Archives de la catégorie ‘EUROPE’

L’intime conviction des magistrats de la Cour d’assises spéciale a permis de prononcer les sentences des accusés dans cette affaire très, trop médiatisée pour que la sérénité ait pu s’installer dans cette salle d’assises durant ces 7 dernières semaines.

Les pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos: 6 ans

Frank Colin: 12 ans

Fabrice Alcaud: 6 ans

Pierre-Marc Dreyfus: 6 ans

François-Xavier Manchet: 5 ans

Ali Bouchareb: 18 ans

Michel Ristic, considéré comme l’homme de main d’Ali Bouchareb, a été acquitté.

Henri Bartolo, l’ancien gérant de discothèque, a été acquitté.

Comme je le soulignais voici quelques jours, des leçons vont-elles être tirés de cette affaire et une vigilance accrue sera-t-elle mise en place pour contrôler tous ces vols d’affaires?

Ça ne peut passer que par un renfort douanier. Puisse le DG Rodolphe Gintz en tenir compte!

0000

C’est le lieu qui a de quoi surprendre: la camionnette circulait sur une petite route de la vallée des Aldudes quand les douaniers l’ont arrêtée avec à son bord des valises de cannabis.

 

Une route peu fréquentée qui permet le passage entre l’Espagne et la France, à distance du péage de Birriatou.

LIRE

0000

Rostock (dpa) – Après la découverte de cocaïne dans des cartons de bananes à Aldi en Poméranie occidentale, la police enquête sur des cas similaires dans d’autres États fédéraux.

L’enquête a repris, menée par un groupe d’enquête composé du bureau d’enquête criminelle de l’État (LKA) et du bureau d’enquête des douanes de Hambourg.

Les cartons de bananes avec les paquets de cocaïne seraient arrivés par bateau d’Amérique latine mais pour des raisons tactiques, le porte-parole n’a pas voulu dire par quels ports ils étaient arrivés.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Selon la LKA, il s’agit probablement de la plus importante quantité de cocaïne jamais trouvée dans le Mecklembourg en Poméranie occidentale.

0000

La défense a demandé jeudi à Aix-en-Provence l’acquittement de huit des neuf accusés de l’affaire « Air Cocaïne », s’indignant des carences d’une enquête hors-norme, au terme de sept semaines de procès.

La parole sera vendredi aux accusés, pour leurs derniers mots. Les six juges professionnels de la cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône se retireront ensuite pour délibérer.

LIRE

0000

La collecte d’informations confidentielles recueillies à l’insu de tous est une pratique très ancienne qui pose des difficultés particulières à une démocratie censée agir en toute transparence…

Il faut distinguer dans le renseignement la collecte et l’exploitation. Une information ne devient du renseignement que lorsqu’elle est exploitée. Bien évidemment, la collecte de l’information est un art que nous pratiquons tous […]Notamment avec les outils numériques.

En revanche, nous ne pratiquons pas le renseignement, parce que nous ne l’exploitons pas à des fins stratégiques.

« Le secret a pour but de protéger l’État et nos sources » par Bernard Bajolet, ancien directeur de la DGSE

Témoignage d’un ancien agent du service de la DGSE

Le Renseignement intérieur

°°°°

Comment les services secrets sont-ils mis à contribution pour appuyer l’action de l’Etat ? Les missions des agents : collecte d’information, recrutement dans les pays sensibles, opérations de déstabilisation. Au nom de l’intérêt supérieur de la nation, tous les coups sont-ils permis ? En France, c’est la Direction générale des services extérieurs – la fameuse DGSE – qui est chargée de ces missions. Dans les années 90, la DGSE aurait recruté en ex-Yougoslavie un chef de guerre dont elle aurait financé les activités. Or, le Parlement européen lui impute de nombreux crimes de guerre. En 1988, une militante anti-apartheid a été assassinée en plein Paris. Plusieurs mercenaires français ont été mis en cause mais l’affaire n’a jamais été élucidée. Une enquête sur les jeux troubles des services secrets français.

 

0000000000000

Le quartier de Kérihouais à Hennebont. Ils y sont nés ou y vivent depuis quelques années. Des habitants veulent aujourd’hui se faire porte-parole pour dénoncer la dérive de leur quartier et appeler à l’aide.

