Archives de la catégorie ‘Douane française’

DOUANE FRANÇAISE: qui est Corinne Cleostrate, la nouvelle directrice de la DNRED? 

Publié: 26 juin 2017 dans 36, Aeronarcotrafic, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, EUROPE, France, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Police, Policia, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Titulaire d’une maîtrise de droit privé, Corinne Cléostrate a débuté sa carrière comme inspectrice à la direction des douanes de Bercy, puis en poste au bureau de la politique du personnel à la direction générale des douanes et droits indirects (1982-1994). 

Cheffe de division d’enquêtes spécialisée à la direction des enquêtes douanières de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières en 1994-1995, elle avait ensuite officié comme attachée douanière près l’ambassade de France à Rome pendant deux ans, avant de se voir nommée cheffe de cabinet du directeur général des douanes et droits indirects en 1997.

Cheffe du bureau “Information et communication”  (BIC) à la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) au ministère du Budget entre 2002 et 2008, Corinne Cléostrate fut ensuite directrice régionale, cheffe de la direction du renseignement douanier, à la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières de 2008 à 2011. Pendant les trois années qui ont suivi (2011-2014), elle a exercé en tant que directrice régionale des douanes et droits indirects à Roissy Voyageurs.

 

 

Bienvenue Madame au sein de ce magnifique service! J’espère que si nous nous recroisons un jour, vous aurez alors le courage de me regarder…à moins que, comme l’administrateur civil Gérard Schoen, à l’époque responsable du service contentieux, vous ne préfériez, comme il le fit, vous enfuir en courant. 

Marc Fievet 

aka NS55 DNRED 

 0000000000000000000000000000000000

DNRED (Douane Française): Corinne Cleostrate prend la tête de la direction du service de renseignement des douanes 

Publié: 26 juin 2017 dans 36, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., AUSTRALIE, BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, EUROPE, France, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Police, Policia, POLYNESIE, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), récemment déstabilisée par un affaire portant sur des pratiques illégales d’enquêtes, aura désormais à sa tête une directrice, Corinne Cleostrate, dont la nomination a été officialisée dimanche au journal officiel.

Corinne Cleostrate, lorsqu’elle avait pris la direction de la DRD (Renseignement) du temps de Jérôme Fournel. 

Ancienne sous-directrice des droits indirects à la direction générale des douanes et droits indirects à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Corinne Cleostrate remplace l’ancien directeur de la DNRED, Jean-Paul Garcia.

Nommée à ce poste le 19 juin par un arrêté du ministre de l’action et des comptes publics, elle prendra officiellement ses fonctions à partir du 1er juillet.

LIRE la suite 

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/une-directrice-prend-la-tete-de-la-direction-du-renseignement-des-douanes-594ff583cd70530690d023a2

lire aussi:

DOUANE FRANÇAISE: qui est Corinne Cleostrate, la nouvelle directrice de la DNRED? 

000000000000000000000000000000

DNRED (Douane Française): qui se souvient de Georges Aubry? Passé comme tant d’autres en pertes et profits!

Publié: 22 juin 2017 dans 36, Aeronarcotrafic, AFRIQUE, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, AMERIQUE du SUD, ASIE, Australian Customs and Border Protection Service., BAN, Blanchiment, CELTIC, Customs and Border Protection, Cyberdouane, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, EUROPE, FSKN (Russie), Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia Civil, Guardia di Finanza, Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, INTERPOL, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime, NS 55, OCEAN INDIEN, OCRTIS, Police, Policia, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UAR
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Qui s’interroge sur les frontières entre le légal et l’illégal y trouvera de quoi songer.

Peut-être le Président Emmanuel Macron, mais à coup sûr Rodolphe Gintz, le Directeur Général de la Douane Française  qui devrait lire ces témoignages avant la nomination du successeur de Jean Paul Garcia.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Georges AUBRY

A la demande de LA DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières), du temps où elle oeuvrait à partir de la rue de Charonne, Georges Aubry est parti acheter pour 30 000 dollars de cocaïne en Equateur afin d’infiltrer un réseau de trafiquants. Evidemment ce beau plan capote, les patrons de la drogue n’étant, pas plus que les policiers équatoriens, des enfants de choeur. 

