Archives de la catégorie ‘Albanie’

En mai, le Président de la République française Emmanuel Macron avait annoncé pour le mois de juillet un nouveau plan de lutte contre les trafics de drogues…

A ce jour, pas d’annonce de la réorganisation des grands services en charge de la lutte contre les stupéfiants.

A la PJ, à l’OCRTIS, à l’état major de la Gendarmerie comme dans les BSI de la Douane française et dans les échelons de la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières), on attend!

Les périodes estivales propices en général à la promulgation de décrets n’ont pas permis de faire connaître la volonté présidentielle en matière de lutte contre les stups.

Personnellement, j’ai souhaité rencontrer le Président de la République pour lui présenter un plan pour la création d’une DROES (Direction du Renseignement, des Opérations et des Enquêtes sur les Stupéfiants), à compétence européenne, réunissant enfin l’ensemble des professionnels luttant contre ce secteur d’activités criminelles.

Pas de retour à ce jour !

000000

Publicités

Voir ou revoir le reportage avec les témoignages de Jean Henri Hoguet, l’ex Directeur de la DNRED, Yves Bonnet, l’ex Directeur de la DST et celui de Michel Charasse, l’ex Ministre du Budget.

La prestation enregistrée de François Auvigne restera dans les mémoires comme le summum de la lâcheté.

——-

Marc Fiévet, recruté par la DNRED (le service ‘intelligence’ de la douane française) s’était infiltré parmi les plus grands réseaux de narcotrafiquants, avant d’être « lâché » par ses employeurs.

Une équipe de « Pièces à conviction » l’avait rencontré en 2005, à sa sortie de prison.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/video-l-histoire-vraie-de-marc-fievet-qui-a-inspire-le-film-gibraltar_410197.html

0000000000

Opération « Vol libre« .

Aujourd’hui sept autres mesures restrictives autorisées par la Cour suprême à la demande de la Direction du District Anti-Mafia de Bologne. Il s’agit de cinq ordonnances de garde en prison, d’une interdiction de séjour dans la province de Rimini et d’une obligation de se présenter à la police judiciaire.

Parmi les suspects envoyés en prison, seuls deux ont été retrouvés: ce sont Barani et Feim Lamaj, 34 et 40 ans, qui, avec ses compatriotes de la famille Ametaj, seraient en affaires depuis 2015, pour transporter de la drogue de l’Albanie à l’Italie.

Selon l’armée, les trois autres personnes recherchées seraient dans leur pays d’origine même si les sept suspects résident tous en Italie: à Villa Verucchio, à Santarcangelo, à Cesenatico, à San Mauro Pascoli et à Castel San Pietro Terme.

Lorsque l’enquête a commencé en 2015, les carabiniers de Riccione ont également découvert une plantation de marijuana à Novafeltria et la présence de 14 personnes des deux familles albanaises sur le territoire de Montefeltro.

Source: RTV San Marino

000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Dans le monde de la personnalisation automobile, certaines préparations se démarquent et sortent complètement du lot. C’est le cas de ce BMW X5 M, transformé en SUV pour individu ayant des relations avec la mafia. À l’origine, le BMW X5 M est un monstre de puissance, il repose sur un moteur V8 4,4 litres qui développe 575 ch !

0000000000000000000000000000000000000000000

LIRE:

https://www.courrierdesbalkans.fr/Albanie-le-financier-des-Habilaj-extrade-vers-l-Itali

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

pour MÉMOIRE:

Le 16 oc­tobre, Moisi Ha­bi­laj, un cou­sin de l’an­cien mi­nistre de l’In­té­rieur, était ar­rêté en Si­cile, ac­cusé de di­ri­ger un gang tra­fi­quant mas­si­ve­ment armes et drogues. Selon les écoutes té­lé­pho­niques, Sai­mir Ta­hiri, li­mogé au prin­temps, en­tre­te­nait des rap­ports étroits avec le groupe. Très vite, l’af­faire « Ha­bi­laj-Ta­hiri » a viré au scan­dale po­li­tico-ju­di­ciaire et le Pre­mier mi­nistre Edi Rama a été soup­çonné, au mieux, de fer­mer les yeux sur le tra­fic, au pire, de le contrô­ler. Le Pro­cu­reur gé­né­ral de Ti­rana a de­mandé l’ar­res­ta­tion de Sai­mir Ta­hiri, tou­jours dé­puté, mais ses col­lègues so­cia­listes ont re­fusé de lever son im­mu­nité par­le­men­taire mal­gré la dé­cou­verte, début no­vembre, de deux per­mis ba­teau à son nom et de 863.000 euros en li­quide dans la ber­line du fils d’un en­tre­pre­neur proche du PS.