Ils ont souhaité nous rencontrer hors du quartier pour parler librement. Kérihouais, ils y sont nés ou y vivent depuis quelques années. Des habitants veulent aujourd’hui se faire porte-parole pour dénoncer la dérive de leur quartier et appeler à l’aide.

Et désormais, les armes sont arrivées. On ne sort plus de peur de se prendre une balle perdue.

°°°°

La police a mené deux opérations simultanées, mardi, tôt le matin, dans le quartier de Kérihouais. Dès 6 h, l’opération de police a permis d’interpeller un jeune homme de 20 ans, à son domicile, dans le cadre d’une commission rogatoire. Il a été placé en garde à vue.

Une autre opération de contrôle s’est déroulée au même moment, sur réquisition du procureur de la République. « Nous sommes présents tous les jours dans le quartier. Cette fois, dans le contexte ambiant des derniers jours, il s’agissait aussi d’affirmer et de réaffirmer notre présence auprès de la population », explique le commissaire Amaury Le Néel, chef de la sûreté départementale à Lorient.

SOURCE

0000000000

Trois dockers ont été arrêtés mardi à Anvers dans le cadre de deux enquêtes judiciaires, rapporte le parquet d’Anvers.

On les soupçonne de collaborer avec des gangs qui introduisent de la drogue en contrebande via le port.

L’un des trois travailleurs portuaires a été la cible d’une attaque à son domicile en 2017.

La police et le parquet déclarent encore que ce coup de filet a pu réussir grâce à la coopération des autorités portuaires.

Ils ajoutent que toute personne qui souhaite partager anonymement des informations sur des faits similaires peut se rendre sur le site web www.onzehavendrugsvrij.be.

SOURCE

0000000000000000000

Samedi 30 mars, vers 22 h 30, à Kercado, alertée par des riverains, une patrouille de la brigade anticriminalité interpelle un jeune âgé de 18 ans, originaire de Caen, en flagrant délit de vente de cannabis.

Plaqué à terre, il se rebelle repousse du pied un agent contre un mur et le blesse. Le deuxième policier est touché au coude et à un doigt. Ils ont un jour d’ITT.

Le Caennais avait été recruté pour venir trafiquer à Vannes, dans un centre éducatif fermé non loin de Caen, par un mineur de Kercado, âgé de 14 ans.

Dans la foulée, la police interpelle dans un hôtel en périphérie de Vannes trois autres jeunes de 17 et 18 ans : un du Calvados, un deuxième de Brest et le troisième de Rennes.

 

source: ouest-france.fr

0000000000

Actuellement, en cette dernière semaine du procès « Air cocaïne », après le réquisitoire fleuve de l’avocat général Marc Gouton, les avocats des accusés vont tous se défoncer pour une issue la plus favorables possible pour tous.

Maitre Eric Dupond-Moretti, avocat de Pascal Fauret et Bruno Odos, a achevé sa plaidoirie par un: « Si vous n’acquittez pas ces deux hommes, c’est à désespérer de tout«  et Maitre Vey, d’ajouter à l’adresse de la cour: « Nous espérons que vous allez les acquitter  pas uniquement au bénéfice du doute , mais pour rétablir leur honneur, c’est important pour des militaires« .

Bravo! Effets de manche et trémolos dans la voix ont réussi à extirper des larmes des proches des pilotes…Mais en réalité, ce n’est pas le jugement qui sera prononcé contre tous ces hommes qui sera important. Pour l’exemple, peut-être, une fois encore, la justice massacrera des vies sans s’intéresser au laxisme des autorités en charge de la sécurité des Français et qui ne font pas le job.

La DNRED ne sait rien sur cette affaire ou ne souhaite pas s’exprimer et peut compter sur le mutisme professionnel de Corinne Cleostrate, l’OCRTIS, c’est pareil, d’ailleurs l’office a été dessaisi, les gendarmes ont fait ce qu’ils ont pu…et la DCRI, service pointu s’il en est un, ne sait pas non plus…Il est triste de constater que toutes ces agences de renseignements et d’enquêtes, filatures et autres écoutes en tous genres aient été incapables de fournir des éléments concrets aux magistrats de la cour d’assises spéciale.

Comment ces magistrats, professionnels du droit, certes, pourront-ils prononcer un jugement sur une affaire de narcotrafic avec une certitude absolue sans éléments de preuves irréfutables?

