Archives de la catégorie ‘EUROPE’

La diffusion du film Gibraltar, trop librement inspiré de l’action menée avec la DNRED, suite aux pressions exercées par Jérôme Fournel, le très  « show-biz  DG » de la Douane française, sur le producteur du film Dimitri Rassam, me permet de me rappeler, une fois encore, que certains hauts fonctionnaires de la Douane française pensent plus à développer une carrière parfaite au détriment de la bonne marche des actions menées par son « service d’intelligence » dont vous avez aujourd’hui la responsabilité.

J‘espère que le poste que vous occupez aujourd’hui à la suite de Jean Henri Hoguet, Joseph Le Louarn, Bernard Puyanet, Jean Puons, Gérard Estavoyer, Guy Gouin et Jean Paul Garcia vous permettra d’avoir le sens du discernement que vous n’aviez pas démontré posséder lorsque vous receviez avec mépris mes grands enfants ou lors de vos passages successifs devant moi sur le trottoir de la DG au 11 Rue des Deux Communes à Montreuil, lorsque vous y sortiez pour fumer une clope et m’ignorer totalement alors que je tractais la réalité de mon vécu.

Pourtant Jean Paul Garcia, votre prédécesseur, lui, avait accepté de me voir, entrainant même ses plus proches collaborateurs de l’A2 dans mon « camping car » pour qu’ils m’achètent un de mes livres, précisant: « Tout ce que raconte Marc est vrai ! »

Gérard Schoen, l’administrateur civil du contentieux, que j’attendis jusque 20 h 40 ce vendredi là, se sauva en courant pour ne pas avoir à répondre des conneries émises sur un plateau de télévision en bon petit soldat du DG Jérôme Fournel.

Être serviteur de l’État exige une éthique et un respect des faits vécus sans systématiquement les déformer pour s’exonérer de toutes responsabilités et ainsi continuer un déroulement de carrière parfait.

Être serviteur de L’État exige d’assumer le passé sans chercher à l’arranger.

Être serviteur de l’État impose pour assumer la continuité du service de L’État d’assurer les engagements pris par ses prédécesseurs, ce que ne fit pas le « DG de passage » François Auvigne.

Être serviteur de L’État, c’est servir son pays à travers son administration et non pas se servir de son administration pour réussir.

Bonne semaine Madame!

Marc Fievet – AKA NS 55 DNRED

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

 

Un jeune homme incarcéré depuis 18 mois après un go fast portant sur plus de 4 kg de coke a été libéré hier. Son avocat a soulevé un vice de procédure. Le procès aura lieu en août.

LIRE LA SUITE 

http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/18/2614152-go-fast-cocaine-caid-relache-vice-procedure.html

00000000000000000000000000000000

Un couple a été condamné à 5 ans et 3 ans avec maintien en détention. En centre-ville d’Agde, ils avaient monté un supermarché de la drogue qui avait pignon sur rue.

Elle pose une tête amoureuse sur l’épaule de son mari. Il fixe, de son visage tatoué, la salle qui peine à contenir la famille de la jeune femme. Ils comparaissent tous deux pour trafic de stupéfiants et se retrouvent pour la première fois, côte à côte, depuis leur placement en détention provisoire le 21 avril.

Quatre jours avant, on a perquisitionné dans l’immeuble qu’ils occupent, rue Hoche, à Agde. On y découvre 1,5 kg d’herbe de cannabis planqué dans le plafond de l’ascenseur, 110 g de cocaïne et 837 barrettes et pains de haschich, une balance et un pistolet automatique calibre 7.65. Dans un des appartements sous les toits, 17 kg d’herbe sont cachés près du soupirail ainsi que 3,9 kg de résine de cannabis et 1 000 €.