Le récit du jeu mortel de « qui piège qui? » qui démontre une fois encore que l’objectif premier était avant tout de réaliser des prises spectaculaires au mépris de toutes règles élémentaires de sécurité!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lire aussi:

Marc FIEVET

Un document stupéfiant sur le monde des stups et des narcotrafics. Pour le compte des douanes françaises, Marc Fiévet est devenu le meilleur des agents infiltrés. Remontant patiemment les filières, jusqu’à se hisser au sommet d’une des principales organisations mondiales du trafic, prenant tous les risques. Mal lui en a pris car il a payé cet engagement, au risque de sa peau, par une condamnation à perpétuité au Canada, et de 20 ans de prison dont 10 de sécurité en France. Enfin libre après plus d’une décennie derrière les barreaux, l’aviseur demande des comptes, et entend présenter l’addition à ceux qui l’ont lamentablement abandonné à son triste sort.

Dans ce livre trépidant, il révèle son histoire hallucinante, celle d’un scandale d’État. 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Hubert AVOINE

« Pendant six ans, mon rôle a été de pénétrer les réseaux, d’identifier les intermédiaires, de recueillir des informations et de les transmettre. Pour qui ? Pour quoi ? Je l’ignorais et je n’avais pas à le savoir, persuadé que cela contribuait à un combat juste et nécessaire. Malgré les méthodes troubles qu’il m’arrivait d’observer, j’ai cru sincèrement au bien-fondé de ces missions. Après tout, je travaillais directement sous les ordres du patron de l’Office des stups, et je n’avais aucune raison de m’inquiéter quant à la légalité de ces opérations. Mais au fil des mois, le doute s’est épaissi et la méfiance a fini par s’installer. J’étais devenu complice d’un système qui, au prétexte de lutter contre le trafic de drogue, contribuait à sa diffusion massive. Jusqu’à la rupture, aussi brutale que violente. »

À l’origine d’une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour « trafic de stupéfiants » et visant les méthodes de la police, Hubert Avoine raconte pour la première fois le détail de ses missions, d’abord pour l’Office français des stups, puis pour le département de la Justice américain.

Un récit sidérant, à la lisière du polar, qui pourrait dissimuler un des plus gros scandales de la Ve République.

 000000000000000000000000000000000000000

Les douaniers ont saisi plus d’un million d’euros en liquide, jeudi dernier sur l’autoroute A36 dans le Doubs, dans un véhicule en provenance d’Espagne et qui se rendait en Allemagne, a annoncé la douane mercredi.

Le conducteur du véhicule et son passager, deux frères d’origine libanaise dont la nationalité n’a pas été précisée, âgés de 34 et 39 ans, ont été présentés mardi à la juridiction interrégionale spécialisée de Nancy.

LIRE la suite 

https://www.lorientlejour.com/article/1058390/doubs-la-douane-saisit-plus-dun-million-deuros-en-liquide.html
http://www.bfmtv.com/police-justice/doubs-un-million-d-euros-en-liquide-saisi-dans-une-voiture-1191013.html

0000000000000

La douane saisit 1 million d’euros en liquide dans un véhicule

La douane saisit 1 million d’euros en liquide dans un véhicule
Saisie de 1 million d’euros en liquide | © Douane
Les liasses de billets étaient dissimulées dans une cache aménagée dans le coffre.

Le 15 juin 2017, les douaniers de Besançon contrôlent sur l’A36 près de Montbéliard une grosse cylindrée avec deux individus à bord.

Le chauffeur et son passager déclarent rentrer chez eux, en Allemagne, après quelques jours de vacances en Espagne.
Les douaniers constatent rapidement que le coffre a été trafiqué. Au fond de celui-ci, une plaque métallique a été disposée sur toute la largeur.
Poursuivant leurs investigations, ils accèdent alors à une cache aménagée dissimulée derrière la plaque et y découvrent de nombreuses liasses de billets dans des sachets thermosoudés ainsi qu’un sac de sport rempli de petites coupures.

Plus de 23 000 billets sont saisis, principalement en coupures de 50 et 20 euros, représentant un total de 1 002 045 euros.

Soupçonnant un lien avec un trafic de drogue, les agents sollicitent l’équipe cynophile anti‑stupéfiant de la brigade de Montbéliard. Le chien « Marki » marque un très vif intérêt pour la cache aménagée et le sac de sport, laissant ainsi supposer que de la drogue y était récemment dissimulée. Les tests de détection des stupéfiants pratiqués s’avèrent également positifs.

La juridiction interrégionale spécialisée de Nancy a confié l’enquête au Service national de douane judiciaire (SNDJ) et à la section de recherche de la gendarmerie de Besançon.
En plus de l’infraction de manquement à l’obligation déclarative1 (MOD), les deux individus sont, à ce stade, suspectés de blanchiment de trafic de stupéfiants.

La lutte contre le blanchiment et les flux financiers illicites est une priorité de la douane.
En 2016, près de 385 affaires de blanchiment ont été traitées par la douane, tous services confondus. Pour le seul SNDJ, près de 150 millions d’euros d’avoirs criminels ont été saisis ou identifiés (+ 170% par rapport à 2015).


