Archives de la catégorie ‘Drogues’

Même après une peine définitive, il y a de l’espoir, du moins en Italie.

Claudio Pasquale Locatelli, alias Mario de Madrid, 66 ans, né à Almenno San Bartolomeo était au moins jusque dans les années 90 considéré comme l’un des principaux trafiquants internationaux, un trait d’union entre l’Amérique du Sud et l’Europe.

En 2015, il a été extradé vers l’Italie à la suite d’une enquête considérée définitive sur le trafic de drogue entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, sur la base d’une peine prononcée en 2012 de 26 ans de prison et il est incarcéré à la prison de Spoleto.

La prison de Spoleto

Après l’extradition, l’avocat de Mario de Madrid, le sicilien Vito Felici, avait ouvert un incident d’exécution, d’abord devant un tribunal de Milan, puis en cassation.

Un recours pour s’opposer à l’application de la peine puisque le prévenu, alors en fuite en Espagne, ne pouvait se défendre car ses avocats n’étaient pas informés de la procédure en cours.

Le château de Spoleto

La peine définitive de 26 ans d’emprisonnement pour 12 domaines d’inculpation différents, à donc été annulée pour une erreur bureaucratique, un défaut de notification dont seuls les magistrats en ont la responsabilité.

Il attend de sortir de la prison de Spoleto.

0000

Publicités

Six ans après la saisie spectaculaire de 680 kilos de cocaïne sur un tarmac de Punta Cana en République Dominicaine, suivie de multiples rebondissements, le procès de neuf accusés s’ouvre ce lundi à Aix-en-Provence.

LIRE PLUS et vidéo

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/02/18/01016-20190218ARTFIG00034-l-affaire-air-cocaine-arrive-ce-lundi-devant-les-juges-francais.php

https://www.nouvelobs.com/justice/20190215.OBS0272/la-tentaculaire-affaire-air-cocaine-devant-la-justice.html

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/air-cocaine-le-sulfureux-casting-d-un-proces-hors-norme_2062750.html

https://www.lci.fr/justice/air-cocaine-a-l-heure-du-proces-retour-sur-cette-affaire-spectaculaire-2113217.html

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/02/18/au-proces-air-cocaine-l-etonnant-casting-accuse-d-importation-massive-de-drogue_5424741_3224.html

https://www.ledauphine.com/faits-divers/2019/02/18/justice-air-cocaine-le-proces-s-ouvre-ce-lundi-a-aix-en-provence

https://www.letelegramme.fr/monde/trafic-de-drogue-le-proces-air-cocaine-debute-ce-lundi-a-aix-en-provence-18-02-2019-12211543.php

https://ns55dnred.wordpress.com/2019/02/17/france-🇫🇷-proces-immediat-pour-le-vol-air-cocaine-en-provenance-de-saint-domingue-liberation/

°°°

Le procès d’Air Cocaïne s’ouvre ce lundi à Paris avec neuf hommes sur le banc des accusés.

Parmi eux, le Stéphanois Ali Bouchareb, un petit caïd qui s’est hissé au hit-parade des stups.

LIRE

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/air-cocaine-le-fantome-stephanois-de-la-coke/

0000

Francesco Strangio, un dangereux fugitif de la mafia ‘Ndrangheta, a été arrêté après avoir passé plus d’un an en cavale, a indiqué ce vendredi le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

La Belgique et le port d’Anvers faisaient partie des lieux utilisés par l’individu dans le cadre de son trafic.

LIRE https://m.lavenir.net/cnt/dmf20190215_01297168/italie-un-dangereux-fugitif-de-la-mafia-ndrangheta-arrete-son-trafic-passait-par-la-belgique

0000

Les gardes-frontière suisses ont saisi 1,5 kg d’héroïne qu’ils ont découvert à Diepoldsau (SG) à bord d’un car provenant de Serbie. Ils ont remis à la police le trafiquant présumé de la drogue saisie, un Serbe âgé de 29 ans.

LIRE

https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/sg-heroine-saisie-et-trafiquant-arrete-a-bord-d-un-car-serbe/483537

0000

Agentes de la Policía Nacional, dentro de la denominada ‘Operación Coro’, realizada en el marco del plan antidroga de la provincia de Cádiz, han detenido en el término municipal de Barbate a cuatro personas como presuntos autores de los delitos contra la salud pública y pertenencia a organización criminal. Los detenidos fueron sorprendidos en una playa de Zahora cuando estaban realizando un alijo de hachís.

