Archives de la catégorie ‘Aeronarcotrafic’

Uma operação para prender cinco pessoas envolvidas com tráfico de cocaína é realizada nesta quarta-feira (19) pela Polícia Federal em Mato Grosso e em São Paulo. Segundo a Polícia Federal, devem ser cumpridos cinco mandados de prisão preventiva e cinco mandados de busca e apreensão. Outras cinco pessoas foram presas durante a fase de investigação, depois que um avião com 400 kg de pasta base de cocaína fez pouso forçado em Tangará da Serra.

Mais

https://www.agoramt.com.br/2017/07/aviao-com-400-kg-de-cocaina-e-apreendido-em-tangara-da-serra/

0000000000000000000000000000000000

L’article, numéroté 35 de la longue saga qui perdure toujours aujourd’hui, faisait suite à toute une série expliquant les petits bimoteurs ayant tenté la traversée de l’Atlantique à partir justement du Brésil pour se rendre en Afrique de l’Ouest et y apporter leur cargaison de drogue colombienne.  Eh bien récemment (en fait en novembre 2016), toutes ces histoires semblent être remontées à la surface en se télescopant entre elles.  Notamment celle des « héritiers de Mermoz » comme je les avais appelés (dans l’épisode 5 notamment).  Mais revenons d’abord sur ces folles  dernières années, pour mieux dresser le décor de cette nouvelle découverte…  Un décor commun aux deux pays, si semblables en tout, jusqu’à la corruption effrénée et jusqu’au plus haut de l’Etat, pour les deux.  A droite, un rappel avec le Cessna 441 Conquest sous une fausse immatriculation d’un côté et d’une vénézuélienne de l’autre (YV1647) venu se poser en catastrophe en 2008 en Sierra Leone, haut lieu du trafic de drogue de l’Afrique de L’Ouest.  Bardé de bidons d’essence vides à l’intérieur.  Il avait réussi la traversée de l’Atlantique !!!

Une vieille histoire

Quand je vous avais parlé du Suriname, j’avais laissé entendre que le trafic de cocaïne y sévissait depuis très longtemps déjà.  Pour des tas de raisons (le pays étant comme le Brésil sur la route de l’exportation de la coke colombienne) mais il est vrai aussi des raisons… politiques, très bien résumées ici par deux confrères David Weinberger, chercheur à l’INHESJ (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice). et Arnaud Jouve journaliste à RFI.  Je ne saurais que trop vous conseiller de lire la superbe enquête, disponible ici.  Leur première phrase d’introduction vous met très vite dans l’ambiance : « petit pays méconnu d’Amazonie, le Suriname, qui fut une ancienne colonie néerlandaise, est devenu, quelques années après son indépendance en 1975, une plateforme majeure du trafic transcontinental de la cocaïne entre l’Amérique du Sud et l’Europe« .  La seconde rappelant que c’est loin d’être terminé comme situation :  « sa position sur la façade atlantique, la présence d’une importante communauté surinamienne aux Pays-Bas, et l’implication de hauts responsables de l’armée du Suriname ont permis aux cartels de s’ouvrir aux marchés européens de la drogue.  Dans les années 1990, 60% de la cocaïne en circulation en Europe a transité par ce pays.

LIRE la suite: http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxxiii-que-se-preparait-il-donc-a-yupukari-au-guyana-1/

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Bingo hier matin pour les douaniers de l’aéroport Roland-Garros

Un passager âgé d’une trentaine d’années s’est fait prendre à la sortie de l’avion à Gillot. Arrivé de Paris, il transportait une « quantité importante » de cocaïne.

LIRE la suite 

http://www.freedom.fr/actualites/passager-interpelle-a-gillot-quantite-importante-de-cocaine/

https://www.clicanoo.re/Faits-Divers/Article/2017/07/07/Trafic-de-cocaine-belle-prise-pour-les-douaniers_478841

00000000000000000000000000

Una avioneta interceptada por las autoridades brasileñas con 653 kilos de cocaína salió de Bolivia y no de la hacienda del ministro de Agricultura de Brasil, Blairo Maggi, como se investigó en un primer momento, según los datos del GPS del aparato divulgados hoy por la Policía.

Leer mas 

http://m.eldiario.es/politica/GPS-avioneta-cocaina-ministro-brasileno_0_659335284.html

000000000000000000000000000000000000000000


La Policía Nacional ha requisado en el aeropuerto Adolfo Suárez Madrid-Barajas cerca de 22 kilos de cocaína ocultos en una maleta que viajaba en el interior de la bodega de un vuelo procedente de Panamá a nombre de un pasajeros que tenía como destino final Canarias.