Comment…? Ah mais oui! Ce sera l’intime conviction!

Mais pensez-vous, lecteurs, que des leçons vont être tirés de cette affaire et qu’une vigilance accrue sera mise en place pour contrôler tous ces vols d’affaires? Que nenni! Bercy, actuellement est en train de casser la Douane en supprimant régulièrement des brigades et en diminuant les effectifs de celles encore maintenues.

°°°°

Bienvenue dans l’univers doré de l’aviation d’affaires! Prenons un exemple, à Cannes-Mandelieu, le manque de fonctionnaires est en tout cas criant.

Les trois douaniers en poste (contre cinq en 2012) doivent en priorité assurer un contrôle quotidien des bateaux qui arrivent au port de plaisance, situé à une vingtaine de minutes de l’aéroport. Résultat, le bureau des douanes est vide tous les jours de 10 heures à 16 heures. « Le type qui arrive avec des mallettes, il fait ce qu’il veut, résume Claude. Je dirais même que s’il s’intéresse un peu à notre fonctionnement, il sait exactement à quel moment il n’y a personne. »

Une note interne de la direction régionale des douanes confirme ce constat accablant.

Daté du 28 mars 2018, ce document, dont l’objet initial est d’évaluer l’impact futur du Brexit, relève que « l’effectif actuel de trois agents [à Cannes] n’est pas suffisant [et ne permet pas de] réaliser le moindre contrôle alors que l’on connaît la sensibilité de la Côte d’Azur pour certains trafics, notamment liés au blanchiment des capitaux ». Un effectif de douze agents, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui, « serait un minimum pour permettre une présence quotidienne », ajoute la note.

Gérald Darmanin, le ministre très réactif dés qu’il s’agit de se faire mousser des saisies douanières effectuées, est d’une discrétion absolue sur ce sujet.

Rodolphe Gintz, le DG de la Douane Française, qui est un twitteur confirmé, ne twitte pas à ce sujet et ne semble pas concerné par cette carence d’effectif. C’est Jérôme Fournel qui mène la danse et le démembrement!

Depuis quelques jours, des directives pleuvent sur DR et DI soumis et au panurgisme avéré, puisque suite au mouvement des douaniers, Rodolphe Gintz va jusqu’à faire surveiller les douaniers qui font des contrôles par des policiers avec l’aide de préfets de régions tout en donnant l’ordre de limiter les contrôles…Naturellement, avec la plus grande attention de Jérôme Fournel…Même qu’il y aurait eu des menaces de sanctions!

Sont-ils tous devenus fous et l’arrivage de la cocaïne et autres « marchandises »…sur l’hexagone ne semblent donc pas les émouvoir autrement ?

Pourtant l’aviation d’affaires est régulièrement dans le collimateur des renseignements, notamment pour le transport d’argent liquide aussi.

« Le passage de pognon en cash, malgré les transferts électroniques, ça reste une valeur sûre. Un avion privé, pour ça, c’est bonnard« , confirme un agent de la DNRED. Mais ce n’est pas tout. Selon un rapport d’Europol publié en 2011, y circulent aussi illégalement des « diamants, bijoux, drogue et armes à feu », et même des migrants, victimes du trafic d’êtres humains.

Interrogé en 2018, un porte-parole de la police européenne affirme que le phénomène est toujours en augmentation.

En France, tout baigne!

Ah! Mais bon sang, mais c’est bien sûr, j’avais oublié que désormais pour maintenir la fluidité de circulation des marchandises, la douane française a conçu une solution technologique innovante: la frontière intelligente.

Ouf, on est sauvé! Adieu BSI, BSE et autres SURV, l’avenir est dans la DATA!

0000

Presque trois ans après la saisie rocambolesque de 1,7 tonne de coke sur une plage des Landes, un des acteurs du trafic a été arrêté en Argentine.