En total se aprehendieron cincuenta y cinco fardos que arrojaron un peso total de 2.000 kilos y en cuyo interior también se hallaron pequeñas ‘bellotas’ envasadas con su logotipo y preparadas para su venta.

Leer mas

https://m.diariodecadiz.es/provincia/Policia-Nacional-interviene-Faro-Trafalgar_0_1328267483.html

0000

Acteur majeur du trafic international de cocaïne, le Venezuela est en proie à cette activité très lucrative qui pèse lourd dans la période de crise actuelle. Vecteur de corruption et d’influence dans un pays où l’argent a perdu sa valeur, la cocaïne tenue au Venezuela par «le cartel de Los soles» (le cartel des soleils), en référence aux soleils qui remplacent les étoiles sur les uniformes des hauts gradés de l’armée, implique aujourd’hui aussi de nombreux acteurs au plus haut niveau de l’Etat. Décryptage sur le poids de la cocaïne dans la crise vénézuélienne avec David Weinberger, chercheur à l’Institut des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ).

LIRE

http://m.rfi.fr/ameriques/20190214-poids-cocaine-crise-venezuela-armee-colombie-weinberger

0000

000000000000000000000

Après avoir ravagé les États-Unis, le fentanyl, opiacé extrêmement puissant, menace l’Europe. En France, une importante saisie a été réalisée fin novembre.

ON DÉCRYPTE

C’est une drogue bien plus puissante que l’héroïne, arrivée en France en 2018, qui a déjà fait des dizaines de milliers de morts en Amérique du Nord.

Potentiellement dévastateur en matière de santé publique, le fentanyl a mis les autorités sanitaires et policières françaises en alerte.

Europe 1 vous explique pourquoi cette drogue sera l’un des points d’inquiétude soulevé dans le bilan annuel de la brigade des stupéfiants, selon nos informations.

Parce que c’est une drogue ultra-puissante
Le fentanyl est un opiacé de synthèse qui se sniffe ou se prend en comprimés. Il est au moins quarante fois plus puissant que l’héroïne, ultra-addictif et d’autant plus dangereux. La consommation de cette drogue est extrêmement risquée : la moindre erreur de dosage peut s’avérer mortelle. Un millième de gramme, une dose infinitésimale, suffit pour ressentir les effets, et pour basculer dans l’overdose.

LIRE PLUS

0000000000000000000000000000

Si dans un passé récent le Mali était jusque-là considéré comme une zone de transit du cannabis, elle est devenue maintenant un marché de consommation et de production.

En effet, dans certaines localités du pays des agriculteurs s’adonnent à la culture de cannabis et l’on se rappelle que l’Office central des stupéfiants, à travers son antenne régionale de Sikasso, avait procédé à d’importantes saisies de chanvre indien dans des villages.

Cette situation est, en fait, le prolongement d’une tendance relevée en Afrique de l’ouest où le cannabis, herbe et résine, est de loin la substance illicite plus couramment consommée. Ce qui sous-tend un marché où la demande ne cesse de croître au fil des années.  Mais les tendances de consommation d’autres drogues comme la cocaïne, l’héroïne et les amphétamines vont crescendo. Ce qui explique aussi les saisies d’importantes quantités que les trafiquants destinaient à l’approvisionnement aussi bien du marché national que du marché de l’Afrique de l’ouest en passant par le Mali.

lire plus

0000000000000000000000000000

La découverte de ce trafic de stupéfiants est un peu le fruit du hasard, et d’ailleurs, même le tribunal s’étonne que l’on n’ait pas mis la main sur cette affaire bien plus tôt, au vu de son ampleur.

LIRE

00000

Soupçonnant un trafic de stupéfiants dans le quartier des Gayeulles, une patrouille de la brigade anticriminalité (Bac) a effectué une mission de surveillance, jeudi 17 janvier.

Ils ont surpris un jeune homme allant récupérer un sac contenant cannabis et cocaïne au pied d’un sapin abandonné.

LIRE plus

00000000000000000000000000000000

Le camion en provenance d’Espagne, montait sur l’Allemagne.