LIRE la suite: http://www.midilibre.fr/2017/07/21/agde-ils-avaient-monte-un-veritable-supermarche-de-la-drogue,1539478.php

000000000000000000000000000000

Après BNP Paribas, la Société générale est à son tour épinglée par le superviseur bancaire français pour des manquements dans son dispositif de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Constatés lors d’un contrôle réalisé en 2015, ils valent aujourd’hui à l’établissement un blâme assorti d’une sanction pécuniaire de 5 millions d’euros.

Vendredi 21 juillet, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), chargée de contrôler les secteurs de la banque et de l’assurance, a publié un communiqué détaillant « plusieurs insuffisances importantes » relevées en 2015.

La Commission des sanctions de l’ACPR souligne des carences liées à l’« organisation en matière de déclaration de soupçon à Tracfin », la cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, rattachée à Bercy.

lire:

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/07/21/lutte-contre-le-blanchiment-la-societe-generale-epinglee-pour-plusieurs-insuffisances_5163624_3234.html

http://www.usinenouvelle.com/article/socgen-sanctionnee-a-son-tour-par-l-acpr-sur-l-anti-blanchiment.N568809

 

00000000000000000000000000000000

L’article, numéroté 35 de la longue saga qui perdure toujours aujourd’hui, faisait suite à toute une série expliquant les petits bimoteurs ayant tenté la traversée de l’Atlantique à partir justement du Brésil pour se rendre en Afrique de l’Ouest et y apporter leur cargaison de drogue colombienne.  Eh bien récemment (en fait en novembre 2016), toutes ces histoires semblent être remontées à la surface en se télescopant entre elles.  Notamment celle des « héritiers de Mermoz » comme je les avais appelés (dans l’épisode 5 notamment).  Mais revenons d’abord sur ces folles  dernières années, pour mieux dresser le décor de cette nouvelle découverte…  Un décor commun aux deux pays, si semblables en tout, jusqu’à la corruption effrénée et jusqu’au plus haut de l’Etat, pour les deux.  A droite, un rappel avec le Cessna 441 Conquest sous une fausse immatriculation d’un côté et d’une vénézuélienne de l’autre (YV1647) venu se poser en catastrophe en 2008 en Sierra Leone, haut lieu du trafic de drogue de l’Afrique de L’Ouest.  Bardé de bidons d’essence vides à l’intérieur.  Il avait réussi la traversée de l’Atlantique !!!

Une vieille histoire

Quand je vous avais parlé du Suriname, j’avais laissé entendre que le trafic de cocaïne y sévissait depuis très longtemps déjà.  Pour des tas de raisons (le pays étant comme le Brésil sur la route de l’exportation de la coke colombienne) mais il est vrai aussi des raisons… politiques, très bien résumées ici par deux confrères David Weinberger, chercheur à l’INHESJ (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice). et Arnaud Jouve journaliste à RFI.  Je ne saurais que trop vous conseiller de lire la superbe enquête, disponible ici.  Leur première phrase d’introduction vous met très vite dans l’ambiance : « petit pays méconnu d’Amazonie, le Suriname, qui fut une ancienne colonie néerlandaise, est devenu, quelques années après son indépendance en 1975, une plateforme majeure du trafic transcontinental de la cocaïne entre l’Amérique du Sud et l’Europe« .  La seconde rappelant que c’est loin d’être terminé comme situation :  « sa position sur la façade atlantique, la présence d’une importante communauté surinamienne aux Pays-Bas, et l’implication de hauts responsables de l’armée du Suriname ont permis aux cartels de s’ouvrir aux marchés européens de la drogue.  Dans les années 1990, 60% de la cocaïne en circulation en Europe a transité par ce pays.

LIRE la suite: http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxxiii-que-se-preparait-il-donc-a-yupukari-au-guyana-1/

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Des millions d’euros seraient blanchis chaque année en Allemagne par la mafia italienne, qui exploite les failles du droit dans ce pays alors que les Allemands, convaincus que la mafia n’existe plus, se croient hors de danger.

