Archives de la catégorie ‘INFOS’

La zone de police du Tournaisi annonce avoir mené, mercredi dernier, des opérations dans le milieu de la drogue, avec la collaboration des unités spéciales de la police fédérale. Résultat : 17 personnes interpellées, dont Roubaisiens, qui ont été placés sous mandat d’arrêt.

LIRE la suite

https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_tournai-17-personnes-interpellees-dans-le-cadre-d-un-trafic-de-drogue?id=9718959

Publicités

Operação Blockbuster 2: Polícia Federal desarticula quadrilha que exportava a droga em blocos de mármore.

A Polícia Federal no Espírito Santo deflagrou na manhã desta segunda-feira (25) a Operação Blockbuster 2. O objetivo é desarticular uma associação criminosa ligada ao tráfego de drogas. O grupo exportava para Europa blocos de mármore com compartimentos secretos recheados de cocaína.

Mais

http://esbrasil.com.br/pf-deflagra-operacao-contra-trafico-internacional-de-cocaina/

«Après les attentats du Bataclan, rappelle Olivier Géron (Solidaires), François Hollande a indiqué la création de mille postes de douaniers. Malgré cette annonce en trompe-l’œil, le compte à rebours de la fermeture a été enclenché». Et de citer l’exemple d’Hendaye. «Dans le cadre de ce plan de renforcement des effectifs, cinq postes ont été créés. Ce n’est donc pas une question budgétaire mais bien un choix délibéré de fermer Agen. Ces postes-là auraient pu être affectés ici (…) Déjà, avec les départs légitimes en retraite de nos collègues, les effectifs de cette unité diminuent, ce qui handicape notre action de lutte contre la fraude.» Estimant que leurs arguments n’ont pas été entendus, les syndicats de la douane sollicitent l’organisation d’une réunion en urgence.
«La direction refuse d’écouter nos arguments, et ne propose que les siens aux élus. Ils peuvent difficilement se faire une opinion en toute connaissance de cause.»

Lire la suite

http://www.ladepeche.fr/article-amp/2017/09/25/2652026-les-douanes-en-sursis-veulent-une-ultime-reunion.html

Le DG Rodolphe Gintz peut très bien revenir sur les décisions prises par ses prédécesseurs.

La première découverte inhabituelle a été réalisée vendredi matin par un employé de Kiefersfelden, au sud-est de l’Allemagne. Dans la caisse de banane, il a trouvé un paquet brun qui, selon les policiers, contenait de la cocaïne. Des paquets similaires ont été trouvés le même jour en Bavière. Le poids total est estimé à au moins 100 kilogrammes.

A key operator of the network, Muhammad Hafeez alias Sultan, was recently nabbed by a US drug enforcement authority.

According to sources, Sultan’s network is under the scanner because of its capability to supply large quantity of heroin and its alleged link to the seizure of 18 tonnes of Ephedrine, a precursor chemical used for making the banned narcotic methamphetamine, from a pharmaceutical firm in Solapur in April last year. Sultan’s network allegedly sources heroin from Afghanistan then sends it to lucrative markets in US and Europe via sea routes. The heroin seized off Gujarat coast in July is suspected to have been loaded off Gwadar port, Pakistan, though the supplier’s identity is not unknown yet. The vessel had been then taken to the UAE for concealing the contraband inside specially-made cavities, said the source. The Narcotics Control Bureau has so far arrested thirteen persons in the case, including eight crew members of the ship, who have however not been able to reveal details about who had supplied the heroin, said the source. According to the source, the probe may seek the help of US authorities to verify the suspected role of Sultan’s network.

Muhammad Asif Hafeez, who was arrested in London’s Regent’s Park area, faces extradition to the US.

Hafeez, 58, is alleged to be the head of an organisation spanning Europe, Africa, Asia and North America, that produced and smuggled drugs including heroin, methamphetamine, or crystal meth, and ephedrine.

The National Crime Agency (NCA) in London said it worked with the US Drug Enforcement Agency (DEA) to investigate Hafeez after he was allegedly identified as the source of large quantities of heroin being smuggled into Kenya from Pakistan and Afghanistan.

Read more

http://www.asianage.com/metros/mumbai/250917/pak-afghan-men-under-scanner-in-big-drug-haul.html

Un perro detector de narcóticos de la Secretaría Nacional Antidrogas (Senad), encontró unos 43 kilos y 600 gramos de cocaína en el interior del baúl de un vehículo particular.

El procedimiento se realizó en el departamento de Canindeyú, específicamente, en la localidad de Saltos del Guairá.

Leer mas

http://www.lanacion.com.py/pais/2017/09/24/perro-antidroga-encontro-43-kilogramos-de-cocaina-en-vehiculo-particular/

TEHRAN (Tasnim) – Iran’s anti-narcotics police forces in the southern province of Kerman have managed to seize about 700 kilograms of opium in a single operation, the provincial police chief announced.

Following massive intelligence activities in Baft, Kerman Province, the police forces managed to identify a vehicle carrying a huge cargo of illicit drugs on a main road near the city, Brigadier General Reza Baniasadifar said on Saturday.

In the operation, the forces spotted the vehicle and gave chase, the commander said, adding that finally, after the police forces opened fire, the vehicle was forced to stop.

He went on to say that the drug traffickers made their escape under cover of darkness, but police forces seized about 663.23 kilograms of opium from the vehicle.

Read more

https://www.tasnimnews.com/en/news/2017/09/23/1527825/police-seize-about-700kg-of-opium-in-southern-iran

TÉHÉRAN – Les forces iraniennes dédiées à la lutte contre le trafic de drogue ont saisi dans la province du Kerman environ 670 kilos d’opium
en une seule opération, a annoncé le chef de la police provinciale.