LIRE

0000

Opération d’inflitration Date Marchandise Quantité saisie COMMENTAIRES
Mai-Juin 88
NATAJAK cannabis marocain 300kg + Sloop de 16m Saisie Douane française
Premier contact avec Michel charasse à Bercy pour rendez-vous
G.A.L. Premier contact avec l’organisation – Photos transmises
ALTAÎR cannabis marocain 300 kg La douane n’est pas intervenue
MOYER cannabis marocain 3 tonnes et 1 voilier Saisie par HM Customs-excise
MIKADO cannabis marocain 2 tonnes sur  voilier « banana split » Saisie par HM Customs-excise
Première réunion avec Charasse et Comolli à BERCY
GASTON cannabis marocain 200 kg et 1 voilier Saisie par SVA
ARCO-IRIS cocaïne 150 kg et 1 bateau de pêche Saisie Guardia Civil
HALIFAX cannabis afghan Pas vu
1989
INDIGO

Sottogrande

cannabis marocain saisie partielle des 600kg transportés Solde du financement du Motor/Yacht WINDARRA
BRIGANTINE cannabis marocain 1 tonne et 1 voilier Saisie par Autorités portugaises
DAUDET-FERRAN – GAL Équipe protégée par commissaire Ricardo Kohl d’Estepona
PÊCHE Alicante cannabis marocain 800 kg et bateau de pêcheur Douaniers ripoux du SVA arrêtés suite fréquences radio SSB du SVA  communiquées aux narcos
GOLDEN SUNSET cannabis marocain 3.000 KG Pas de surveillance ce jour là
Bryan PRICE cannabis marocain 600 kg Saisie SVA
HALIFAX 2 cannabis marocain 300 KG Pas vu par les Canadiens
FUMÉE NOIRE cannabis marocain 1.000 KG Pas vu par la Douane, tous les avions en GV en même temps; le seul dispo était à Nice pour transporter Michel Charasse au GP de Monaco

Restaurant

Saint Georges

1990

 

Financement, équipement et le douanier Francis Geoffroy

WINDARRA

avec

SERVICES allemands + SVA

cannabis marocain saisie partielle de 800 kg Cafouillage du SVA et investigations en Allemagne
BACARDI cannabis marocain 600 kg Pas vu
Opération de LYON cannabis marocain Enlèvement d’1 tonne au Maroc Engagement de Michel Ribatet, chef d’Echelon DNRED Lyon de verser à Marc FIEVET la somme de 1,000,000 F
LYON cannabis marocain 1 tonne
Port la Nouvelle cannabis Chargement d’un petit camion loué par la DNRED

DNRED – rue du Louvre

 

 

°°°

Gérard RIVIÈRE

 

 

 

 

Préparation

Reçu 500.000 F sur 1 million promis – Reçu signé et récupéré par Gérard Estavoyer et G.Bastien

°°°

Remorqueur « Le Vaillant »

Big John (Sottogrande) Préparation Motor Yacht « Golden Sunset »
INDIGO

Gibraltar

600 kg INFILTRATION de 3 officiers du HM Customs.

Livraison Bobby Mills

HALIFAX cannabis marocain 1.200 KG Pas vu par les Canadiens
JOUGUET-JOFI cannabis 800 KG Pas vu par les Canadiens
1991
SCARAB cannabis marocain 500 kg et Speedboat Speedboat Fuengirola
Anne-Liese (Amsterdam) cannabis marocain 3,5 tonnes + Bateau Anne-Liese  Saisie par Police
De GROOT (Amsterdam) Préparation Achat du MELOR – financement Douane Française à 50% (Argent déposé par Lesquert et Capitaine à Anvers) et argent de narcos anglais à 50% sorti par John Short – Customs officer
1992
Camion

FH12-VOLVO

cannabis marocain 6 tonnes Pas contrôlè au Perthus!

Saisie effectuée par la Police à Neuilly

A/R Caraïbes avec MELOR

DUBLIN

cocaïne IRA et narcos
SCHIPOL-ROTTERDAM IRA et narcos
CLAUDINE cocaïne 1 tonne Plusieurs journées en Écosse avec John Hector du HM Customs et Marc Lerestre, attaché douanier à Londres

IRA et narcos

Sept 92
DUBAÏ cannabis afghan 15 tonnes Préparation avec John Short
Herbe de la Jamaïque 8 tonnes Préparation avec John Short
1993
BRINDISI Cannabis  1.600 KG Début infiltration Locatelli
CAGLIARI Cannabis 2.400 KG Refus de C.Gatard de faire saisir les 2 tonnes de cannabis sur MELOR
ALMEER III Résine de cannabis afghan 15.000 KG Marchandise jetée à la mer
ROTTERDAM

BARCELONE

°°°

DJIBOUTI

Acquisition Poseidon  Signalement à Gatard et Lesquert à Barcelone.

