Archives de la catégorie ‘Belgique’

En mai, le Président de la République française Emmanuel Macron avait annoncé pour le mois de juillet un nouveau plan de lutte contre les trafics de drogues…

A ce jour, pas d’annonce de la réorganisation des grands services en charge de la lutte contre les stupéfiants.

A la PJ, à l’OCRTIS, à l’état major de la Gendarmerie comme dans les BSI de la Douane française et dans les échelons de la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières), on attend!

Les périodes estivales propices en général à la promulgation de décrets n’ont pas permis de faire connaître la volonté présidentielle en matière de lutte contre les stups.

Personnellement, j’ai souhaité rencontrer le Président de la République pour lui présenter un plan pour la création d’une DROES (Direction du Renseignement, des Opérations et des Enquêtes sur les Stupéfiants), à compétence européenne, réunissant enfin l’ensemble des professionnels luttant contre ce secteur d’activités criminelles.

Pas de retour à ce jour !

000000

Publicités

Les douaniers Belges ont trouvé 1.727 kilos de cocaïne vendredi au port du Pays de Waes, port secondaire d’Anvers lors d’un contrôle.

La coke était cachée dans un container de bananes qui arrivait de l’Equateur.

0000000000000000000000000000000000000000000000

Deux personnes ayant assisté au festival Tomorrowland sont décédées après avoir consommé de la drogue lors du festival, rapporte la VRT sur son site internet.

Les deux victimes sont décédées plusieurs jours après le festival, à l’hôpital. Dans l’un des deux cas, il s’agirait d’un abus d’ecstasy, d’après les informations du média flamand.

LIRE PLUS

http://www.lesoir.be/171649/article/2018-08-05/deux-festivaliers-decedent-apres-avoir-pris-de-la-drogue-tomorrowland

Et aussi:

Revendeurs de drogues, pick-pockets… la police a procédé à de nombreuses arrestations.

LIRE

http://www.lesoir.be/170582/article/2018-07-30/tomorrowland-festival-darrestations-administratives-et-judiciaires

000000000

Voir ou revoir le reportage avec les témoignages de Jean Henri Hoguet, l’ex Directeur de la DNRED, Yves Bonnet, l’ex Directeur de la DST et celui de Michel Charasse, l’ex Ministre du Budget.

La prestation enregistrée de François Auvigne restera dans les mémoires comme le summum de la lâcheté.

——-

Marc Fiévet, recruté par la DNRED (le service ‘intelligence’ de la douane française) s’était infiltré parmi les plus grands réseaux de narcotrafiquants, avant d’être « lâché » par ses employeurs.

Une équipe de « Pièces à conviction » l’avait rencontré en 2005, à sa sortie de prison.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/video-l-histoire-vraie-de-marc-fievet-qui-a-inspire-le-film-gibraltar_410197.html

0000000000

Les policiers de l’ORA, la section stupéfiant de la police locale de Charleroi, ont effectué un nouveau coup de filet en pleine journée.

Hier matin, les agents en observation dans le cadre d’un dossier en cours ont remarqué le manège d’un toxicomane aux alentours d’un snack-friterie situé rue de Waterloo, non loin du célèbre rond-point du « Marsupilami ».

lire

000000000000000000000000000000000000000000

C’est lors d’un contrôle de routine dans la zone portuaire d’Amsterdam, qu’un Bruxellois a été interpellé.

000000000000000000000000000000000000

Les douaniers du port d’Anvers ont mis la main sur 56 kilos de cocaïne cachés dans des ananas.

L’enquête se poursuit pour trouver les commanditaires, histoire d’encombrer un peu plus la justice !

