Archives de la catégorie ‘Narcotrafic INFOS’

TEHRAN, Jul. 15 (MNA) – Head of Iranian Anti-Narcotics Police said Sunday that Iran is responsible for over 70 percent of illicit drug busts in the world.

Speaking at a regional working group meeting on prevention of industrial drug precursors, Head of Iranian Anti-Narcotics Police, Brigadier General Masoud Zahedian said that “despite unjust sanctions, the Islamic Republic of Iran has managed to take remarkable measures in countering drug trafficking, the results of which are enjoyed by all countries in the world.”

He went on to add that “Iran is responsible for over 70 percent of illicit drug busts in the world. In the past seven months, the Iranian police has busted 364 tons of various types of narcotics during operations that left 3,814 of its forces martyred and 12,000 wounded.”

“Production of crystal in Afghanistan is a serious threat,” said Zahedian, adding “since its revenues are in the hands of smuggling networks which then inject a part of these revenues into the countries’ economies.”

He further maintained that the discovery of tens of tons of drug precursors by Iran’s counter-drug units reveal the extensive scope of the product’s trafficking.

Source

0000

Plus de 495 kilos de résine de cannabis et près de 33 kilos d’herbe de cannabis ont été saisis par les agents des douanes de la Brigade de surveillance de Thionville (Moselle) vendredi 12 juillet lors du contrôle d’un camion immatriculé en Lituanie.

Un camion lituanien tractant une remorque estonienne sur l’A31. L’attelage a attiré l’attention des douaniers en mission de ciblage, vendredi dernier. Formés aux contrôles des poids lourds, les unités de la brigade de Thionville n’ont pas trouvé toutes les réponses attendues dans les documents produits par le chauffeur. L’excitation du chien spécialisé, les réticences du conducteur à ouvrir et a débâché l’avant de sa remorque ont fini de les convaincre qu’il y avait quelque chose à creuser. Bingo !

Lire

0000

Cada día pasan miles de contenedores por los puertos de todo el mundo en los que se puede encontrar de todo: alimentos, ropa, productos tecnológicos… Pero cuando esos contenedores llegan a una frontera, igual que sucede con cualquier tipo de maquinaria que se intente introducir en otro país, la policía de la aduana hace su trabajo: que lo que se declara sea lo que hay en el contenedor, que la documentación esté correcta… y que, por supuesto, no se introduzcan sustancias, objetos, comida o animales prohibidos.

Leer

0000

La complainte de François

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô DOD ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne me suis-je perdu dans les travaux guerriers que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras, qu’avec respect toute la France admirait, est aujourdhui inerte et complètement paralysé.
Ô cruel souvenir de ma gloire passée !
Œuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle dignité, fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d’où tombe mon honneur !
Ô Fast te voila, ta venue, tu ne la dois qu’à moi.

0000

Durante el operativo denominado “Alto impacto”, la Fuerza Especial de Lucha Contra el Narcotráfico (Felcn) desbarató in fraganti en la ciudad de El Alto a una banda de narcotraficantes que camuflaban droga en bolsas de cemento. Se aprehendió a seis personas e incautó 308 kilos de cocaína, vehículos y un inmueble.

Leer

0000

Elementos de la Secretaría de Marina (Semar) decomisaron casi dos toneladas de drogas que se encontraban en una embarcación aparentemente abandonada en las inmediaciones del Puerto Libertad, en Sonora.

De acuerdo con la Semar, elementos adscritos a la Cuarta Región Naval y del Sector Naval decomisaron 151 paquetes con hierba verde con características similares a la mariguana y un peso aproximado de 1,490 kilogramos, así como 19 paquetes con droga con características similares a las metanfetaminas, con un peso aproximado de 450 kilos.

Leer

0000

Adieu l’OCRTIS, on t’aimait bien, adieu l’OCRTIS on t’aimait bien, tu sais.

Tu nous manqueras, toi qui savais si bien monter des coups tordus, tellement tordus qu’à la fin, on ne t’aimait plus, tu sais.

○○○○

Christophe Castaner et Laurent Nuñez s’apprêtent à acter la mort par KO de l’un des fleurons de la police judiciaire : l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis). Rayé d’un trait de plume, il doit être prochainement remplacé par l’Office anti stupéfiants, avec l’apparition dans le paysage d’un acronyme qui fera sourire: l’Ofast.

Comme « go fast », du nom de ce mode d’acheminement rapide de drogue par la route. Au-delà du nom, une page se tourne dans la douleur. Cette transformation est la conséquence directe de l’affaire qui pollue depuis plusieurs années la vie de l’Ocrtis, avec la mise en examen de l’ancien patron du service, François Thierry, accusé d’avoir mis ses résultats entre les mains d’un indicateur de haute volée devenu l’un des principaux logisticiens du trafic.…

Sauf revirement tardif, l’Élysée a validé la nomination à la tête de l’Ofast d’une femme de 43 ans, Stéphanie Charbonnier, actuelle conseillère au sein de la Direction générale de la Police nationale.