Dix ans se sont écoulés depuis le massacre à Duisbourg entre les représentants de deux clans mafieux, le pire attentat jamais commis en Europe par la Ndrangheta, la mafia calabraise. Les Allemands, convaincus que la mafia n’existe plus, se croient aujourd’hui hors de danger, mais il n’en est rien.

«La mafia est toujours là pour blanchir l’argent», a prévenu David Ellero, chef du département d’Europol pour la lutte contre les crimes économiques et les crimes contre la propriété, intervenant lors d’une conférence organisée à l’ambassade italienne par l’association «Mafia? Nein Danke!» (Mafia, non merci!).

Et de souligner que l’Allemagne était un vrai paradis pour le blanchiment d’argent, vu sa législation par trop clémente en la matière.

Un autre participant à cette conférence intitulée «Pour la liberté et la sécurité: comment réprimer le crime organisé en Europe», Andreas Frank, spécialiste de la prévention du blanchiment d’argent auprès du Bundestag et du Conseil européen, est du même avis.

«En Allemagne, le risque d’être dénoncé est nul», a expliqué l’expert, ajoutant que, selon les données officielles, le volume de l’argent blanchi en Allemagne chaque année dépassait 100 millions d’euros, alors que les sommes réelles pourraient être bien plus importantes.

Les spécialistes insistent sur l’adoption en Allemagne de lois plus dures, ainsi que sur la conjugaison des efforts en Europe, car tant que la mafia persécutée en Italie trouvera refuge en Allemagne, rien ne changera.

«Celui qui ne veut pas se réveiller un jour sous la dictature, doit lutter contre le blanchiment d’argent, car la mafia, qui se soucie avant tout de son influence politique et économique, ne cesse de recruter dans ses rangs des représentants de ces deux sphères que sont la politique et l’économie», a relevé M.Frank.

L’ancien chef de la police criminelle de Berlin Bernd Finger a signalé pour sa part les liens qui existent entre le terrorisme islamiste et les crimes mafieux.

«La mafia italienne, mais aussi des mafieux d’autres pays, se livrent essentiellement à la vente et à la contrebande d’armes et de matériel militaire aux islamistes et à d’autres groupes terroristes. Il s’agit tout simplement d’un business très rentable», a indiqué l’expert.

Hôtes de marque à cette conférence, les ministres allemand et italien de l’Intérieur, Thomas de Maiziere et Marco Minniti, se sont prononcés eux aussi en faveur d’un renforcement de la coopération dans la lutte contre le crime organisé.

«L’Allemagne veut puiser dans l’expérience italienne en la matière», a déclaré M. de Maiziere.

LIRE Plus: https://fr.sputniknews.com/international/201707161032250150-mafia-italie-allemagne-blanchiment-argent-conference/

00000000000000000000000000000

Une quantité inédite de cocaïne a été saisie ces six dernières semaines dans un port de Hambourg, en Allemagne, de mars à mai dernier, selon les informations de la douane locale.

Les services douaniers ont saisi une quantité record de cocaïne dans un port de Hambourg, a déclaré à l’agence DPA Steffan Kirsch, représentant officiel de la direction générale des douanes.

Bien qu’il n’ait pas précisé la quantité totale de stupéfiants saisis dans le cadre de trois opérations spéciales qui ont eu lieu durant six semaines, de mars à mai dernier, il s’agit de «plusieurs tonnes de cocaïne».

LIRE la suite 

https://fr.sputniknews.com/international/201707171032260033-saisie-record-cocaine-hambourg/

Geheimer Termin: Zoll zeigt « tonnenweise Kokain »
http://m.abendblatt.de/hamburg/polizeimeldungen/article211274005/Geheimer-Termin-Zoll-will-tonnenweise-Kokain-praesentieren.html

0000000000000000000000000000000000000000

. Lunes, 10 de julio de 2017
 Vigilancia Aduanera ha detenido esta madrugada a cuatro personas en una operación antidroga desarrollada en alta mar al sur de Estepona en la que dos de los arrestados han resultado heridos en la colisión entre dos embarcaciones.

