Archives de la catégorie ‘Narcotrafic maritime’

POLEMIQUE POST-SORTIE SALLES

La sortie du film a été suivie par deux polémiques : en premier lieu Abdel Raouf Dafri évoquant, au micro d’AlloCiné, son amertume concernant les nombreux changements apportés à son scénario sur lequel il avait travaillé pendant cinq ans. En second lieu l’auteur du livre et protagoniste des faits qui ont inspiré le film, Marc Fiévet, qui a expliqué que l’histoire du long métrage ne correspond pas à la réalité de ce qu’il a lui-même vécu.

Lire plus

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18665883.html

00000000000000000000000000000000000

Controles Antinarcóticos evitaron que 393 kilos de cocaína sean enviados a Guatemala desde el puerto Marítimo Simón Bolívar (Contecon) de Guayaquil; en el operativo intervinieron Agentes de la Unidad de Información de Puertos y Aeropuertos (UIPA) y el Centro Regional de Adiestramiento Canino (CRAC).

 

En el contenedor se hallaron cinco sacos de yute que contenían en su interior 360 paquetes con una sustancia blanquecina en su interior, al ser sometida a la prueba de campo dio como resultado positivo para clorhidrato de cocaína con un peso bruto de 393,38 kilogramos, según especifica el portal web del Ministerio del Interior.

 

Leer mas

https://www.metroecuador.com.ec/ec/noticias/2017/07/23/incautaron-393-kilos-cocaina-guayaquil.html

000000000000000000000000000000000000000000

La diffusion du film Gibraltar, trop librement inspiré de l’action menée avec la DNRED, suite aux pressions exercées par Jérôme Fournel, le très  « show-biz  DG » de la Douane française, sur le producteur du film Dimitri Rassam, me permet de me rappeler, une fois encore, que certains hauts fonctionnaires de la Douane française pensent plus à développer une carrière parfaite au détriment de la bonne marche des actions menées par son « service d’intelligence » dont vous avez aujourd’hui la responsabilité.

J‘espère que le poste que vous occupez aujourd’hui à la suite de Jean Henri Hoguet, Joseph Le Louarn, Bernard Puyanet, Jean Puons, Gérard Estavoyer, Guy Gouin et Jean Paul Garcia vous permettra d’avoir le sens du discernement que vous n’aviez pas démontré posséder lorsque vous receviez avec mépris mes grands enfants ou lors de vos passages successifs devant moi sur le trottoir de la DG au 11 Rue des Deux Communes à Montreuil, lorsque vous y sortiez pour fumer une clope et m’ignorer totalement alors que je tractais la réalité de mon vécu.

Pourtant Jean Paul Garcia, votre prédécesseur, lui, avait accepté de me voir, entrainant même ses plus proches collaborateurs de l’A2 dans mon « camping car » pour qu’ils m’achètent un de mes livres, précisant: « Tout ce que raconte Marc est vrai ! »

Gérard Schoen, l’administrateur civil du contentieux, que j’attendis jusque 20 h 40 ce vendredi là, se sauva en courant pour ne pas avoir à répondre des conneries émises sur un plateau de télévision en bon petit soldat du DG Jérôme Fournel.

Être serviteur de l’État exige une éthique et un respect des faits vécus sans systématiquement les déformer pour s’exonérer de toutes responsabilités et ainsi continuer un déroulement de carrière parfait.

Être serviteur de L’État exige d’assumer le passé sans chercher à l’arranger.

Être serviteur de l’État impose pour assumer la continuité du service de L’État d’assurer les engagements pris par ses prédécesseurs, ce que ne fit pas le « DG de passage » François Auvigne.

Être serviteur de L’État, c’est servir son pays à travers son administration et non pas se servir de son administration pour réussir.

Bonne semaine Madame!

Marc Fievet – AKA NS 55 DNRED

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

 

Une quantité inédite de cocaïne a été saisie ces six dernières semaines dans un port de Hambourg, en Allemagne, de mars à mai dernier, selon les informations de la douane locale.

Les services douaniers ont saisi une quantité record de cocaïne dans un port de Hambourg, a déclaré à l’agence DPA Steffan Kirsch, représentant officiel de la direction générale des douanes.

Bien qu’il n’ait pas précisé la quantité totale de stupéfiants saisis dans le cadre de trois opérations spéciales qui ont eu lieu durant six semaines, de mars à mai dernier, il s’agit de «plusieurs tonnes de cocaïne».

LIRE la suite 

https://fr.sputniknews.com/international/201707171032260033-saisie-record-cocaine-hambourg/

Geheimer Termin: Zoll zeigt « tonnenweise Kokain »
http://m.abendblatt.de/hamburg/polizeimeldungen/article211274005/Geheimer-Termin-Zoll-will-tonnenweise-Kokain-praesentieren.html

0000000000000000000000000000000000000000

Plusieurs bateaux transportaient 2,3 tonnes de résine de cannabis. Mais ils n’ont pas résisté à l’opération Pascal 2017, montée par les douanes françaises et espagnoles.

