427404.html

But authorities say Gal Vallerius is a modern version of a cartel kingpin, operating anonymously as a lord of the internet’s “dark web” bazaar where buyers and sellers conduct cocaine, fentanyl, meth, LSD and oxycodone deals in the virtual currency bitcoin.

Read more here: http://www.miamiherald.com/news/nation-world/article175557206.html#storylink=cpy

000000000000000000000000000000000000000

Publicités
Résultat de recherche d'images pour "Les douaniers bulgares"Les douaniers bulgares ont saisi 32 kg d’héroïne, a annoncé le procureur général Sotir Cacarov.

Lors de la conférence de presse extraordinaire d’aujourd’hui, il a refusé de fournir plus de détails.

source: BLIC

00000000000000000

 

Pese a los millones de dólares gastados, la criminalización del consumo provocó un aumento vertiginoso no solo del uso de sustancias, sino también de la violencia
MADRID.- La Comisión Global de Políticas de Drogas, que presidió el exmandatario brasileño Fernando Henrique Cardoso y tiene ahora como directora a Ruth Dreifuss, expresidenta de Suiza, está integrada por políticos, funcionarios internacionales, científicos e intelectuales de diversos países del mundo y lleva a cabo desde el año 2011 una valiosa campaña a favor de una política más sensata y realista en el dominio del narcotráfico y el consumo de estupefacientes que el de la mera represión policial y judicial.

Al principio, las labores de la Comisión se concentraban en América Latina, pero ahora se han extendido al mundo entero. El último informe, que acabo de leer, está dedicado a combatir, con argumentos persuasivos, la general percepción negativa y delictuosa que los gobiernos promueven de todos los consumidores de drogas, presentándolos como desechos humanos, propensos al delito debido a su adicción y, por lo mismo, amenazas vivientes al orden y la seguridad de las sociedades.

leer mas: https://www.lanacion.com.ar/2106597-la-mejor-manera-de-combatir-la-droga-es-legalizarla

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Des policiers français, espagnols, colombiens et américains contrecarrent les activités d’un cartel de drogue composé de sept nationalités qui importent de la coke colombienne pour inonder le marché européen par des vols charter privés qui décollent de Carthagène en Colombie.

Les organisateurs sont des Albanais, des Turcs, des Hollandais, des Espagnols, des Italiens et des Français. Un citoyen anglais participe également à ce cartel. Les vols privés ont pour destination l’aéroport de Biarritz (France).  De cette ville, limitrophe de l’Espagne, ils approvisionnent les marchés d’au moins cinq pays, dont l’Allemagne.

Le chargement d’une tonne 200,  est arrivé le dimanche 19 novembre 2017.

Les informations sur l’opération  « Top Gun » ont été gardées secrètes car c’était une livraison contrôlée par des agents de la DEA, après autorisation du procureur de Bordeaux.

Pendant huit mois, des agents  ont infiltré l’organisation, dont ils ont découvert l’existence en 2016.

À ce moment-là, il a été établi que la cargaison était arrivée dans un avion du Gulfstream qui a décollé de Cartagena en Colombie et fait un arrêt technique sur les îles du Cap-Vert (Afrique), pour finalement atterrir sur l’aéroport de Biarritz, et décharger plus d’une tonne de  coke et… disparaitre.

Quatre Colombiens sont arrêtés à Bayonne (France).

La capture des Colombiens, l’un d’eux basé en Espagne, permet d’atteindre  cette organisation, qui avait déjà réussi le transport d’une autre cargaison en utilisant cet avion.
Cette fois, les 1,2 tonnes ont été déchargées dans des camions et emmenées dans un manoir à Lacanau, une petite station touristique, à 10 kilomètres de l’océan Atlantique.

« Apparemment, le manoir de Lacanau, a été utilisé comme centre de collecte de la drogue, qui arrive également dans des bateaux de pêche et des voiliers. En fait, on pensait que l’avion allait être rechargé en France pour l’envoyer vers une autre destination « , a déclaré l’un des enquêteurs, ajoutant « qu’il est évident que la plus grande partie de la drogue provient du « clan du Golfe« .

Là, la cargaison de haute pureté a été divisée en sept paquets, qui devaient être transportés dans des voitures de luxe vers un hôtel du centre de Bordeaux. C’était le logement des « Missi Dominici » des organisations qui ont négocié la drogue colombienne et qui ont financé l’opération. Certains suspects ont été interpellés à la sortie de leur chambre d’hôtel à Mériadeck dans le centre de Bordeaux et un autre hôtel situé à proximité de l’aéroport de Mérignac. Ils auraient loué de puissantes cylindrées pour aller livrer la cocaïne : 1 tonne 150 exactement. La valeur marchande évoquée est de plus de 100 millions d’euros à la revente. Les enquêteurs ont également mis la main sur 350 000 euros en liquide, nous a confié une source proche de l’enquête.