°°°

Escale MELOR pour enlèvement 32 tonnes

Hôtel Meurice Meeting avec Graham – Financier des 80 tonnes de cannabis afghan Refus d’agir décidé par Joseph Le Luarn – DI DNRED
Hôtel Concorde Lafayette – PARIS Réunion avec Joseph Le Luarn et Gatard: opération 10 tonnes de cocaïne sur Corse et blanchiment prévu de 2 millions de dollars par l’ex DG WEBER
Brunswick Canada 30/10/1993 cannabis afghan Opération BELT* Signalement effectué à Jean Paul Garcia – Douane Française -Madrid
CANBERRA (UK) 03/11/1993 cannabis afghan 5 tonnes Saisies par HM Customs-excise
POSEIDON cannabis marocain 6 tonnes Saisie et arraisonnement à 1000 milles de l’Angleterre
*BELT résine de cannabis afghan 27 tonnes Saisies par Autorités canadiennes
JERSEY
Janvier 1994
Hervé Maignier, divisionnaire DNRED, rencontre la douane de Jersey à Jersey et fait noircir ma photo sur mon passeport Charles Henri de Bossieu, le propriétaire du « Sea Harmony »
PACIFICO 22/02/1994 cocaïne 5,4 tonnes Saisie après poursuite par navire militaire canadien et bidonnage du « plotter » pour pouvoir saisir le  cargo Pacifico.
Opération DINERO

°°°

FRANCE

°°°

BASTILLE

Nombreuses réunions avec le DEA de Paris et Rome à Paris, La Baule, Nantes et l’Ambassade américaine

°°°°

Meeting avec Puyanet, le DI DNRED et Gatard pour faire charger 1 tonne de cocaïne sur le M/Y « Sea Harmony »…

TOTAL

des

signalements

ayant entrainés saisies

Plus de

110 Tonnes

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Conclusions

Christian Gatard n’a pas été autorisé à s’exprimer…

—————————————————————–

.

J.L Viala

Le DG J.L Viala n’a rien fait.Le DG P.M Duhamel a tenté une approche avec Md Strachan du HM Customs-excise à Stockholm, l’attaché douanier Philippe Galy de Londres m’a menacé de m’en faire prendre pour dix ans si je ne plaidais pas coupable.

P.M Duhamel

 

°°°

Le DI Puyanet m’a fait dire que je pourrais plaider non coupable au Canada.

°°°

Christian Gatard, le DR de Marseille, B.Roux, l’attaché à Washington et O.Arribe le consul général de France à Moncton sont venus au Canada me dire de plaider coupable et que « On arrangerait les affaires une fois de retour en France » sur ordre d’un des conseillers de D.Strauss-Kahn, le ministre des finances.

°°°

Le ministre Michel CHARASSE n’a rien fait et a perdu son procès en première instance et en appel qu’il avait intenté contre Marc Fievet pour diffamation, suite à:

« CHARASSE M’A LACHÉ« 

paru dans « le Parisien »

°°°

Le DG François Auvigne a refusé d’intervenir malgré les suppliques de Jean Puons, DI de la DNRED. Il a dit qu’il n’avait pas à assumer les décisions prises par ses prédécesseurs!

°°°

Le DG François Mongin n’a rien fait!

°°°

Résultat

 

3.888 jours de détention « non stop » dans quatre pays, 23 prisons et 392 cellules

°°°

Jérôme Fournel a fait manipuler les faits  pour que la demande d’indemnités déposée par Marc Fievet soit rejetée aidé par Erwan GUILMIN, Elizabeth MELSCOET puis Thomas CHARVET et Michel BARON avant d’intervenir pour que le film « L’Aviseur » soit rebaptisé GIBRALTAR avec scénario modifié, écartant une scène où Michel Charasse apparaitrait.

°°°

La Juge d’instruction Sophie Clément a blanchi Marc Fievet de toutes actions de narcotrafic!

°°°°

Et le dossier de Marc Fievet est toujours classé « SECRET DEFENSE« 

00000000000000000000

Après six semaines de joutes, la vérité judiciaire apparaîtra dans ce procès Air Cocaïne.

Pour la mise à jour de la réalité des faits…Il faudra peut-être attendre la machine qui pourra sonder les neurones des accusés.