Leer mas

http://m.europapress.es/madrid/noticia-intervenidos-barajas-22-kilos-cocaina-ocultos-maleta-20170627202136.html

00000000000000000000000000

Las autoridades investigan el origen de 500 kilos de cocaína encontrados en una avioneta que fue perseguida por un caza de la Fuerza Aérea Brasileña después de haber partido desde una hacienda del ministro de Agricultura, Blairo Maggi.
El piloto hizo caso omiso de la presencia del avión militar, que llegó a hacer un disparo de advertencia, frente al cual la avioneta finalmente aterrizó en una zona rural del estado de Goias, donde fue constatado que transportaba media tonelada de cocaína.

La avioneta había partido de la hacienda Itamarati Norte, en el municipio de Campo Novo do Parecis (estado de Mato Grosso) y, con unas 40 mil hectáreas, que es propiedad del Grupo Amaggi, perteneciente a la familia del ministro, un poderoso empresario del campo brasileño.

El Ministerio de Agricultura informó de que no comentará el asunto.

Leer mas

http://m.cooperativa.cl/noticias/mundo/brasil/gobierno/brasil-encuentran-500-kilos-de-cocaina-en-avioneta-que-partio-de/2017-06-26/130357.html

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000

L‘avion chargé de cocaïne interceptée dans Goiás.

Ont démarré les premières enquêtes sur le bimoteur  PA 23 VIRGULE-IIJ, intercepté à Goiás par l’Armée de l’air brésilienne avec 653,1 kilos  de cocaïne.

Les premiers constats révèlent que l’avion était  enregistré au nom de Jeison Moreira Souza, 26 ans,  de Saint Rose de Viterbo.

Avant d’avoir été transféré pour Jeison en 2014, l’avion était enregistré au nom du Paraguayen Antonio Marques Duartez, mort à 24 ans dans un accident aérien dans Pedro Juan Caballero, à la frontière avec le Paraguay.

Lors de ce crash, est décédé  le Brésilien Mário Ney Chaves Pires. Ce dernier était une des cibles de la Police Fédérale qui enquêtait sur lui pour envoi de cocaïne colombienne vers l’Europe.

Blairo Maggi, le ministre de l’agriculture brésilien, en tournée d’inspection dans un supermarché de Brasilia, le 22 mars. Adriano Machado / REUTERS

Propriétaire terrien, carnivore et milliardaire influent, Blairo Maggi sillonne le Brésil, naviguant d’une « churrascaria » (restaurant de barbecue typique du pays) à une autre.

000000000000000000000000000000000

BRASIL: El GPS de una avioneta con cocaína dice que no salió de la finca de un ministro brasileño

00000000000000000000000000

Una avioneta que transportaba 450 kilos de marihuana fue abandonada luego de que Gendarmería la baleara en San Antonio de Areco. Seis hombres fueron detenidos.

Una avioneta cargada con 450 kilos de marihuana proveniente de Paraguay aterrizó en una pista clandestina de la localidad bonaerense de San Antonio de Areco, donde descargó la droga y tras lo cual el piloto huyó en medio de disparos efectuados por Gendarmería.

leer mas: http://www.minutouno.com/notas/1558384-derribaron-una-avioneta-que-transportaba-droga-san-antonio-areco

Gendarmería bajó a tiros una avioneta con droga en Areco 

Leer: http://m.lacapital.com.ar/informacion-gral/gendarmeria-tiros-una-avioneta-droga-areco-n1423420.html

00000000000000000000000

Bimotor interceptado pela FAB decolou da Fazenda Itamarati Norte, em Campo Novo do Parecis (MT), propriedade do grupo Amaggi, do ministro da Agricultura 

Maggi é um dos mais ricos empresários do agronegócio no Brasil

Mais:

https://www.cartacapital.com.br/blogs/parlatorio/aviao-com-500-kg-de-cocaina-decolou-de-fazenda-de-blairo-maggi

00000000000000000000000000000

DNRED (Douane Française): qui se souvient de Georges Aubry? Passé comme tant d’autres en pertes et profits!

Publié: 22 juin 2017 dans 36, Aeronarcotrafic, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, EUROPE, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Police, Policia, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qui s’interroge sur les frontières entre le légal et l’illégal y trouvera de quoi songer.

Peut-être le Président Emmanuel Macron, mais à coup sûr Rodolphe Gintz, le Directeur Général de la Douane Française  qui devrait lire ces témoignages avant la nomination du successeur de Jean Paul Garcia.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Georges AUBRY

A la demande de LA DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières), du temps où elle oeuvrait à partir de la rue de Charonne, Georges Aubry est parti acheter pour 30 000 dollars de cocaïne en Equateur afin d’infiltrer un réseau de trafiquants. Evidemment ce beau plan capote, les patrons de la drogue n’étant, pas plus que les policiers équatoriens, des enfants de choeur. 