Il a également révélé que la police colombienne a aidé la DEA (Drug Enforcement Administration) avec l’interception d’appels téléphoniques entre les expéditeurs et les représentants des narcos européens.

Dans l’opération de dimanche, 23 personnes sont tombées, dont trois Français, trois Albanais, un Turc, des Espagnols, des Dominicains, des Italiens et des émissaires colombiens. Onze ont déjà été accusés.

Il est probable que des ex-membres des FARC fassent partie de cette organisation.

000000000000000000000000000000000000000000

 

 

Dans le monde de la personnalisation automobile, certaines préparations se démarquent et sortent complètement du lot. C’est le cas de ce BMW X5 M, transformé en SUV pour individu ayant des relations avec la mafia. À l’origine, le BMW X5 M est un monstre de puissance, il repose sur un moteur V8 4,4 litres qui développe 575 ch !

0000000000000000000000000000000000000000000

Martin Neil – Alessandro Lembo – Stephen Neil – Víctor Franco Lorenzo – José Ramón Miguelez Bottes

Los cinco llenaron 15 maletas con 37 panelas de cocaína y se embarcaron en un lujoso ‘jet’ Bombardier Global Express, fletado en Austria, con destino al aeropuerto privado de Farnborough, sur de Londres. Allí los estaban esperando hombres de Scotland Yard y de la Agencia Nacional contra el Crimen del Reino Unido (NCA), que les incautaron media tonelada de coca y los enviaron a la cárcel.

Leer mas

http://m.eltiempo.com/justicia/investigacion/bitacora-secreta-de-narcojet-que-salio-de-bogota-lleno-de-cocaina-178628

00000000000000000000000000000000000000000

Le maçon anglais Martin Neil pensait avoir fait l’affaire de sa vie. En moins de 45 jours,après deux voyages à Bogota, il est revenu à Londres avec 500 kilos de coke d’une grande pureté destinés à la N’drangheta, une organisation mafieuse du sud de l’Italie.

La première fois qu’il a posé le pied à Bogotá, c’était le vendredi 8 décembre 2017. A minuit, arrivant du Portugal, il déclare alors qu’il vient faire du tourisme. Ce jour-là, il était accompagné d’un italien (Alessandro Iembo) et d’un espagnol (Víctor Franco Lorenzo). Personne n’a posé beaucoup de questions, et après deux jours tous les trois étaient de retour au Portugal.

Après ce premier voyage, Neil et ses amis sont revenus en Colombie, le 26 Janvier, cette fois-ci en compagnie de Stephen Neil, frère de Martin, maçon lui aussi, mais au chômage. José Ramón Miguelez Bottes, propriétaire d’un salon de coiffure à Valladolid (Espagne), faisait parti du voyage.

Les cinq hommes avec 15 valises toutes remplies d’une cocaïne de qualité « zéro zéro », ont embarqué sur un luxueux biréacteur Bombardier Global Express, affrété en Autriche, à destination de l’aéroport privé de Farnborough, au sud de Londres.

Embarquement facilité à Bogota par un faux policier qui a simplifié les procédures douanières…

A l’aéroport privé de Farnborough, pas de chance, ils étaient attendus par des hommes de Scotland Yard et de la National Crime Agency du Royaume-Uni (NCA), qui ont alors saisi une demi-tonne de coke et les ont envoyés en prison, directement sans passer par la banque.

Pour l’instant, la police espère pouvoir faire parler les téléphones portables et les ordinateurs saisis chez les cinq Européens pour alors interpeller d’autres narcos qui inondent l’ Europe en  coca colombienne depuis plusieurs années.

Reste une énigme, les itinéraires que le « narcojet » a effectués ces dernières années ont disparu des bases de données aéronautiques!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Plus et photos: AERO NARCOTRAFICO: Bitácora secreta de narcojet que salió de Bogotá lleno de cocaína

000000000000000000000000000000000000000000

 «Com a assinatura deste acordo, Cabo Verde e França desenvolverão e intensificarão relações de cooperação e articulação em matéria de prevenção e combate à criminalidade organizada, tais como, tráfico de drogas, tráfico de armas, de munições e de explosivos, tráfico de pessoas, lavagem de capitais e terrorismo, através da formação profissional entre os seus agentes, da troca de informação, implementação de ações específicas de cooperação e prestação de assistência e apoio técnico, no que toca ao controlo de navios, entre outros», avança em nota a PJ de Cabo Verde.

António Sousa
António Sousa

Cabo Verde e França reforçaram, esta segunda-feira, as relações de cooperação e articulação em matéria de prevenção e combate à criminalidade organizada, através da assinatura de um acordo administrativo.

Corinne Cleostrate

O documento foi rubricado pela Polícia Judiciária (PJ) cabo-verdiana, através do Director Nacional, António Sousa e pela Directora Nacional da Inteligência e das Investigações Aduaneiras da República Francesa (DNRED), Corinne Cleostrate.