1 Toute personne transportant des sommes d’un montant égal ou supérieur à 10 000 € en provenance ou à destination de l’étranger doit en faire la déclaration auprès de la douane.

Contacts Presse

  • Nicolas BARRAUD, Service de presse de la douane : 01 57 53 42 11- presse@douane.finances.gouv.fr

 

source

http://www.douane.gouv.fr/articles/a13357-la-douane-saisit-1-million-d-euros-en-liquide-dans-un-vehicule

0000000000000000000000000000000000000

Saisie réalisée par les douaniers d’Hendaye lors du contrôle d’un poids lourd.

Publié le : mardi 20 juin 2017
Près de 1,2 tonne de cannabis découverte dans un chargement de pommes de terre

1,2 tonne de cannabis dans un chargement de pommes de terre | © Douane

Le 8 juin 2017, les douaniers d’Hendaye contrôlent un camion immatriculé aux Pays‑Bas. Selon les documents présentés par le chauffeur de nationalité néerlandaise, le chargement est composé de 21,6 tonnes de pommes de terre en provenance d’Espagne et destinées à l’Allemagne.

Alors qu’ils procèdent à la fouille de la remorque, les agents découvrent, au fond du chargement, situées devant le moteur frigorifique, 2 grandes caisses en bois, renfermant au total 35 sacs de toile de jute. A l’ouverture des sacs, ils dénombrent 1 156 kg de résine de cannabis.

La valeur de la marchandise est estimée à près de 7 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Après le dessaisissement du parquet de Bayonne au profit du parquet de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux, une information judiciaire a été ouverte.

Contact presse

  • Luc VERGER, Direction régionale des douanes de Bayonne : 09 70 27 58 53 / 06 64 55 00 09
  • Service de presse de la douane : 01 57 53 47 18 – presse@douane.finances.gouv.fr
Auteur : BIC – Bureau de l’information et de la communication
000000000000000000000000000000000000000

Le 9 juin 2016, à l’aéroport d’Orly, les douaniers avaient saisi un colis qui contenait 496 grammes de cocaïne.

Ils s’étaient ensuite déguisés en livreurs de Chronopost pour aller interpeller le destinataire en douceur.

LIRE la suite 

http://www.sudouest.fr/2017/06/20/perigueux-de-faux-facteurs-lui-livrent-496-grammes-de-cocaine-3548100-1980.php

00000000000000000000000000000000000


Plus de 470 kilos de résine de cannabis ont été retrouvés dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un camion immatriculé en Bulgarie qui allait à Toulouse.

Le conducteur a avoué les faits.

Depuis le début de l’année, plus de quatre tonnes de résine de cannabis ont été saisies par les douaniers des Pyrénées-Orientales et de l’Aude.

Dans la nuit du jeudi 15 juin dernier, ils ont retrouvé 470 kilos de cannabis dans un camion en provenance d’Espagne.

LIRE la suite 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/nouvelle-saisie-de-drogue-au-perthus-dans-les-pyrenees-orientales-1497868476

0000000000000000000000000000000000

Deux hommes rentraient d’un voyage à Lille… quand les douaniers les ont contrôlés!

lire: http://www.bienpublic.com/edition-tille-vingeanne/2017/06/15/selongey-un-kilo-et-demi-d-heroine-en-heritage-sur-l-a31*

0000000000000000000000000000000

C’est ce dimanche à la sortie d’un ferry en provenance de Nador au Maroc que les douaniers ont fait cette découverte à Sète (Hérault). La drogue, les contrefaçons et les clandestins se trouvaient dans un fourgon conduit par deux personnes.

C’est lors d’un banal contrôle effectué à la sortie d’un ferry en provenance de Nador au Maroc, que les douaniers de Sète sont tombé sur le pot aux roses. Le conducteur et le passager d’un fourgon disent au départ transporter diverses marchandises ainsi que des meubles et des produits alimentaires. Mais plusieurs sacs, sur le toit, attirent l’œil des douaniers. A l’intérieur, des vêtements et des chaussures de contrefaçon, 295 au total : des maillots, des chaussures et des casquettes.

Une partie de la drogue était cachée sur le toit du fourgon – Douane Française

Les agents décident alors d’inspecter intégralement le véhicule. Sur une banquette également installée sur le toit, ils découvrent alors plusieurs plaquettes de résine de cannabis. Ils en trouvent aussi sous des pastèques et des paquets de sucre à l’intérieur. Au total, 420 kg pour une valeur estimée à 3,1 millions d’euros. Les douaniers ne sont pas au bout de leur surprise lorsqu’ils découvrent, cachés sous une table et derrière plusieurs centaines de paquets de sucre, trois jeunes clandestins. L’un d’entre eux est inconscient. Les premiers secours lui sont prodigués sur place. Les trois hommes sont ensuite remis aux services de la Police de l’Air et des Frontières.