Le récit du jeu mortel de « qui piège qui? » qui démontre une fois encore que l’objectif premier était avant tout de réaliser des prises spectaculaires au mépris de toutes règles élémentaires de sécurité!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lire aussi:

Marc FIEVET

Un document stupéfiant sur le monde des stups et des narcotrafics. Pour le compte des douanes françaises, Marc Fiévet est devenu le meilleur des agents infiltrés. Remontant patiemment les filières, jusqu’à se hisser au sommet d’une des principales organisations mondiales du trafic, prenant tous les risques. Mal lui en a pris car il a payé cet engagement, au risque de sa peau, par une condamnation à perpétuité au Canada, et de 20 ans de prison dont 10 de sécurité en France. Enfin libre après plus d’une décennie derrière les barreaux, l’aviseur demande des comptes, et entend présenter l’addition à ceux qui l’ont lamentablement abandonné à son triste sort.

Dans ce livre trépidant, il révèle son histoire hallucinante, celle d’un scandale d’État. 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Hubert AVOINE

« Pendant six ans, mon rôle a été de pénétrer les réseaux, d’identifier les intermédiaires, de recueillir des informations et de les transmettre. Pour qui ? Pour quoi ? Je l’ignorais et je n’avais pas à le savoir, persuadé que cela contribuait à un combat juste et nécessaire. Malgré les méthodes troubles qu’il m’arrivait d’observer, j’ai cru sincèrement au bien-fondé de ces missions. Après tout, je travaillais directement sous les ordres du patron de l’Office des stups, et je n’avais aucune raison de m’inquiéter quant à la légalité de ces opérations. Mais au fil des mois, le doute s’est épaissi et la méfiance a fini par s’installer. J’étais devenu complice d’un système qui, au prétexte de lutter contre le trafic de drogue, contribuait à sa diffusion massive. Jusqu’à la rupture, aussi brutale que violente. »

À l’origine d’une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour « trafic de stupéfiants » et visant les méthodes de la police, Hubert Avoine raconte pour la première fois le détail de ses missions, d’abord pour l’Office français des stups, puis pour le département de la Justice américain.

Un récit sidérant, à la lisière du polar, qui pourrait dissimuler un des plus gros scandales de la Ve République.

 000000000000000000000000000000000000000

La douane saoudienne a pu arrêter 3 personnes pour trafic de drogue et a saisi 1 kilo 750 grammes d’héroïne et de cocaïne.

Ces personnes qui étaient venues pour faire l’Omra voulaient passer la drogue par l’aéroport Abdelaziz à Djeddah.

LIRE la suite 

http://www.shemsfm.net/fr/actualites_world-news/169364/arabie-saoudite-arrestation-de-plusieurs-personnes-pour-trafic-de-drogue

0000000000000000000000000000

Enclavada en el corazón de la Amazonía, la triple frontera entre Colombia, Perú y Brasil es un vasto territorio de selva que no se libra del narcotráfico, pues allí se unen los dos mayores productores mundiales de cocaína con el mayor consumidor de Latinoamérica y principal trampolín para la droga que llega a Europa.


Leer

http://elcomercio.pe/mundo/latinoamerica/triple-frontera-sudamericana-sirve-trampolin-droga-llega-europa-434842

00000000000000000000000000000000000000

Le Conseil d’Etat a décidé, mercredi 17 mai 2017, d’annuler le retrait de l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez de la liste des points de passage frontaliers (PPF).  

La haute juridiction administrative demande au gouvernement français de notifier à la Commission européenne une nouvelle liste rétablissant l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez au nombre des points de passage frontaliers. 

Lire la suite 

http://www.econostrum.info/L-aeroport-de-Saint-Tropez-retrouve-sa-douane_a23215.html

00000000000000000000000000000000000000000000

La Secretaría de Marina y la Secretaría de la Defensa Nacional través de la de la Décimo Cuarta Zona Naval y 36/a. Zona Militar, informan a la opinión pública que el día de ayer en plena coordinación interinstitucional, se aseguró en el municipio de Mapastepec, Chis., lo siguiente:

SEMAR – SEDENA ASEGURAN 1 AVIONETA Y 5 BULTOS DE APROX. 19 KGS. CADA UNO EN EL MPIO. DE MAPASTEPEC, CHIS.
Leer mas

https://www.alertachiapas.com/2017/06/12/aseguran-1-avioneta-y-95-kilos-de-cocaina/

El Ejército y la Armada decomisaron en el municipio de Mapastepec una avioneta Cessna y 95 kilogramos de cocaína, en un predio cercano al océano, informaron las dependencias.

leer:
http://www.eluniversal.com.mx/articulo/estados/2017/06/12/decomisan-avioneta-con-95-kilos-de-cocaina-en-chiapas

000000000000000000000000000000000