Dès la reprise du dernier round, c’est l’avocate de la Douane française qui monte sur le ring…pour réclamer une amende douanière sur un arrivage sous surveillance d’un douanier en civil, arrivage estimé à 300 kilos de coke.

La Douane réclame 18 millions d’euros aux accusés!

A suivre!

0000

A Calais, des policiers sont affectés à la surveillance des douaniers …

Le commissaire divisionnaire de la CSP Dunkerque à informé les douaniers qu’un contrôle douanier constitue un trouble à l’ordre public…

Situation surréaliste décidée par Rodolphe Gintz, le Directeur Général de la Douane Française avec la bénédiction de Jérôme Fournel !

Faudra que l’on m’explique les raisons profondes qui ont poussé des gens considérés jusqu’alors comme intelligents et prévoyants  à prendre ce genre de décisions totalement invraisemblables.

00000000000000000

 

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Douane française): l’ENA mène à tout, même au caviardage

Publié: 31 mars 2019 par Marc Fievet dans DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, France, INFOS, NARCOTRAFIC, Secret Defense
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Erwan Guilmin en bonne compagnie au siège de la DNRED, entouré de la DG Hélène Crocquevielle et du président François Hollande et du ministre Sapin, suite à l’opération qui vit la révélation des turpitudes de l’OCRTIS.

Le terme « caviardage » est utilisé dans le milieu de l’édition ou la presse pour décrire la façon dont certains écrits, de quelque nature que ce soit, sont retravaillés afin de couper des parties jugées impropres à la lecture.

Ce terme est également utilisé pour définir l’action menée par Erwan Guilmin, l’ex DOD de la DNRED pour falsifier un document pourtant classé « Secret Défense ». Document destiné à être  remis à la justice…C’est un tour de passe-passe assimilable à une dissimulation de preuves, délit passible de cinq ans de prison pour un citoyen lambda.

Il semble que pour cet énarque, la justice fasse preuve d’une lenteur démesurée pour s’intéresser à ce faussaire de ce document qui aurait du être considéré par l’énarque Guilmin comme  inviolable!

Mais que devient Erwan?

Rassurez vous lecteurs, l’énarque Erwan Guilmin, depuis ces faits, continue sa carrière au sein de Bercy.

DEPUIS JANVIER 2018, il est en poste au Ministère de l’économie et des finances, comme « Chargé de mission à la sous-direction des politiques sociales au Secrétariat général », après avoir été « Chargé de mission à la Direction interrégionale des douanes d’Ile-de-France » de mai 2017 à décembre 2017 poste qu’il avait occupé après ses exploits au sein de la DNRED de septembre 2014 à avril 2017 comme directeur de la DOD (Direction des Opérations Douaniéres).

Elle est pas belle la vie…!!!

En 2010, Erwan Guilmin était déjà un « administrateur civil » qui pondait un « mémoire en défense »  pour le ministre du Budget François Baroin, sans consulter les douaniers qui avaient participé aux actions d’infiltration de la DNRED.

000000000000000000

 
Dans les alentours du Park Spoor Noord, plusieurs nuits ont été secouées par des détonations de grenades placées sous des voitures, des explosions qui n’ont heureusement pas fait de victime jusqu’ici.
La gravité de la situation n’a pas pour autant mené le bourgmestre de la ville à se rendre sur place.  » Je ne vais pas faire de ballade médiatique « , a averti Bart De Wever (N-VA), laissant les riverains livrés à leurs peurs.

Ne pas se déplacer était sans doute le meilleur moyen de ne pas être confronté à l’échec apparent de la  » guerre contre la drogue  » menée par le bourgmestre depuis le début de son mandat. Ces trois dernières années, pas moins de 60 actes de violence, dont des enlèvements, des échanges de tirs et des explosions de grenades, ont ébranlé le nord de la métropole.

par Joyce Azar

Journaliste VRT-Flandreinfo et co-fondatrice de DaarDaar

Lire

000000000000000000000

 

Felix Banila, le procureur en chef à la Direction des enquêtes sur le crime organisé et le terrorisme, a déclaré que des policiers avaient trouvé la cocaïne le 22 mars, enveloppée dans des ballons à côté d’un bateau chaviré dans la ville de Sfantu Gheorghe (est).