Les douaniers en maraude l’ont contrôlé à Saint-Rambert-d’Albon sur l’A7….et Jacqpot: les gabelous ont trouvé 286 kilos d’herbe et 85 kilos de résine de cannabis.

Le chauffeur,originaire de l’Europe de l’Est, a été placé en retenue douanière avant que la police judiciaire de Valence ne mène des investigations complémentaires.

0000000000000000000000000

Le trafic provenait en grande majorité d’Ukraine, d’Arménie et de Roumanie.

Des dizaines de suspects, plus de 200 militaires déployés dans six régions et un trafic qui tombe.

Le parquet de Rennes vient d’annoncer avoir démantelé une importante filière internationale de contrebande de tabac.

Le coup de filet a été mené le 14 janvier et a permis l’interpellation de 21 personnes. Le GIGN de Nantes, mais aussi les douanes, des agents d’Europol et de nombreux gendarmes ont frappé au même moment pour dissoudre cet important trafic. Treize personnes ont été présentées à un juge et mises en examen. Neuf suspects ont été placés en détention provisoire et quatre placés sous contrôle judiciaire.

LIRE

00000

À New York, où est jugé le narcotrafiquant Joaquin Guzman, surnommé El Chapo, les accusations explosives se succèdent, mettant en cause les plus hauts personnages de l’État mexicain.

Par

La somme donne le vertige : 100 millions de dollars.

C’est le montant du pot-de-vin qu’aurait reçu l’ancien président du Mexique Enrique Peña Nieto en 2012.

Une bombe lâchée par un témoin au procès à New York de l’un des plus puissants narcotrafiquants Joaquin Guzman, surnommé El Chapo. Une de plus.

Car depuis le début de l’audience, il y a deux mois, les révélations se multiplient sur les valises de cash distribuées à tous les échelons de l’État. Police fédérale, agents d’Interpol, directions des aéroports, responsables de prisons et même généraux rémunérés 100 000 dollars par mois…

Le cartel de Sinaloa dirigé par El Chapo, 61 ans, jusqu’à son arrestation en janvier 2016, savait se montrer généreux avec les dignitaires mexicains pour sécuriser son trafic.

Parmi les plus gourmands, Genaro Garcia Luna (photo de droite), ancien patron de l’agence fédérale d’investigation puis ministre de la Sécurité publique sous la présidence de Felipe Calderon. Il aurait perçu 3 millions de dollars à chacune de ses prises de fonction lors de rencontres dans des restaurants, puis 56 millions de dollars en échange de sa protection. « Mensonge, diffamation ! » se défend l’intéressé.

source et lire plus

0000000000000000000000000000000000

Cette saisie qui serait un « véritable dossier » aura permis pour le moins d’apaiser les relations tendues depuis plusieurs mois entre le « service action » de l’OCRTIS et magistrats de la JIRS Paris.

Ce serait donc l’antenne de Nanterre qui a piloté le dossier sur des informations en provenance de la Caraïbe qui… n’étaient pas particulièrement prises au sérieux.

Je pense que l’agent de liaison de la Douane française en poste à l’OCRTIS a été informé…

La découverte de la quantité de coke aurait surpris l’ensemble des personnels policiers!

Reste pourtant une question importante…

Sans cette info départ d’un correspondant discret, nos services auraient-ils intercepté cette importante quantité de cocaïne?

Le seul rempart, c’est la CELTICS!

0000000000000000000000000000

 

Dans le jargon, on évoque une affaire d’initiative dans le sens où elle ne doit rien à personne (service étranger, indicateur…). …….

Pour une fois l’OCRTIS ne doit rien à personne……C’est vrai, désormais l’OCRTIS travaille seulement avec la police….Pourtant l’information venait d’où ?

« Convention Police – Police » dixit Jean Damien Moustier (à gauche sur la photo)

Souvenons nous

CARAÏBES (Martinique): une convention signée dans la lutte contre le trafic de drogue par l’OCRTIS sans la participation de l’échelon DNRED de Fort de France

—————–

En exploitant une information, les policiers de l’OCRTIS – l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants – ont saisi en fin de semaine dernière à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) 1,4 tonne de cocaïne. Trois suspects, deux Antillais et un habitant de Seine-Saint-Denis, ont été appréhendés par la police.