 

Il s’agit de la deuxième opération de ce type menée entre les douanes des deux pays. Elle est dirigée de façon conjointe par la Direction Régionale des douanes Garde-Côtes de Marseille et la Direction de Surveillance Douanière espagnole en collaboration avec l’Office Européen de Lutte contre la Fraude (OLAF).

Entre le 3 et le 17 juillet, les moyens aériens, maritimes et terrestres de ces deux pays ont été déployés sur trois opérations de convoyage de drogue entre l’Afrique du Nord et l’Europe.

Le 7 juillet, « un transport de drogue sur un go-fast semi-rigide avec plusieurs dizaines de ballots à bord », a été identifié par des avions. La Garde civile espagnole a saisi 600 kg de résine de cannabis déchargées dans une camionnette à Algesiras, en Andalousie et arrêté le chauffeur. Le 10 juillet, « après plusieurs heures de traque en mer, les forces françaises et espagnoles ont pris en chasse et intercepté un nouveau go-fast (convoyage de drogue à vive allure), « alors qu’une partie de la cargaison (était) jetée en mer par les trafiquants ». Les quatre membres d’équipage ont été arrêtés et 1,1 tonne saisie.

Le 14 juillet, un hélicoptère français a repéré une nouvelle embarcation « chargée de ballots de résine de cannabis ». Après avoir assisté au débarquement de la marchandise sur une plage proche de Gibraltar, les forces de l’ordre ont « arrêté le chauffeur de la camionnette ayant récupéré 600 kg de résine de cannabis ».

Source

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/go-fast-charges-drogue-interceptes-mediterranee-1298695.html

Plus

http://www.douane.gouv.fr/articles/a13390-2-3-tonnes-de-cannabis-saisies-par-les-douanes-francaise-et-espagnole

Le ‘Fulmar’   (photo du haut) du SVA espagnol qui a participé à  l’opération Pascal 2017 avec le ‘Jean François Deniau’ de la Douane française.

000000000000000000

L’affaire remonte à 5 ans en arrière lorsqu’une embarcation très rapide de type “intercepteur” est commandée par les services des Douanes à un constructeur américain basé en Floride afin de lutter contre la contrebande de stupéfiants perpétrée aux Antilles au moyen de bateaux type Go- fast.

LIRE la suite 

https://www.stmartinweek.fr/2017/07/10/toujours-de-bateau-douaniers-antillais/15119

000000000000000000000000000000000

. Lunes, 10 de julio de 2017
 Vigilancia Aduanera ha detenido esta madrugada a cuatro personas en una operación antidroga desarrollada en alta mar al sur de Estepona en la que dos de los arrestados han resultado heridos en la colisión entre dos embarcaciones.

El incidente se ha producido pasadas las 2.30 horas de la madrugada en aguas del Estrecho en un punto intermedio entre Estepona y Algeciras y ha concluido conla detención de los cuatro tripulantes de la planeadora y la intervención de cerca de 1.000 kilos de hachís. Las fuentes han añadido que esta cantidad podría ser la mitad de la droga de lo que los presuntos narcos llevaban, ya que durante la persecución han arrojado al mar todos los fardos que han podido y los agentes del Servicio de Vigilancia Aduanera  sólo han podido recuperar una tonelada. En la colisión entre las dos embarcaciones, cuyas circunstancias se están investigando, dos de los tripulantes de la planeadora han resultado heridos y trasladados al Hospital de Jerez.

http://noticiassva.blogspot.fr/

000000000000000000000000000000000000

Les douaniers surinames ont découvert vendredi dans le port de la capitale Paramaribo plus de mille kilos de cocaïne dans un chargement de bois à destination d’Anvers. La drogue était cachée dans une quarantaine de sacs de sports disséminés parmi une cinquantaine de containers transportant du bois. Avec une valeur à la vente en rue de plus de 60 millions d’euros, il s’agit d’une des saisies les plus importantes pour ce petit pays d’Amérique latine. La cocaïne de cette ancienne colonie néerlandaise située au nord du Brésil semble souvent avoir pour destination la Belgique.
LIRE la suite 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/saisie-record-de-cocaine-a-destination-d-anvers-au-suriname-59614b25cd70d65d24a66265

The drugs was seized by Spanish customs and Guardia civil in the Bay of Gibraltar as the huge haul was discovered on board.



Read more

http://www.mirror.co.uk/news/world-news/more-200-kilos-cocaine-seized-10697910

000000000000000000000000000

Le 16 Juin,  des sacs suspects étaient signalés à bord dun navire par le personnel de bord. Des agents de l’unité d’analyse des risques douaniers d’Algeciras, composée de personnels de surveillance des douanes et de la Garde civile sous la direction de l’Agence Tributaria sont montés à bord du navire, et en présence du capitaine du navire, sept sacs de sport imperméables de couleur noire ont été  trouvés dans un couloir intérieur à proximité du pont. Les sacs étaient remplis de comprimés rectangulaires, contenant une substance blanche qui ont été testés positifs.