El incidente se ha producido pasadas las 2.30 horas de la madrugada en aguas del Estrecho en un punto intermedio entre Estepona y Algeciras y ha concluido conla detención de los cuatro tripulantes de la planeadora y la intervención de cerca de 1.000 kilos de hachís. Las fuentes han añadido que esta cantidad podría ser la mitad de la droga de lo que los presuntos narcos llevaban, ya que durante la persecución han arrojado al mar todos los fardos que han podido y los agentes del Servicio de Vigilancia Aduanera  sólo han podido recuperar una tonelada. En la colisión entre las dos embarcaciones, cuyas circunstancias se están investigando, dos de los tripulantes de la planeadora han resultado heridos y trasladados al Hospital de Jerez.

http://noticiassva.blogspot.fr/

000000000000000000000000000000000000

Jack, le chien des Douanes de Gap, a eu du flair. Au bout de la truffe, ce 29 juin au col de Larche, 35,9 kg de cannabis !

En parcourant l’arrière de la camionnette arrêtée au hasard, le chien stups  » marque » immédiatement au niveau des palettes. Mais à l’intérieur, point d’appareil électrique, comme le reste de la cargaison…

LIRE la suite 

http://www.laprovence.com/article/edition-alpes/4524970/la-mule-transportait-359-kg-de-cannabis.html

0000000000000000000000000000000000000

Les agents des Douanes ont appréhendé dans la nuit de mercredi à jeudi trois hommes et une femme résidant à Grenoble au péage de Vienne en possession d’environ 90 kilos de résine de cannabis. Les trois hommes et la femme ont rapidement été remis aux fonctionnaires de l’antenne grenobloise de la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon qui enquêtaient déjà sur eux.LIRE la suite 

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2017/07/08/trois-grenoblois-mis-en-examen-et-places-sous-mandat-de-depot

Les douaniers surinames ont découvert vendredi dans le port de la capitale Paramaribo plus de mille kilos de cocaïne dans un chargement de bois à destination d’Anvers. La drogue était cachée dans une quarantaine de sacs de sports disséminés parmi une cinquantaine de containers transportant du bois. Avec une valeur à la vente en rue de plus de 60 millions d’euros, il s’agit d’une des saisies les plus importantes pour ce petit pays d’Amérique latine. La cocaïne de cette ancienne colonie néerlandaise située au nord du Brésil semble souvent avoir pour destination la Belgique.
LIRE la suite 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/saisie-record-de-cocaine-a-destination-d-anvers-au-suriname-59614b25cd70d65d24a66265

Dans un courrier adressé jeudi aux 17.000 agents de la douane, que l’AFP a pu consulter, leur directeur général Rodolphe Gintz a affirmé que son administration, «victime d’un constructeur indélicat», «n’est en aucune façon restée inactive».

 Une procédure pour «non-respect des obligations contractuelles» a notamment été engagée auprès du tribunal administratif de Montreuil, qui a «très récemment condamné le fournisseur à reverser à la Douane les sommes dues», a indiqué M. Glintz dans ce courrier. Ces faits ont également été dénoncés auprès du Procureur, a-t-il ajouté.

 Jérôme Fournel 

Cette perquisition est survenue après plusieurs affaires ayant récemment ébranlé la douane.Entre février 2011 et fin 2012, la douane a versé, «en pure perte» 307.618 euros à un constructeur américain basé en Floride, selon la Cour des comptes.

 

————————————————————-

Hélène Crocquevieille 

La douane a en outre commis «plusieurs erreurs» dans les procédures et les calculs des sommes réclamées, avait rapporté la Cour, qui trouvait «anormal» qu’«aucune procédure disciplinaire» n’ait été engagée à l’encontre des fonctionnaires «responsables de ces échecs». 