Ils ont été présentés mardi soir devant le juge d’instruction Jean-Michel Gentil de la JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) de Paris. C’est la première fois depuis plus d’un an que policiers de l’Office central et magistrats de la JIRS parisienne travaillent main dans la main. Suite à la mise en examen de plusieurs cadres du service, dont celle de leur ancien chef le commissaire François Thierry, pour « complicité de trafic de stupéfiants », les policiers « boycottaient » les magistrats parisiens.

La hache de guerre serait-elle enterrée?

« C’est en voie de normalisation », confirme une source policière.

La première saisie de l’année du deuxième produit illicite le plus consommé en France

La drogue saisie avait voyagé depuis Fort-de-France en Martinique dans un container de fret légal rempli de déchets industriels (huile, batteries…) qui ne peuvent être traités sur place.

Déchargé à Dunkerque (Nord), le container a ensuite été pisté jusqu’à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine comme l’a révélé Europe 1.

La CELTICS a certainement contrôlé ce conteneur!

LIRE PLUS

00000

FRANCE 🇫🇷 (Stups): l’interview de Marc Fievet par France Info

Publié: 16 janvier 2019 par Marc Fievet dans Cannabis - Hachis - Haschich, Cocaïne, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, GRC - RCMP (Canada), HM Customs Excise (UK), INFOS, OCRTIS, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Écouter … ou réécouter

(Le Directeur général des douanes cité est François Auvigne!)

source

——————————————–

Avec Christian Gatard, lors d’un passage en camion sur Nantes

L’interview de Christian Gatard

0000000000

Atenas, 15 ene (EFE).- Los guardacostas griegos hallaron hoy en la bodega de un barco confiscado desde hace más un año por narcotráfico 6,5 toneladas de hachís y 258.000 pastillas de Captagon, la denominada « droga de los yihadistas ».

Esa cantidad de droga fue hallada, según anunciaron los guardacostas en un comunicado, en una nueva investigación en el barco remolcador « Andreas », que tuvo lugar tras recibir nuevas informaciones.

La Guardia Costera griega interceptó el remolcador el 6 de diciembre de 2017, mientras navegaba al sur de la isla de Creta.

leer mas

00000

La cocaïne était dans un paquet envoyé du Brésil. Les douaniers, devenus postiers pour la bonne cause ont arrêté le destinataire.

 

 

BSI d’Angers

Adresse : 4 Avenue Jean Joxé, 49100 Angers
Numéro de téléphone : 09 70 27 51 35

000000

La consommation de cannabis bat chaque année des records. 35 % des jeunes hommes de moins de 34 ans déclarent en fumer régulièrement*. Un petit pétard ne peut pas faire de mal pensent-ils. Pourtant, une nouvelle étude démontrerait que la substance active du cannabis altèrerait le sperme ce qui pourrait modifier l’ADN des enfants nés d’un père fumeur.
Plusieurs études ont déjà démontré que le cannabis réduit le nombre de spermatozoïdes. A une époque où la baisse de la fertilité masculine touche la plupart des pays occidentaux, l’information avait incité les médecins à ajouter cette drogue si répandue comme déclencheur de risque aux côtés d’autres facteurs comme les perturbateurs endocriniens ou l’environnement. Ce que l’on ne savait pas, et qui vient d’être prouvé par une étude publiée mi-décembre dans la revue médicale Epigénétics, c’est que la substance active du cannabis modifierait le sperme lui-même. Plus grave encore, ces altérations pourraient avoir des implications sur l’ADN et la santé d’un bébé potentiel.
00000000000000000000000000000

Alors que la Ville de Villeurbanne a lancé, le 10 décembre dernier, un débat citoyen sur la question du cannabis, l’adjoint à la sécurité Didier Vullierme assure que « les études montrent une hausse de la consommation de cannabis depuis 15 ans à Villeurbanne et dans d’autres villes en France. »

Évoquant le « malaise » des habitants sur ce sujet, avec « de vrais trafics » dans certains quartiers, l’adjoint souhaite ouvrir le débat sur la dépénalisation et la législation sur le cannabis. « Le gouvernement ne pourra pas faire autrement que de se saisir de la contribution des Villeurbannais sur ce sujet. »

L’intégralité de l’interview est à lire dans les colonnes de l’édition du dimanche 6 janvier.

00000