La découverte a eu lieu quelques jours après avoir trouvé un paquet similaire de cocaïne dans la région qui était tombé d’un camion.

Felix Banila a déclaré que ces ballons de cocaine étaient arrivées par voie maritime et transitaient par la Roumanie.

Les autorités ont arrêté deux hommes serbes.

source

0000000000000000000

Selon certains analystes, la capitale serbe la plaque tournante du trafic de cocaïne européen.

°•°•°•°•°

EXTRAITS

Tout commence par une saisie record de cocaïne en Roumanie. C’était il y a cinq jours, dans le delta du Danube, tout près de la mer Noire. Dans une embarcation chavirée, la police découvre plus d’une tonne de cocaïne presque pure en provenance directe, à priori, de Colombie.

Pour la police roumaine, la saisie est complètement inhabituelle, tout comme le reste de l’affaire, et les soupçons se portent aussitôt sur le voisin de l’ouest, la Serbie.

L’autre événement notable, c’est la mort très suspecte il y a quelques jours d’un ressortissant serbe à Medellin, l’ancien fief de Pablo Escobar.

Et ce Serbe n’est pas n’importe qui : c’est un certain David Vidakovic, frère de Milos Vidakovic, un truand assassiné en 2013 à Budva au Monténégro. Or l’assassinat de Budva était allé de paire avec une autre exécution, cette fois à Belgrade en 2013, celle de Nikola Bojovic, le frère du chef du clan de Zemun, la banlieue de Belgrade.

Milos Vidakovic a été exécuté en 2013, mais son frère est mort ces jours-ci en Colombie. Depuis cinq ans, il y a eu 98 meurtres de style mafieux en Serbie et au Monténégro, et la raison en serait la lutte entre les clans serbes et monténégrins pour le contrôle du trafic européen de la cocaïne. Des enquêtes ont déjà montré que des Serbes ou des Monténégrins approvisionnaient la Hollande, c’est-à-dire la plaque tournante du trafic pour le nord de l’Europe.

Mais pour les experts locaux des réseaux de crime organisé, il ne fait aucun doute que l’ordonnateur de l’opération est à rechercher à Belgrade.

LIRE PLUS

 

0000

Málaga, Europa Press

La Guardia Civil, dentro de su lucha contra el narcotráfico en las costas de Andalucía, ha desmantelado una organización criminal dedicada a introducir grandes cantidades de hachís en la península y han detenido a los 51 integrantes de la organización.

Así, han recordado que en el pasado otoño la Guardia Civil tuvo conocimiento que una organización dedicada al tráfico de hachís a gran escala, conocido como la del ‘Mosquito’, debido a la presión de la Benemérita en las costas de Cádiz, podría estar realizando sus actividades ilegales en provincias limítrofes.

LEER MAS

0000

Cinco personas fueron condenadas el martes en Reino Unido a penas que suman 120 años de cárcel por intentar introducir por las costas británicas 1,4 toneladas de cocaína, uno de los alijos de esta droga más importantes intervenidos en este país. El estupefaciente, valorado en casi 53 millones de euros que habría superado los 131 millones una vez cortado y adulterado, fue interceptado en un catamarán de 60 pies de eslora en el Canal de la Mancha, aunque las autoridades británicas han desvelado que las dos cabezas pensantes del envío vivían en la Costa del Sol cuando ocurrieron los hechos. Son los ingleses Nigel Clark (64 años) y Dean Waters (59), dos veteranos narcos que soñaban con un plan de pensiones extraordinario. Según han explicado fuentes de la Agencia Nacional Contra el Crimen (ANC) británica a La Opinión de Málaga, ambos llevaban mucho tiempo viviendo de forma intermitente en Estepona. Waters declaró durante el proceso que aquí regentaba un negocio de motos acuáticas y su compañero quería comprar una propiedad en su país para mudarse de nuevo. La planeadora con la que querían culminar el desembarco de la cocaína fue adquirida en la Costa del Sol. El resto de condenados son los tres tripulantes del catamarán SY Nomad: el holandés Raymond Dijkstr (27), el estonio Richard Must (49) y el grumete letón Voldermars Gailis (21).

Fuente y mas

0000

La Guardia Civil ha detenido a cinco personas y se ha incautado de 3.200 kilogramos de hachís en Tarifa esta semana.

LEER

0000