——————————————————

LIRE la suite 

http://www.liberation.fr/societe/2017/07/06/le-siege-de-la-douane-perquisitionne-dans-le-cadre-d-une-enquete-sur-l-achat-d-un-bateau_1582161

Lire aussi:

http://mobile.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/douanes-un-rapport-accablan_2053979.html

S’ils lisent le rapport de la Cour des comptes, les contrebandiers retiendront… qu’ils n’ont pas trop de soucis à se faire. Le chapitre consacré au renouvellement des moyens aériens et navals de la douane tiendrait presque de la caricature s’il n’avait pas été rédigé par les magistrats de la rue Cambon.

Lire la suite:

 http://m.leparisien.fr/economie/les-douanes-visees-par-le-rapport-annuel-de-la-cour-des-comptes-09-02-2017-6666906.php

00000

Le 4 juillet, la police italienne a mené une opération d’envergure contre la mafia calabraise. Vingt-quatre familles du sud du pays étaient visées. Pour «Libération», Fabrice Rizzoli, auteur de «la Mafia de A à Z», revient sur ces arrestations, sur les activités de la mafia calabraise, ainsi que sur l’implantation des mafias en Europe.Encore plus réel que la série italienne Gomorra tirée du livre (2006) de Roberto Saviano, condamné à mort par la Camorra, et qui vit depuis sous protection policière. Mardi 4 juillet, quelque 1 000 carabiniers débarqués par hélicoptères, avec des chiens et des spécialistes de la recherche de bunkers pouvant servir de cachette pour les chefs mafieux, ont été déployés avant d’arrêter 116 membres de la ‘Ndrangheta (la mafia calabraise) visés par des mandats d’arrêt. L’opération a permis de mettre à jour les nouvelles structures de l’organisation, dont des sortes de tribunaux supposés résoudre les conflits internes entre les divers clans. Active depuis le milieu du XIXe siècle, la tentaculaire ‘Ndrangheta dépasse désormais sa rivale sicilienne Cosa Nostra sur le plan du chiffre d’affaires comme sur celui des effectifs. Entretien avec Fabrice Rizzoli, auteur de la Mafia de A à Z.

Qu’est-ce que la ‘Ndrangheta ? Quelles sont ses activités ? Selon une étude de l’institut italien Demoskopika, elle serait aussi rentable que la Deutsche Bank et McDonald’s réunis…

La ‘Ndrangheta est tout simplement la mafia italienne la plus puissante. Elle est considérée comme numéro un, aussi bien en nombre d’affiliés [ils seraient au nombre de 60 000, ndlr], qu’en termes de revenus : près de 40 milliards d’euros par an. Originaire de Calabre dans le sud de l’Italie, elle opère dans tout le pays et même ailleurs en Europe, au Canada, et en Australie, mais aussi en Amérique Latine où elle a établi de véritables narco-comptoirs. 

LIRE la suite 

http://www.liberation.fr/planete/2017/07/07/en-italie-des-milliers-de-mafieux-sont-en-prison-et-12-milliards-saisis-tous-les-deux-ans_1582092

Près d’une tonne de drogue -quelque 520 kilos de cocaïne et 450 de haschich- et des biens d’une valeur de cinq millions d’euros ont été saisis en Allemagne, Italie, Portugal, Espagne et au Royaume-Uni, indique Europol.

« Les revenus de la drogue étaient blanchis via des réinvestissements dans la restauration, l’import-export d’alimentation, le commerce de métaux précieux et véhicules, et le football« , selon Eurojust, tandis qu’un porte-parole de la garde civile espagnole évoquait des maisons de jeux, des sociétés de location de voitures ou des boutiques d’achat-vente d’or.

lire plus: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170705.AFP6707/operation-europeenne-antimafia-au-moins-30-arrestations.html

00000000000000000000000000000000