Petite révolution qui ne plaira pas à tout le monde au sein de la PJ, elle sera flanquée d’un magistrat et d’un gendarme en guise de numéros deux et trois.

LIRE

Et la DNRED ? La Douane ne serait-elle pas concernée par les stups?

0000

Agentes de la DNCD interceptaron un hombre a bordo de un vehículo en la carretera Arenoso-Villa Riva y tras una revisión se hallaron encaletados (escondidos)debajo de los asientos traseros, 88 paquetes, con un peso de 91.43 kilogramos de cocaína, según determinó en su análisis el Instituto Nacional de Ciencias Forenses (INACIF).

En el interior del vehículo tipo van, marca Hyundai de color gris, también se ocupó un celular, dinero en efectivo, documentos personales y otras evidencias.

Leer mas

0000

À l’été 2017, Gioacchino Alba, un Liégeois de 52 ans originaire de Favara, en Sicile, était arrêté à Liège. L’homme participait à un trafic international de cocaïne et de haschich, entre Liège et la province d’Agrigento. Le procès de la bande est en cours en Italie.

Lire

0000

C’était une décision prévisible tant politiciens de gauche et médias en faisaient la promotion : le cannabis est en voie de démocratisation et sera essayé à usage thérapeutique dès le début de l’année 2020.

L’annonce a été faite jeudi par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, un établissement public qui évalue les risques sanitaires.

A petite dose et sur prescription, cette drogue peut soulager les malades en chimiothérapie ou souffrant de vives douleurs n’étant pas diminuées par les traitements habituels. Le cannabis thérapeutique ne sera pas à fumer mais livré sous d’autres formes, notamment en gouttes ou en huile.

Lire

0000

Los dos sospechosos fueron arrestados en el puerto de Tánger tras comprobar que estaban directamente involucrados

Leer

0000

Où vont les négociations entre Talibans et Américains ?

Vers une « capitulation négociée » ? Un vrai processus de paix est-il possible en Afghanistan ? Encore faut-il que la rébellion souhaite faire des compromis et mette au second plan les intérêts particuliers qui la traversent, notamment le trafic de drogue.

C’est l’une des clés pour sortir de quarante années de guerre civile, régionale et internationale.

Un plus grand emploi de la force en Afghanistan.

C’est ainsi que l’administration Trump, comme l’administration Obama avant elle, a d’abord pensé changer la donne dans le pays. Si des représentants du Pentagone ont systématiquement utilisé des éléments de langage pour faire croire qu’une telle approche aller fonctionner à terme. Mais les services de renseignement n’ont pas caché pas leur pessimisme depuis plusieurs mois, et avec eux, nombre d’analystes réalistes qui ont suivi les 17 ans de guerre afghane. Le dialogue actuel entre Américains et Talibans visant à lancer un véritable processus de paix inter-afghan, ne pouvait être que la conséquence logique d’une telle situation.

https://asialyst.com/fr/2019/06/07/afghanistan-processus-paix-risque-echec-1-responsabiilite-talibans/

The Chief of Anti-Narcotics Police of Sistan and Balouchestan province Mohammad Reza Nasiri Said on Sunday that 47 tons of illegal drugs have been seized during the first three months of the present Iranian calendar year (ending July 22, 2019) in the province, adding that the level of drug discoveries has increased by 8% compared to the corresponding period last year.

32 drug trafficking bands have been arrested during several operations, in addition to capturing of 44 weapons of all kinds, he added.

Read more

0000

Police Chief of Qazvin Province General Mehdi Hajian said that following comprehensive intelligence activities, the police forces seized 17kg crystal in Qazvin province, which was destined for Kermanshah Province, Iran.

Also, two smugglers were arrested, he said, adding that unfortunately one police officer injured during the clash with the armed smugglers.

Read more

0000

La autoridad judicial ha decretado el ingreso en prisión de un conductor de un camión detenido por la Policía Nacional en el Puerto Marítimo de Algeciras (Cádiz) como presunto autor de un delito contra la salud pública después de encontrar 500 kilos de hachís en la estructura del vehículo.

Así, la Policía Nacional ha explicado en un comunicado que gracias a la colaboración ciudadana se ha logrado detectar e intervenir a tiempo el camión que transportaba la droga y detener a su conductor que fue localizado después de desembarcar de un ferry procedente de Ceuta y tras descubrir en el interior de la estructura del semiremolque 500 kilos de hachís. Una vez finalizadas las diligencias policiales el detenido ha ingresado en prisión.