Le conducteur et le passager du fourgon eux, ont été remis à la PJ de Montpellier
Contacts Presse
Direction régionale des douanes de Montpellier : 06 64 56 60 02

http://www.douane.gouv.fr/articles/a13347-les-douaniers-de-sete-decouvrent-des-contrefacons-du-cannabis-et-des-clandestins

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/des-clandestins-du-cannabis-et-des-contrefacons-decouverts-par-les-douaniers-sete-1497533437

Plushttp://www.20minutes.fr/montpellier/2087423-20170615-sete-clandestins-3-millions-euros-cannabis-contrefacons-decouverts-fourgon

000000000000000000000000000000

Grâce à la DOD (direction des opérations douanières) de Bayonne et à la Guardia civil espagnole,  une saisie de 383 kilos de résine de cannabis, ainsi que trois véhicules ayant servi à leur transport, a été effectuée samedi, très tôt dans la matinée, à Lacq. 

Une opération menée par la Section de recherches de Pau, appuyée par des personnels du groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Atlantiques et l’antenne GIGN de Toulouse.

Lire la suite 

http://www.sudouest.fr/2017/06/13/pyrenees-atlantiques-383-kilos-de-resine-de-cannabis-saisis-3528239-4344.php#

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/06/13/pres-de-400-kg-de-resine-de-cannabis-saisis-a-lacq,2131587.php

000000000000000000000000000000000000000

La drogue était dissimulée dans une cache aménagée. Les douaniers d’Hendaye l’ont découverte alors qu’ils contrôlaient un véhicule au péage de Biriatou, mi-mai

Le faits se sont déroulés mi-mai, mais les services de douane n’ont divulgué l’information que ce vendredi.

L’ecstasy se présentait sous plusieurs formes

Crédit photo : Douane française

L'ecstasy se présentait sous plusieurs formes

Le jeudi 11 mai dernier, en opération au péage du Marixtu (Biriatou), les douaniers d’Hendaye contrôlent une voiture immatriculée aux Pays-Bas, avec un couple et deux enfants à bord.

Près de 39 kilos de drogue

La fouille du véhicule permet rapidement la découverte d’une cache aménagée dans la banquette arrière, à l’intérieur de laquelle les douaniers saisissent plusieurs sacs de cachets violets de formes diverses.

lire plus:http://www.sudouest.fr/2017/06/09/pays-basque-plus-de-90-000-cachets-d-ecstasy-saisis-par-la-douane-3518104-4044.php

000000000000000000000000000000000

Le 10 juin 2017, les douaniers ont réalisé une saisie de plus de 3 kg de méthamphétamine à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry lors du contrôle d’un voyageur à la descente d’un vol en provenance d’un pays d’Afrique du Nord.

La fouille et le démontage intégral de la valise et du bagage à main du voyageur a permis aux douaniers de découvrir, complètement dissimulés dans leurs parois intérieures, une quantité totale de 3,229 kg de méthamphétamine. L’analyse laboratoire a démontré que la méthamphétamine était pure à 100 %, ce qui lui confère une valeur marchande considérable.

L’individu d’une quarantaine d’année, qui a déclaré résider en Espagne et faire commerce de marchandises diverses entre l’Europe et l’Afrique, sera jugée en comparution immédiate cet après midi devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon.

Il s’agit de la deuxième saisie de ce type : le 31 mai dernier, une saisie record de 7,263 kg de méthamphétamine avait déjà été réalisée par la brigade des douanes de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

Contacts presse :

  • Brice Hummel, Direction régionale des douanes de Lyon – Tél. 09 70 27 27 79
  • Nadège Bridon, Direction régionale des douanes de Lyon – Tél. 09 70 27 27 88

Source: http://www.douane.gouv.fr/articles/a13341-douanes-de-lyon-nouvelle-saisie-de-metamphetamine

AUTEUR: BIC

00000000000000000000000000000000

Le Conseil d’Etat a décidé, mercredi 17 mai 2017, d’annuler le retrait de l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez de la liste des points de passage frontaliers (PPF).  

La haute juridiction administrative demande au gouvernement français de notifier à la Commission européenne une nouvelle liste rétablissant l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez au nombre des points de passage frontaliers. 

Lire la suite 

http://www.econostrum.info/L-aeroport-de-Saint-Tropez-retrouve-sa-douane_a23215.html

00000000000000000000000000000000000000000000