00000000000000000000000000000000

DNRED (Douane française): il y a 30 ans, Christian Gatard rencontrait Marc Fievet pour la première fois à Gibraltar

Publié: 5 mai 2018 par internationalinformant dans 36, Afghanistan, AFRIQUE, Allemagne, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du SUD, Balkans, BAN, Belgique, Blanchiment, Canaries, Cannabis - Hachis - Haschich, Cap-Vert, CELTIC, Ceuta, Cocaïne, Colombie, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Espagne, EUROPE, Gendarmerie, GIBRALTAR, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), Guatemala, HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Irlande, Italie, Justice, LUXEMBOURG, MAFIA, Maroc, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Pakistan, Pays-Bas, Police, Portugal, Saint-Martin, Santo Domingo, Sénégal, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, Suisse, SVA, TRACFIN, Venezuela
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

30 déjà!

le 5 mai 1988, Christian Gatard, le chef de l’échelon DNRED de Nantes atterrissait dans la matinée à Malaga avec un avion du BAN de la Douane française.

Il s’agissait pour lui de rencontrer Marc Fievet à La Rotonde, un bar situé en face de l’aéroport de Gibraltar. Le rendez-vous était prévu à 14 h 00.

Marc Fievet était arrivé vers 13 h 30, histoire de vérifier l’environnement et accueillit Christian Gatard sur le trottoir entre poste frontière et La Rotonde.

Entretien d’une heure pour que Marc Fievet devienne le correspondant de la Douane Française sur la Costa del Sol. Infiltré à partir de 1988 dans cette plaque tournante de la drogue, Marc Fievet, alors âgé de 43 ans, officie pendant six ans dans ces réseaux, il contribue à la saisie de 100 tonnes de drogue durant son activité et permettra l’arrestation de 97 vrais narcotrafiquants. Mais, il est à son tour interpellé, en 1994, puis condamné à perpétuité au Canada pour trafic de drogue sans que Paris ne vienne à son secours autrement qu’en lui envoyant des émissaires pour lui dire de plaider coupable. Transféré en France, il ne sort de prison qu’en 2005, après dix ans et demi d’incarcération suite à la lâcheté de François Auvigne, un inspecteur des finances devenu quelques mois Directeur Général de la Douane Française.

La DNRED, dirigée par Jean Henri Hoguet soutenu par le ministre Michel Charasse, obtint des résultats importants dans sa lutte contre le narcotrafic durant toute cette période.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bon anniversaire à tous ceux qui ont encore en mémoire les succès douaniers enregistrés!

———————————–


—————————————-

Plus d’infos avec le témoignage de Jean Henri Hoguet et Yves Bonnet.

00000000000000000000000000000000000

La police a saisi énormément de matériel de plantation de cannabis – © Police judiciaire fédérale de Mons

Tous les services de la PJF Mons-Tournai (enquêteurs, laboratoire,…) ont été engagés.

Avec l’appui fourni par les unités spéciales, les polices judiciaires fédérales de Namur, Charleroi et Luxembourg, les maîtres-chiens drogues, le service central chargé de la fausse monnaie et les zones de police locale concernées (ZP Peruwelz-Bernissart, ZP Mons-Quévy, ZP Boraine, ZP Hauts-Pays, ZP Namur), les services des Douanes… ce sont près de 300 personnes qui ont participé à l’opération.

Sous la direction du juge d’instruction montois, l’enquête est poursuivie par la section « Stupéfiants » de la Police Judiciaire Fédérale de Mons-Tournai. Des échanges d’information sont en cours avec Europol, les polices albanaise et italienne. Des devoirs d’enquête supplémentaires pourraient avoir lieu à l’étranger.

Pour Christian Henry, seuls des coups de filet de ce type peuvent réellement déstabiliser une organisation criminelle. « Arrêter un dealer, c’est finalement laisser la place à deux ou trois autres. C’est sans fin. Une enquête comme celle-ci nous donne beaucoup plus de travail, mais elle a l’avantage de faire vaciller une organisation criminelle. Ici on a voulu couper la tête d’un réseau« .

video et LIRE PLUS

Lire aussi

00000000000000000000000000000000000