C’était de la cocaine ! 

Il n’a été établi à ce jour aucune relation entre l’équipage et la drogue saisie. Les faits ont été signalés au tribunal de police d’Algésiras qui a précisé que cette technique appelée « déposer  (Drop off) » est bien connue. Il s’agit, à l’approche du rivage de jeter la marchandise à la mer, où un autre navire de taille plus petite, s’approche du navire porte-conteneurs pour ramasser les sacs avec la cocaïne.

00000000000000000000000000000

Le procureur de la République, Marie-Madeleine Alliot, aux côtés du directeur interrégional de la police judiciaire, François Bodin. photo laurent theillet/« so »premium

Les 11 trafiquants interpellés avec 1,7 t de cocaïne ont été mis en examen et écroués. Le Procureur de la République de Bordeaux tenait lundi une conférence de presse.

LIRE la suite 

http://www.sudouest.fr/2017/06/27/coke-en-stock-3566906-2780.php

000000000000000000000000000000000

Une enquête internationale pour remonter le réseau

Grâce aux adresses relevées au petit matin, les gendarmes se sont ensuite rendus dans une maison située sur la commune d’Escource, à une vingtaine de kilomètres de la plage. Ils y ont interpellé quatre hommes, tranquillement occupés à prendre l’apéritif. Près de 200 kg de cocaïne ont été saisis sur place et « tout le nécessaire de reconditionnement de la drogue », précise le procureur.

 

Les cerveaux de ce trafic de cocaïne sont peut-être en Allemagne. Les trafiquants avaient en effet de gros 4X4 immatriculés Outre-Rhin.

 

LIRE la suite 

http://www.20minutes.fr/bordeaux/2094147-20170626-saisie-17-tonne-cocaine-landes-onze-personnes-interpellees

000000000000000000000

DNRED (Douane Française): Corinne Cleostrate prend la tête de la direction du service de renseignement des douanes 

Publié: 26 juin 2017 dans 36, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., AUSTRALIE, BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, EUROPE, France, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Police, Policia, POLYNESIE, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), récemment déstabilisée par un affaire portant sur des pratiques illégales d’enquêtes, aura désormais à sa tête une directrice, Corinne Cleostrate, dont la nomination a été officialisée dimanche au journal officiel.

Corinne Cleostrate, lorsqu’elle avait pris la direction de la DRD (Renseignement) du temps de Jérôme Fournel. 

Ancienne sous-directrice des droits indirects à la direction générale des douanes et droits indirects à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Corinne Cleostrate remplace l’ancien directeur de la DNRED, Jean-Paul Garcia.

Nommée à ce poste le 19 juin par un arrêté du ministre de l’action et des comptes publics, elle prendra officiellement ses fonctions à partir du 1er juillet.

LIRE la suite 

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/une-directrice-prend-la-tete-de-la-direction-du-renseignement-des-douanes-594ff583cd70530690d023a2

Par arrêté du ministre de l’action et des comptes publics en date du 19 juin 2017, Mme Corinne CLEOSTRATE, directrice des services douaniers de 1re classe, sous-directrice des droits indirects (sous-direction F) à la direction générale des douanes et droits indirects à Montreuil, est détachée, à compter du 1er juillet 2017, dans l’emploi d’administratrice générale des douanes et droits indirects à la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) à Ivry-sur-Seine, pour exercer les fonctions de directrice de la DNRED, en remplacement de M. Jean-Paul GARCIA.

lire aussi:

DOUANE FRANÇAISE: qui est Corinne Cleostrate, la nouvelle directrice de la DNRED? 

000000000000000000000000000000

Op 7 juni vond de jaarlijkse ontmoeting tussen de directeur-generaal van Fiscale Zaken en Douane van Nederland, Peter Hasekamp, en de directeur-generaal van Douane en Indirecte Belastingen van Frankrijk, Rodolphe Gintz, plaats in Parijs.
Le 7 juin dernier s’est tenue la rencontre annuelle entre le directeur général de la politique douanière, de la fiscalité et de la législation fiscale néerlandais, monsieur Peter Hasekamp, et le directeur général des douanes et droits indirects français, monsieur Rodolphe Gintz, à Paris.

Cette rencontre a été l’occasion pour Rodolphe Gintz de faire la connaissance de son homologue néerlandais et de son équipe. En effet, monsieur Gintz est entré en fonction le 6 février dernier, en succédant à madame Crocquevieille. Auparavant conseiller en charge des comptes publics du Premier ministre puis du Président de la République, il souhaite poursuivre l’ouverture à l’international de la douane, une des premières administrations françaises tournées vers l’extérieur. M. Gintz a pu aborder des sujets très européens avec son homologue néerlandais lors de cette première rencontre très riche, tout en réaffirmant leur souhait commun de continuer à soutenir la coopération entre les administrations douanières française et néerlandaise.

—————————

Rien sur la problématique « Narcotrafic maritime » et sur le fait que les Pays-Bas sont la porte d’entrée de tous ces produits illicites!

NS 55 DNRED