Fuente y mas

0000

David May, l’attaché du DEA à Paris en 1994, au cours des nombreuses réunions de travail en compagnie des douaniers Christian Gatard, Jo LeSquert et Hervé Maignier de l’échelon DNRED de Nantes, oubliera de préciser que Carlos Hernandez Rumbaut travaillait pour eux.
Lire

0000

RAPPEL MÉMOIRE

Certains de la DNRED allaient de magouilles en manipulations.

Parmi les ‘certains’, Erwan Guilmin, énarque, menteur et caviardeur de documents classés « Secret Défense », est aujourd’hui «Chargé de mission à la sous-direction des politiques sociales – Secrétariat général» au Ministère de l’économie et des finances depuis janvier 2018.

Lire

0000

Agentes del Organismo de Investigación Judicial (OIJ) incautaron, la noche del jueves, 308 kilos de cocaína agrupados en 12 sacos, en un contenedor ubicado en el sector de San Pedro de Coronado, según informó la entidad.

Leer

0000

L’histoire qui va suivre est tout simplement sidérante : c’est celle d’une manipulation qui perdure depuis plus de trente ans, et que certains ont découvert, pourtant, mais dont les médias américains se désintéressent de façon toute aussi sidérante depuis que la vérité a jailli. Un homme, un narcotrafiquant notoire, a été enfermé 28 ans pour- entre autre- avoir assassiné un agent de la DEA, qui sera présentée par Ronald Reagan comme un véritable martyr de la cause de la lutte contre la drogue, alors qu’on a fini par découvrir fort récemment qu’il n’y était pour rien. Plus étrangement encore, le trafiquant vient d’être libéré cet été sans avoir purgé la totalité de sa peine initiale, au prétexte d’une erreur de procédure… 28 ans après les faits.Mais le plus étonnant encore est de découvrir qui exactement a tué Enrique Camarena, en 1985…

L’histoire est en effet incroyable. C’est celle d’un des plus gros mensonges élaboré par la CIA pour dissimuler ses activités réelles. Il aura fallu un peu moins de trente ans pour qu’elle éclate, en 2013.

L’affaire avait commencé, rappelons-le ici, avec la découverte le 5 mars 1985 du corps mutilé d’Enrique Camarena, un agent des bureaux de la DEA à Guadalajara, au Mexique (dans l’État de Jalisco). Son corps est retrouvé un mois après sa disparition, jeté dans un fossé avec un adjoint (à droite les deux corps ramenés à la morgue par la police, photographiés par « Life »). Son crâne, sa mâchoire, son nez, ses pommettes avaient été écrasés. Ses côtes brisées. Sa tête avait été forée avec un tournevis. On s’était manifestement acharné sur lui, en le torturant. L’horreur totale. el buffaloComme agent de la DEA, Enrique surnommé « Kiki » Camarena avait auparavant infiltré un bon nombre de gangs lancés dans le trafic de marijuana, à l’époque, se faisant souvent passer pour un acheteur potentiel. Tout se passait autour de Guadalajara, la plupart des trafiquants venant de la région de Sinaloa. L’homme était efficace, et son plus haut fait d’armes est d’avoir provoqué la destruction d’une plantation gigantesque de 1000 hectares de marijuana, le Rancho Buffalo (ici à gauche), dans lequel il s’était fait photographier. Le ranch était la fierté de Caro Quintero, alors le plus gros trafiquant de la région. Le manque à gagner de cette destruction expliquait parfaitement pourquoi le cartel qui avait installé cette gigantesque usine à drogue aurait pu en vouloir à Enrique Camarena au point de vouloir l’assassiner. Quintero, originaire de Sinaloa… devenu depuis le nom du cartel parmi les plus violents du Mexique. A l’époque on parlait plutôt du Cartel de Guadalajara, situé plus au sud et dirigé par Félix Gallardo, Et on parlait aussi de « Sicile mexicaine » pour décrire la région de la frontière avec les Etats-Unis. Le frère de Caro, Miguel Caro Quintero prendra la tête du cartel de Sonora, bâti en fait sur les ruines de celui de Guadalajara, une fois Gallardo arrêté.

LIRE

0000


General Manuel Ricardo Cristopher Figuera

Maduro is the head of a criminal enterprise, with his own family involved.”

A shadowy drug-trafficking network known as the “Cartel of the Suns” is embedded deep into the Venezuelan military, implicating officials in the highest ranks of the Maduro administration and even the president’s own family.

Read

0000

0000

Polémique en Equateur. Le ministre de la Défense a annoncé cette semaine l’agrandissement de l’aéroport de San Cristóbal, dans les Galápagos.

Objectif : accueillir dans l’archipel des avions américains en charge de la lutte contre le narcotrafic.

LIRE

0000

The Maritime Analysis and Operation Centre – Narcotics (MAOC (N)) is an inter-governmental working group or taskforce comprising seven EU Member States: Spain, France, Ireland, Italy, the Netherlands, Portugal and the UK set up to tackle maritime drug smuggling in Europe.

Read more

0000