 

Mais: https://expressodasilhas.cv/pais/2018/01/31/cabo-verde-e-franca-reforcam-cooperacao-no-combate-a-criminalidade-organizada/56401

 

00000000000000000000000000000000000000000000000

L’importance des BSI se confirme de jour en jour!

Le tribunal de Vesoul les a condamnés, ce jeudi 2 février 2018, à huit mois de prison ferme et 90 000 euros d’amende.

Mardi 30 janvier, les douaniers contrôlent deux Polonais, âgés de 47 et 48 ans, à proximité de Fougerolles (Haute-Saône).

Ils transportaient dans leurs deux « Combi » Mercedes 12 800 paquets de cigarettes contrefaites.

Un butin dont la valeur marchande est estimée à 88 000 euros, rapporte L’Est républicain.

source: ouest france

000000000000000000000000000000000000000000

Grâce à des hélicoptères des forces spéciales espagnoles, la Gendarmerie royale a pu obtenir des images satellites de haute qualité d’endroits jugés «chauds» et actualiser ainsi ses bases de données relatives au trafic de drogue.

 Cette opération intervient quelques jours après l’arrestation de plusieurs éléments des forces auxiliaires liés à des barons de la drogue dans le nord du royaume. Selon Al Massae dans son édition de ce 25 janvier, l’opération a été supervisée par des hauts gradés sur ordre du chef de la Gendarmerie royale, le général Mohamed Haramou.

Les hélicoptères utilisés lors de l’opération sont dotés d’un équipement avancé qui leur permet de détecter les fréquences de radars utilisés par les trafiquants de drogues pour détecter les points de contrôle de la Gendarmerie tout au long des côtes marocaines.

Par ailleurs, la Guardia Civil a démantelé, dans la journée du 23 janvier à Cadix, un réseau utilisant la même technologie de radars afin de faciliter le trafic du haschich marocain vers l’Europe.

source: H24 avec Le Figaro

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Les autorités guatémaltèques ont interpellé mercredi Jean Claude Pijuant, de 61 ans, un Français soupçonné de trafic de drogue et dont la France réclamait l’extradition, a indiqué la police nationale civile (PNC).

Fue arrestado en el municipio de Livingston, 235 km al noreste de la capital, sobre El Caribe, con base a una alerta roja emitida por la sede de la Interpol en Francia, dijo a periodistas Pablo Castillo, vocero de la PNC.

Considéré comme l’organisateur d’un réseau de narcotrafic qui en 1996 avait transporté 2,6 tonnes de résine de cannabis entre le MAROC, la FRANCE, L’ESPAGNE et les PAYS-BAS par voie maritime.

SOURCE: Paris Match et Panorama.com.ve

000000000000000000000000

Depuis cinq mois, c’est jusque dans l’enceinte du ministère de la Justice qu’un réseau de stupéfiants a pris ses habitudes, dans le quartier des Chutes-Lavie. En l’occurrence, sur les 9 hectares du verdoyant domaine de l’unité éducative de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Des hommes cagoulés encerclent l’éducatrice

Si cette situation est connue « de longue date », elle s’est dernièrement envenimée : « Les allées et venues des agents de la PJJ et des usagers du service sont désormais contrôlées par des personnes postées sur le site », décrit la CGT. Qui cite le cas de cette éducatrice, qui s’est ainsi vue cernée, un soir, par plusieurs hommes cagoulés. « À un autre collègue, ils ont dit, en gros : ‘Ici, t’es chez nous’. On a dépassé là le sentiment d’insécurité. Les éducateurs ont la trouille, ils sont prêts à exercer leur droit de retrait », martèle Isabelle Audureau. Si la police n’a pas, pour sa part, constaté d’enracinement du trafic sur le site, elle reconnaît une situation de « porosité » avec les cités voisines, où les plans stups sont bien connus.

Le communiqué de la CGT PJJ ne mâche, en tout cas, pas ses mots : « Les personnels ont le sentiment d’être abandonnés au coeur d’un conflit de territoire et sont condamnés à l’immobilisme par peur de représailles. » Le CHSCT de la PJJ va d’ailleurs être saisi « en urgence » par les syndicats, jugeant que « les risques psychosociaux n’ont jamais été aussi élevés sur le site ».

LIRE plus: http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/4814129/marseille-des-dealers-squattent-le-ministere-de-la-justice.html

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Les policiers du Creusot (71) enchaînent les affaires liées à la drogue, rapportent nos confrères du Journal de Saône-et-Loire. Selon diverses sources, mardi, à Torcy, un important dispositif avait bouclé le périmètre autour du rond-point Villedieu.

Plusieurs individus ont été interpellés en possession de 200 grammes de produits stupéfiants, dont 150 g d’héroïne pour un montant avoisinant les 2 000 €.

lire plus: http://www.bienpublic.com/actualite/2018/01/31/plus-de-30-000-d-heroine-saisis

0000000000000000000000000000000000000000000000000