Lire plus:

https://m.lecho.be/actualite/tablet/L-Albanie-un-pays-cannibalise-par-le-cannabis/9967954

http://www.albaniannews.com/index.php?idm=16017&mod=2

00000000000000000000000000000000000000000000000000000

L’Albanie du premier ministre social-démocrate Edi Rama a longtemps fait figure de « bon élève européen » dans les Balkans. Mais depuis 2014, la production et le trafic de drogue explosent, pesant près d’un tiers du PIB.

Les Occidentaux haussent le ton face aux scandales à répétition qui impliquent le pouvoir et tous les partis.

Tirana (Albanie), envoyés spéciaux.– Lundi 16 octobre à l’aube, la police de Catane, en Sicile, lance un coup de filet contre un gang albanais. La bande contrôlait un vaste trafic d’armes et de drogue, qui a généré un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros ces quatre dernières années.

Sept individus sont interpellés et un vent de panique balaie rapidement le gouvernement albanais.

LIRE la suite

https://www.mediapart.fr/journal/international/161117/albanie-pouvoir-police-et-armee-sont-gangrenes-par-le-trafic-de-drogue?onglet=full

00000000000000000000000000000000000000000000

Les collines qui enserrent le bourg de Lazarat, dans le sud de l’Albanie, ont longtemps eu le privilège d’alimenter le marché régional du cannabis.

Ce monopole a pris fin en 2014, lorsque la police a lancé un raid contre ce gros village, un an après l’arrivée au pouvoir du premier ministre socialiste Edi Rama, triomphalement reconduit en juin dernier. La destruction du «fief du cannabis» qu’était Lazarat a eu des conséquences inattendues: la production s’est rapidement étendue à toute l’Albanie, jusqu’aux vallées reculées du nord du pays.

En Albanie, la production de cannabis est une vieille histoire. Elle a toujours été très politique, se développant à l’ombre des partis qui se sont succédé au pouvoir depuis la chute du régime communiste, en 1991.

lire la suite: https://www.letemps.ch/monde/2017/11/16/lalbanie-rongee-trafic-drogue

000000000000000000000000000000000000000000000

22 octobre 2017

Questa mappa mostra quanta cocaina è usata nel mondo 

Un classement établi par les Nations Unies des 10 premières nations pour l’usage de la cocaïne pour 100 habitants. 

La cocaïne est l’une des drogues les plus utilisées et consommées sur la planète. Elle est généralement considérée comme une drogue pour les riches, bien que, ces dernières années, la tendance s’est brusquement inversée. Par exemple, la consommation accrue des jeunes…et il s’avère que les universités semblent être parmi les endroits où la consommation est la plus élevée.

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (NDN) a réfléchi à la consommation de cocaïne dans le monde. Il a analysé la consommation des hommes et des femmes à partir de 16 ans et propose une carte interactive (https://www.datawrapper.de/_/eJsuM) avec une moyenne de combien de personnes, sur 100, font un usage fréquent de la cocaïne.

Voici les dix premiers pays pour la consommation de cocaïne

1. Albanie – 2,50

2. États-Unis – 2.30

3. Royaume-Uni – 2.25

4. Espagne – 2,20

5. Australie – 2.10

6. Uruguay – 1,80

7. Chili – 1.73

8. Pays-Bas – 1.60

9. Irlande – 1,50

10. Canada – 1.46

source: AGI

00000000000000000000000000000000000000000000

Montaigut-le-Blanc

——————————————————————-

Dans le Puy-de-Dôme, dimanche dernier, les gendarmes ont procédé, aux interpellations de sept hommes et d’une jeune femme, dont certains de nationalité albanaise dans une ferme de Montaigut-le-Blanc et  à Clermont-Ferrand.

A la suite des perquisitions, les gendarmes ont découvert deux carabines, deux fusils – dont un à canon scié – et un pistolet-mitrailleur et deux armes de poing. Une somme d’environ 1.500 euros en liquide a également été saisie.
Placées en garde à vue, les huit personnes  ont été déférées devant le parquet de Clermont-Ferrand, puis présentées à la juge d’instruction en charge de ce dossier, jeudi et vendredi.

l’enquête continue!

Source: LA MONTAGNE

00000000000000000000000000000000000000000