Suite à des informations recues à Baft, dans la province de Kerman, les forces de police ont réussi à identifier le véhicule qui transportait cette importante cargaison de drogues illicites sur une route principale près de la ville, a déclaré samedi le général de brigade Reza Baniasadifar.

Après avoir repéré le véhicule, les forces anti-drogues ont donné la chasse et ouvert le feu pour arrêter le véhicule.

Les trafiquants de drogue ont profité de l’obscurité pour s’échapper.

L’Iran, qui a une frontière commune de 900 kilomètres avec l’Afghanistan, est régulièrement utilisé comme principal vecteur pour la contrebande de drogues afghanes destinées à l’Europe.

Source: Tasnim News Agency

La lutte contre la consommation de stupéfiants va peut-être prendre un nouveau tournant.

Des scientifiques ont mis au point une nouvelle méthode presque infaillible pour repérer la consommation de cocaïne, grâce aux empreintes digitales.
Publicité

Moins de 4 minutes. C’est le temps nécessaire pour savoir si une personne a consommé de la cocaïne, même si elle s’est lavée les mains entre temps. Mise au point par des chercheurs spécialistes de la médecine légale, cette nouvelle méthode permet de détecter de la cocaïne à partir d’un simple relevé d’empreintes digitales sur du papier pour chromatographie. Un procédé chimique permettant de séparer les différentes substances qui composent un mélange – ici la cocaïne. Une première mondiale repérée par Sciences et Avenirqui a eu le droit à un article dédié dans la prestigieuse revue Clinical Chemestry.

Une méthode sûre à 99% et infalsifiable. « C’est une véritable percée : cette approche de dépistage est non-invasive, hygiénique, et donne des résultats fiables à 99% en quelques minutes, commente Melanie Bailey, l’une des co-auteur de la méthode. De plus, elle est infalsifiable, puisque l’identité de la personne testée est déjà capturée par son empreinte digitale. »

Les empreintes digitales retiennent les traces. Mais alors comment la cocaïne se retrouve sur les doigts ? Une fois ingérée, la drogue passe dans l’organisme et le métabolisme en « éjecte » deux composés organiques précis – benzoylecgonine et de methylecgonine. Ces deux métabolites sont ensuite évacués par la peau, via la sudation. Ces derniers sont ensuite emprisonnés dans les creux et les sillons des empreintes digitales, même si la personne se lave les mains plusieurs fois.
PUBLICITÉ

Une méthode très simple à mettre en place. Une fois le relevé digitale effectué, il suffit d’analyser l’échantillon au spectromètre de masse à la recherche des deux éléments, ou directement de la cocaïne. « 4 minutes seulement suffisent pour procéder à l’analyse d’un échantillon. La méthode est d’une sensibilité incroyable, et elle est très simple à mettre en oeuvre pour un laboratoire », précise Catia Costa co-auteur. Fiers de leur découverte, ces scientifiques comptent pousser encore plus loin leur découverte en abaissant à 30 secondes le temps nécessaire pour détecter la cocaïne, tout en étendant la méthode à d’autres drogues.

La lutte contre la consommation de stupéfiants va peut-être prendre un nouveau tournant.

Source

http://www.europe1.fr/sante/la-consommation-de-cocaine-est-desormais-detectable-grace-aux-empreintes-digitales-3444329

Maurice est connue pour ses belles plages sablonneuses, son climat doux et… le trafic de drogue. Un documentaire intitulé Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue, diffusé sur France 24, vendredi 22 septembre, dans la rubrique Le Journal de l’Afrique, dépeint le trafic d’héroïne et de cannabis qui a pris des proportions inquiétantes.

L’on explique que le gouvernement aurait sollicité l’appui de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime pour définir un plan de lutte nationale. En un an, plus de 2 000 arrestations étaient liées au trafic de drogue. Ce qui a conduit à la mise en place de la Commission sur la drogue.

Intervenant dans le reportage, Choolun Bhojoo, le patron de l’Anti-drug and Smuggling Unit affirme que «c’est une année exceptionnelle en termes de saisie et d’arrestation». Le travailleur social Imran Dhanoo parle, lui, de «rajeunissement des consommateurs de drogue».

Plus et vidéo :

https://www.lexpress.mu/article/316941/reportage-france-24-maurice-depassee-trafic-drogue

L’autoroute de la drogue continue de justifier son surnom. Jeudi, les douanes ont saisis 7,8 kilos d’herbe de cannabis dans un bus venant d’Espagne en direction de l’Italie. Le véhicule a été contrôlé sur l’A54 au niveau du péage d’Arles, où le chien de détection a « marqué » sur une valise cadenassée. À l’intérieur, les douaniers ont découvert la marchandise, conditionnée en sachets. Le chauffeur du bus a désigné le propriétaire du bagage, qui n’a pas cherché à nier qu’il s’agissait du sien.

LIRE la suite

http://www.laprovence.com/article/edition-arles/4631047/78kg-de-cannabis-saisis-dans-un-bus.html

Dans son livre, il décrit le milieu corse de l’intérieur : la corruption des milieux politiques, policiers et judiciaires, le racket du secteur immobilier. La mafia est un fléau sur lequel l’État continue de fermer les yeux, selon lui

LIRE la suite et vidéo

http://mobile.francetvinfo.fr/france/corse/corse/mafia-corse-claude-chossat-repenti-livre-un-temoignage-poignant_2384411.html#xtor=CS2-765-[email]-&xtref=acc_dir